Zotac officialise sa ZBox CI329 sous Celeron N4100 fanless

Avec la ZBox CI329, Zotac poursuit sa gamme de minimachines fanless en employant un Celeron N4100 de la gamme Gemini Lake d’Intel. Une solution qui offre énormément de possibilités d’usage avec, comme toujours, une excellente connectique et la possibilité de faire évoluer ses composants.

La Zotac ZBox CI329 n’est pas une surprise, elle avait été présentée par la marque au CES en Janvier dernier. Le fabricant a choisi de proposer cet engin dans son emballage traditionnel… J’espérais secrètement que la marque allait employer le nouveau format exposé à Vegas en Janvier dernier.

ZBOX CI329 NANO

C’est pas que je sois absolument pour un changement de boitier mais j’avais envie de voir ce que la nouvelle proposition de la marque avait dans le ventre. Zotac conserve donc l’ancien modèle pour cette nouvelle gamme, préférant sans doute compter sur une solution qui fonctionne et qu’elle maîtrise bien pour emballer cette nouvelle puce.

ZBOX CI329 NANOZBOX CI329 NANOZBOX CI329 NANO

On retrouve donc le design habituel de la marque avec un châssis en ABS percé de toutes parts de petits hexagones cachant eux même une grille métallique plus fine pour empêcher la poussière de s’accumuler à l’intérieur. Ce ZBox CI329 propose donc un dissipateur passif pour refroidir les quatre coeurs cadencés de 1.1 à 2.4 GHz qui dégagent 6 watts de TDP. La présence de l’Intel HD 600 offrira des fonctions de lecture vidéo complètes avec une gestion de l’UltraHD en 60 images par seconde. 

ZBOX CI329 NANOLa Zotac CI329 Nano propose, comme d’habitude, une très large connectique malgré sa petite taille. L’engin mesure 12.78 cm de profondeur pour 12.68 cm de large et 5.68 cm d’épaisseur. Il propose pourtant une connectique comparable à bien des boîtiers moyen tour de grandes marques. En façade, on retrouve un bouton de démarrage, un lecteur de cartes SDXC, un USB 3.0 classique et un autre au format Type-C. Trois LED témoins sont disponibles et utiles pour ce genre d’engin fanless : La première indiquera que l’engin est bien en fonction, la seconde les accès au stockage. Quant à la troisième, elle signalera la mise en marche du Wifi. Deux jacks audio 3.5 mm stéréo sont également visibles pour brancher casque et micro.

La face arrière a du faire la joie d’un grossiste en connectique : Un port d’antenne, deux ports Ethernet Gigabit pour piloter deux réseaux distincts, deux ports USB 3.0 et un port USB 2.0, une sortie VGA limitée au FullHD, un DisplayPort 1.2 proposant du 4096 x 2160 à 60 Hz et un HDMi 2.0a en 3840 x 2160 à 60 Hz qui prendra également en charge un signal audio sur 8 canaux . Sur le côté, un port anti-vol au format Kensington Lock est également visible. Le Wifi est au format 802.11AC associé à un bluetooth 5.0.

Le stockage est confié à un emplacement 2.5″ SATA III, un emplacement M.2 et deux slots de mémoire vive DDR4-2400 au format SODIMM sont également disponibles. La Zotac CI329 Nano est donnée comme compatible avec 8 Go de mémoire vive seulement. Ce qui colle avec les spécifications officielles du Celeron N4100… mais on a déjà vu par le passé que celles-ci peuvent être très diplomatiques et que les puces pourtant limitées en théorie à 8 Go peuvent parfaitement gérer plus de ram.

ZBOX CI329 NANO

Le Bundle complet avec alim et kit VESA

Comme d’habitude, la machine sera livrée en plusieurs versions par la marque. D’abord un barebone classique vendu nu sans stockage, ni système ni mémoire vive sous le nom de ZBox CI329 Nano. La version Nano Plus sera livrée avec un SSD de 120 Go et 4 Go de mémoire vive mais toujours sans système. Enfin, une version Zotac CI329 Nano est proposée avec Windows 10 monté sur un SSD M.2 de 32 Go avec toujours 4 Go de mémoire vive. Un tour de passe passe qui permet à Zotac d’éviter de payer plein pot le prix de sa licence comme expliqué dans ce précédent billet.

Bref, le Zotac  ZBox CI329 peut venir se placer autant comme un ordinateur de bureau particulièrement discret et absolument silencieux mais également comme une machine multimédia de salon particulièrement adaptée aux usages vidéo. Capable d’adresser un signal UltraHD sans complexes en H.265 ou H.264 comme de streamer tout ce qui est disponible sur la toile. L’engin pourra également lancer des jeux et programmes classiques peu gourmands ou… streamer des titres hyper exigeants calculés sur une machine externe plus performante.

Pas de prix ni de date de disponibilité annoncés pour le moment.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 17 mai 2018 - 16 h 35 min

    Salut!
    Le design externe n’a pas changé mais le refroidissement serait différent (selon @fanlesstech).

    J’attends la version CI660 (voire 640 avec un i5-8250 si celle-ci sort en même temps).
    Ca devrait remplacer mon NUC6i3SYH qui tourne 24h/24 comme ordi principal et serveur home video (Plex)

    Répondre
  • 17 mai 2018 - 19 h 06 min

    La sortie VGA est limité en Full HD ??? du 1152×864 en 72hz/75 est pas possible ?? c’est le cas des autres modeles de zotac (notament les versions precedent, 327 etc …) ou seulement ce modele ? :( not cool…

    Répondre
  • 17 mai 2018 - 19 h 07 min

    ah je pense que j’ai mal compris, le vga ne va pas plus haut que le full HD, exact ? … (enfin j’espere).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *