Un verre photovoltaïque absolument transparent pour nos prochaines machines ?

Imaginez que l’écran de votre portable, smartphone ou tablette devienne une des source d’alimentation de celle-ci. C’est ce qu’espère avoir trouvé une équipe de chercheurs de l’université du Michigan. Pas une grosse nouveauté, si ce n’est que ce verre Photovoltaïque est réellement transparent.

Comment absorber des photons lorsqu’on les laisse passer ? C’est tout le problème posé aux verres capables de transformer la lumière en énergie. Afin d’avoir un bon rendement de conversion, les matières utilisées sont plus ou moins transparentes et les plus efficaces sont souvent les moins claires.

Minimachines.net 2015-03-17 10_08_36

Si on supportera d’avoir un excellent rendement de verre photovoltaïque sur une fenêtre de baie vitrée gigantesque, quitte a perdre un peu de luminosité, il semble irréaliste d’opacifier son écran de portable ou de tablette. Le réflexe de l’utilisateur serait alors de pousser la luminosité un peu plus fort et donc de dépenser l’énergie captée immédiatement.

Minimachines.net 2015-03-17 10_13_31

Il faut donc arriver à résoudre l’équation entre transparence et rendement énergétique autrement, et c’est ce que cette équipe semble avoir trouvé en convertissant l’énergie du soleil autrement. Ils ont conçu un concentrateur solaire qui capte des ondes lumineuses en dehors de notre spectre visible. Des sels organiques qui absorbent ultraviolet et infrarouge et qui les transmettent sous une autre forme de lumière infrarouge à la périphérie de l’écran. C’est onde lumineuse secondaire qui est captée par des petits panneaux solaires plus traditionnels disposés en périphérie.

Minimachines.net 2015-03-17 10_13_57

Le système baptisé TSLC (transparent luminescent solar concentrator) est donc une sorte de catalyseur et de guide pour la lumière du soleil. Puisqu’il agit sur des ondes non visibles par l’oeil humain, il est totalement et parfaitement transparent.

Minimachines.net 2015-03-17 10_13_41

Pour le moment, les équipes ont un rendement très faible aux alentour de 1%, ils estiment qu’un rendement de 5% serait possible alors qu’un revêtement de verre photovoltaïque traditionnel se situe autour de 7% mais avec une verre moins clair.

Le gros intérêt de la technologie proposée est donc de ne pas gêner en quoi que ce soit l’utilisateur dans son utilisation d’un objet malgré l’implantation de cette technologie. Chaque dalle de verre pourrait être une source d’énergie potentielle : Liseuses, tablettes et portables mais également vitres et pare-brises pourraient devenir des sources d’énergie. Si un tel développement était envisagé, le coût de ce type de solution serait vite amorti et les tarifs très à la baisse.

Plusieurs constructeurs travaillent à ce type de solution sur des machines mobiles, Bookeen est un des derniers en date avec une liseuse à écran doté d’un verre photovoltaïque pour 2016.

Source : Extremetech

7 commentaires sur ce sujet.
  • Cid
    17 mars 2015 - 12 h 01 min

    Faut vraiment voir le rendement… Si on remplace toutes les vitres d’un immeuble ou sur une voiture (on a déjà des pneus qui rechargent pourquoi ne mettent ils pas aussi des éoliennes ?!), ça peut surement fournir, mais sur 5″ ?!
    En tous cas je suis pour aller chercher de l’énergie un peu partout, il existe des montres qui se rechargent par le mouvement du poignet…

    Répondre
  • 17 mars 2015 - 12 h 14 min

    Je pense que cette solution est bien plus intéressante sur des supports larges que sur des petits appareils c’est un fait.
    Par contre sur une application de type mobile pour conditions extrêmes il deviens intéressant de poser une cellule photovoltaïque normale sur le dos de l’appareil ainsi qu’une cellule de ce type sur le devant.
    Cela permettrai d’étendre les possibilités de communications ainsi que de permettre dans l’urgence d’avoir une meilleure autonomie.
    Le problème reste le rendement :(

    Répondre
  • 17 mars 2015 - 14 h 03 min

    Comme tout les six mois, une révolution apparait à propos de panneaux photovoltaïque.
    et j’imagine que, comme tout les six mois, cette révolution ne fera plus jamais parler d’elle.

    j’attends avec impatience qu’une de ces révolution sorte. juste une seule. Je suis lassé de toutes ces annonces sans jamais rien voir venir à ce propos.

    Répondre
  • 17 mars 2015 - 15 h 47 min

    @mmoi
    C’est juste. Il y a un gouffre entre une trouvaille et son application industrielle.
    Ici, la question est : Est-ce que le surcout de fabrication de la dalle est rentable par rapport au rendement énergétique de l’objet?
    Tant que c’est non, on ne le verra jamais dans nos chaumières.
    Quand on constate le coût d’une dalle photovoltaïque actuel et son rendement, c’est déjà pas terrible. Donc là, avec 5%…

    Le principe de réflexion vers les bords est cependant très intéressant et une voie qui est à creuser.

    Répondre
  • 17 mars 2015 - 17 h 48 min

    @mmoi: les lobby pétrolier et atomique ont bien travaillé à ralentir les progrès du photovoltaïque, maintenant que ces énergie « sales » deviennent moins rentable car beaucoup plus taxé, on a une chance de voire le photovoltaïque renaitre de ses cendres (huhu) d’ici moins de 10ans avec de nouvelles technos et des rendements bcp plus importants ;) C’est un peu analogique au stockage de l’énergie! Bcp de blabla sur de nouvelles technos (graphène et autre) et rien… pourtant ça va faire au moins 5/10ans qu’on sait faire! C’est de la grosse industrie avec beaucoup d’enjeux, c’est long, ca coute chere et ce n’est rentable qu’au bout de plusieurs longues années, les financiers n’aime pas trop! on peux gagner plus plus vite, on n’investit pas…
    Je m’impatiente aussi de passer au 21eme siecle :p

    Répondre
  • Max
    18 mars 2015 - 2 h 24 min
  • 18 mars 2015 - 11 h 47 min

    Même si le rendement devenait correct, le bilan écologique n’est peut-être pas si intéressant ! la fabrication du verre, ça demande quand même bcp d’énergie ! alors si on perd d’un côté ce qu’on a durement gagné de l’autre… :-(

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *