Zotac StreamBox : Une minimachine de streaming Miracast et DLNA
12

Zotac StreamBox : Une minimachine de streaming Miracast et DLNA

Zotac présente un engin qui fait cruellement défaut sur le marché pour le moment avec cette Zotac Streambox. Certes il existe beaucoup de solutions pour transférer du contenu sur un téléviseur, en particulier les clé-PC et les set top box mais cette minimachine à d’autres arguments.

La Zotac StreamBox n’est au départ qu’une Set-Top-Box comme les autres. On la branche sur son téléviseur et on s’en sert comme relais avec des contenus stockés sur un serveur , un NAS ou un PC maison pour lire ses contenus.

C’est un objet finalement très simple, un simple relais assurant des interfaces et connectiques standard : Un e sortie HDMI d’abord pour brancher un téléviseur ou un écran, un port Réseau Ethernet, une sortie jack traditionnelle couplée à un adaptateur optique S/PDIF fourni pour un son numérique. Un port USB 2.0 plein format est présent ainsi qu’un port MicroUSB qui lui sert d’alimentation.

L’engin est en effet piloté par un processeur spécialisé dans le décodage multimédia et ne devrait consommer que 5 watts tout en assurant un service sans aucun bruit.

Là où cette petite Zotac StreamBox se démarque, c’est dans sa compatibilité DLNA, logique puisqu’il s’agit d’un engin sous Wifi de type 802.11 b/g/n mais aussi Miracast, la technologie de diffusion-réception de signaux vidéo et audio d’un poste à l’autre  cette petite Zotac StreamBox pourra donc non seulement lire le contenu de votre stockage réseau via DLNA mais aussi recevoir et afficher les fichiers que vous lui soumettrez depuis une tablette ou un portable à cette norme Miracast. Enfin, son port USB 2.0 pourra lire les fichiers d’une clé USB ou d’un disque dur externe.

Reste un détail que l’on ne connait pas, le prix de cette minimachine. Le soucis des produits Miracast pour le moment c’est leur rareté et donc leur tarif élevé. Si cette Zotac Streambox pouvait faire descendre ce tarif à des niveaux plus raisonnables, ce serait vraiment une bonne chose. sinon il faudra attendre la mise sur le marché des modules tout premiers prix entraperçus au CES 2013 à partir de 39$.