Une Steam Box en vue chez Valve pour porter son Big Picture

Une Steam Box en vue chez Valve pour porter son Big Picture

Cela fait des mois que la rumeur d’une console Steam traîne en ligne, une Steam Box équipée d’un matériel stable et capable de venir équiper un salon avec des jeux PC adaptés et optimisés pour le matériel embarqué. Cette rumeur existe depuis longtemps et a été démentie a plusieurs reprises par Valve. Et finalement.

Gabe Newell est un malin, le patron et co-fondateur de Valve est un joueur et ça se ressent dans la façon dont il traite ses affaires. A la question précédemment posée par la presse d’une console Steam Box, il avait juré que Valve n’était pas impliqué dans un tel développement. Il déclare aujourd’hui à Kotaku avoir en tête la création d’une mini machine sur mesures aux armes de Steam.

Valve, Steam et Big Picture : Une stratégie qui avance pion par pion

Gabe Newell a co-fondé sur ses propres deniers la création du studio Valve. En finançant le célèbre jeu Half-Life, une réussite autant en terme de jeu, de scénario et de marché. Il a fait de Valve un studio qui compte avec ce seul titre. Mais alors que beaucoup d’autres fabricants de jeux tombaient comme des mouches autour de lui ou se faisaient racheter, Valve a eu la bonne idée de dépasser le simple développement de jeux.

Valve a créé Steam et avec Steam il a su dépasser le simple rôle de développeur pour devenir le distributeur de jeux dématérialisés que l’on connait aujourd’hui. Plusieurs millions de joueurs en parallèle sont inscrits et connectés sur Steam, On peut quasiment suivre l’activité du soleil sur la planète en regardant le nombre de connexions simultanée sur sa console… Steam n’est pas qu’un magasin de jeux en ligne, c’est probablement le plus grosse communauté de joueurs au monde. On y retrouve des amis, des fans du même jeu et on y fait également ses emplettes à coup de promotions.

Steam est arrivé le premier sur ce secteur, pendant que Gabe Newell s’occupait de son développement, juste après le premier Half Life. Ses concurrents ont commencé a s’intéresser à ce mode de distribution alors que Steam décollait déjà. Ils sont arrivés très tard pour véritablement le concurrencer. Valve étant un studio de développement de jeu, il a pu approcher les autres studios et le début d’une fructueuse collaboration est née. C’est grâce à Steam que de nombreux titres indépendants ont pu se faire connaitre mais également grâce à ce système que des titres non ré-édités ou toujours vendus très chers en boîte sont apparus à des prix défiant toute concurrence en ligne.

Fort de ce succès, Valve ne s’est pas arrêté de développer son bébé pour autant, aujourd’hui le formidable puzzle que la marque a en tête semble se dessiner très clairement. Un des atout du Steam d’aujourd’hui c’est sa compatibilité qui va au delà des systèmes.  Les ingénieurs de Valve ont en effet travaillé d’arrache pied a porter le concept sur Mac, rendant ainsi l’univers d’Apple un peu plus poreux au monde du jeu. Gros succès. Ils se sont ensuite attaqués à Linux, profitant alors de leur position importante pour négocier un travail de développement auprès des fabricants de composants et bénéficier de mises à jour de pilotes réellement efficaces pour Linux.

Leur dernière annonce officielle en date, c’est Big Picture, ou comment migrer votre contenu PC vers le Salon en sélectionnant une série de jeux compatibles avec un grand écran et jouables à la manette. Big Picture assure l’interface, fourni un clavier virtuel, s’adapte aux très hautes résolutions des téléviseurs modernes et permet de jouer dans le salon, avec vos amis, à des titres calibrés sur mesures.

Des Steam Box qui réuniraient tout cela ?

On sentait donc Valve venir à la prochaine étape : Leurs propres machines. Mais Gabe Newell est bien plus malin que cela. Si on regarde ce qu’il tient en main, on se dit que non seulement il a tous les atouts mais qu’il est quasiment le seul a jouer. Avec un Steam pour Linux, il peut se débarrasser du coût d’une licence Windows et créer un système absolument dédié au jeu, un Valve OS. Avec des partenariats solides dans le monde des constructeurs de PC il peut obtenir un développement performant pour mettre en place cette stratégie sans pour autant se limiter à celle-ci. Avec un catalogue de jeu impressionnant il est à même de demander un effort d’optimisation pour sa Steam Box. Enfin, avec 50 millions de joueurs inscrits, il à un public vers lequel communiquer facilement.

La où Gabe Newell est vraiment malin c’est que non seulement il ne s’interdit pas de développer du matériel estampillé Steam, mais sachant pertinemment que les amateurs de PC aiment avoir une machine à leur mesure, il va laisser totalement ouvert le système de Big Picture. N’importe quel PC sera donc utilisable et de ce fait le parc est déjà installé. Mieux encore, il va proposer à ses partenaires de coller à un cahier des charges pour bénéficier d’un Steam pré-chargé sur leurs machines.

Je savais qu’ils avaient une idée derrière la tête !

Valve ouvrirait les vannes de la première console PC

Mais en fabricant ses propres machines, Valve serait à même de proposer des engins très intéressants à plusieurs titres : D’abord parce qu’ils seraient construits sur mesures pour les besoins de Valve et de ses jeux. Cela permettrait d’assurer un fonctionnement optimisé au maximum et donc de bénéficier d’un bon rendement matériel / performances. Si les développeurs se mettent a suivre le cahier des charges de l’équipement de la machine de Valve, l’acheteur potentiel serait sur de trouver un engin efficace. Un effet rassurant qui pourrait séduire de nombreux acheteurs.

La différence entre valve et d’autres systèmes qui tentent de mettre en place leur plate forme étant la communauté déjà établie sur Steam. Quand on a 5 millions de joueurs quotidiens et 50 millions de joueurs inscrits, on a évidemment un argument de poids. Pour mieux vendre leurs titres les éditeurs les optimiseraient Steam Box et  pour mieux vendre leurs matériels les fabricant les optimiseraient Steam Box. Valve a enfin la possibilité de proposer un engin de salon connecté, pourquoi pas sous Linux, capable de rivaliser avec les grands noms console.

Une solution plus abordable que les PC classiques ?

Le plus intéressant de cette histoire vient de ce moment particulier de l’évolution du monde PC qui tend a se miniaturiser, devenir également plus discret, sans pour  autant perdre en puissance. Si Steam achète un matériel particulièrement optimisé et qu’il tourne sur un système d’exploitation Linux Valve, il n’aura pas besoin de dépenser la même somme d’argent pour obtenir les mêmes performances que sur un PC Windows.

La Steam Box sera équipée en masse des mêmes composants à l’échelle globale ce qui fera baisser son coût. Il est également fort possible que Valve puisse se passer de Windows 8 ce qui diminue encore la facture pour le client final. Enfin, si on ajoute à cela la possibilité de vendre l’engin de la même façon que les fabricants de consoles, c’est à dire à prix coûtant ou mieux encore, il est clairement possible que la Steam Box soit un enfin réellement low-cost. Valve a tout intérêt a a étendre le nombre de ses clients, pourrait profiter du développement de nouveaux titres très grand public et proposer un hardware proche d’un nettop comme l’Intel NUC ou tout autre solution Mini-ITX qui ne prendrait pas plus de place qu’une console Next-Gen.

19 commentaires sur ce sujet.
  • 10 décembre 2012 - 16 h 49 min

    Pierre je ne pensais pas que tu allais parler de la steam box , mais frenchement je me demande comment ca va se passe , que seront les commandes ? (clavier/sourisou manette ou autre ?) le software aussi , peut etre qu il n’y aura aps que steam dessus !

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 02 min

    Ah quand j’ai vu « Big Picture » apparaitre dans la BETA de Steam il y a déjà quelques mois j’ai tout de suite pensé a un « design console », sa parution récente dans la version stable et cet article me confortent dans mon idée, ca me plait bien moi, mais dans mon esprit je pensais plus a une sorte de console évolutive, sur laquelle chacun pourrait « upgrader » sa machine avec le temps selon ses moyens, afin de faire bien plus que seulement concurrencer les consoles de salon …

    @jujudk Beaucoup de jeux Steam proposent de jouer soit au clavier/souris soit a la manette, je pense donc que cette plateforme le proposera aussi … et ce que tu dis sur le Software est très intéréssant, car EA et Ubisoft ont choisis de créer leurs propres plateforme de jeux dématérialisés, et d’en distribuer de moins en moins sur Steam (plus du tout pour EA d’ailleurs il me semble) et ca risque de poser probleme, soir la console sera sur environnement Windows et l’utilisateur aura la possibilité d’utiliser Uplay et Origin (j’en doute) ou alors ils vont partir sur leur propre OS comme le dit pierre dans l’article, et la les autres éditeurs seront presques forcés de revenir vers Steam, ou au moins de proposer des contrats pour avoir leur plateforme sur la console …

    La ou j’ai un peu peur c’est sur l’optimisation des titres, entre les jeux console et PC il est déja très dur d’avoir des titres totalement optimisés pour tous, si un environnement Linux arrive ca risque d’encore compliquer les choses pour les développeurs non ?

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 03 min

    Merci pour cette bonne analyse :)

    Justement je m’apprêtais à vous demander quelles seraient les meilleures configurations pour mettre en place un mini-pc « SteamBox like » pour profiter du mode Big Picture sans se ruiner et en garantissant un minimum de compatibilité avec les jeux phares du moments ?

    Car je suis tombé sur cet article dans TheVerge (http://vrge.co/Wz7VQe) qui présente une config correcte pour un peu plus de 300$, mais je n’ai aucune idée de ce que cela peut valoir. Cette idée me plaît beaucoup, reste à savoir si elle peut être plus rentable qu’une Xbox/PS3… (prix de la console + prix des jeux compris).

    Et pour infos, Steam a publié les specs minimales pour profiter au mieux du BigPicture (colonne de droite) : http://store.steampowered.com/bigpicture.

    Merci de vos avis ;)

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 09 min

    @jujudk: La porte est ouverte…

    @HoM3r: 2 trucs importants, d’abord il y a cette ouverture vers le mon PC qui continue d’exister. Au lieu de faire une console une Box qui ne serait en fait qu’un PC maquillé, ils ouvrent donc cette option à tous. L’idée globale qui en résulte est que si tu veux un truc ou tu puisses aller changer tes composants et bien tu veux un PC… Pas une Box. Tu pourras le faire.

    La seconde rejoint la première, pour assurer une optimisation des titres il faut un matériel stable. En « fixant » un hardware dans une Steam Box, Valve peut poser un engin reproductible en labo d’essais pour les dev. Et donc ils pourront fixer une attention particulière sur ce materiel. ils ne peuvent pas faire de même sur les millions de combinaisons de PC qui existent.

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 23 min

    Bon apres ma tablette je go économiser pour cette box = ) Sinon je sais que je ne parle que de ca mais quand penses tu recevoir la yzipocket piere ?

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 28 min

    @jujudk: Dans la semaine, je ne sais pas quand

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 41 min

    Merci pierre pour ta reponse =)

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 17 h 58 min
  • 10 décembre 2012 - 22 h 50 min

    je pense que la prise en charge matériel/logiciel sera impressionnant, pourquoi pas même porter sur android/ios plus tard, vu les configs arm qui arrivent c’est tout à fait possible

    je n’ai pas encore testé steam natif mais je pense qu’on peut déjà compter sur du N330/ION OC =)
    c’est dingue comme GNU/Linux décuple les capacités des machines en 3D : gain jusqu’à 10fps sur la même machine! windows serai t’il devenu trop lourd?

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 23 h 10 min

    @H2L29:

    windows a-t-il déjà été léger ? :P

    Blague à part, ça serait une excellente nouvelle si ça se développe correctement.
    ça pourrait même me refaire acheter une console : pouvoir jouer aux jeux Humble Bundle au salon, ça serait cool :’)

    Répondre
  • 10 décembre 2012 - 23 h 12 min

    dans mon commentaire précédent, il manque les balises « troll » entourant le début de ma réponse, pas taper ;)

    P.S. : Pierre, les balises ont été supprimées après soumission de mon message.
    possibilité d’avoir son message « brut » ?

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 1 h 19 min

    gros interet est qu’on pourra avoir un système dit spécialisé dans le jeuxvideo ouvert pour faire de l’internet, vod, tout format video, connecter ses vieilles manette xbox, psx, wii, emulation, connecter son compte steam, bref un pc puissant et media center enfin sous linux. Sans concurrence puis ce que windows ne tirera pas une balle à la division xbox.

    Répondre
  • 25 janvier 2013 - 12 h 42 min

    […] […]

  • 8 avril 2013 - 11 h 47 min

    […] Si Valve décide un jour de commercialiser sa propre machine, elle n’empêchera pas les autres f… en pré-installant un système Linux optimisé pour cet usage de jeu. Aussi AlienWare prend ici juste un peu d’avance sur ce qui pourrait devenir une norme. Il  est fort probable que certains PC de jeu débarquent un jour ou l’autre avec un système permettant de démarrer en session normale ou en version jeu avec la solution de Valve. […]

  • 24 septembre 2013 - 9 h 10 min

    […] Valve présente cela comme un moyen pratique de fournir le meilleur système possible pour sa future plate forme. Les mots sont bien choisis, le distributeur indique juste rechercher le meilleur moyen de faire venir Steam « dans le salon »,un mouvement déjà plus qu’amorcé avec son mode Big Picture. […]

  • 27 septembre 2013 - 9 h 02 min

    […] « Machines », bien plus ouvert, permet de communiquer via des partenaires. Comme supposé lors de l’annonce d’une Steam Box, ces Steam Machines montrent la vision à très long terme de […]

  • 30 septembre 2013 - 11 h 10 min

    […] à ce système d’exploitation. Cette première étape passée, Valve à lancé Big Picture, une version orientée grand écran de son Steam. Celle-ci cataloguait autour d’une interface […]

  • 9 mars 2015 - 11 h 58 min

    […] premiers pas de Big Picture ont commencé à jeter les bases d’une nouvelle approche de contrôle d’un PC. Big […]

  • 14 mai 2018 - 19 h 21 min

    […] écran de smartphone ou sa diagonale de tablette. Des jeux qui tourneront dans un mode proche du Big Picture de Steam mais qui resteront totalement injouables via une dalle […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *