Un Ubuntu pour Tronsmart Draco AW80 bientôt finalisé

Le Tronsmart Draco AW80 est, comme son nom l’indique presque, une minimachine livrée sous AllWinner A80. Un processeur ARM 8 coeurs classique qui exécute Android 4.4 au sortir de sa boîte. Mais une première version du système Linux libre Ubuntu, développée sur mesure est désormais disponible pour cette machine.

Toujours en cours de développement, une façon élégante de dire que c’est encore un peu buggé, cette version d’Ubuntu exploite une interface LXDE. Pas mal de choses sont encore inaccessibles mais le réseau Ethernet est reconnu et il est possible de surfer sans soucis avec l’engin.

Le travail va encore être long mais il peut être intéressant à suivre, la solution de Tronsmart étant performante et proposée à 149$ dans sa version de base déjà assez aboutie. Plusieurs éléments sont cependant fort peu séduisants et demandent encore du temps avant que je vous encourage a télécharger cette version d’Ubuntu :

Tronsmart Draco AW80

Les partitions en FAT32 ne peuvent pas être modifiées par la machine pour le moment, celle-ci se contente de les lire. Les clavier et souris sans fils ne fonctionnent pas et il faut donc avoir recours à une solution filaire pour que cela fonctionne.  L’extinction de la machine ne fonctionne pas non plus et l’interface n’est pas aussi rapide que celle proposée par l’engin sous Android. Enfin le streaming sous Youtube est assez mauvais.

Tronsmart Draco AW80

Une situation qui ne risque pas de s’arranger rapidement pour le Tronsmart Draco puisque les pilotes graphiques PowerVR exploités ne sont pas Open Source. Tronsmart est pourtant sur le pont et collabore avec une société spécialisée pour fournir un système Linux Ubuntu fonctionnel le plus rapidement possible. Transformant alors la machine en vraie unité de travail avec tous les outils bureautiques d’un système Linux moderne. On rebootera sous Android pour profiter des fonctions vidéos avancées de jeux ou de lecture HD ou 4K.

Attention, actuellement, le passage à Ubuntu détruira purement et simplement votre partitionnement Android qui ne sera plus accessible.  Vous pouvez donc télécharger l’image 80_Lubuntu_20141127-2.img.gz à vos risques et périls. Le mot de passe nécessaire est ypdw. A essayer à vos risques et périls.

Il serait intéressant de voir une version d’Ubuntu stable et efficace pour l’AllWinner A80 qui équipe cette machine mais également beaucoup d’autres en approche, cela permettrait de fabriquer des engins plus performants pour certaines tâches que les solutions Android actuelles.
Source : CNX Software

7 commentaires sur ce sujet.
  • 1 décembre 2014 - 16 h 08 min

    Mine de rien Tronsmart se bouge a son niveau . C’est encourageant de voir ce type de solution sans passer par la case flash du firmware avec les risques que ca comporte sur des machines chinoises .

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 17 h 56 min

    Sympathique l’idée d’avoir un jour un véritable OS sur une machine avec processeur ARM .

    Reste que je trouve plutôt bizarre ce choix de faire une version d’Ubuntu pour un processeur assez peu répandu .

    Je pense qu’il aurait été plus logique que Canonical se mette avec un fabricant comme MINIX pour nous sortir non pas une distribution ‘bâtarde’ mais une solution clé en main utilisable d’entrée par n’importe quel utilisateur.

    De même ,je trouve plutôt débile de vouloir absolument intégrer dans une machine un OS .

    La solution TRIM Slice propose l’utilisation d’une carte micro SD pour l’OS et d’une carte SD pour le stockage .

    Perso ,je veux bien m’amuser voir bidouiller avec une machine Arm sous linux sauf que je ne veux pas me retrouver avec une programmation avec lignes de commande comme dans mes débuts sur machine x86 en 1998 .

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 9 h 28 min

    “sauf que je ne veux pas me retrouver avec une programmation avec lignes de commande”

    si la machine marche, tu n’auras pas à programmer en ligne de commande, tu pourras par exemple installer eclipse ou autres …

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 14 h 18 min

    Théoriquement, la prochaine mouture d’Ubuntu devrait résoudre pas mal de problème avec les GPU “exotiques” en utilisant les drivers android. Donc, c’est en bonne voie je crois.

    Il faut quand même pointer du doigt que les fabricants de GPU ne se bougent pas beaucoup pour fournir ne serait-ce qu’un binaire pour d’autres solutions qu’Android et que pour le moment, tout repose sur des passionnés qui passent un temps considérable à programmer des drivers libres.

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 17 h 50 min

    (Hors sujet) J’ai commandé un Draco le 10/11 chez Aliexpress et je ne l’ai toujours pas reçu, vous savez au bout de combien de temps je peu espérer recevoir mon jouet ?
    J’aurai préféré un Debian stable, mais je prends quand même Ubuntu :)

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 17 h 57 min

    @Melsiar: Aliexpress est une marketplace avec des milliers de vendeurs différents. Impossible de te répondre.

    Répondre
  • 2 décembre 2014 - 21 h 25 min

    Merci Pierre, je vais garder mon mal en patiente ! :)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *