Un Shuttle DS437 fanless sous Celeron 1037 annoncé à 200$

Un Shuttle DS437 fanless sous Celeron 1037 annoncé à 200$

Si Shuttle ne s’est pas foulé sur le design de cet engin, il reprend le même châssis que le DS47 de l’année dernière, il a en revanche fait de gros efforts d’intégration et de tarif. A 200$ aux US, ce modèle embarque désormais un processeur Ivy Bridge Celeron 1037U et reste surtout totalement passif.

Résumé : Passif, c’est à dire sans ventilation et donc par extension sans pièces mécaniques ni bruit : Pour peu que ce nouveau Shuttle DS437 soit équipé d’un stockage électronique, il apportera dans un encombrement réduit de bonnes performances et un silence absolu pour un prix relativement modeste au vu de sa conception industrielle.

Shuttle DS437

Si Shuttle n’a pas changé son châssis c’est probablement pour une  raison plus pratique que financière : Ce boitier ultra compact que l’on a découvert avec le précédent modèle n’avait à priori aucune vocation à envahir votre intérieur : Le Shuttle DS437 reprend les mêmes connectiques pro que son prédécesseur avec des éléments assez rares sur les ordinateurs « grand public » modernes. Des ports série guère plus utilisés aujourd’hui. En fait, cette gamme de châssis a, avant tout, été pensée pour être exploitée dans des environnements industriels, des DAB ou autres automates et non pas pour des home-cinéma ou des PC de particuliers.

Shuttle DS437

C’est sa compacité, sa robustesse et son fonctionnement totalement passif qui l’ont rendu intéressant pour le grand public. On aurait pu espérer une prise en compte de cet état de fait par Shuttle qui aurait pu décliner cet engin dans une version encore plus orientée multimédia mais non, le Shuttle DS437 garde sa coque pro. Des ports séries (RS232/RS422/RS485 ) le plus souvent inutiles, à la place de sorties supplémentaires ou d’un capteur infrarouge, il faudra faire avec.

Shuttle DS437

Annoncé à 200$ aux US, le DS437 reste une bonne affaire: Ne serait-ce que parce que cette classification professionnelle laisse sous entendre un bon choix de composants. La marque indique d’ailleurs que son système passif peut fonctionner non-stop, 24H/24 et 7J/7 : Prévu pour intégrer des distributeurs de billets ou autres à la base, il peut encaisser ce type d’usage sans broncher pendant toute sa période de garantie. A noter des fonctions de gestion avancée du démarrage via réseau ou en programmant le Bios à des heures précises.

Shuttle DS437

Shuttle a également bien fait évoluer son engin et en lui ajoutant un Intel Celeron 1037U double coeur cadencé à 1.8 GHz, gravé en 22 nanomètres affichant un TDP de 17 watts et des capacités de lecture vidéo FullHD parfaitement maîtrisées.

Le reste est également intéressant : Un port SATA III, 1 Mini-PCI-E pour embarquer un stockages mSATA, 1 port MiniPCIE demi format pour des extensions, 2 slots de mémoire vive DDR3 avec un maximum de 16 Go : Voila de quoi constituer une bonne base multimédia. Mais ajoutez à cela un double port Ethernet gigabit, un lecteur de cartes SDHC, 4 ports USB 2.0 et 2 ports USB 3.0 ainsi qu’une double sortie DVI et HDMI et on a de quoi monter un vrai PC bureautique et multimédia silencieux.

Shuttle DS437

L’ensemble est livré avec un kit VESA, une alim externe passive 65 watts et le boitier du Shuttle DS437 est annoncé comme mesurant 20 cm de large pour 3.95 cm de profondeur et 16.5 cm de haut. Il est livré sans stockage ni mémoire à ce tarif de 200$ et il faudra, en outre, ajouter un système Linux ou Windows sur l’engin.

La fiche technique du Shuttle DS437

Source : FanlessTech et Liliputing.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 24 janvier 2014 - 9 h 15 min

    port com inutile, non pas sur on peux totalement piloter une TV via port serie

    Répondre
  • JeL
    24 janvier 2014 - 9 h 26 min

    MrassoL, les port com sont toujours très important pour l’industrie.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 9 h 34 min

    @MrassoL: Bien sur mais d’un point de vue grand public, on ne peut pas dire que Shuttle capitalise sur les points clés qui font mouche. 99% de la population ne saura pas trop quoi en faire et même ceux qui savent chez les particuliers n’achèteront probablement jamais un Shuttle DS437 pour ces ports série.

    Répondre
  • Guy
    24 janvier 2014 - 9 h 36 min

    @JeL: MrassoL dit qu’on peut facilement brancher un récepteur IR (qq euros) sur un port série, pour commander le boîtier avec n’importe quelle télécommande (cf. lirc.org).
    On peut aussi brancher un lecteur de carte à puce (abonnements TV) et plein d’autres équipements « lents » qui coûteront moins cher que leurs équivalents USB.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 9 h 42 min

    M’enfin, pourquoi pas du Bay-Trail T ???

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 10 h 13 min

    Pas mal. Ceci dit, le côté absolument silencieux est à moduler. J’ai une machine passive (Artic) utilisée comme serveur musical et je comptais sur le côté silencieux, or le bruit du disque dur me gène.

    Pour revenir au Shuttle, c’est bien de voir des machines « industrielles » peu onéreuse et relativement bien fichue.

    Bravo M. Shuttle !

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 11 h 03 min

    @NonNon : « Pour peu que ce nouveau Shuttle DS437 soit équipé d’un stockage électronique » donc avec un SSD. Sinon comme tu le dis avec un disque dur c’est forcément bruyant.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 11 h 31 min

    Une petite question pour spécialistes : comment se situe le céléron qui est dans cette machine par rapport à un AMD Phenom X4 ?
    Merci d’avance

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 11 h 47 min

    @Dliryc: parceque ces vrais celerons sont bien plus puissant que les bay trail

    et il y a maintenant en France aussi le zotac id18 avec celeron ivy bridge pour 120e a ldlc

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 14 h 35 min

    Je dirai même que le port serie est indispensable. Un model similaire gonflé aux amphet me sert de « labo ambulant » (VM, capture reseau, etc) au boulot et meme avec un core i7 ca ne chauffe pas! et c’est un petit bonheur de quietude!

    SHUTTLE fait du bon boulot sur ses mini-machines et c’est louable.

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 14 h 36 min

    P.S : Ma minimachine tourne sous Windows 2012 (Hyper V oblige).

    Répondre
  • 24 janvier 2014 - 19 h 18 min

    Shuttle ou une marque qui sort des PC avec 1 à 2 génération de retard.
    La preuve !

    Répondre
  • 22 avril 2014 - 9 h 00 min

    […] ce nouveau venu au seul monde industriel mais a basculé dans une offre grand public. En effet les fameux ports série qui ornaient le DS437 ont disparu de cette solution. Cela n’empêchera pas la marque de la proposer au monde industriel […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *