XBMC disparait, Kodi le remplace

XBMC disparait, Kodi le remplace

XBMC, le fameux gestionnaire de contenus, gratuit et multi supports, devient Kodi. Un changement de nom qui n’affecte en rien l’utilisateur, pour le moment, mais qui a été rendu nécessaire par l’histoire et le succès du système.

Le changement peut paraître insignifiant et certains s’étonneront même de ce risque pris par l’équipe d’XBMC de renommer leur application pour choisir un nom inconnu du public. Mais c’est une étape nécessaire pour la poursuite de leur projet.

xbmc-main

XBMC, 4 lettres, un acronyme qui n’a plus beaucoup de raison d’être. Avec XBMC, l’équipe d’amateurs du début a créé un logiciel des 4 coins du globe. Montrant en temps réel ce qu’était le travail collaboratif open-source. Conçu pour la XBOX première du nom (le XB) pour devenir son Media Center (le MC), l’application n’est désormais plus compatible avec cette dernière. C’est une des premières raisons qui fait de ce changement de nom un événement logique. L’autre raison, c’est le changement opéré sur le système.

XBMC-EDEN-3

Non seulement XBMC ne se contente plus de lire simplement des fichiers multimédia, mais c’est devenu un lanceur d’applications, un gestionnaire de contenus et aussi un système complet pour certaines plates formes. L’ensemble tourne aussi bien sous Windows que Linux, sur Raspberry Pi ou Android. XBMC a largement dépassé le cadre du lanceur de films des débuts.

Mais la vraie raison de ce passage à Kodi, c’est une affaire légale. Pas une affaire de gros sous, mais une affaire de droits.

Au pays de Kodi

Dans l’absolu, rien ne changera entre Kodi et XBMC, le logo sera modifié mais aucune fonctionnalité non prévue pour le XBMC apparaîtra au passage vers Kodi. Le changement de nom va permettre en revanche à l’équipe de développement de mieux gérer les droits de son bébé.

m8-s802-8-core-gpu-xbmc-fully-loaded-5-500x500

Un petit logo XBMC sorti de derrière les fagots.

Assez paradoxalement, l’équipe en charge d’XBMC n’a pas de marque déposée sur son nom. En développant pour la XBOX d’origine, sans en rendre de compte à Microsoft, la solution proposée marchait comme un poisson pilote en suivant de près une appellation XBOX qui devait chatouiller les juristes de la marque. En se retranchant derrière un développement gratuit, il était impossible d’attaquer XBMC. Mais il était également impossible pour XBMC de se défendre.

tronsmart-prometheus-amlogic-m6-dual-core-android-4-1-tv-box-hardware-decode-xbmc-wifi-hdmi-4gb-2

Un logo XBMC imprimé sur a boite d’une TV-Box Android…

La situation devient terriblement paradoxale quand d’un côté la marque se retrouve dans l’impossibilité de protéger son nom et de l’autre des marques tierces n’hésitent pas à l’écrire en toutes lettres sur les packaging de leur productions. Des lecteurs multimédia , cartes de développement, ou solutions Android pouvant embarquer XBMC se retrouvent ainsi auréolées du travail de développement d’une équipe qui a les mains liées. Equipe qui ne peut même pas aller crier auprès de certains fabricants qui indiquent cette compatibilité avec leur travail alors que celle-ci n’est pas stable ou finalisée…

En changeant cet état de fait, et en protégeant la marque Kodi, l’équipe de XBMC retrouve une certaine liberté et va pouvoir monnayer cette compatibilité. Rassurez vous, l’équipe ne change pas son état d’esprit et va garder un logiciel ouvert. La fondation  XBMC va adopter les mêmes standards que la fondation Mozilla. Cela évitera de voir le nom exploité n’importe où sans aucun droit de regard et pourra même aider cette fondation  à faire évoluer son travail en réclamant des partenariats avec des fabricants de matériel.

kodi

Pour l’utilisateur, cela veut dire que le nom Kodi ne sera plus utilisé à tort et à travers et qu’il sera beaucoup plus rare d’acheter une TV-Box Android, par exemple, incompatible avec Kodi si le logo est présent sur la boiter. Cela pourra également assurer des développements plus rapides et fiables; Certains créateurs de puces ARM voulant peut être aider Kodi dans son développement pour profiter de son excellent travail de développement. Kodi, quant à lui, restera gratuit.

Reste un truc que vous pouvez faire pour Kodi, un seul truc qui ne vous coûtera rien : Le faire connaitre. La page de mise à jour et de téléchargement unique est toujours la même et petit à petit les nouvelles versions d’XBMC seront remplacées par des nouvelles versions de Kodi avec un logo finalisé.

Pour aider l’équipe, installez et configurez Kodi autour de vous. Sur des plate-formes Windows comme Linux mais aussi sur Android ou avec une carte Raspberry Pi pour faire des stations multimédia low-cost inaudibles pour les vacances. L’installation est aisée mais la configuration du système demande quelques réglages qui peuvent dérouter les néophytes.

Vous pouvez télécharger Kodi en version Alpha2 ici

Source : XBMC.org

2 commentaires sur ce sujet.
  • 13 août 2014 - 11 h 17 min

    Merci pour l’info et l’analyse !

    Répondre
  • 13 août 2014 - 12 h 12 min

    Sur le playstore il y a déjà une app Kodi, mais dédiée à la communauté coréenne de Toronto.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *