Xiaomi Mi Notebook Air : Deux ultraportables 12,5 et 13,3 pouces officialisés

Xiaomi vient de rendre sa copie. Le terme est plutôt bien choisi, il s’agit bel et bien d’une très forte inspiration des Mac Book Air d’Apple. Le nom choisi, Mi Notebook Air, le marketing et la forme, tout rappelle le mac le plus fin de la marque à la pomme. Est-ce que cela veut dire que la copie est mauvaise ? Non, bien au contraire.

Beaucoup de rumeurs, beaucoup de scénarios, beaucoup de fuites plus ou moins justes ces derniers mois. Le Mi Notebook Air n’était pas encore né qu’il avait déjà des milliers de résultats dans les moteurs de recherche. Cet intérêt ne devrait pas se tarir à l’annonce des caractéristiques de cette nouvelle gamme de produits chez le fabricant chinois Xiaomi.

Les Xiaomi Mi Notebook Air sont des ultraportables sobres et simples d’aspect. Xiaomi cultive ce goût de la simplicité comme un argument de design. Les modèles sont ainsi dépourvus de signes extérieurs d’appartenance. Pas de logo lumineux, de symbole ou de marque. Rien qui différencie le portable d’un autre en particulier. Paradoxalement, comme c’est le seul portable à proposer ce type de finition sur le marché, il sera possible de le reconnaître grâce à cette absence. A noter également que Xiaomi a choisi de rendre cette surface uniforme pour proposer un système de couverture de la coque pour personnaliser celle-ci.

Minimachines

Deux modèles seront proposés à des tarifs évidemment très avantageux. Le Mi Notebook Air 13,3 pouces sera commercialisé l’équivalent de 680€ en Chine. Le modèle 12,2 pouces sera quand à lui proposé à environ 545€.  D’excellents tarifs comme on le verra en détaillant les caractéristiques des deux machines.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le Xiaomi Mi Notebook Air 13,3 pouces est un engin assez intéressant puisqu’il propose un excellent équipement dans un format très réduit. A l’intérieur de la machine, on découvrira un processeur Intel Core i5-6200U de sixième génération associé à un chipset graphique Nvidia GeForce 940MX équipée de 1 Go de mémoire dédiée  ainsi que 8 Go de mémoire vive DDR4 et un SSD PCIe de 256 Go. Le poids de l’engin est annoncé comme étant de 1,28 Kg ce qui est fort peu pour une machine de 13,3 pouces mais cela s’explique par les matériaux employés dans sa construction.

Xiaomi Mi Notebook Air

Alliage d’aluminium, design ultra fin et compact, écran rigidifié par une large vitre qui vient coiffer toute la surface, les détails sont plaisants et l’ensemble des caractéristiques laissent rêveur.

Xiaomi Mi Notebook Air

L’engin est également très fin, 14,8 mm d’épaisseur, ce n’est pas la machine la moins épaisse du marché mais c’est tant mieux puisque cela permet à Xiaomi d’intégrer une connectique relativement complète. Un port HDMI, deux USB 3.0, un port jack pour casque à gauche et un port /alimentation USB Type C  à droite. Il manque un port Ethernet  qui pourra être retrouvé grâce à u adaptateur USB 3.0 vers gigabit relativement facilement.

Xiaomi Mi Notebook Air

L’ensemble mesure 30,96 cm de large pour 21,09 cm de profondeur. Juste un peu plus important que la feuille de papier A4 habituelle (21 x 29,7 cm) mais totalement compatible avec un sac de transport classique.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi préfère comparer l’objet à un format magazine et c’est vrai que le design assez rigide de l’engin fermé fait penser à ce type de format.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi n’y va pas par quatre chemins et reprend la comparaison habituelle avec les produits Apple, comparaison qu’Apple se permet également assez souvent pour que l’envie de leur rendre la monnaie de leur pièce soit compréhensible. Plus fin et surtout moins encombrant qu’un MacBook Air de même diagonale, la machine de Xiaomi profite d’une intégration plus poussée pour  proposer un confort d’affichage équivalent en étant moins épais et plus portable.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le secret de cette compacité réside dans l’emploi d’un verre venant couvrir la totalité de la surface pour la rigidifier et ainsi permettre l’emploi d’un affichage aux bordures extrêmement fines sur les côtés : 5,59 mm. Un choix technique qui se paye généralement assez cher chez les fabricants comme Dell mais qui reste peu employé car la solution ne permet pas de tirer les prix vers le bas et rend la comparaison d’un produit à diagonale et équipement équivalents difficile à lire pour un néophyte.

Xiaomi Mi Notebook Air

Cette finesse et cette légèreté ne signifient pas pour autant que l’engin n’aura pas d’autonomie. Le Mi Notebook Air 13,3 pouces promet 9,5 heures de travail et une recharge à moitié de sa batterie en 30 minutes de connexion sur secteur. Il proposera également un son Dolby Digital Surround grâce à l’implantation d’une paire d’enceintes signées AKG.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le clavier sera rétro éclairé et proposera une course de touche de 1,3 mm, un confort de frappe classique pour un chiclet de portable avec la possibilité de travailler dans un environnement sombre en prime. Le pavé tactile semble large et profond et cache ses boutons de clic sous sa surface.  On notera l’usage judicieux des touches de fonction qui, activées avec les touches fléchées, permettront de ne pas faire l’impasse sur certaines fonctions utiles comme les pages suivantes et pages précédentes.

Minimachines

Enfin, comme Xiaomi est un bon élève, il propose des stockages au format MiniPCIe et une seconde baie d’extension. Cela signifie que, non seulement, le stockage de base de 256 Go pourra évoluer, mais qu’il sera également possible d’en ajouter un second aisément. Par contre, la mémoire vive ne pourra pas évoluer, on la voit soudée en bas à gauche de la carte mère.

Il ne reste qu’une grande inconnue pour ce modèle, sa définition d’écran qui n’est pas abordée par la marque. S’agira t-il d’un Full HD ? D’un écran UltraHD ? Il semble impossible de descendre sous le 1920 x 1080 pixels puisqu’il s’agit de la définition du Mi Notebook Air 12,2 pouces.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le petit frère détaille  en effet la définition de son affichage et reprend beaucoup des grandes lignes du 13 pouces. Même extension possible des stockages électroniques, même enceintes AKG Dolby, même connectique, même technique de protection d’écran et de bordures fines. Même rétro éclairage du clavier mais également quelques différences.

Xiaomi Mi Notebook Air

Le processeur est en effet un Intel Core m3-6Y30 associé cette fois-ci à 4 Go de mémoire vive non détaillée1 sans chipset graphique tiers associé. L’autonomie grimpe à 11,5 heures et le poids descends à 1,07 kilo.

Xiaomi Mi Notebook Air
Malheureusement Xiaomi ne donne pas les dimensions exactes du Mi Notebook Air 12,2 pouces, mais on peut tabler également sur un engin des plus compacts. 

Xiaomi Mi Notebook Air
L es deux machines supporteront des interactions avec des appareils de la marque : Synchronisation des smartphones Xiaomi et detection du Xiaomi Smartband 2 pour  ouvrir une session Windows grâce à une communication Bluetooth 4.1.

Enfin, les deux machines ont été mises à rude épreuve si l’on en croit Xiaomi. Ce clip de propagande technique montre les machines dans des laboratoires en train de subir les plus vils outrages. Il faut bien sur prendre ce genre d’images avec réserves, un labo de test ne ressemble pas à cela, mais Xiaomi semble confiant sur la solidité de ses engins.

Comment Xiaomi peut t-il faire un Mi Notebook Air aussi complet à ce tarif ?

Il faut bien évidemment regarder les prix annoncés avec un léger recul.

Ils seront destinés au marché intérieur chinois et ne seront donc pas équivalents à ceux des machines distribuées en France. Il semble évident que ces tarifs sont à considérer comme hors-taxes. Pour un prix équivalent distribué en France, il faudrait rajouter 20% de TVA et les diverses autres taxes pouvant accompagner ce type d’appareil.

Deuxième nuance, sans même compter la TVA et autres, la distribution en France de ce type de matériel réclame des développements électriques et normalisés spécifiques qu’il faudra peut être additionner au prix de base. Si les machines sont peut être compatibles avec les normes européennes, la différence d’une distribution en Europe est qu’il faut prouver cette certification.

Troisième point, ces tarifs ne seront pas ceux d’une distribution classique, ils pourront éventuellement s’en approcher via les habituels distributeurs de produits de la marque Xiaomi2 mais ces derniers demanderont évidemment leur part du gâteau et feront mécaniquement augmenter les prix. Le seul moyen d’obtenir un engin à ce tarif sera, comme bien souvent avec Xiaomi, d’être parmi les premiers à acheter le produit lors d’une vent où quelques dizaines de milliers de machines seront proposées. Ces ventes sont réservées au grand public Chinois.

Enfin, et c’est un point important, la distribution de ce produit se fait en direct de Xiaomi vers ses clients. Sans transiter dans des magasins, avec un SAV traité sans intermédiaires. Le même produit signé d’une grande marque internationale distribué chez nous passe par une société grossiste et un distributeur. Que ce soit un magasin physique ou en ligne, le fait est que la distribution de ce genre de produit fait augmenter les tarifs, chaque intermédiaire demandant une rémunération. La société qui prendra en charge le SAV étant également dans la boucle, elle ponctionne un pourcentage de chaque machine vendue pour parer à l’éventualité d’un taux de panne calculé

Bref, vous l’aurez compris, si les tarifs frappent les esprits, ils ne sont pas magiques et il n’y a aucune chance que vous puissiez vous offrir un Mi Notebook Air 12,2 pouces pour 545€.

Il n’empêche que la copie est très bonne et quasiment sans fautes, un exploit pour un fabricant qui lance son premier portable face à des concurrents bien plus rodés en terme d’expérience. En fait, c’est cette expérience qui explique cette différence de finition entre les gammes de produits des principaux acteurs du marché portable et ces deux nouvelles machines.

Xiaomi Mi Notebook Air

Xiaomi n’a rien sur le marché sur ce segment, il s’agit de ses premiers portables et il semble évidents qu’ils ont plutôt joué le jeu d’Apple plus que celui d’HP ou Asus. Les grandes marques de fabricants de PC déclinent toutes leurs machines du bas de gamme vers le haut de gamme en un crescendo de qualité. Plus on monte en gamme et en tarif, moins il est utile de faire de concessions. En entrée de gamme, il faudra choisir entre un bon processeur ou assez de mémoire vive. Un moyen de gamme proposera un SSD ou un meilleur processeur. De la finesse ou un écran mieux défini. En haut de gamme, les choix seront plus classiques, plus de stockage ou un rétro-éclairage du clavier ? Un port HDMI ou une machine ultra fine ? Enfin dans le très très haut de gamme, les concessions auront quasiment disparu car les équipements de série comprendront la plupart des points évoqués sur cette page.

Xiaomi n’a pas cette problématique et peut proposer d’emblée un matériel haut de gamme sans chercher à vous faire monter d’un cran à chaque option sur une échelle tarifaire. Pour la marque, le but est d’en vendre des centaines de milliers rapidement et de commencer immédiatement à travailler sur la suite. Comme Apple, ils baptiseront le prochain Mi Notebook Air du même nom et amèneront plus loin ses capacités techniques. Dans le même temps, ils arrêteront la vente du premier modèle et jamais ils ne se feront à eux même une quelconque concurrence. Voilà qui explique pourquoi Xiaomi se permet d’intégrer un rétroéclairage clavier et un écran ultra fin dans des produits jusqu’à moitié moins cher du prix des concurrents. Il n’y a pas de gamme à sauver ni de fonctions réservées à un matériel pro ou autre. Chez Xiaomi, il n’y a que deux PC pour le moment et je doute qu’il y en ait beaucoup plus à terme.

Notes :

  1. Et donc surement de la DDR3
  2. Pour rappel, Xiaomi n’a pas de distributeurs officiels autre que sa boutique en ligne. Aucun des sites se réclamant de Xiaomi n’est un revendeur certifié.
79 commentaires sur ce sujet.
  • dom
    15 août 2016 - 11 h 46 min
  • dom
    15 août 2016 - 12 h 39 min

    650 euros ftp in d’europe

    sur oppomart

    dispo en silver ou gold

    en 12,5″

    Répondre
  • 16 août 2016 - 9 h 10 min

    552€ le 12.5 sur banggood avec le code book12 !!!

    Répondre
  • 16 août 2016 - 10 h 54 min

    moi j’ai trouvé un moyen de me faire venir un 12’5 !

    etant de nature frileuse… je vais quand même attendre un test avant de me lancer, j’espère que certains site auront une machine d’essai avant la date très précise de « fin aout » ! :D

    w&s

    Répondre
  • dom
    16 août 2016 - 11 h 18 min
  • 16 août 2016 - 11 h 39 min

    @dom : a quel moment paye-t-on la TVA du coup ? merci par avance

    Répondre
  • 16 août 2016 - 13 h 33 min

    La TVA c’est un sujet assez complexe…
    Si tu y échappes (ce qui est souvent le cas lors d’une livraison ‘lente’), tu es censé déclarer toi-même l’achat et t’acquitter de la TVA hein!

    La plupart du temps quand on parle de bons plans sur les sites chinois c’est des prix hors TVA

    Répondre
  • 19 août 2016 - 11 h 49 min

    Je ne comprends pas pourquoi des personnes mettent « Super article » ,
    il n’y a que des super articles ici

    Répondre
  • Bug
    19 août 2016 - 17 h 45 min

    Le produit a un look et des fonctions sympas perso j’attendrai un test et peux être une prochaine version mais aussi des finances lol :)
    Pierre un test de prévue en vidéo ?

    Répondre
  • 23 août 2016 - 13 h 55 min

    Modèle 12.5 reçu ce matin. Conforme aux 1ères impressions glanées sur le web. Le rapport qualité / prix est imbattable.
    J’ai dû installer un WIN10 FR tout neuf. Après une update Windows, tout était OK (avant le touchpad ne fonctionnait pas, obligé d’utiliser temporairement une souris USB).

    Il est super compact. Le dessus de coque sans aucune marque surprend un peu. Habitué d’avoir une pomme …

    Répondre
  • 26 août 2016 - 23 h 14 min

    @Vincent:
    Tu l’as acheté sur quel site Vincent ? A quel prix livré ? ET tu as du coup payé la licence pour le win10 FR?

    Répondre
  • 29 août 2016 - 0 h 50 min
  • 29 août 2016 - 18 h 47 min

    @Pierre Lecourt: Finalement, on arrive bien à le commander au tarif chinois ;)

    Répondre
  • 31 août 2016 - 9 h 49 min

    @myke:

    Pour le 12,5″ effectivement mais je pense que le gros de la demande se situe sur le 13.3…

    Et là, on verra mais les premiers tarifs que l’on peut apercevoir ici et là sont loin du tarif Chinois

    Répondre
  • 1 septembre 2016 - 12 h 27 min
  • 1 septembre 2016 - 14 h 56 min

    Bonjour,

    @Julien : Je l’ai acheté sur banggood.com le 08 août et reçu le 23 août. Pour un total de 582.43 €.
    Pas de mauvaise surprise à la livraison.

    Je le trouve vraiment bien, pour le prix, il est top. J’ai dû effectivement mettre un nouveau Windows FR en licence OEM mais par rapport au prix de base, ajouter 90€, ca reste une super affaire.

    Je fais surtout de la bureautique / surf, mais j’ai tenté qques « petits » jeux du store et le graphisme est tout à fait fluide.

    Je le conseille sans hésiter. J’imagine qu’il s’approche du MacBook 12″ en terme de performance pour un prix presque 3 fois moindre (c’est environ 1500 €, il me semble).

    Répondre
  • 8 septembre 2016 - 13 h 29 min

    @TImbiker: ne t’en fait pas, les tarifs reviendront à la normal d’ici qlq temps ! comme la version 12″ ;)

    Répondre
  • 12 septembre 2016 - 9 h 53 min

    Bonjour,
    Y-a-t-il moyen de passer en azerty ?

    D’avance merci
    raf

    Répondre
  • 18 septembre 2016 - 2 h 20 min

    Sur le fait qu’il faut prendre la vidéo de « démonstration » (et non de « propagande ») des tests en laboratoire, comme quoi les laboratoires de tests ne ressemble pas à cela… Hum concrètement vous n’avez jamais du voir des laboratoires de tests pour ordinateur. Je peux vous assurez que l’on s’en rapproche de très près.
    Autre affirmation où je ne suis pas d’accord avec vous « ne vous attendez pas à acheter un MI notebook air à ce prix là ».
    Je ne m’avancerait pas trop si j’étais vous, il suffit de voir les smartphones Xiaomi et autre haut de gamme chinois pour vous le faire remarquer.
    Vous parlez des commissions que chaque distributeur se prendre au passage qui alourdisse la note du produit vendu au client, chose qui est effectivement vrai, mais là où vous vous trompez et êtes loin de la réalité, est que tout simplement en France notamment les revendeurs font des marges colossales ! Pour être dans la boucle je peux vous l’affirmer et je ne suis pas le seul.
    Ce n’est pas un regard de loin provenant d’un consommateur qui va « estimer » la note qui va s’allonger, mais bien d’un consommateur + une personne étant dans la chaine de vente des produits au tarif usine jusqu’en grande surface si on peut dire.
    Et vous pouvez appliquer cette philosophie commerciale (bien française) sur la quasi totalité des produits que nous consommons et qu’on nous vend que cela soit pour la nourriture aux meubles et outillage de bricolage de chez casto.
    Les marges sont dix fois supérieurs à ce qu’elles pourraient être et même dans le soit disant discount des enseignes appartenant à des boulanger & co ils margent encore suffisamment pour en tirer des bénéfices plus que suffisant.
    Qu’ils se fassent une marge c’est tout à fait compréhensible, par contre qu’ils en fassent une de façon déraisonnable à un niveau de prix pour 1500 euro par exemple alors que le produit pourrait en valoir 700 € voir 600 € moi je boycotte.
    Je pense que le Xiaomi ne sera pas à des prix où l’on peut retrouver des PC sur du 800/900 euro équivalent en performance et composant des mac book air qui table dans les 1300 euro.
    Le MI book sera certainement aux alentour des 700 euro je pense, à voir.

    Répondre
  • 18 septembre 2016 - 14 h 02 min

    @garlic: Concernant les labos, je n’ai jamais vu des labos avec des spots d’éclairage pour dessiner un halo lumineux derrière un PC, je n’ai jamais vu de chambre d’écho ou toutes les facettes des coussins d’abosorption du son ont été débouchées apr 50 spots. Je n’ai jamais vu de banc de test aussi clean, je n’ai jamais vu de labo aussi clean. Les photos des labos de test habituelles issues de la FCC et des dizaines de labos indépendants qui délivrent leurs avis pour elle sont très très différentes des images d Xiaomi. Ma mise en garde était donc là pour parler du côté marketing/propagande de ces images. Si les outils sont probablement les mêmes, le traitement est celui d’Apple : Magnifié au maximum pour impressionner. En général les tests sont effectués par des labos indépendants qui se soucient pas trop de l’aspect esthétique de la chose. Le dernier robot de test de flexion que j’ai vu était couvert (au sens propre) de multitudes traces de scotch. Ici tout est bien plus joli. Donc concrètement, c’est bien du marketing.

    Je ne suis pas si loin de la réalité puisque le gros de mon activité (dans le sens celle qui me fait réellement vivre et me permet de faire vivre le site) c’est du conseil d’achat pour des enseignes, revendeurs et grossistes.

    Après avoir quitté mon job de vendeur d’info, chez LDLC et auparavant chez Eurisko, j’ai décidé de faire du blogging et comme cela ne rapportais pas assez pour vivre, je fait du conseil d’achat/import et export. Je suis plutôt très bien palcé pour pareler des marges en infos qui n’ont RIEN a voir avec celle de la GD et des GSB pour reprendre votre exemple.

    Dire qu’un produit vendu en France 1500 €pourrait être vendu 600 ou 700, c’est sous entendre que la marge globale pratiquée par les différents intervenants de la chaine (antenne de la marque, grossiste et revendeur est de 50%. Et c’est très loin, très loin, d’être le cas.

    Ensuite comparer un prix Chinois HT et sans frais d’import en direct avec un prix français taxé, avec TVA et frais d’import,de transport et de distribution, c’est louper 25 à 30% de hausse sur le prix du produit. Et ça explique pas mal de choses.

    Si on prenait votre exemple de produit à 1500€ qui devrait être vendu 600€, et qu’on enlève ces 25% de taxes et d’import, votre produit à 1500€ devrait coûter combien ? En sortie d’usine ? 450€ ? 400€ ? Cela veut dire qu’un ultraportable à 1500€, en comptant la marge du fabricant pour ses frais et sa main d’oeuvre et son bénéfice. ne coûte finalement que 350/400€ de matières premières ? Processeur, écran, stockage, mémoire et accessoires compris ?

    Cela veut dire qu’un PC portable ASUS ZenBook Pro UX501JW ( Intel Core i7-4750HQ / 8Go / 128 Go SSD / 1 To HDD / 15.6″ FullHD / FeForce GTX 960M / AC / Win10 ) cela ne coûte en materiel que 350/400€ ? Très réaliste.

    Répondre
  • 18 septembre 2016 - 18 h 39 min

    J’oubliais « Et vous pouvez appliquer cette philosophie commerciale (bien française) »

    C’est drôle, mais en fait depuis qu’on a l’Europe de Schengen par exemple, à part des produits en promo ou des cas particuliers (zotac en Allemagne est par exemple notoirement moins cher), on se rend compte que les prix des produits sont identiques à l’achat qu’on commande en Allemagne, Espagne, Italie, Belgique ou Espagne. Le même PC sera vendu au même prix à 10/15€ près.

    Bizarre pour une habitude bien française de vendre à forte marge de retrouver le même produit plus cher en Angleterre en ce moment (cours de la livre qui dévisse) ou notoirement plus cher dans les pays du nord ou les taxes sont plus élevées. C’est comme si au final la chaîne de marge était juste la même partout avec quelques fluctuations suivant la taxation locale…

    Répondre
  • 18 septembre 2016 - 23 h 20 min

    Pierre, vu que je sais… que l’on sait tous :D …que tu es en pleine review de la version 12′, j’aimerais bien que tu fasses un test vu nul part (pour l’instant… ou alors j’ai loupé l’info :D ).
    Certains sites l’on testé sur des jeux old-school (un peu comme tu avais testé les Atom à une époque) et cela marche très bien sur HL² ou Dota…
    sauf que c’est pas une machine de gamer, donc voir HL tourner à 60fps ne me parle pas, par contre limiter le frame-rate à 35fps et relever la différence de température dans les 2 conditions !

    car si l’on joue sur ce genre de machine, c’est surtout parce que nous sommes loin de chez nous et faire chauffer la bécane n’est pas une extraordinaire.

    sinon… PS:
    je te l’accord Pierre… Apple ne cache pas sa marge de base de 40% (ce qui est déjà énorme, mais aussi parce que la R&D+Design coûte cher à la pomme) dans la fourchette haute en informatique !
    Pour avoir aussi été dans les arcanes des tarifs, il n’y à pas de « règle », j’ai déjà vu sur de toutes petites pièces manufacturées… une marge de 80%, et avoir été étonné par le coût ridicule des matières premières et du transport !!!

    mais cela ne s’applique pas à TOUT, je pense que les marges peuvent facile passer de 5 à 80% en fonction du domaine !

    sinon Pierre, je ne suis pas toujours d’accord… dans certains domaines, il y à des belles différence… par exemple les cuves béton de récup d’eau, presque le double de la Belgique ou l’Allemagne… mieux encore les systèmes de « chauffage écolo » 35% plus cher que l’Allemagne… mais qui apporte 35% de crédit d’impôt ! c’est marrant comme coïncidence ! ;)

    Répondre
  • 18 septembre 2016 - 23 h 42 min

    @Augure: Je faisait du 500% de marge sur les câbles parallèle des imprimantes.. a ton avis qui a demandé que les câbles soient extirpés du lot de base des imprimantes ? Les revendeurs ! On les achetait une misère par lot de 50 et on les vendait 75 ou 100 francs… Oui il y a des trucs qui se vendent avec une groooosse marge. Mais les PC, les portables, les trucs d’appel…

    Me souvient de disque dur IBM qu’on vendait à 1% de marge… Par contre on se gavait sur les accessoires comme les boitier, la imprimantes, les enceintes… On importait des trucs rares et on gagnait notre vie la dessus.

    Aujourd’hui le marché à beaucoup changé.

    PS : Oui pourquoi pas, mais quels jeux ?

    Répondre
  • 18 septembre 2016 - 23 h 49 min

    j’ai cité HL² et Dota car je sais qu’ils montent assez haut avec des petites config et qu’ils sont « limitable ».
    pour HL² y’a la commande fps_max 35 pour les jeux sources et pour Dota j’ai un tuto depuis leur forum, je te retrouverais cela demain, mais c’est du même style !

    ps : au faite… toi qui à des contacts en revendeur/distributeur… aucun n’a jamais marqué de l’intérêt pour les produits Xiaomi ?
    que se soit les Smartphones, maintenant les laptops et bientôt les drones… ils sont les stars du net, cf le nombre de vidéo youtube pour un produit non commercialisé !!! oO

    Répondre
  • 19 septembre 2016 - 0 h 03 min

    @Augure: Parce que Xiaomi n’a pas cette politique de distribution, ils font du direct en Chine, point. Monter un réseau de distribution coûte cher. Localisation, SAV, certifications… Si Xiaomi se mettait a exporter via des distributeurs, leurs tarifs perdraient de leur superbe…

    Répondre
  • 19 septembre 2016 - 10 h 30 min

    ils acceptent bien des revendeurs vu que l’on à la possibilité de l’avoir… cf ta dernière annonce « bon plan » ! ;)
    ensuite je pensais surtout si tu entendais parler juste de revendeurs intéressé, ensuite que le fabriquant lui veuille garder la main je le concois à une époque je pestais sur Dell ou pour voir une machine en vrai fallait passer par des forums comme delliens ou HFR pour avoir une gentille âme qui habite pas trop loin ! :/

    ps : pour Dota j’utilise cela
    https://steamcommunity.com/app/570/discussions/0/523897277913877254/
    avec 35 à la place de 60… que de toute façon les GPU intel portable on du mal à atteindre ! :D

    Répondre
  • 19 septembre 2016 - 10 h 37 min

    @Augure: Ils acceptent que des revendeurs achètent leur matos en quantité oui mais ce ne sont pas des revendeurs officiels et cela reste localisé pour eux. Rien à avoir avec un export vers l’EMEA

    Répondre
  • 28 septembre 2016 - 15 h 43 min

    […] Minimachines.net qui suis l’actualité du modèle et le trouve au niveau du modèle  Apple « Il n’empêche que la copie est très bonne et quasiment sans fautes, un exploit pour un fabricant qui lance son premier portable face à des concurrents bien plus rodés en terme d’expérience. » […]

  • 27 décembre 2016 - 13 h 13 min

    […] le lancement des excellents Notebook Air 12.5 et 13.3 pouces, le constructeur Chinois persévère dans cette voie avec l’annonce de deux nouveaux modèles […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *