Une Archos Gamepad 2 apparait à la FCC

Une nouvelle Archos Gamepad 2 apparait à la FCC

Une Archos Gamepad 2 passe au crible des tests de la FCC. Cette version reste pour le moment totalement floue sur ses composants, sa définition d’écran ou la mémoire embarquée. Elle montre simplement que la marque reste fidèle à sa stratégie actuelle de tablettes de niche.

Résumé : Si Archos est assez silencieux en ce moment, la marque semble bien vouloir poursuivre sa stratégie de tablettes de niche. Cette Archos Gamepad 2 montre que la marque n’abandonne pas son concept et cherche a séduire des publics moins vastes avec des produits experts quand le reste du marché lance des clones quasiment tous identiques à grand renfort de publicité.

On ne sait pas grand chose de cette Archos Gamepad 2, simplement les éléments habituellement testés par la FCC pour son entrée sur le sol Américains. Un module Wifi de type 802.11 b/g/n et du Bluetooth. Pas un mot sur la puce employée, pas une info sur le stockage ou encore la mémoire vive. rien sur la version d’Android choisie.

Archos Gamepad 2

Le principal intérêt de cette info réside donc dans la continuité de la marque Française de poursuivre cette stratégie de tablettes de niche, une stratégie particulièrement bien adaptée à la marque Française dont la santé financière reste toujours préoccupante.

Si je devais faire une jolie métaphore, je rapprocherai la concurrence actuelle du marché des tablettes de celle de la pèche industrielle en haute mer.

Samsung, Apple, HP, Lenovo, Asus et Acer sont de gros chalutiers avec des filets dérivants qui draguent tout ce qu’ils peuvent avec leurs produits. Sur le papier il est difficile, a part certains modèles spécifiques, de trouver un réel élément différenciant entre leurs tablettes. Pour se faire remarquer ils jouent donc sur les tarifs et la publicité. Des dépenses que ne peut se permettre le petit bateau qu’est Archos en ce moment : Lutter d’un point de vue pub contre Samsung ou Apple lui est impossible. Lutter contre Lenovo ou Asus d’un point de vue moyen de production est impensable.

Dans ces condition proposer le même produit, comprendre lancer le même filet au même endroit que les gros, ne rimerait qu’a ramasser les miettes laissées par les concurrents.

Archos Gamepad 2

Archos choisi donc une autre stratégie, plus simple, plus accessible, celle du marché de niche. Il agit non pas comme un chalutier mais plutôt comme un pécheur de perles avec une petite production plus artisanale et des produits plus variés. Avec des machines comme l’Archos Gamepad 2 donc mais aussi la ChefPad, la FamilyPad ou la Tv Connect. Une vision qui permet de limiter la production de machines, de les mettre à jour plus souvent et surtout d’éviter de grosses campagnes de publicité très onéreuses. Ce type de produit peut en quelque sorte se promouvoir de manière autonome. Lorsqu’un internaute achète une chefpad ou une Gamepad, il a une idée précise en tête et partage son expérience avec les autres internautes.

C’est le dernier défi que Archos doit relever car les premières moutures de ses produits de niche n’ont pas fait que des heureux. Performances faiblardes, finitions un peu bancales, cette stratégie commerciale ne peut fonctionner qu’avec des produits d’exception. Même si leur tarif doit gonfler de quelques euros, jamais aucun joueur ne conseillera à l’achat une Archos Gamepad 2 qui ne soit pas parfaitement calibrée pour cet usage.

Source : Jbmm

7 commentaires sur ce sujet.
  • 28 août 2013 - 16 h 49 min

    J’ai la première GamePad.

    Son autonomie, la tendance à chauffer font que je ne la conseillerais pas.

    Au delà de ses encombrant défauts, cette tablette me plait. Elle permet d’avoir une tablette d’appoint et surtout une console de jeu portable (notamment rétro) sympa.

    Leur stratégie de tablette de niche peut être la bonne, car au moment de chercher une tablette de jeu avec bouton physique, les seuls autres alternative à la GamePad1 était des tablettes chinoises à des prix rédhibitoires (200 euros :).

    Répondre
  • 28 août 2013 - 17 h 58 min

    Au moins ils ont ajouté le BT c’est le seul (gros) frein qui m’a retenu d’acheter la 1ère du nom

    Répondre
  • gab
    28 août 2013 - 18 h 20 min

    j’ai un peu du mal à comprendre le marché des tablette actuelle. asus n’a pas sorti de transformer depuis 1 an. Samsung sort des modèle avec des spécification de 2011 ( dual coré, 800×1200). il n’y a aucun modèle haut de depuis 1 an en 10 pouces ( tf700 ou note 10). j’espère que le modèle d’archos sera bon ( écran ips, bon processeur, 2go de RAM, pas de lag et des bon joystick)

    Répondre
  • 29 août 2013 - 9 h 05 min

    Quitte à se lancer dans la niche, ils devraient s’inspirer de ce que fait Nvidia avec sa console androïd… pour le pilotage avec video en direct d’un drone parrot.

    Une console typée jeu avec des accéléromètres performants et qq boutons physiques n’a pas que des atouts pour le jeu, mais aussi pour ce type d’application. Versus une tablette classique, c’est une carte à jouer.

    Un autre impératif est que le module wifi tienne la route niveau portée (puissance/sensibilité), vu que commandes et retour vidéo passent par là.

    Répondre
  • 29 août 2013 - 11 h 23 min

    ça sent le déclin.
    bientôt fini……

    Répondre
  • 29 août 2013 - 13 h 11 min

    Si le management des boutons/sticks est bien foutu (avec les emulateurs psx par exemple), c’est peut être une tablette qui peux avoir un énorme succès…

    Si en plus elle est bien placée en prix…

    Répondre
  • 30 août 2013 - 11 h 51 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *