Asus Zenbook UX305 : Un 13.3 pouces 3200×1800 sous Core M Broadwell

Ultra fin, ultra léger, ultra autonome, ultra précis et probablement ultra cher. Le Zenbook UX305 d’Asus est un ultrabook dans toute sa splendeur. C’est même ce qui s’approche le plus du concept final de ces machines sans concessions et mise en avant par Intel. Ce nouveau modèle présenté à l’IFA 2014 fait clairement honneur au concept.

Je ne suis pas un grand fan des ultrabooks. Non pas que je sois insensible à leur charme dévastateur, à la qualité des finitions des derniers modèles du marché ni à l’attirail impressionnant de technologies qu’ils parviennent à embarquer dans des châssis toujours plus légers et plus fins. Ce qui me chiffonne, c’est leur tarif et le mauvais goût qu’ils ont eu de tirer tellement fort la couverture à eux sur le marché des ultraportables  qu’ils ont réussi à faire disparaître des netbooks qui leurs faisaient trop de concurrence.

Je n’aime pas trop les ultrabooks probablement aussi parce que je ne peux pas me les offrir. C’est un peu comme, gamin, je ne comprenais pas pourquoi certains de mes copains fantasmaient sur des voitures de sport hors de prix, à en accrocher des posters dans leurs chambres. Bref, je m’égare, les ultrabooks c’est très beau mais ce n’est pas ma tasse de thé, probablement faute de sous.

Asus Zenbook UX305

Ce qui est intéressant, par contre, dans ces machines c’est la qualité de leur construction, l’efficacité qu’ils arrivent à justifier dans un si petit espace, cet Asus Zenbook UX305 en est le parfait exemple. La marque a repris le châssis en aluminium découpé dans un bloc de l’ancien modèle, décoré des cercles concentriques qui font la signature de la gamme Zenbook et a amélioré les deux côtés de la charnière.

Asus Zenbook UX305

Côté écran, Asus n’y va pas de main morte : La dalle IPS de 13.3 pouces mate gonfle sa définition jusqu’à un 3200 x 1800 pixels inattendu. Une densité de 276 pixels par pouce qu’il faudra alimenter par un processeur diablement performant.

C’est d’ailleurs une information intéressante puisque la partie basse de cet engin de 12.3 mm d’épaisseur en tout et pour tout, est équipée d’un processeur de génération Broadwell. Un Pentium M non encore documenté par Asus mais suffisamment performant pour délivrer une image à la mesure de cet affichage. On imagine mal Asus construire un UX305 qui n’afficherait pas de manière performante.

Le reste de la machine est à la mesure de l’emballage : SSD en 128 ou 256 Go, mémoire en quantité, le tout enfermé dans 1.2 Kg d’aluminium. Un poids plume qui rime pourtant avec une batterie embarquée qui offrirait 10 heures d’autonomie à la machine d’après Asus. Des dimensions minimalistes qui n’empêchent pas Asus de glisser une connectique trés correcte : 3 ports USB, une sortie HDMI, un lecteur de carte et un port jack combinant casque et micro. Le Wifi du Zenbook UX305 est bien évidemment de type 802.11AC pour compenser l’absence de prise Ethernet.

Asus Zenbook UX305

Livré en noir ou en blanc, l’objet arbore toujours des enceintes intégrées signées Bang et Olufsen. Pas de prix ni de disponibilité pour le moment, le Zenbook UX305 ne sera pas donné à priori, son « ancêtre » le UX302 oscille actuellement entre 1120 et 1500€ suivant les versions…

18 commentaires sur ce sujet.
  • 3 septembre 2014 - 18 h 35 min

    Probablement pas donné en effet mais je constate un peu la rançon du pas cher (on est vite agacé par le manque de réactivité des machines pas chères) je lorgnais du côté du Bu401La qui est déjà dans cet ordre de prix et attendais l’IFA pour me décider; ce UX305 semble avoir tout ce que je recherche.
    Hâte d’avoir un prix et une dispo…

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 18 h 58 min

    Interessant… et moi, cher Pierre, j’aime l’ultrabook ;-)

    Mon premier portable, je l’ai payé 30kF… soit presque 6 mois de Smic de l’époque.
    La, un ultrabook, même à 1500€, c’est environ 1 mois SMIC (brut) de 2014.

    Tout est relatif, et certes on a des machines utilisables pour 300€… mais une Ferrari que tes potes admiraient (béatement), c’est resté hors de prix.
    Nos jouets à nous, quand même, ils se sont bien démocratisés.

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 00 min

    2 petites erreurs: ux305 et non us305 et cire m au lieu de pentium m ;-)

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 01 min

    On ne peut pas se l’offrir, on ne peut pas se l’offrir…
    je dis ça, je dis rien, mais mon premier ordi portable m’a coûté 14000F de l’époque pour un milieu-bas de gamme…soit plus de 2000E hors inflation. Et pourtant je gagnais pas brouzouf à peine sorti de la période étudiante. En fait faut relativiser, si l’ordinateur est vraiment extraordinaire, cela peut valoir le coup d’investir une telle somme pour quelque chose qui va durer au moins 5-6 ans. Sinon, on se retrouve vite à acheter du pas cher tout les 2 ans, pour au bout de 6 ans dépenser plus pour moins de confort.
    En fait, ce qui est intéressant de connaître sur cette gamme de prix c’est non seulement la prouesse technique, mais aussi si le produit va durer dans le temps et ne va pas devoir être remplacé dans 2 ans car incapable de faire tourner windows 9 ou parce que la batterie est morte, ou la ram insuffisante.

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 02 min

    L' »ancêtre », c’est plutôt l’UX303, qui vient de sortir.
    J’en ai un, un UX303LN, c’est peu ou prou la même chose (écran QHD+), le poids est supérieur (1,45 kg) et l’autonomie moindre (entre 7 et 9 heures théoriques, en vrai entre 4 et 6 heures)et il comporte une GeForce 840M.
    Attention, il y a aussi pas mal de US305 qui se baladent dans le texte.

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 04 min

    Et sans être du haut de gamme (800 € en promo chez Darty), c’est un très bel objet…

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 06 min

    @BaffTech
    Donc pour la date de dispo, vu que le UX303 vient de sortir, faut plutôt compter sur le printemps-été prochain…

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 10 min

    @Jojo Le Mérou: On verra bien pour la date de dispo. mais tu as probablement raison, surtout en AZERTY…

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 30 min

    @izaref: Il fût un temps où je pouvais me permettre ce genre de fantaisies aussi ;)

    Mais je ne jette la pierre à personne, j’adorerais me faire plaisir ainsi également. Bien plus qu’en achetant une voiture de course. :D

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 19 h 33 min

    L’ultrabook c’est un produit parfait … Un an après sa sortie quand il est a moitié prix et que mon connait tout les défaut des modèles !
    J’ai un ul30vt qui est l’ancêtre de cette catégorie de machine, il est souris dans les mêmes années que les premier netbook et avec son proco plus véloce il me tien encore aujourd’hui sans que j’éprouve le besoin de le changer.
    Et je l’ai payé moin de 500€ presque

    Répondre
  • 3 septembre 2014 - 20 h 36 min

    @Jojo Le Mérou: En même temps, je viens de vérifier mais le UX303 a été annoncé au Computex (Juin)et il était dispo fin Juillet. C’est pas si gros le gap :p
    Pour le tarif, peut-être que la dalle non tactile fera que le prix ne grimpe pas tant que ça par rapport aux modèles précédents justement…

    @Pierre: Toi qui pratique bien Asus, est-ce qu’ils t’ont déjà expliqué pourquoi le site d’Asus France est autant à la ramasse? Il doit y avoir 1 référence sur 5, et souvent les modèles les plus intéressants ne s’y trouvent pas d’ailleurs… Du coup, on trouve les infos produit partout sauf sur leur site :/

    Répondre
  • Bug
    4 septembre 2014 - 7 h 30 min

    oups du haut de gamme non évolutif a la façon pomme dommage…mon UX32VD me va parfaitement et je n’ai toujours pas trouvé de remplaçant rapport/qualité prix à ce jour …
    Une idée de pour le remplacer a prix contenu ?  » achat 700€ sur une promo ce qui est déjà cher je vous l’accorde !

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 9 h 33 min

    @Pierre Lecourt: Fantaisie… ou pas… tu as vu que le prix est en Francs… à l’époque, si tu voulais un portable pour travailler (et pas une machine à écrire évoluée), pas trop le choix.

    Aujourd’hui même à 300€ tu peux faire certains travaux, beaucoup même. A 1500 tu peux en faire plus, logique, et grosso modo, je trouve que tu en as pour ton argent à ces 2 niveaux de tarifs. Je suis content de mon MBA (on le saura ;-) !!) mais je parle plus volontiers de confort, que d’un luxe.

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 12 h 47 min

    a mettre ce prix la tu prends un macbook … au moins tu as un truc qui marche bien et qui est sympa …et qui fait classe …

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 14 h 02 min

    C’est un bien bel objet.
    J’apprécie l’aspect soigné des Zenbooks.
    Reste à voir ce qu’il a dans le ventre car le proc’ ne me dit rien.

    Répondre
  • uko
    4 septembre 2014 - 21 h 37 min

    @Pierre Lecourt:
    Moi, les voitures de course, je les compte en machines. Qui est assez fou pour acheter une voiture à 200 ultrabooks ? Ou même à 1000 Netbooks/tablettes ?!

    Sans parler de l’assurance et l’essence, qui doivent eux aussi coûter une poignée d’ultrabooks par an.

    @izaref:
    Ton raisonnement est bon en théorie et le le trouve très tentant. Je me suis posé la question pour moi-même, essayant de me convaincre qu’une machine à 1000€ serait raisonnable si elle pouvait tenir 5-6 ans. Voici les paramètres que j’ai du mettre dans la balance:

    – La machine à 1000€ est nettement plus performante que la machine à 200€

    – Elle tiendra probablement encore la comparaison avec les machines à 200€ de 2020

    – Elle m’offrira un meilleur service sur la durée: Performances supérieures, dalle de qualité, clavier rétro-éclairé, finition haut de gamme…

    – En revanche, même à 1000€ elle ne reste garantie qu’un ou deux ans.

    – Ses meilleurs composants lui garantiront peut-être durée de vie supérieure. Mais en informatique, rien n’est moins certain… en particulier quand la priorité est mise sur la miniaturisation.

    – Ses composants ne sont pas nécessairement plus accessibles. Quid d’une réparation après 2 ans ? Ou d’une batterie qui flanche au bout de 3 ?

    – Si elle a un accident ou tombe en panne avant l’heure, le coût devient explosif.

    – A la revente, la machine de 1000€ vaudra au mieux 200€ après 6 ans, alors qu’une machine à 200€ reste sans problèmes revendable à 100€ après 2 ans.

    – Il faut avoir les moyens d’investir sur la durée à l’origine (ce qui ne semble pas être le cas de Pierre actuellement, par exemple).

    – Enfin, dans mon cas l’acte d’achat et la possibilité de tester de nombreuses machines reste un plaisir non négligeable.

    Ma conclusion personnelle: je préfère me faire plaisir tous les 2-3 Ans avec une machine à 400€ dont les performantes ne sont pas fulgurantes mais restent suffisantes pour mes usages tout en offrant une qualité plus confortable que les machines premier prix.
    Ce qui ne m’empêche pas de craquer sur une machine à 1000€ en promo à 600€ de temps en temps.

    Répondre
  • 4 septembre 2014 - 22 h 30 min

    Une voiture de course il faut en avoir l’usage et surtout savoir la conduire. Un diesel qui roule à 130 c’est bien pratique

    Répondre
  • 30 septembre 2014 - 10 h 29 min

    […] prix concerne un engin plutôt haut de gamme face au marché actuel des ultrabooks. A 1120€ comme annoncé en début de mois, je n’ai même pas eu le loisir de loucher vraiment sur les caractéristiques de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *