Transformer une machine à écrire en imprimante avec une Arduino

Comment faire pour transformer une machine à écrire électrique 100% analogique, sans le moindre début de circuit électrique, en une imprimante PC ? La solution, des solénoïdes, une Arduino et beaucoup de savoir faire.

Ça ne sert à rien, c’est d’ailleurs ce qui fait tout le charme de l’objet, cette imprimante analogique se sert d’une machine à écrire pour pianoter vos courriers dans le vrais sens du terme. La Smith Corona pourra traduire tout type de texte sur son ruban sur papier et pourrait même dessiner des images après une conversion en aSCII ART.

Evidemment ce genre de montage n’est pas facile, il faut beaucoup d’expérience pour mener à bien le projet. Outre le positionnement parfait des Solénoïdes au dessus des touches de la machine à écrire, il a fallu construire une carte capable de les piloter et d’envoyer la bonne impulsion au bon moment sans trop perdre de temps. Cela veut dire calculer la frappe la plus juste, éviter le croisement des bras de la machine et ajuster l’ensemble pour avoir une frappe rapide.

Minimachines.net 2015-06-29 23_28_44

Evidemment cela suppose de créer le pilote qui va traduire un texte en frappe compréhensible par le système, au travers d’une carte Arduino et la réalisation d’une carte secondaire pour envoyer le courant dans le bon ordre, touche par touche, lettre par lettre. Petit bonus, la fameuse sonnette de fin de ligne est ici améliorée avec un modèle un peu plus présent qui vient tinter en rythme la frappe de l’engin.

pcb

Probablement totalement inutile, cette entreprise est un excellent projet d’interface entre un ordinateur et une machine externe. Il y a surement plein d’autres moyens d’y arriver mais avec les nombreuses contraintes posées, cette version est très élégante.

Toutes les infos sont ici, plans, détails des cartes, solénoïdes et interfaces.

Source: Hack a Day

Accessoirement, la machine sait également jouer de la musique :

8 commentaires sur ce sujet.
  • 30 juin 2015 - 9 h 15 min

    Pourquoi faire simple si l’on peut faire très compliqué

    Répondre
  • 30 juin 2015 - 9 h 19 min

    @Machin:
    C’est là qu’est la beauté du truc… (enfin, tant qu’on est pas obligé de s’en servir en vrai)

    Répondre
  • 30 juin 2015 - 9 h 59 min

    une machine à écrire électrique 100% analogique

    j’ai l’impression que la machine utilisé est une machine purment mécanique non ?

    Répondre
  • 30 juin 2015 - 10 h 04 min

    @wanou : on voit le cable electrique de la machine à écrire en haut à gauche ;)

    Répondre
  • 30 juin 2015 - 11 h 31 min

    Bravo à celui qui eu l’idée et qui l’a réalisé. J’adore !

    Répondre
  • 30 juin 2015 - 11 h 47 min

    Y’a pas une petite coquille dans le chapeau ? (circuit électrique / circuit électronique)
    Sinon beau boulot, qui montre ce qu’on peut faire pour interfacer les objets du quotidien les plus improbables !

    Répondre
  • wox
    30 juin 2015 - 12 h 49 min
  • 30 juin 2015 - 22 h 06 min

    Prochain épisode, la version plume Sergent-Major.
    J’ai hâte.
    À chacun sa madeleine.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *