Vensmile K8 réinvente le concept du "clavier PC" avec une version souple

Vensmile K8 réinvente le concept du « clavier PC »

Le PC a toujours cherché à se loger dans le clavier de l’utilisateur pour le faire plus ou moins disparaître. Ce nouveau Vensmile K8 reprend donc un concept assez vieux mais lui ajoute en prime une certaine portabilité. Pour cela, il intègre les composants dans un petit module avant de dérouler la partie clavier dans un dispositif souple.

Le dispositif ainsi proposé est compact et peu encombrant par rapport à d’autres solutions clavier PC. Est-ce pourtant une bonne idée ? Je n’en suis pas sur. Le Vensmile K8 est proposé à 200$ en importation dans sa version haut de gamme, un prix assez élevé en considérant l’ensemble de performances proposées.

Vensmile K8

Le bilan de performances est classique. Avec un processeur Cherry Trail Atom X5-Z8300 associé à 2 ou 4 Go de mémoire vive, le Vensmile K8 fait tourner un Windows 10 pré-installé. Le stockage est confié à un module de 32 ou 64 Go de eMMC. Une combinaison très classique dans le monde des MiniPC. Ici déclinée dans un format original.

Vensmile K8

L’ensemble des composants est ainsi intégré dans un petit bloc plastique sur la droite du dispositif. Attaché à sa base, on retrouve un système de clavier souple à membrane intégré à une sorte de pochette en tissu. D’habitude ce type de clavier joue uniquement sur la carte de l’étanchéité, cette fois-ci l’aspect esthétique et le confort sont également pris en compte. L’engin résistera aux éclaboussures mais n’affichera pas un look Fisher Price.

On pourra donc envelopper la partie logique dans le clavier pour protéger l’ensemble et n’occuper qu’un minimum d’espace. Une fois déplié on se retrouve avec une machine complète et une connectique correcte. Le Vensmile K8 propose en effet deux sorties vidéos, VGA et HDMI, ce qui permettra de se connecter sur une grande variété d’affichages récents ou anciens. Deux ports USB sont également présents, un en USB 2.0 et l’autre en USB 3.0, pour brancher souris ou clé USB. Un lecteur de cartes MicroSD pour étendre le stockage de base, un microphone est embarqué et une prise jack pour connecter un casque est également de la partie.

Mais la plus grande trouvaille est sans conteste la possibilité d’exploiter la partie supérieure du bloc contenant les composants comme un pavé tactile complet et multi-points. La surface est en effet un verre capacitif compatible avec 10 points de contacts simultanés qui permettra de piloter le curseur à l’écran mais également d’effectuer les gestes de Windows 10.

L’engin propose du Bluetooth 4.0 et un wifi de type 802.11b/g/n pour se connecter. Pas de prise RJ45 mais une antenne qui de déploie pour augmenter la qualité du signal. Enfin, en théorie car de nombreux engins de ce type n’ont en réalité qu’une antenne très… décorative.

Vensmile K8

Reste que le clavier est QWERTY uniquement et que ce type de dispositif souple a tendance à se détériorer dans la durée. Pour avoir eu des claviers souples par le passé, la problématique est toujours la même. Alors que les touches à membrane vieillissent plutôt bien, les connecteurs en interne qui assurent la communication entre les touches et le contrôleur, ont tendance à se fragiliser. Un coup, un choc ou autre déformation violente exercée sur le clavier et c’est une rangée de touches qui ne fonctionne plus. Cela va quand le clavier ne coûte qu’une vingtaine d’euros… C’est plus problématique quand l’engin coûte 10 fois plus…

Autre détail, ce type de clavier ne fonctionne qu’avec le PC associé puisque la liaison est assurée en USB. Recourir à un clavier externe sans fil permet de piloter un PC de la même façon mais également de se connecter en Bluetooth à tout un tas d’autres dispositifs. Une solution comme le clavier pliable de Microsoft offrira à peu près les mêmes capacités avec un MiniPC classique. Pour moins cher encore, un clavier pliable du type iClever IC-BK03 à moins de 30€ permettra de disposer d’une solution quasi équivalente plus pérenne et moins chère.

Vensmile K8

Cette image oublie d’inclure l’indispensable chargeur nécessaire à l’usage de la machine.

La donne aurait été très différente si la solution avait intégré en prime une batterie de manière à le rendre réellement à 100% autonome et uniquement dépendant d’un affichage.

Minimachines

En l’état, avec le fil à la patte de son indispensable chargeur, le Vensmile K8 reste un gadget amusant mais un peu difficile à cerner d’un point de vue usages

Minimachines

Le Vensmile K8 est disponible en précommande en version 4Go / 64 Go à 186€ chez Geeksbuying.

2 commentaires sur ce sujet.
  • 18 octobre 2016 - 9 h 16 min

    Peut-être en environnement éducatif, mais encore que, dans ces conditions, rien de tel qu’une vraie souris. Du coup, un Voyo V3 au dos d’un écran, un kit sans fil clavier/souris pour quelques € de +, cela semble plus pertinent.

    Les claviers-PCs, tant qu’ils auront besoin d’un fil pour se connecter à l’écran, ils n’auront jamais vraiment d’intérêt.

    Répondre
  • 18 octobre 2016 - 12 h 26 min

    deja en promo à 185$ avec le code K8MINIPC sur Geekbuying !
    Soit 168€ !

    jviens de recevoir une newsletter…

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *