Xiaomi Mi Box 4 : On ne change (presque) pas une recette qui marche

Et de 4 ! La Xiaomi Mi Box 4 est la quatrième version de la box du géant chinois. Même si beaucoup plus de versions ont été disponibles puisque des évolutions de cette machines sont apparues à chaque version.

La Xiaomi Mi Box 4 ne ressemble pas du tout à la précédente TV-Box de la marque d’un point de vue esthétique avec sa carcasse blanche mais se repose sur les mêmes entrailles techniques ou presque. On reste sur un engin très basique dans les caractéristiques, peaufiné pour ne remplir qu’une seule tâche, lire des contenus vidéos externes.

2018-01-29 12_41_54-minimachines.net

D’un point de vue matériel, la Xiaomi Mi Box 4 ne révolutionne pas grand chose. La marque n’a pas retiré sa confiance à Amlogic et sa série de puces S905. Il s’agit ici d’une variation sur le même thème avec le S905L. Un SoC composé de quatre coeurs Cortex-A53 et d’un chipset graphique Mali-450MP5. La puce sait désormais également prendre en charge le HDMI 2.0b et profite toujours d’une gestion complète du CEC. Elle embarque également un DAC audio qui semble avoir été amélioré avec une gestion DTS-HD audio ou du  Dolby Digital Plus par exemple. La puce sait gérer les flux vidéo UltraHD et prend en charge le HDR.

2018-01-29 11_55_16-minimachines.net

Elle est associée à 2 Go de mémoire vive et 8 Go de stockage. Un maigre port USB 2.0 permettra de connecter une éventuelle clé USB  pour stocker des données supplémentaires ou brancher un adaptateur  pour retrouver un port Ethernet 10/100 qui semble livré avec l’appareil.  Une version Xiaomi Mi Box 4C, avec une robe noire, sera également disponible, identique en tout point à la première version, elle ne dispose que de 1 Go de mémoire vive. La connectique comprend une sortie jack audio 3.5 mm avec prise en charge du format AV pour brancher l’appareil sur de vieux postes. Une sortie HDMI 2.0b pour piloter des contenus UltraHD en 3840 x 2160 et l’unique port USB. Un module Wifi 802.11b/g/n est présent ainsi qu’un Bluetooth 4.1.

2018-01-29 12_40_02-minimachines.net

La télécommande dispose d’une fonction « micro » pour saisir des ordres vocaux afin de piloter facilement l’interface. Les boutons de contrôles habituels d’Android sont visibles. Un bouton de volume est également présent. On remarque la grande roue de navigation et le gros bouton de selection, des éléments très pratiques qui tombent naturellement sous les doigts.

2018-01-29 12_41_37-minimachines.net

La première a droit à une télécommande Bluetooth avec une fonction de recherche vocale, la seconde se contentera d’une télécommande infrarouge. Les deux Xiaomi Mi Box 4 seront proposées pour, respectivement, 349 et 249 yuans soit environ 45 et 32 euros.

2018-01-29 12_41_27-minimachines.net

Est-ce que cette nouvelle Xiaomi Mi Box 4  est une bonne nouvelle ?

Je n’en suis pas si sur. Parmi les points clés de l’offre, on retrouve donc un SoC Amlogic S905L et c’est une puce assez particulière. On dirait qu’elle a été pensée pour le marché Chinois  et ses comportements. Par exemple, elle ne prend pas en charge le codec VP9. Le Codec de Youtube, par exemple, ce qui veut dire qu’il n’y aura pas  d’accélération matérielle pour Youtube sur cette nouvelle Box contrairement à sa petite soeur. Et Google n’est pas le seul à utiliser le VP9… Evidemment les codecs H.264 et H.265 sont pris en charge mais si vous comptez sur ce genre de box pour surfer sur vos chaines Youtube préférées, ce modèle ne sera pas un bon choix. C’est logique, le public Chinois n’est pas un gros utilisateur de Youtube. Il lui préfère des outils maison.

Autre détail qui ne manque pas d’attirer l’attention, la nouvelle Xiaomi Mi Box 4 embarque toujours l’assistant numérique de la marque : Patchwall. Il s’agit surtout d’un mur d’infos et de liens très mis en scène et souvent assez joliment illustré – j’imagine qu’une petite armée d’illustrateurs se cache derrière cet outil – qui présente du contenu audio et vidéo ainsi que  des applications et des jeux à destination du public Chinois.

2018-01-29 11_32_59-minimachines.net

Et on comprend que la décision de Xiaomi de passer au S905L est stratégique. En choisissant cette puce, la Xiaomi Mi Box 4 devient donc plus dépendante de l’offre de la marque. Offre payante bien entendu, il faudra passer à la caisse pour profiter de ces contenus. Il est donc logique de rendre plus difficile l’accès aux contenus gratuits. Par défaut, Patchwall est en Chinois, il existe des moyens de le passer dans d’autres langues parce que Xiaomi a sorti des versions internationales de sa box. Mais je ne suis pas sur que cette Xiaomi Mi Box 4 aurait beaucoup de succès en Europe ou aux US avec cette absence de codec VP9 et de Youtube. Aussi, il n’est pas sûr que la marque ne veuille pas uniquement la dédier à son marché intérieur. Par exemple en rendant cette version de son interface non traduisible. Ou en demandant une bonne maîtrise du mandarin pour s’adresse vocalement à la box…

2018-01-29 12_38_53-minimachines.net

IA comme Intelligence très Artificielle..

Vous avez du lire un peu partout que la Xiaomi Mi Box 4 est désormais dotée d’une Intelligence Artificielle. C’est la communication de la marque… Dans les faits, il s’agit surtout d’une grosse machine d’analyse de vos Datas qui n’a rien de révolutionnaire. Ce n’est pas plus intelligent que Youtube en réalité. Si vous aimez les films de gladiateurs, Patchwall vous servira en page d’accueil d’autre films de gladiateurs et moins de documentaires sur la mécanique. Rien de véritablement intelligent mais une communication effectivement très artificielle. L’IA a le vent en poupe et Xiaomi surfe dessus sans trop de complexes.

12 commentaires sur ce sujet.
  • 29 janvier 2018 - 14 h 14 min

    Bel objet ,en blanc c’est plus classe .
    La télécommande semble sympa en plus ,elle est jolie .
    BREF,monsieur Xiaomi ,refaite la même avec un soc S-912 et au minimum 16 Go de stockage en Android TV International .

    Répondre
  • 29 janvier 2018 - 15 h 37 min

    Moi aussi j’aime bien le design…

    Mais j’attendrais la v5 ou plus pour avoir une vrai évolution de la mienne… et surtout je vais attendre une offre qui me convienne mieux, car je ne suis pas un gros gros fan de molotov ni de by canal que j’ai essayé tout deux !

    :/

    Répondre
  • 29 janvier 2018 - 16 h 41 min

    Moi j’aime bien les gladiateurs de la mécanique :-D

    Répondre
  • 29 janvier 2018 - 16 h 43 min

    @Grrr: Avec du cambouis ?

    Répondre
  • 29 janvier 2018 - 17 h 00 min
  • 29 janvier 2018 - 18 h 10 min

    Pour moi, ma meilleure box et ma meilleure télécommande, c’est mon smartphone Android, en tandem avec une clé Chromecast, branchée sur la télé, que j’avais payé 15 euros en solde.

    Dessus, il y a Molotov pour la télé, YouTube pour la vidéo, Google Play Music exploiter mon stock de musique logé sur mon PC (éteint), Google Photos pour les images en tous genres, Google Home pour balancer l’écran et utiliser, par exemple, Arts et Culture sur grand écran … Marchent aussi les programmes thématiques comme Arte, ou France TV…

    La vraie Box chez moi, c’est donc un smartphone qu’on utilise, plus un smartphone recyclé en complément pour la famille.

    Mon smartphone incluant une carte Sandisk 64 Go, idem pour le smartphone recyclé qui dispose des mêmes logiciels…

    Répondre
  • 29 janvier 2018 - 19 h 03 min

    Bonjour,

    Ca me fait le même effet que le Nexus Player : c’est sans moi

    Il y a quand même selon moi , toujours des gros manques (les mêmes que sur la XMB 3) :

    * Pas d’ethernet
    * 1 seul port usb
    * 8Go de rom seulement

    Chez moi, le wifi est pas brillant, je suis contraint de me tourner vers l’ethernet

    Pour l’ethernet, vous allez me dire , de prendre un adaptateur, ok mais je vais perdre le seul port usb, donc plus moyen d’y brancher HDD,souris,clavier média-center…..

    Vous allez me dire, prends alors un HUB USB….

    Dites donc , ça en fait des chose à acheter en plus de la mi-box, et sans compter sur le coté esthétique qui va passer à la trappe avec tous ces accessoires qui vont trôner sur le meuble TV….

    Sans compter, que un HUB USB avec alimentation externe, qui ne va pas lâcher au bout d’un moins, à cause de sa connectique fragile (et je parle en connaissance de cause), va falloir y mettre le prix

    Autant que je me prenne une Shield.

    Répondre
  • 29 janvier 2018 - 19 h 44 min

    Wazzou :

    Bien d’accord avec toi, j’ai fini par acheter une Shiled au final, et j’avoue que j’en suis super content !

    Répondre
  • 30 janvier 2018 - 7 h 22 min

    VP9 indispensable? L’intégralité des vidéos YouTube est disponible également au format h264. Sans compter que l’application youtube choisi le codec en fonction du support de la plateforme sur laquelle elle est installé…

    Répondre
  • 30 janvier 2018 - 9 h 11 min

    Pourvu qu’elle fasse baisser le coût de la V3 qu’on pourra continuer à conseiller :D

    Je suis d’accord avec les manquements suscités. Tout le monde y mettrait les quelques € nécessaires pour + d’USB, Ethernet et 16Go.

    Répondre
  • 5 février 2018 - 10 h 03 min

    J’ai la version 3. Il manque toujours la prise ethernet. Ils se moquent des retours clients chez xiaomi…

    Répondre
  • 5 février 2018 - 12 h 30 min

    @Dick: « Ils se moquent des retours clients chez xiaomi… » Du moins des clients Européens oui. Les chinois sont très Wifi addict.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *