CES 2014 : Un Nano-PC AMD sous Mullins très impressionnant

CES 2014 : Un Nano-PC AMD sous Mullins très impressionnant

Avec l’arrivée des puces Mullins, AMD promet de laisser loin derrière les actuels Atom Bay Trail-T. Une promesse que l’on veut bien croire, et qui ouvre la porte à des solutions d’une compacité extrême comme ce Nano-PC AMD. Il ne reste plus qu’a confirmer avec une sortie effective cette année.

Résumé : Ce n’est qu’un prototype mais il laisse rêveur, le Nano-PC AMD a la taille et l’épaisseur d’une tablette 6 pouces et fait pourtant tourner un Windows 8.1 classique de manière performante. Cet engin serait jusqu’à 250% plus performant qu’un Atom Bay trail-T Z3770 ou, tout du moins, capable de lancer une partie fluide d’un jeu comme Fifa 14 en 1080p grâce à une puce Mullins.

amd Mullins beema

AMD Mullins ? C’est une coupe de cheveux ?

 Mullins, c’est la nouvelle génération d’APU d’AMD, un processeur 28 nanos très prometteur qui embarque un circuit graphique maison. Prévu pour cette année, Mullins est un changement de cœur au sein des puces Temash actuellement en service chez AMD. On passe des processeurs Jaguar aux Puma, des composants plus puissants et moins gourmands. Leurs TDP sont en effet plus bas, ce qui permet une intégration encore plus  poussée.

AMD promet de battre à plate couture les Intel Bay Trail-T actuels avec des performances annoncées comme plus de 250% plus rapides sur certains tests. Annonce qu’il faudra tempérer par des tests, les constructeurs ayant souvent tendance à s’emballer sur ce type de chiffres. On se souvient des annonces concernant les puces actuellement en place qui, si elles n’ont pas réellement séduit les constructeurs de PC, n’ont franchement pas donné les résultats que laissaient entendre AMD à leur sortie. Mullins a en tout cas un énorme potentiel lorsque l’on voit de quoi un Atom Bay Trail Z3740 est capable sur un Asus Transformer Book T100.

AMD Nano-PC

Nano-PC AMD : Vers la zéromachine

Pour en revenir au prototype de Nano-PC AMD que le fondeur expose au CES 2014, cette minimachine embarque tout ce qui fait tourner un PC habituellement. En soi, il n’y a pas là de véritable prouesse technologique puisque, si on ôte la batterie et l’écran d’une tablette actuellement disponible sous Intel Bay-Trail, on peut aboutir au même résultat niveau encombrement. Le fait que le fabricant de puce présente un tel prototype est par contre un point intéressant.

AMD est en effet bien moins tatillon sur l’emploi fait de ses puces ou leurs destinations. Aucune chance de voir un Bay trail-T prévu pour les tablettes dans un 13.3″ classique aujourd’hui, pas plus que dans un netbook 9 ou 10″ à écran non détachable en tablette. Dommage, ces puces vendues à petit prix pourraient permettre de retrouver d’excellentes minimchines portables et capables d’afficher des performances de haut niveau. Ce Nano-PC montre que la destination des futures puces Mullins est bien plus vaste et on se met à espérer un retour de petits portables simples,  efficaces, autonomes et performants pour cette fin d’année.

AMD Nano-PC

L’AMD Nano-PC embarque sur une carte que l’on devine absolument non évolutive, tout ce qu’il faut pour fonctionner. La mémoire vive n’est pas détaillée mais l’encombrement est le même de 2 à 8 Go désormais. Un SSD de 256 Go est en place et l’ensemble gère à la fois un wifi N et du Bluetooth 4.0. AMD a également intégré une petite webcam sur l’engin à la manière des TV-Box ARM que l’on pose sur des téléviseurs.

AMD Nano-PC

Un DockPort, le port Lightning Bolt maison d’AMD permettant, en théorie, de relier la machine à un boitier lui ouvrant la porte à du multi affichage, des stockages et accessoires divers. En théorie, car cette promesse date du CES 2012 et que pour le moment on n’en a jamais vu la couleur sur les gammes Temash et Kabini.

amd Mullins beema

En pratique ici ce DockPort sera indispensable pour… afficher une image depuis ce Nano-PC puisqu’il est, sinon, dépourvu de toute connectique.

AMD Nano-PC

La connectique du DockPort

Le seul et unique câble de la machine est branché à un second boitier qui prendra place sur votre bureau pour lui connecter USB et HDMI.

AMD Nano-PC

Le DockPort qui terminera sur votre bureau

Au final, on a une unité centrale totalement inaudible, ultra plate et fine qui pourra se décentraliser du lieu où on l’exploitera. Seul un boîtier affichant la connectique de l’engin sera visible sur votre bureau et c’est vers lui que l’on connectera les divers accessoires et écrans utilisés. Plus qu’un Nano-PC, ce design de référence est une zéromachine, un concept qui fait totalement disparaître l’énorme et bruyante carcasse que l’on a connu dans le passé.

Source : Engadget

9 commentaires sur ce sujet.
  • 9 janvier 2014 - 12 h 16 min

    ça devient vraiment Micro-Machines ici :) on pourra même jongler avec, ou emporter son unité centrale dans sa poche, et du coup la chercher dans les plis du canapé, m’enfin !

    le dockport, ça fait penser à un sorte de Thunderbolt à la sauce AMD, et apparemment ça sert aussi à éviter que l’ordinateur ne pendouille au bout du gros câble HDMI (sauf quand il est plat et expédié par missile bien sûr)…finalement, on changera juste de mini-moteur tous les ans

    à part ça, je croyais que la Loi de Moore c’était fini ?!

    Répondre
  • 9 janvier 2014 - 13 h 11 min

    J’ai envie de sauter au plafond. La concurrence a du bon. Reste juste à voir si le TDP suivra la route.
    En tout cas c’est malin de la part d’AMD de communiquer plus sur les mini PC que sur les tablettes… ça veut peut-être dire aussi que Mullins n’est pas encore au top au niveau de la consommation.
    Ah si seulement AMD pouvait aussi avoir accès au 14 nm !

    Répondre
  • 9 janvier 2014 - 13 h 31 min

    Allez AMD , la même en tablette 9/10 pouces et , 2 accessoires , un clavier (a la surface ) et un emsemble pour former une manette (genre projet Fiona de raser)

    Répondre
  • 9 janvier 2014 - 13 h 48 min

    Intéressant.
    Reste à voir la suite (s’il y en a une)

    Répondre
  • 9 janvier 2014 - 20 h 30 min

    Tout ce que j’espère c’est qu’il la sortiront en mini-itx pour que je remplace ma carte mère brazos amd350 afin de bénéficier d’encore meilleures perfs graphiques avec un tdp tjs aussi contenu

    Répondre
  • 9 janvier 2014 - 22 h 17 min

    Encore du Blabla … on veut les produits maintenant … car si c st pour nous les vendres dans 2 ans … comment dire … Intel va pas rester sur du Bay trail qui lui est dispo maintenant.

    Bref du vent … comme d hab chez Amd

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 11 h 19 min

    Au fait, quelqu’un sait-il si le Atom Bay Trail Z3740 est décliné en carte mère mini-itx ? Pierre peut-être ?
    Si vous avez un lien, je serai preneur…

    Répondre
  • 10 janvier 2014 - 11 h 35 min

    @ikaar: Comme indiqué dans le billet, la production Intel est étanche : Les Bay Trail-T sont a réserver uniquement aux tablettes et hybride tactiles. Donc niet.

    Répondre
  • 12 février 2014 - 19 h 39 min

    […] vous en souvenez peut être, AMD dévoilait au CES 2014 une minimachine ultracompacte exploitant la technologie AMD Dockport pour…. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce nouveau câble et les fonctions qu’il […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *