CES 2014 : Toshiba officialise enfin son Chromebook 13 pouces

Ça y est ! Le Toshiba Chromebook 13 est enfin officialisé par le constructeur Nippon. Un engin qui offre une des plus belles diagonales de la famille, un grand frère un peu tardif qui vient rejoindre ses petits copains dans le grand bac à sable de Google.

Résumé : 13.3 pouces, 1366 x 768, processeur Celeron de génération Hawell, 9 heures d’autonomie et un grand confort de frappe. Le Toshiba Chromebook 13 n’est pas un petit joueur sur le marché des engins sous ChromeOS pas plus que sur le marché portable dans son ensemble.

Toshiba Chromebook 13

279.99€ le Chromebook 13.3 pouces, ce n’est pas un produit en soldes en avance, c’est le prix normal de cette machine signée Toshiba  sous ChromeOS. Très travaillé par la marque, l’engin ressemble à un ultrabook avec un design élégant et un clavier offrant le même confort de frappe qu’un 15.6 pouces classique, le pavé numérique en moins.

Toshiba Chromebook 13

L’écran semble plutôt lumineux et efficace, il affiche un classique 1366 x 768 pixels dans un cadre raisonnable. La dalle est une IPS mais plutôt dans la moyenne basse du genre, niveau qualité. Les angles ne sont pas plus ouverts que 150° selon les premiers testeurs. reste à savoir si ce souci, moins grave sur un 13 pouces que sur une tablette, sera présent sur les engins de série.

La machine mesure tout de même 33 cm de large pour 22 de profondeur dans une épaisseur de 2 cm. Le poids est contenu avec 1.5 kg  alors que l’engin embarque une batterie lui assurant 9 heures de travail continu.

Toshiba Chromebook 13

A l’intérieur du Chromebook 13, on retrouve un processeur Haswell non identifié par Toshiba mais probablement un Intel Celeron 2995U, un double-coeur cadencé à 1,4 GHz bien adapté aux besoins de Chrome OS. il est accompagné de 2 Go de mémoire vive et de 16 petits gigaoctets de stockage. Comme d’habitude avec les Chromebook, l’idée est de travailler surtout en mode connecté. 100 Go de stockage en ligne sont d’ailleurs incluses dans le prix, pendant 24 mois d’affilée après activation.

Toshiba Chromebook 13

2 ports USB 3.0 permettront de lui ajouter clé USB ou stockage externe, une sortie HDMI servira a déporter son affichage, un port audio est également présent ainsi qu’un lecteur de cartes SDHC. La connexion se fera uniquement via des ondes Wifi de type 802.11a/b/g/n et Bluetooth 4.0. Pas de port Ethernet même si la carcasse de l’engin disposait probablement d’assez d’espace pour abriter un petit RJ45. Il nous manque une date de commercialisation pour cet engin, et un test, pour se faire une idée de son usage.

Apparté : Les Chromebooks restent un truc assez bizarre pour le moment, ils se vendent apparemment très bien mais personne ne sait exactement de quoi il en retourne. Ce que l’on peut réellement faire avec, si ils fonctionnent en mode déconnecté ou non. Quelles performances et usages ils apportent. Comme on en croise pour ainsi dire jamais, il est très difficile de se faire une idée.
J’aimerais beaucoup faire une série de vidéos sur ces engins, prendre un Chromebook et en 5 ou 10 vidéos très courtes en explorer les usages et les possibilités. Avec un joli montage bien léché et des trucs concrets. Problème habituel, faire un tel travail demande du temps et donc, de l’argent.
Si un sponsor, par exemple un fabricant de Chromebook suffisamment confiant dans son produit, voulait y participer, je pense qu’il y a là matière à démystifier beaucoup ce concept.
16 commentaires sur ce sujet.
  • 7 janvier 2014 - 18 h 46 min

    Pour un engin connecté, dommage l’absence de port RJ45…

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 18 h 50 min

    Bonjour;

    Un processeur Haswell ça veut dire pas de ventilateur ?

    Et pas de bruit…

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 19 h 54 min

    les possibilités?
    le web…. soit montage video, audio, traitement de texte, jeux, compression, décompression….

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 20 h 50 min

    Pas convaincu mais par contre, s’il y’a une solution officielle pour le passer sous Ubuntu, alors, ce serait un portable à mettre sur une liste d’achats potentiels. 12 Go pour le système, 4 Go pour le /home et le reste en déporté sur un NAS ou autre…

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 21 h 17 min

    ça ressemble à un macbook air… autonomie de 9 heures j’en doute, je pencherais plus vers 6/7 heures, mais c’est déjà pas trop mal.
    Par contre un chroot pour le basculer sous linux en faisant une petite combinaison rapide avec 2 touches, ça pourrait le faire pour un poste « libre » d’autant plus qu’on n’est plus ici sur du arm pur mais bel et bien un x86… à voir si le loader de l’OS n’est pas vérouillé car c’est un peu la spécialité de Toshiba de vouloir tout verrouiller… En tous cas à ce prix, ça fait une machine sympa avec une bonne bouille et idéale pour un dév php/mysql comme moi qui n’hésiterait pas à faire sauter la carte wifi pour la remplacer par une carte double fonction 3G/Wifi… :)

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 21 h 18 min

    Après m’être intéressé un temps à ce genre de machines (en fait pour les passer sous Linux et bidouiller avec), je me suis aperçu après qques recherches , que c’étaient des machines très fermées. Qques Giga Octets de disque seulement, SSD soudés à la carte mère, drivers Linux inexistants ou bien cachés etc etc . En fait, il y a une confusion; on prend ces machines pour des laptops ou portables si vous voulez, alors que c’est complètement autre chose. Je ne sais pas combien Google paye les OEMs mais je voudrais bien le savoir … En tout cas celà va faire pression sur MSOFT qui va devoir baisser le prix de ses licences et ce sera très bien pour nous. On va avoir le beurre, l’argent du beurre …

    A propos de ChromeOS, quand on veut imprimer un document par exemple, on fait comment? je veux dire, je doute que le driver pour mon Epson machin existe pour CrOS. On imprime sur le Cloud et ils nous l’envoie par la poste? Et nos données, quand elles sont sur le Cloud, elles appartiennent à Google?

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 22 h 02 min

    Bristow, l’Acer 720P ne t’intéresse pas ? Le support linux n’est pas encore complet…
    regarde les informations d’Arch Linux ou Fedora Core à ce sujet – http://forums.fedora-fr.org/viewtopic.php?id=61252
    La 14.04 supportera sûrement complètement les chromebooks récents.

    Répondre
  • 7 janvier 2014 - 22 h 04 min
  • 7 janvier 2014 - 23 h 09 min

    Bonjour et merci pour cette info. En effet ca peut faire une bonne base pour une machine mobile sous chrome os et peut-etre sous linux si l’autonomie ne s’effondre pas.

    Pierre, pour information tu peux voir avec http://www.googland.fr un blog d’information sur les produits google, tu peux peut-etre reussir a trouver une personne pour te passer un chromebook :)

    En tout cas, j’attends un test et une date de commercialisation pour ce produit.

    Le prix annoncé correspond a l’info fournie par Toshiba pourla France/Europe ou bien une conversion du prix US (sans prendre en compte la tva, les taxes douanieres …) ?

    Merci Pierre pour ce super site !

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 0 h 36 min

    Trop cher a 20 eu pres ta un vrai pc . 4 Go de ram ect …

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 8 h 12 min

    J ai encore du mal avec ce type de machine. Tres peu de stokage, peu capable par elle meme..

    Je compare ca a un simple terminal d acces aux serveurs de google qui a la main mise sur notre machine..

    Ca me rapelle le minitel des PTT… Mais Juste mis a jour …. Comme quoi, la france etait en avance ;)

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 10 h 50 min

    merci @mouai:

    merci pour ce post très instructif …

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 16 h 05 min

    Bon, je vais encore radoter… Ubuntu/Debian/Fedora + XFCE + 1,5 GO de RAM, 16 GO SSD, ça tourne du tonnerre sur un atom N270… Et n’oublions pas non plus que ChromeOS permet de faire pas mal de chose hors connexion…
    Pour les plus sceptiques, allez faire un tout sur le forum et lire le sujet de l’ami Fpp qui raconte son expérience ChromeOS+Chroot Linux.
    Il arrive à faire du dév python et a l’air plutôt staisfait ;)

    ET puis bon, peut être que ce Chromebook Toshiba, une fois démonté permettra de rajouter de la mémoire, un DD, etc.

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 20 h 32 min

    @stephL: Merci pour ton info ; en fait, si j’ai bien compris, il faut un PC avec Windows ou Mac à côté et lui aussi connecté à Google Print ; on est un peu dans le délire là … Il faudra qu’ils soient vraiment pas cher pour qu’on les achète, et encore.

    Répondre
  • 8 janvier 2014 - 23 h 32 min

    @Nielda: Non, ça c’est Broadwell. Pour la fin de l’année.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 17 h 33 min

    […] 13.3 pouces signé Toshiba a été dévoilé officiellement en début de mois au CES 2014 mais n’apparaîtra en rayon que dans un bon mois encore. L’engin qui est annoncé à 280$ […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *