Zotac ZBOX Q : De ministations de bureau sous Nvidia Quadro

Zotac lance des stations de travail petit format ! Les Zotac ZBOX Q sont des minimachines équipées de processeurs performants mais aussi et surtout de solutions graphiques professionnelles Nvidia Quadro ! De quoi proposer des performances réellement productives dans un format peu encombrant.

Elles sont trois, les Zotac ZBOX Q sont un pendant logique à l’offre de la marque sur le secteur du gaming avec les solutions Magnus mais orientée vers le travail. Au lieu d’embarquer des cartes graphiques de jeu, elles profitent de solutions haut de gamme en terme de capacités de calculs avec des Quadro P5000, P3000 et P1000.

Zotac ZBOX Q

L’idée est de déplacer un engin capable de gérer des fonctions calcul assez lourdes dans un encombrement des plus réduits. Le ratio performances et encombrement est en effet assez impressionnant. Les trois  Zotac ZBOX Q restent très compactes et proposent pourtant dans ce format une puce Intel Core, un circuit graphique Quadro et l’ensemble des composants nécessaires à leur usage en tant que workstation.

Zotac ZBOX Q

Première solution du lot, la plus puissante des trois, la ZBOX Q K7P5000 propose un processeur Core i7-7700T : Une solution quadruple coeur et octuple threads cadencée de 2.9 à 3.8 GHz pour un TDP  de 35 Watts. Une puce qui propose 8 Mo de mémoire cache et un circuit graphique de base Intel HD 630.  Elle est accompagnée par un circuit graphique Nvidia Quadro P5000 qui embarque 16 Go de mémoire vive dédiée GDDR5. L’ensemble sera évidemment ventilé activement. La Zbox mesure 21.0 cm de large pour 20.3 cm de profondeur et 6.22 cm d’épaisseur.

Zotac ZBOX Q

Livrée en barebone, elle acceptera deux slots de mémoire vive DDR4-2400 pour un maximum de 32 Go de ram. Son stockage est double avec un slot M.2 PCIe x4 en SATA ou NVME en 2242, 2260 ou 2280 et un emplacement 2.5″ SATA III. Un lecteur de  cartes SDXC est également présent. 

Sa connectique est assez vaste avec pas moins de quatre sorties vidéo. Deux HDMI 2.0 qui permettront d’afficher en 3840 x 2160 à 60 Hz et deux DisplayPort 1.4 qui offriront quand a eux un affichage en 4096 x 2160 à 60 Hz. Les quatre sorties seront adressables en parrallèle.

Zotac ZBOX Q

Le reste de la connectique comporte deux ports USB 3.1 dont un au format Type-C, deux ports USB 3.0 et deux ports USB 2.0. Zotac a choisi d’intégrer deux sorties RJ45 connectant chacune un chipset Ethernet Gigabit. La machine propose en outre un Wifi de type 802.11AC et du Bluetooth 4.2.

Zotac ZBOX Q

La Zotac ZBOX Q K7P3000 proposera le même équipement mais sa partie graphique sera composée d’une Nvidia Quadro P3000, avec 6 Go de GDDR5. Le reste de la connectique et des options sera identique.

Zotac ZBOX Q

Enfin, la moins performante des trois, la Zotac ZBOX Q K5P1000 changera de gamme avec un Intel Core i5-7200U couplé à une Quadro P1000 livrée en 4 Go de GDDR5. Celle-ci ne diffère pas beaucoup de points des deux autres puisque seule sa connectique change ainsi que ses options. 

Zotac ZBOX Q

Zotac ZBOX Q

Les sorties vidéos sont toujours au nombre de quatre mais il s’agira de sorties HDMI 2.0 uniquement et donc « limitées » à du 3840 x 2160 à 60 Hz.  Le port M.2 sera en SATA 2242 uniquement, plus de NVME et la mémoire vive grimpera à de la DDR4 2133 maximum. Sa connectique comprendra trois ports USB 3.0 uniquement. Elle sera également un peu plus petite avec 18.46 cm de côté pour 7.15 cm d’épaisseur. Cette dernière disposera d’une possibilité de  fixation VESA pour la placer derrière un écran.

Zotac ZBOX Q

Zotac vise clairement ici des professionnels en déplacement. Pour du design, de l’architecture, du rendu d’image ou autres tâches en déplacement, ce genre de machine peut devenir un vrai poste de travail improvisé sur un bureau chez un client.

Source : Zotac

3 commentaires sur ce sujet.
  • 9 avril 2018 - 18 h 44 min

    Jolies bestioles qui m’intéressent beaucoup ! Reste à voir leur prix, qui à mon avis ne sera pas piqué des vers

    Répondre
  • 9 avril 2018 - 19 h 09 min

    euh, Intel core série 7 (et non 8), bluetooth 4.2 (et non 5), ram 2400 (4600), HSMI 2.0 (et non 2.2), etc
    Elle est sympa cette machine de fin 2016 / début 2017 :-D

    Répondre
  • 10 avril 2018 - 10 h 52 min

    il aurai fallu (je pense, suis pas vraiment la cible) une seconde interface SATA3 pour un RAID et pouvoir pousser la ram à 64GB voire 128GB avec la possibilité d’utiliser le port M.2 avec un Optane pour avoir une station de travail digne de ce nom :) j’me réfère à ce qui se faisait à l’époque avec du bi proc et 8 slots de ram mini

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *