Vente de puces tablettes, Allwinner second derrière Apple

Si la première marche du podium des vendeurs de puces pour smartphones et tablettes ne fait pas de mystère, la seconde est peut être plus surprenante. Apple se taille la part du lion mais le Chinois AllWinner se retrouve en seconde position, loin devant les marques les plus célèbres.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone
Résumé : Allwinner est le second vendeur de puces pour smartphones et tablettes en volume en 2013. Une réussite qui cache un bénéfice probablement très faible et qui pourrait couper l’envie de poursuivre ces développements à certains acteurs.

 Un demi voile levé sur l’AllWinner A80, un processeur 8 coeurs en big.LITTLE

Apple qui emploie ses propres puces dans ses iPhones et iPad est logiquement devant tous les autres fabricants de composants pour tablettes mais le second de la liste n’est ni Qualcomm ni Samsung, pas plus que Nvidia ou autre grand fabricant de renom. C’est le chinois Allwinner qui ravit cette seconde place et pour cause, il propose des puces parmi les moins chères du marché actuel et s’adresse avant tout à des produits destiné au secteur des télécoms chinois.

AllWinner a écoulé prés de 18.2 millions de puces pour tablettes en 2013 indique IDC à Bloomberg, sur un total de 88.3 millions de tablettes écoulées. C’est trois fois plus que ce qu’Intel a vendu dans la même période et deux fois plus que RockChip, autre grand fabricant Chinois.

Un très joli score qui doit se traduire par un joli chiffre d’affaire mais une marge brute très inférieure à celle des autres marques. Les 18.2 millions de puce n’ont probablement pas rapporté autant que ce qu’a engrangé Intel dans la même période. Avec les coûts de recherche et développements et les investissements nécessaires, AllWinner doit fonctionner à plein régime  dans une volonté de conquête de parts de marché là où les autres cherchent à rentabiliser leurs produits

qualcomm Snapdragon 800

Il va sans dire que les produits concurrents, si ils se sont moins vendus, sont plus rentables pour leurs créateurs. Un Qualcomm Snapdragon ou un Nvidia Tegra de dernière génération est vendu bien plus cher aux assembleurs. Le suivi des puces, les conseils ou aides prodigués par les équipes techniques de ces marques sont sans aucun rapport avec ceux d’AllWinner. La politique du Chinois se résume souvent à fournir la puce et avec elle un support pour la version en date d’Android, guère plus.

Nvidia Tegra K1

C’est malgré tout un problème important pour les divers concepteurs de puces ARM. Sans parler de dumping, le fait d’avoir un concurrent disposant d’une licence ARM pour un produit équivalent à la majorité des autres et en tout cas capable techniquement de proposer une belle solution, pose une concurrence assez féroce sur ce marché particulier. Texas Instruments a anticipé un marché de plus en plus complexe et concurrentiel sur ce secteur et malgré l’appui soutenu d’Amazon, a préféré s’en éloigner pour d’autres perspectives à la fin 2012. Ce mouvement de repli pourrait atteindre d’autres acteurs du marché. D’autres marques ont investi pour proposer des expériences différentes, Nvidia et Qualcomm ont su se démarquer.

Un représentant d’une de ces marques m’expliquait en Off, il y a de cela quelques semaines, que “jamais McDo n’autoriserait à un restaurant franchisé de sabrer les tarifs de ses produits ni à s’installer à côté d’un restaurant déjà ouvert” et pourtant “C’est ce qu’ ARM fait avec ses licences”. Apparemment, ça fait réfléchir certains.

7 commentaires sur ce sujet.
  • 19 mars 2014 - 18 h 32 min

    alors pour la référence à McDo, je suis plus +ou- d’accord. Car justement n’est ce pas au fabricant d’apporter une plus value particulière avec l’ajout de fonction comme la 4G par exemple. Dans l’automobile, on retrouve un peu la même chose, prenez Audi, vw, skoda, seat, ce sont les mêmes voitures à +de 80%, mais les clients sont différents, les prix sont différents, l’usage, la communication, la symbolique sont différents. Et pourtant… c’est qd mm quasi les mm bagnoles, quasi.

    Répondre
  • 19 mars 2014 - 21 h 16 min

    Étonnant ce résultat. J’aurais plutôt vu le taiwanais Mediatek à cette 2nde place…

    Répondre
  • Mez
    20 mars 2014 - 15 h 08 min

    @Sidero:

    On parle des puces à destinations des tablettes ou Mediatek est moins présent.
    Mediatek est bien placé pour celles à destination des mobiles ( 2eme derrière Qualcomm il me semble)

    Répondre
  • 20 mars 2014 - 18 h 24 min

    @sourioplafond:

    N’importe quoi l’exemple avec les voitures, cela n’a strictement rien à voir…

    Répondre
  • 4 juin 2014 - 8 h 57 min

    […] Le CORTEX-A7, la recette de l’énorme succès d’AllWinner ? […]

  • 3 juin 2015 - 8 h 33 min

    […] n’est pas le concepteur le plus connu de puces ARM du marché, c’était magré tout le second vendeur de SoC de tablettes en 2013. Second derrière un Apple totalement intouchable à […]

  • 2 mai 2016 - 14 h 23 min

    […] et peu de gens se doutent que derrière Apple les meilleurs vendeurs de puces peuvent s’appeler AllWinner, RockChip ou Mediatek et non pas Samsung ou […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *