Une super batterie Aluminium capable de se recharger en 60 secondes

La super batterie c’est la pierre philosophale du notre siècle. Celui qui trouvera un produit stable, avec un grand nombre de cycles et capable de se recharger rapidement sera couvert d’or. C’est ce que promet cette batterie aluminium.

Ce n’est pas la première ni probablement la dernière fois, qu’on nous annonce la nouvelle batterie du futur. Celle ci envoie le traditionnel Lithium-Ion aux oubliettes pour le remplacer par de l’alu.

Cette nouvelle batterie Aluminium présentée par l’université de Stanford  promet monts et merveilles. Par rapport aux anciennes expérimentations du genre, limitées en nombre de cycles à très peu de charges, celle-ci explose littéralement les capacités des batteries actuelles avec jusqu’à 7500 cycles annoncés.

Minimachines.net 2015-04-07 13_11_28

Elle est également souple et peut donc se plier à tous les designs, mieux, elle résiste aux chocs, et même au percement, mieux que les autres pusqu’elle continuera à fonctionner après un accident. Elle est d’ailleurs ininflammable et ne présente pas de risques d’explosion.

Mieux encore, elle se recharger entièrement en une petite minute,  quelques dizaines de secondes pour retrouver votre machine totalement rechargée au lieu de plusieurs heures ! Un désir  que l’on a tous mais que l’on n’ose même pas imaginer aujourd’hui.

Minimachines.net 2015-04-07 13_10_36

Parfaite cette super batterie aluminium ? Oui et non, d’abord elle est en cours de développement et loin d’une quelconque commercialisation, ensuite elle est pour le moment plus de deux fois moins puissante qu’une batterie Lithium Ion conventionnelle. Avec 40 watts d’énergie par kilo contre plus de 200 sur une Li-Ion, le ratio poids / énergie n’est clairement pas à son avantage. Si il faut une batterie 2 ou 3 fois plus lourde et épaisse pour retrouver les performances d’une solution actuelle, cela va poser quelques soucis à nos tablettes et portables.

Minimachines.net 2015-04-07 13_10_15

Reste un espoir, que cette annonce multipliée par les dizaines d’autres du genre au sortir des laboratoires d’universités à travers le monde, finisse par nous pondre une batterie digne de ce millénaire. L’impression d’être coincé dans une technologie du siècle dernier perdure, les composants ont évolué de manière étonnante ces dernières années et seules les batteries semblent franchement à la traîne.

Source : Wired.

20 commentaires sur ce sujet.
  • 7 avril 2015 - 13 h 15 min

    Excellent article ! ;)

    Je crois aux nouvelles batteries…

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 14 h 25 min

    200/40 ça fait même 5. Donc 5 fois moins de capacité.
    On est encore loin d’avoir la batterie révolutionnaire que tout le monde attend.
    D’un autre côté, il est peut-être aussi préférable pour l’environnement et pour les ressources de la planète de remplacer le lithium par de l’aluminium.

    Répondre
  • uko
    7 avril 2015 - 14 h 31 min

    @Sopilou: Comme tout le monde… non ?

    Pour en revenir à celle de l’article plus spécifiquement, ses atouts me semble suffisants pour que certains milieux lui trouvent une utilité malgré ses contraintes actuelles en terme de puissance.
    Durabilité, souplesse, résistance, inertie… quid de son intégration au blindage d’un véhicule, dans un gilet pare-balles ou dans la coque d’un appareil ?

    En revanche, il est probable que d’autres défauts se révèlent par la suite, voire la rendent inexploitable. Faut-il l’emballer dans un matériau spécifique ? Est-ce qu’elle conserve bien la charge ? La délivre-t-elle de manière fiable et régulière ? Faut-il un circuit spécifique pour la gérer, et si oui de quelles dimensions ? Quel est son comportement lors de variations de températures ? Génère-t-elle de la chaleur ? etc, etc.

    Typiquement, les problèmes que nous rencontrons avec nos batteries actuelles n’étaient pas nécessairement connus avant leur commercialisation. Problèmes de surchauffe, risques d’explosion, effet mémoire, dégradation sur la durée, nombre de cycles limités, risques de perte pure et simple de cellules, et j’en passe…

    Bref, il est intéressant de voir que le progrès est en marche et que les pistes de travail existent, et il est certain que de nouvelles technologies viendront améliorer notre condition de geek. Reste qu’il n’y a malheureusement pas matière à s’emballer jusqu’à la commercialisation et les tests du produit fini. Comme dans tous les domaines, d’ailleurs.

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 16 h 10 min

    moi je trouve qu’il est idiot de rester fixer sur le « parfais ». j’imagine tres bien cette batterie sur des appareils solaires si ça peut se charger vite aussi par ce moyen (on ne sais pas la puissance en entree qu’il faut).

    pareil pour des voiturettes dans les villes. elles font que 20 ou 30 km au lieu de 60 ou 100? pas de probleme j’imagine des bras avec des aimants la voiture va en dessous automatiquement (c’est simple a notre epoque) ça la recharge par induction en une minute ou deux et la voiture repart comme si de rien n’étais.

    y’a aussi des technologies de charge sans fil mais vraiment a 10m de distance de l’emetteur. pareil cette batterie irait parfaitement avec. ou alors la batterie au sel de mer que j’atend avec impatience car c’est vraie que le lithium ça devient une priorité de s’en passé. pareil pour les sac plastiques (2020) quand on vois ce que ça fait perso je prefer les sac en papiers….

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 18 h 12 min

    @uko: « Problèmes de surchauffe, risques d’explosion, effet mémoire, dégradation sur la durée, nombre de cycles limités, risques de perte pure et simple de cellules, et j’en passe… » arrete de parler de ma famille steuplé !
    :-p

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 19 h 27 min

    D’accord elle est plus lourde que les batteries en lithium, mais ça ne veut pas nécessairement dire que forcément il faut beaucoup plus d’épaisseur – tout dépend de la masse volumique.

    Sinon personnellement je serais tout à fait prêt à balancer un tiers de la durée de ma batterie pour un truc rechargeable en 5 min et avec des cycles de charge bien plus nombreux.

    Mais bon mon smartphone tient 1 semaine, donc divisé par trois ça fait toujours pas mal pour moi héhé.

    Répondre
  • Jef
    7 avril 2015 - 20 h 54 min

    Tout a fait d’accord: quand la recharge complete prend quelques minutes, on peut facilement imaginer avoir besoin de moins de capacite !

    C’est globalement assez rare de passer 24h loin d’une prise electrique – et pour ces cas la, il y a les mini-dynamo : touner une manivelle 2-3 minutes, ca devient realiste.

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 21 h 08 min

    Je suis blasé : les annonces, elles sont récurrentes. Les produits, eux, ne changent pas beaucoup.

    Il faut un saut technologique, mais il faut attendre, attendre, attendre. Les technologies Lithium Ion datent de 2000 environ, ça fait quinze ans (à propos, il n’y pas d’effet mémoire sur le Lithium Ion, comme lu ci-dessus).

    Moi qui me déplace essentiellement en « batteries », j’attends, je surveille, je guette, mais soeur Anne, je ne vois rien venir.

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 21 h 51 min

    « Pierre Philosophale »
    :-))

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 23 h 27 min

    Il n y a que moi que ca interpelle une recharge de batterie en 1 min?
    En gros nos smartphones ont besoin de 2500 a 3000mah pour tenir la journee. Quelle puissance faut il sous 5v pour recharger ces batteries, en tenant compte des pertes de rendements depuis la prise 220v jusqu a la charge de la batterie?

    Répondre
  • 7 avril 2015 - 23 h 50 min

    bonjour sibere. juste pour info il existe deja des solutions de charge rapides pour telephone. qualcomm et mtk en ont déjà sorties malheureusement non compatible. qualcomm a sortie la « quickcharge 2.0 » qui permet de charger en 20 minutes un tel a 60% disposant de la technologie AVEC LE CHARGEUR SPECIALE. perso j’en ai commandé en allume cigare mais pas encore recu au moment ou j’ecris ces lignes. faut genre 5v et 2 amperes. samsung avec son dernier tel avec ecran arrondis a une technologie similaire peut etre de qualcomm. vérifiez sur le net bcp de telephones de l’annee derniere son compatibles mais faut le chargeur speciale qui coute entre 10 20 euros.

    Répondre
  • uko
    8 avril 2015 - 0 h 09 min

    @obarthelemy: Haha ;) belle analogie !

    @StarLord: « à propos, il n’y pas d’effet mémoire sur le Lithium Ion, comme lu ci-dessus »: Si c’est à mon message que tu fais référence, je n’y parle à aucun moment du Lithium Ion, dont je connais les spécificités. Par « nos batteries actuelles », je fais référence aux différents types de batteries que nous utilisons actuellement et qui incluent les Ni-Mh qui sont encore très répandues.

    @Jef: « touner une manivelle 2-3 minutes, ca devient realiste. »: Oui, sauf qu’une meilleure batterie ne permettra pas au mouvement d’une manivelle de générer plus de puissance électrique.
    De mémoire, j’ai vu un pédalier électrique qui nécessitait de pédaler plus d’1h pour générer suffisamment d’énergie pour charger intégralement la batterie 2000mAh d’un smartphone. Avec une petite manivelle portable, combien de temps faudrait-il ? 10h ? 20h ? En tout cas, probablement – et malheureusement – plus de quelques minutes ;)

    Une bonne occasion de prendre conscience de la quantité d’énergie que nous parvenons déjà à stocker dans un poche !

    Répondre
  • 8 avril 2015 - 7 h 12 min

    On ne peut pas dire que les batteries n’ont pas évolué. Ce sont nos besoins et usages qui ont explosé, et les batteries ont un peu de mal à suivre.
    Mettons une batterie de smartphone sur un 3310 :-D

    Répondre
  • 8 avril 2015 - 9 h 55 min

    @StarLord:

    T’imagines, ils sortent une solution miraculeuse … Toute l’industrie du pétrole qui en prends un coup … Faut pas déconner, y a encore tellement de $$$ à se faire ;-)

    Répondre
  • 8 avril 2015 - 20 h 44 min

    au début ça ressemblait à un poisson d’avril tellement c’était gros

    Répondre
  • 8 avril 2015 - 22 h 12 min

    Moi, ces histoires de batteries à l’aluminium, ça me fait vraiment penser à des composants électroniques que l’on appèle des « condensateurs électrolytiques aluminium ». Certains, appelés « supercondensateurs », peuvent faire plusieurs farads dans un volume réduit.

    Les condensateurs se chargent vite, et supportent un nombre de cycles illimité, ils peuvent aussi se décharger très-très vite…

    Répondre
  • 9 avril 2015 - 10 h 51 min

    5 moins de capacité à poids égal mais un chargement au moins 120 fois plus rapide ! (Basé sur une recharge standard de 2 heures vs 1 minute)

    Qui n’a pas aujourd’hui 1 minute pour recharger son smartphone toutes les x heures ? C’est un choix à faire mais s’ils parviennent à modifier ce paramètre ça pourrait être vraiment chouette :)

    Répondre
  • 9 avril 2015 - 11 h 20 min

    ça me parait bizarre tout ça…
    Je n’y connais pas grand chose, mais mon bon sens me dit qu’il faut apporter au moins autant d’énergie pour recharger que celle qui sera consommée (ça s’appelle le rendement, et je n’en connais pas qui soit > 1).
    Alors ok pour recharger en 1 minute, mais c’est le chargeur qui va s’avérer être la pièce dangeureuse, non ? (à moins que les batteries d’aujourd’hui aient un rendement pourri de chez pourri, et qu’on arrive à bien optimiser le process)

    Bref, attendons, ce n’est qu’en phase expérimentale… si c’était déjà viable, ce serait déjà en cours de fab. A suivre !

    Répondre
  • uko
    10 avril 2015 - 0 h 56 min

    @cactus:
    C’est bien ça. Il faut que la source d’alimentation soit à la hauteur, ET que le chargeur suive.
    Si je ne dis pas de bêtise, nos chargeurs actuels tournent autour de 80% de rendement, il n’y a donc pas une énorme marge d’amélioration sur ce point…

    Cela signifie que pour charger 120 fois plus vite, il faudra un chargeur 120 fois plus puissant. Pour une tablette actuellement équipée d’un chargeur 10W (2A 5V), ça signifierait passer sur un chargeur 1200W… soit plus du double de la puissance d’une alimentation de PC tour musclé, ou 6 fois celle de l’alimentation de mon portable gamer, qui pèse plus de 500g pour seulement 200W.

    A moins qu’il soit possible de charger cette batterie directement sur le secteur ?

    Répondre
  • 10 avril 2015 - 14 h 50 min

    @uko: je pense qu’il y a aussi une rendement (peut-être très mauvais actuellement ?) pour la charge elle-même, dans la batterie (d’ailleurs, ça chauffe, donc dégagement de chaleur, donc perte).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *