IFA 2013 : AllWinner A23, un nouveau processeur ARM Low-Cost

IFA 2013 : AllWinner A23, un nouveau processeur ARM Low-Cost

La course aux processeurs ARM lowcost se poursuit et c’est au tour du AllWinner A23 de se dévoiler. Cette puce ne révolutionne en rien le marché, elle ne fait que proposer une nouvelle alternative aux tablettes et appareils à bas prix. AllWinner n’est pas spécialement connu pour sa prise de risque mais plutôt pour rafler le marché des engins les moins chers.

Résumé : Un processeur taillé au burin, on peu pas dire que cet AllWinner A23 soit la révolution technique de l’année. Je ne m’attendais pas a voir présenté en 2013 une puce gravée en 40 nanomètres. Cela dit la puce est annoncée comme étant économe en énergie. A voir dans la pratique qui elle intéressera le plus, les constructeurs qui proposeront des tablettes low-cost avec un processeur au rabais ou les acheteurs qui trouveront un engin capable d’assurer au moins un service minimum.

Avec le AllWinner A23, le concepteur de puces ne cherche pas a réinventer la roue, on a là un processeur taillé pour le Low-Cost avec des performances qu’il faudra clairement valider. Ceux qui ont testé une tablette sous AllWinner A20 ces derniers mois ne me contrediront pas, les doubles coeurs actuels de la marque ne valent pas un clou.

C’est probablement ce qui décide le fondeur à bouger, a force de proposer des puces à un prix au raz des pâquerettes mais dont les performances laissent franchement à désirer sous Android Jelly Bean, cela fini par se voir. Allwinner est donc retourné à ses études et nous propose un Cortex A7 double coeur, cadencés à 1.5 GHz, associé à un chipset Mali 400 double coeur également. Le tout est gravé en 40 nanomètres et devrait entrer en production le mois prochain.

AllWinner

Ce qui sauve AllWinner aujourd’hui des  bas fonds du web c’est un double argument : Des prix réellement très bas pour ses puces entrée de gamme qui se sont répandues sur le marché des tablettes low-cost et autres appareils de ce type.  L’autre point c’est la bonne image de la marque apportée par une ouverture assez complète de ses codes source, ouverture qui permet de compiler plus facilement des distributions Linux sur ses puces ARM. Malheureusement, il faut bien le dire, une fois cette compilation faite, si l’on est satisfait d’avoir achevé le puzzle et le défi qu’il constitue, le tableau proposé n’est pas joli joli et c’est souvent inexploitable. Se retrouver avec une distribution Fedora ou Linux incapable de lancer quoi que ce soit sans de logues minutes d’attente, c’est souvent insupportable.

Rien ne nous dis que cette puce AllWinner A23 reprendra cette optique d’ouverture, il est possible qu’ARM y mette un terme en empêchant par exemple la distribution des sources de son Cortex-A7 ou du ARM.

Reste les perfs donc pour cette puce et à priori on ne va pas s’attendre à ddes miracles avec ce double coeur Cortex-A7 à 1.5 GHz face aux autres propositions du marché low-cost. Je pense en particulier au Mediatek qui deviennent e plus en plus efficaces et interessant d’un point de vue consommation, performances et tarif.

Allwinner met en avant la faible consommation de sa dernière née, avec un discours on ne peut plus étonnant : La puce serait 50% moins gourmande en lecture MP3 qu’une RockChip RK3188, la puce Cortex-A9 quadricoeur de Rockchip pourtant gravée en 28 nanomètres et donc censément moins gourmande en ressources. C’est probablement vrai mais c’est surement une manière totalement ridicule de comparer des processeurs.

Cette annonce de gourmandise raisonnable en lecture MP3 sonne presque comme un aveu d’échec. Quid des usages normaux comme la lecture de films, le surf ou le calcul d’un effet sur une image capturée avec sa webcam ?Comment se comporte la AllWinner A23 en terme de jeu ? Dans ces usages là, pour ceux qu’elle arrivera a gérer, l’architecture ARM lui donnera probablement un net désavantage. Si la puce de Rockchip consomme 0.5 watts pour lire un MP3 et que la Allwinner affiche 0.25 watts c’est pas vraiment une révolution. Par contre si pour lire une vidéo streamée 1080P la Allwinner grimpe a 4 watts lorsque celle de Rockhip stagne à 1.5 watts,; on a là un vrai soucis.

Et c’est probablement le cas, les 40 nanomètres de sa gravure, ont presque totalement été abandonné du marché ARM. Seules de très vieilles puces l’utilisent encore. Avec un AllWinner A20 en Cortex-A7 à 1.2 GHz réellement décevant, je ne m’attends donc pas à une révolution de cette annonce.

Oubliez donc les discours marketing d’une puce qui « consomme moins que la concurrence » ce n’est probablement vrai que dans ce cas précis de la lecture MP3. En comparant un double coeur Cortex-A7 avec un quadricoeur Cortex-A9 on compare des processeurs aux performances incomparables. C’est un peu comme si on disait qu’un boxeur poids moyen mange moins qu’un Sumotori lorsqu’il est en vacances à la plage. Cela ne nous intéresse pas vraiment.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 18 septembre 2013 - 13 h 49 min

    C’est décidément une bonne nouvelle qu’intel rentre dans ce segment,il y aura une vraie émulation par le haut et une clarté dans l’offre proposée.

    Répondre
  • Mez
    18 septembre 2013 - 18 h 04 min

    Il ressemble grandement au Mediatek 6572, avec un processeur A7 dual core et un gpu efficace (mali 400)
    Mais le Mediatek est lui gravé en 28nm il me semble. .

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 21 h 46 min

    J’aimerai bien voir un comparatif entre les puces A21 et rk3188 en utilisation réelle pas sous antutu.

    Répondre
  • 18 septembre 2013 - 22 h 03 min

    Oups je voulais dire le A31

    Répondre
  • 19 septembre 2013 - 13 h 25 min

    ce n’est peu être pas pour de l’ultramobile (tablette, smartphone) mais plus pour de l’embarqué comme derrière les écrans tactiles en production industriel !

    et puis, avec l’utilisation des lignes 40nm, cela doit bien baisser le prix… cela pourrait être sympa à terme pour une RaspPi2 par exemple ! ;)

    Répondre
  • 13 février 2014 - 16 h 26 min

    […] MPMan MPDC706 embarque un processeur Allwinner A23, un ARM Cortex-A7 double coeur cadencé à 1.5 GHz accompagné d’un Mali400 MP2. Le tout est […]

  • 30 août 2015 - 18 h 17 min

    Bonjour j’ai allwinner tablet dual core-A23
    Mais j’ai un soucis
    Quans je la connecte a ma wifi sa me marque problème d’authentification comment faire ??

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *