CES 2014 : Qualcomm Snapdragon 802 pour Smart TV et TV-Box

Qualcomm sort de ses cartons un processeur spécifiquement conçu pour les téléviseurs intelligents et les TV-Box. Le Snapdragon 802 ressemble beaucoup au Snapdragon 800 que l’on connait dans nos tablettes. Il annonce des machines plus performantes et des capacités moins figées dans le temps.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone
Résumé : Intégrer les performances d’un smartphone haut de gamme au sein des téléviseurs, leur permettre d’être mis à jour logiciellement et donner de quoi porter facilement des applications vers ces grandes diagonales, c’est ce que proposera le Qualcomm Snapdragon 802.

snapdragon802

Les processeurs de Smart-TV actuels, tout comme ceux de la plupart des TV-Box de grandes marques, sont des puces très robustes et efficaces mais très clairement orientées dans des usages spécifiques propres à leur période de développement. Cette capacité est donc très marquée dans le temps. Tout ceux qui ont acheté un jour un appareil à coller sous leur téléviseur ont connu le corollaire qui en découle : Plus le temps passe entre le moment de l’achat et l’utilisation, plus le risque est grand de se retrouver nez à nez avec un format illisible.

Vous achetez un lecteur de DIVX de salon et un jour sort le Xvid ou autre système de compression vidéo. Votre machine, au processeur calibré pour décompresser parfaitement le Divx, ne sait pas lire le nouveau format. Il y a bien quelques mises à jour possibles, souvent pour régler des soucis de décompression d’un format déjà assumé ou pour reconnaître une extension nouvelle, rarement pour en supporter un nouveau.

Pour contourner ce problème, il y a une solution: mixer sur  une plateforme affichant des performances de calcul et un bon niveau de décompression vidéo, un système d’exploitation plus ouvert. Cette solution permet de calculer les formats connus avec le processeur graphique et ainsi d’afficher de belles performances mais offre également la possibilité de se reposer sur les capacités du processeur pour afficher des formats inconnus par le moteur de décompression matériel de la puce.

Ce Snapdragon 802 supportera nativement les formats 4K en décompression vidéo, ce qui devrait lui laisser un peu d’avance en terme de capacité vidéo. Mais sa puissance de calcul est sans commune mesure avec les puces habituellement intégrées dans des engins multimédias. Il saura effectuer des tâches plus lourdes, prendre en charge de nouveaux formats et faire tourner des systèmes complexes et non pas de simples interfaces d’icônes. Le nouveau venu devrait pouvoir, par exemple, afficher des jeux 3D Android tout en lançant simultanément une vidéoconférence (ce qui implique la compression et la décompression de vidéo en temps réel).

La puce  est un processeur quadruple cœur cadencé à 1.8 GHz, accompagnée du circuit graphique Adreno 330 de la marque, elle supportera nativement Android 4.4 et un kit de développement sera fourni aux fabricants voulant exploiter ce processeur dans leurs appareils. Autre point fort, le Snapdragon 802 embarquera un module Wifi de type 802.11ac qui lui permettra un débit important sans fil.

Aucune chance d’acheter un téléviseur équipé Qualcomm d’ici quelques mois, les premiers samples à destination de l’industrie ne verront pas le jour avant plusieurs semaines, ce qui sous entend une distribution de produits au mieux pour la fin de l’année, et plus vraisemblablement en 2015.

Source : Qualcomm

Un commentaire.
  • 17 février 2014 - 11 h 01 min

    […] Qualcomm pensait bien profiter des performances de ses puces ailleurs que dans la sphère mobile pour augmenter ses ventes. Le monde des téléviseurs connectés et autres smart-machines semblait donc une belle opportunité pour la marque qui annonçait ce processeur spécifiquement développé pour le multimédia sur grand écran au CES…. […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *