Windows RT jailbreaké laisse passer des applis non validées par Microsoft

Il est désormais possible de télécharger et installer des applications pour des engins sous Windows RT. Enfin, possible,, disons que c’est faisable si d’une part on jailbreake son Windows RT et si on applique une méthode pas à pas pour y arriver. Possible ensuite si on trouve des applications développées pour Windows RT, la version ARM de Windows 8.

Pas une mince affaire donc mais un pas important pour la création d’applications tierces au market de Microsoft Windows RT pour cet OS encore en devenir. La méthode n’est pas des plus aisée et il faut re-jailbraker sa machine après chaque redémarrage. Ce qui rend ce qui ne pourrait être qu’anecdote intéressant est évidemment le fait de pouvoir outrepasser la limitation d’une validation par Microsoft de chaque programme à installer sur sa machine.

Microsoft a annoncé vouloir corriger le tir dans le futur au cours d’une mise à jour. Pas d’affolement pour l’éditeur qui sait pertinemment que cette méthode est séduisante pur les développeurs mais reste totalement éloignée des compétences de l’utilisateur moyen. Pas de quoi s’affoler donc chez Microsoft qui salue même le travail effectué pour parvenir à ce détournement, conscient probablement que les applications Windows RT non officielles n’ont pas vraiment pignon sur rue.

Source : Engadget.

9 commentaires sur ce sujet.
  • 12 janvier 2013 - 9 h 22 min

    On a une idée du marché des Windows RT, des premiers chiffres sur les ventes ?

    Car vu depuis un consommateur moyen, cela n’a pas l’air de décoller (il me semble avoir lu même que les ventes étaient décevantes, mais je ne sais plus où). Et si la “mayonnaise ne prend pas”, en terme de ventes, je suppose que derrière, les bidouilles et autres jailbreaks resteront le fait de rares geeks et autres connaisseurs.

    Répondre
  • uko
    12 janvier 2013 - 11 h 52 min

    En effet, et ce n’est pas franchement surprenant. La surface est sortie bien trop chère par rapport à la concurrence (590€ pour une version 16GO exploitables?) alors qu’elle souffre de la jeunesse de Windows 8 RT et n’offre rien de bien impressionnant d’un point de vue technique.

    Je m’attendais vraiment à voir ce porte-drapeau de MS arriver sur le marché avec un rapport qualité/prix au plancher, similaire à celui de la Nexus 10. Mais la Surface fait d’un point de vue technique piètre figure à coté de la Nexus, et pour un prix plus élevé de près de 50%.

    Surtout que finalement pour bénéficier d’un clavier confortable et d’un OS bureautique, il est dors et déjà possible de trouver des solutions convaincantes pour moins cher chez les ultraportables sous W8 X86. Solutions qui permettent en outre de bénéficier de la logithèque complète X86 qui contraste avec la faiblesse de l’offre du store RT.

    Répondre
  • 12 janvier 2013 - 12 h 02 min

    Pierre alors c’etait bien le ces ? TU nous posteras d’autres choses au moins ?

    Répondre
  • 12 janvier 2013 - 12 h 27 min

    La seule raison qui justifie cette action sans connaître les réelles motivations des développeurs qui en sont responsables , sans le cautionner , c’est selon moi la possibilité de pouvoir pyrater des applications , d’abord de les détourner puis de pouvoir les télécharger sans les payer ….

    Répondre
  • 12 janvier 2013 - 12 h 42 min

    La compatibilite entre windows 8 arm et windows 8 intel, ca existe vraiment? ou c’etait une annonce bidon de microsoft d’il y a quelques annees?

    C’est tout ce que j’avais retenu de ce windows 8 en dehors du tactile.

    Répondre
  • 12 janvier 2013 - 13 h 24 min

    @uko: La technique c’est bien….mais le confort d’utilisation c’est mieux ^^.

    Je l’ai essayé à la FNAC et franchement c’est pas mal du tout…vraiment pas mal…

    La qualité de fabrication est nikel, rien a envier à un Ipad (je parle pas de la Nexus qui fait un poil plus “cheapos”…).

    Le multitâche est ici réellement un plus.
    2 fenêtres côtes à côtes (en Metro UI) c’est quand même cool…
    Avoir son Twitter + son navigateur en même temps, sur une tablette c’est un gros +.

    Sans parler du mode desktop…
    Ta Nexus elle peut afficher 2 pdf’s, 1 navigateur de fichier, 1 Webbrowser et une Suite Office en même temps ?
    Non…

    En mode Production la Surface pulvérise les autres Tablettes.

    Alors oui le store ne contient pas 3 milliards d’applications…mais ça s’étoffe de jours en jours.

    Pour le prix disons qu’elle est dans la moyenne (c’est sûr que j’aurais préféré moins cher…)

    Un ipad 16g: 509 euros
    sans clavier ni moyen d’augmenter la capacité (n’oublions pas que la surface contient un slot SDHC pouvant aller jusqu’a 64g en plus + une “vrai” prise USB)

    Une Nexus 10 16g: 399 euros idem que l’Ipad sauf que là ben il y a tellement pas de stock que c’est l’arlésienne quoi…

    Surface RT 16g : 489 euros

    Pour avoir une vrai bonne review de la RT c’est par ici :

    http://www.youtube.com/watch?v=rYxGcDXlxRc

    Répondre
  • 12 janvier 2013 - 13 h 55 min

    oups ==> Surface RT 32g : 589 euros

    Répondre
  • 12 janvier 2013 - 17 h 18 min

    J’ai une autre machine sous metro et c’est vrai que l’interface est déconcertante au premier abord, mais finalement assez bien pensée. A tel point qu’on peut sentir l’intention des développeurs qui sont derrière.

    Avec surface, microsoft peut se permettre de perdre de l’argent tout en occupant une place dans les tablettes sous arm et une bonne visibilité.

    Après tout pour ceux qui ont de la mémoire ils ont vendu a perte combien de xbox avant de passer devant toutes les autres consoles ?

    La course au jailbreakage est ouverte donc, comme sur tous les supports. Mais je ne pense pas que cela profite aux développeurs à qui microsoft offre déjà tout un environnement de développement avec licence gratuite.

    Répondre
  • uko
    12 janvier 2013 - 17 h 34 min

    @fractal:
    Je considère la Surface RT 32GO comme un modèle 16GO, étant donnée que c’est l’espace utilisable pour l’utilisateur.

    Le problème c’est que si on la compare à un iPad, elle souffre d’un écran largement en retrait, de capteurs photo à la ramasse, d’une logithèque très restreinte et d’une ergonomie qui reste à travailler.

    Meilleure en productivité, certainement: Avec son clavier/touchpad et les outils MS office elle est plus adaptée sur ce point que n’importe quelle autre tablette. Mais pour cet usage, un ASUS VivoBook S200E (530€ chez RDC) me semble plus adapté avec sa logithèque X86 complète, un écran 11.6″ et une ergonomie plus confortable.

    Je pensais vraiment que MS la vendrait à prix coûtant pour promouvoir W8 RT et entrer en force sur le marché. Ce n’est visiblement pas le cas, ce qui laisse la Surface sur un positionnement fonctionnalités/performances/prix délicat.

    Reste que je n’ai effectivement pas testé la Surface en personne, je me base sur les feedbacks mitigés des tests que j’ai pu lire sur le sujet. Je devrais peut-être faire une virée à la Fnac pour me rendre compte par moi-même de ce que donne sa prise en mains.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *