Asus VivoMini VC66 : Le tout nouveau membre de la bande des VivoMini

Avec le VivoMini VC66 présenté au CES 2017, Asus rajoute un peu de nouveauté à sa gamme de minimachines de bureau. En plus des habituelles mises à jour des VivoMini VM65 et VivoMini UN65U, la marque étend un peu plus son offre en optant pour le format Mini STX ou 5×5 d’Intel.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

On a déjà parlé du format 5×5 ou Mini-STX d’Intel mais il n’a eu pour le moment que peu d’échos chez les constructeurs. Asus annonce donc, à ce CES 2017, une nouveauté à ce format. Le principal atout de cette machine face au reste de son offre est donc une très théorique possibilité d’évolution.

vivomini vc66

Théorique parce que si le Asus Vivomini VC66 est bien au format Mini-STX, les solutions de remplacement ou de mise à jour ne sont pas légion. Le nombre de cartes mères disponibles ne sont pas légion. Il y a bien la ASRock H110M-STX qui est d’ailleurs le modèle choisi dans la solution DeskMini de la marque. Il y a également le MSI Cubi 2 Plus à ce format mais on ne peut pas dire que l’industrie se soit particulièrement intéressé au 5×5 pour le moment.

L’Asus VivoMini VC66 n’en est pas moins intéressant, il reste évolutif sur beaucoup de points. Si la carte mère ne pourra pas forcément être remplacée, l’engin dispose tout de même d’un socket LGA  et il sera donc possible de faire évoluer son processeur. Chose qui n’est pas envisageable de faire sur le reste de la gamme VivoMini puisque les puces sont soudées aux cartes mères non standard intégrées dans les boîtiers.

Avec deux slots de mémoire vive So-Dimm DDR4 et une possibilité de monter en Core i7 de septième génération, le VC66 est donc un des miniPC les plus évolutifs du marché. Le boitier pourra embarquer une assez vaste gamme de stockages différents. Sur la carte mère, on pourra intégrer un SSD au format M.2 tandis que le boitier lui même laissera la place pour deux emplacements 2.5″ pour  des SSD ou des disques mécaniques en SATA. A noter que la carte mère propose par défaut des fonctions RAID classiques pour augmenter la sécurité des données stockées ou la performance d’accès à celles-ci.

La connectique du VC66 est assez large avec une sortie HDMI, une sortie DVI et une sortie DispayPort. Quatre ports USB 3.0 seront également disponibles en façade et au moins un port réseau Gigabit à l’arrière. Pourquoi au moins ? Parce que l’engin a beau être prévu pour février, je n’ai pas réussi à mettre la main sur le détail des caractéristiques complètes de sa connectique. Pas même un photo de son dos, ce qui lui laisse un parfum mystérieux. La supposition d’un port Ethernet Gigabit vient du fait que la marque précise que le VivoMini VC66 dispose d’un système de protection LANGuard pour éviter les surtensions.

La marque précise également avoir travaillé sur une série d’outils logiciels destinés à faciliter le suivi et la gestion de l’engin : Outils de mise à jour du BIOS facilitée mais également système de déploiement de mises à jour sur plusieurs postes. Pas de prix en euros mais des modèles de VC66 qui devraient varier entre 499 et 799$ suivant leur équipement.

vivomini un65u

Le VivoMini UN65U est un passage à Kaby Lake de la série la plus connue des minimachines d’Asus, On retrouve le design Zen de la marque avec une coque qui affiche des reflets métalliques en cercle sur le dessus et des angles très arrondis et doux.

La combinaison DDR4 et Kaby Lake devrait lui apporter un léger coup de boost face aux solutions précédentes mais sans véritablement changer profondément les capacités globales de l’engin. Les dimensions restent excellentes avec 131 mm de côté pour 52 mm d’épaisseur et pourtant la possibilité d’embarquer jusqu’à 2 éléments de stockage : Un format 2.5 pouces et un format M.2. capable de supporter des SSD PCI Express.

La connectique ne devrait pas changer et on retrouvera les habituels ports HDMI et DisplayPort, quatre USB séparés par paires en façade et au dos dont deux compatibles avec des fonctions de rechargement rapides de périphériques. Compatible UltraHD, disposant d’une solution wifi 802.11ac, le UN65U sera toujours capable de monter sur un moniteur ou de se fixer au mur grâce à sa compatibilité VESA.

Disponibilité aux US prévue ce trimestre à partir de 275$ jusqu’à 449$.

vivomini vm65

L’Asus VM65 termine le trio des VivoMini de ce CES. Là encore, il s’agit d’une mise à jour Kabylakienne d’une machine précédente. On retrouvera donc toute une gamme de processeurs de septième génération avec jusqu’à 16 Go de mémoire vive DDR4 et cette fois-ci accompagnée d’un circuit graphique supplémentaire avec une Nvidia GeForce 930M.

Asus présente la solution comme une machine multimédia complète même si la combinaison proposée ne sera évidemment pas à même de faire tourner les derniers jeux 3D. Le point de vue d’Asus est probablement de considérer l’engin comme une machine familiale offrant de bonnes performances au vu de son format réduit. La formule d’Asus est de parler d’une plateforme pour un usage “quotidien” ou d’un “centre de loisirs familial”. Il sera tout à fait possible effectivement d’écouter de la musique, regarder un film en UltraHD, de jouer à des jeux anciens ou pas trop gourmands et de surfer sur ce type de poste sans rien y trouver à redire. Les usages plus experts demanderont sans doute des engins plus évolués mais ce type de VivoMini a une place toute désignée sous un téléviseur de salon ou dans une pièce commune.

Parmi les particularités de ce modèle : La présence d’une baie de stockage 3.5″ qui peut se transformer en un système de deux emplacement 2.5″, du wifi de type ac, et un USB 3.1 Gen 2.

Disponibilité prévue ce trimestre à un tarif annoncé de 549$.

 

Un commentaire.
  • 9 janvier 2017 - 16 h 15 min

    Joli design à la IBM :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *