CES 2014 : Rockchip expose ses objets connectés

CES 2014 : Rockchip expose ses objets connectés

Les objets connectés sont tendance, même si la plupart des particuliers n’ont pas encore les moyens de se les procurer et si l’intérêt de beaucoup de modèles est franchement limité. Cela n’empêche pas le fabricant ARM Rockchip de se pencher sur le sujet et d’exposer montres et lunettes embarquant ses puces.

Résumé : Peur de passer à côté ? Alors que les grands fabricants de puces ont commencé les grandes manœuvres pour orienter le marché des futurs objets connectés vers leurs solutions, les plus petits tentent de montrer ce dont ils sont capables. Rockchip expose ainsi des prototypes au CES 2014.

Rockchip montre et lunettes connectées

Ceci est une lunette intelligente sous Android. Si!

Dire que l’on est un fabricant de montres est beaucoup plus sexy que dire qu’on est un fabricant d’ARM, c’est en tout cas un bon moyen de faire parler de soi dans la presse généraliste. Le but avoué de cette exposition de montres et lunettes de Rockchip n’est pas de les proposer un jour en direct sur le marché mais plutôt de tenter de faire bonne presse à ses processeurs.

Rockchip montre et lunettes connectées

Le stand de la marque abrite donc des produits d’un genre nouveau, habituellement ce sont des rangs entiers de tablettes qui sont exposées par le fabricant : Toutes les marques embarquant ses solutions sont présentées et le visiteur de pouvoir les prendre en main pour en jauger les finitions et performances. Il s’agit de prototypes de montres et de lunettes connectées embarquant des puces Rockchip, l’intérêt pour la marque étant de faire valoir la faible consommation de ces puces qui peuvent prétendre à ce type d’intégration.

Rockchip montre et lunettes connectées

Pour le reste, ce n’est pas glorieux : Une montre très épaisse, une lunette à la monture en barreau de chaise… Les produits n’ont pas eu la joie d’être nés dans les bureaux d’étude les plus prestigieux de la planète et ça se sent. Si ces concepts manquent probablement de finition, le travail de Rockchip n’est pas celui d’un bureau de design et il s’est donc limité au strict minimum.

Rockchip montre et lunettes connectées

Les lunettes embarquent un processeur Rockchip RK3168, un ARM Cortex-A9 double coeur associé à 1Go de mémoire vive et 4Go de stockage. Le standard de 2011 en termes de tablette en somme. Son minuscule écran translucide affiche un joli 1280 x 720 pixels. Une webcam basique et un micro sont présents, ainsi qu’un grand nombre de capteurs.

Rockchip montre et lunettes connectées

Un gyroscope, un accéléromètre, une boussole et même des capteurs de luminosité et de proximité. L’ensemble offre une connexion Wifi 802.11n et du Bluetooth 4.0. Le tout fonctionne sous une version lambda d’Android 4.2.2 Jelly Bean dans une autonomie non précisée, c’eut été pourtant une indication intéressante, mais avec une batterie de 570 mAh.

Rockchip montre et lunettes connectées

Moins d’informations pour la montre qui tourne également sous un Android customisé : Des mouvements vers les côtés et le bas permettent de passer d’une application à l’autre. L’écran est tout petit ce qui ne facilite bien évidemment pas les usages génériques.

Rockchip montre et lunettes connectées

L’écran 1.5″ 128 x 128 pixels  n’a pas l’air folichon, l’épaisseur est imposante et la diagonale utile est franchement minimale. La montre offre des fonctions de podomètre avec calcul de déplacements et de calories et bien évidemment de lecteur MP3.

Rockchip montre et lunettes connectées

La montre embarque une batterie 400 mAh et supporte, tenez vous bien, le lecture de livres numérique et de vidéo AVI. Je m’imagine lire Guerre et Paix penché sur ma montre 1.5″ en 128 pixels.

Rockchip montre et lunettes connectées

Pas de merveilles révolutionnaires donc, je soupçonne même fortement la montre d’avoir été fabriquée par un OEM chinois quelconque et pas par Rockchip. Ce n’est pas ce qui va permettre la baisse de tarif de ces engins… M’enfin, on n’est pas pressés…

Source : Liliputing

2 commentaires sur ce sujet.
  • 9 janvier 2014 - 14 h 34 min

    C’est dingue cela : depuis plus de 2 ans, j’ai mon iPod Nano G6 au poignet ! La résolution de 240*240 est impec, tout comme l’écran. En plus de 2 ans (la bête est quand même sortie en fin 2010 !), personne n’a réussi à en tirer un dérivé qui tienne la route.

    D’ailleurs, je ne comprends même pas Apple, l’iPod G7 aurait dû être une évolution du G6, avec juste un manque à combler = le Bluetooth, et en rajoutant quelques petites applis éventuellement. Au lieu de cela, le G7 s’est agrandi et ne tient donc pas au poignet et il n’offre quasi pas d’amélioration par rapport à son ainé.

    C’est si difficile que cela, à partir d’Android par exemple, de sortir un truc qui tienne la route ? Je ne parle pas des smartwatchs Samsung et consort, qui ne tiennent pas la route car pas assez autonome et dépendant toujours d’un smartphone, mais bien d’un truc similaire à l’iPod Nano G6 qui se suffit à lui même et qu’on n’a pas besoin de recharger tous les deux jours.

    Pour l’anecdote, j’ai eu aussi la première Sony (monochrome) = bof, bof, je ne l’ai pas gardé un mois au poignet, dès qu’elle était à trop grande distance de mon smartphone = elle perdait l’heure. Un comble pour un truc qui, à la base, est sensée donner l’heure.

    Enfin bon, je pense que ce n’est pas en 2014 que je vais trouver une remplaçante à ma montre Apple ;-)

    Répondre
  • 19 mars 2014 - 9 h 01 min

    […] Une montre connectée signée Rockchip au CES 2014… […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *