VR Go : Zotac persiste dans le sac à dos PC

Pas la peine d’y revenir, vous l’avez bien compris, construire un PC dans un sac à dos suffisamment puissant pour piloter des jeux VR c’est aujourd’hui à peu près aussi intelligent que de monter un moteur de dragster sur une mobylette. C’est lourd, c’est encombrant, c’est peu autonome et ça n’a finalement pas grand intérêt. Avec son VR Go le fabricant Zotac persiste cependant dans cette voie, du moins en terme de marketing.

Après avoir présenté un modèle très artisanal de vrai PC dans un vrai sac à dos, Zotac revient avec le VR Go, un engin un peu plus abouti qui se présente comme un boitier adapté en hauteur pour fonctionner avec un matériel assez haut de gamme et une batterie. Le tout est censé se fixer sur votre dos grâce à une paire de bretelles pour que vous puissiez utiliser un casque VR sans contraintes.

Zotac VR Go

Il va sans dire que face à la solution sans fils que propose Scalable Graphics, la solution Zotac VR Go parait un peu lourde et contraignante mais l’idée pour la marque, comme pour ses concurrents, est probablement d’attirer les regards de la presse et du grand public sur son savoir faire plus que de proposer ces appareils en vente.

MSI a bien indiqué vouloir commercialiser son Backpack VR One mais à part  à destination des professionnels pour qui ce genre d’outil peut éventuellement avoir du sens, on ne voit pas bien qui aurait envie de chausser pareil engin.

D’ailleurs, à bien y regarder, le marketing de MSI et celui de Zotac sont assez similaires. Les sac à dos VR ressemblent à des portables débarrassés de leur écran auxquels on aurait ajouté des bretelles. Les appellations sont quasiment identiques et dans un cas comme dans l’autre aucune date réelle de commercialisation ni aucun tarif n’a été avancé.

On retrouve également chez Zotac un système de double batteries amovibles à chaud, de quoi les changer au fur et à mesure de l’utilisation de l’engin. Chez Zotac, il s’agit de deux modules de 9000 mAh qu’on pourra recharger au fur et a mesure qu’on les déchargera. La marque ne donne pas l’autonomie prévue avec ces batteries mais au vu du matériel embarqué, il est probable que cela soit assez court.

Zotac VR Go

A l’intérieur du VR Go, on retrouvera donc un processeur Intel Core i5-6400T, un très bon choix de puce pour cet usage au passage avec un TDP de 35 watts.  8 Go de mémoire vive, un SSD de 120 Go en format M.2 et un disque mécanique de 2,5 pouces de 1 To. La connectique est plutôt complète avec 6 ports USB 3.0, trois sorties HDMI 2.0 et deux ports DisplayPort 1.3. Le sac pouvant gérer 4 écrans. Un Wifi de type 802.11ac est intégré ainsi que du Bluetooth 4.0 et de l’Ethernet Gigabit.

Zotac VR Go

Il va sans dire que si tous ces connecteurs doivent recevoir un appareil, le résultat final vous fera plus ressembler à Rémy Bricka qu’à un spationaute1. Mais on suppose que l’idée est de pouvoir utiliser le sac à dos comme un PC lambda en le positionnant sur un bureau.

Notes :

  1. J’attend d’ailleurs avec impatience l’application Bricka VR pour chausser l’attirail particulier de l’artiste.
5 commentaires sur ce sujet.
  • 26 octobre 2016 - 12 h 40 min

    Ce n’est pas risqué de se déplacer avec une bête équipée d’un disque dur mécanique sur le dos? J’ai souvent entendu dire qu’il fallait éviter de trop chahuter un pc portable sous peine de rayer le disque (hors 100% SSD bien entendu).

    Répondre
  • 26 octobre 2016 - 13 h 29 min

    Autant, je suis plutôt admiratif en voyant chez Zotac, pour célébrer leur 10 ans, le Magnus EN1080 ainsi que la carte graphique GTX 1080. Tous deux à refroidissement liquide, autant cet attirail me laisse perplexe…
    Euh ! le VR Go comme VRaiment Gogo ;-) Bon d’accord c’est du proto, pas à vendre patatati patata… vitrine techno machin bidule… WTF! avec un disque mécanique dans le dos J’hallucine…
    Je trouve cette solution comme celle vue hier chez LTT (https://www.youtube.com/watch?v=aBCqfy3W_B4), marrante à observer mais franchement dèja complètement “has been”. La VR et la 4K (pardon l’UHD), anime tous les débats en ce moment, merci Sony :-), PP Garcia et 1080pXultra.
    J’ai testé le Jeu en Streaming avec la Nvidia Shield (stream Online et depuis un PC avec une GTX 1070, également avec Steam et dernièrement avec Xbox (Xbox One vers PC Nuc 5i3ryb avec Forza Horizon 3). Alors ce n’est pas de la VR mais peu importe, il y a beaucoup d’interactions à la manette et plein de pixels.
    C’est en Ethernet, mais on ne peut s’empêcher de penser à la solution Sans Fil genre WiDi.
    Je stream depuis 1 an mon Nuc sur mon écran TV (40pouces 1080p) avec Miracast et l’adaptateur WDA Microsoft.
    J’ai également un Compute Stick pour faire tourner iTunes ou KODI ou Windows 10 mais qui devient de la même nanière un WDA en RDP (Bureau Distant).
    Et puis le HDMI sans fil, ça existe et marche très bien.
    Toutes ces technos évoluent et franchement la latence, les TFLOPs graphiques, l’autonomie seront bientôt parfaitement maitrisés sur des Casques “light” genre Oculus Santa Cruz ou bien HTC Vive V2 façon Scalable Graphics (Cocorico :-)
    Alors je propose dans quelques semaine (Merci Papa Virtuel) un de ces 2 casques VR V2 avec
    -Un Shadow Cloud Gaming 30€/mois si on est fibré, pas trop bricoleur ou simplement économe
    Ou bien,
    Et je vais me réconcilier avec Zotac ;
    Un VR GO2 revu et corrigé que l’on POSE dans un coin de la pièce, pour les nomades (GO2(TO)dignes de ce nom),
    ou un PC Magnus, plus classique.
    Et aussi du CONTENU valable, pas abrutissant, des expériences réellement agréables, (…Bonjour Miss Playboy…)
    Pourquoi on nous a rien montré avec la visite de lieux, musées, Station spatiale… que Sais-je encore ?
    Hololens a fait un effort dans ce sens.
    Ras le bol ou la casquette!!! :-)
    du train fantôme et ses zombies, de la cuisine Gore, ou des FPS Pan Pan J’te tues… à la piste son, pour couronner l’image, surprenante d’effets spectaculaires, OUF! :-<
    Allez! pour terminer une histoire (qui en annonce d'autres???) :
    My First Virtual Reality Groping à lire ici : https://plus.google.com/+OLIN1/posts/FcS1pWZhkC8

    Répondre
  • 26 octobre 2016 - 16 h 25 min

    C’est vrais qu’on a pas du tout l’air con avec ce truc dans le dos et les lunettes sur la tête dans la rue :)

    Répondre
  • 27 octobre 2016 - 0 h 02 min

    Rémy Bricka… Pas mal ☺
    Une version blanche du VR Go en approche ? 😃

    Répondre
  • 6 novembre 2016 - 18 h 44 min

    Si je comprends bien le concept, avoir l’appareil sur le dos, c’est pour ne pas être gêné par les câbles pendant l’utilisation.
    Du coup, c’est une bonne idée d’avoir mis autant de ports… surtout 4 ports pour écran
    Sans parler du double ethernet
    À part servir de vitrine des capacités de Zotac, je ne vois pas trop l’intérêt de cet équipement

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *