TIZEN, ton univers impitoyable

TIZEN, ton univers impitoyable

Tizen c’est un peu comme toutes les distributions Linux adossées à des constructeurs de materiel, c’est Dallas. Des épisodes à n’en plus finir, des rebondissements incroyables, des come-back plus ou moins éblouissants et au bout d’un moment, tout le monde qui passe à autre chose. Sans remords.

La nouvelle saison de Tizen est donc sortie la semaine dernière et continue cette semaine pour la plus grande joie des internautes. comme toutes les séries elle a eu des précédents et on peut  se reporter sur des expériences – souvent malheureuses – passées pour essayer de voir le coup d’après. Mais pour le moment faisons un bref récapitulatif des événements.

Previously on Tizen

Après avoir abandonné le système MeeGo, lui même issu de la fusion de Moblin et Maemo, Intel s’est greffé au projet Tizen jusque là piloté par Samsung. Le coréen y a injecté l’ADN  de BADA, son propre OS pour smartphone.  Ce nouveau système d’exploitation Open source et multi-plateformes ressemble pour beaucoup dans l’esprit à ce que voulaient faire les deux marques avec leurs systèmes d’où l’évidence du rapprochement.

ASUS EeePC X101

Ler EeePC X101 MeeGo d’Asus finalement jamais sorti

D’abord appelé LiMo pour Linux Mobile, Tizen se veut être un système qui s’utilise aussi bien sur smartphone que sur tablette ou PC de bureau. Intel, Samsung et les autres fabricants impliqués. A la différence de tous les autres systeme du genre, les constructeurs qui développent pour Tizen doivent livrer des pilotes libres et documentés ce qui aura des conséquence pour tout l’univers Linux. Ainsi Intel, Samsung, Neec, Nvidia et Texas Instruments devront fournir des pilotes viables et exploitables par la communauté.

 

Episode 1 : Walking Tizen

Tizen  est quasiment mort, déclare Eldar Murtazin, un bloggeur Russe assez influent par le grand nombre de ses visiteurs mais aussi par ses prises de positions souvent assez tranchées. Le bonhomme voue des haines assez farouches a différentes marques et il faut avoir discuté avec lui pour comprendre qu’il est viscéralement attaché à certaines marques.

Prévu pour cette année, à la tout fin de l’année, un premier appareil commercial sous Tizen devait sortir chez Samsung. Murtazin balaye cette affirmation en twittant qu’il doute même de la sortie d’un produit Tizen-Samsung en 2014.

Tizen

Episode 2 : I want to believe !

Levée de bouclier d’Intel quelques jours plus tard qui explique que non que pas du tout. Que Tizen est bel et bien vivant? Christpher Croteau, Directeur de la branche Intel Software et Service déclare :

« Intel reste  très impliqué dans le développement de Tizen. Nous voyons dans Tizen un élément important pour faire émerger un système d’exploitation mobile ouvert et flexible qui permettra aux développeurs d’écrire un seul code pour de nombreux supports.

Pour confirmer cette bonne santé, M Croteau a énuméré les signes de bonne voie pour le système. « Tizen a bien avancé cette année et la Tizen Association a achevé de nombreux points importants ». La sortie du code source de la version 2.1 du système, et du SDK de la Beta 2.2 entre l’épisode 1 et l’épisode 2 semble être effectivement de bons signes.

Maintenant il faut bien voir que le message d’Intel a l’époque de l’annonce de la mot de MeeGo était peu ou prou le même. Ce qui n’a pas empêché Intel de jeter l’éponge et migrer vers Tizen quelques mois plus tard. Le dernier billet du site MeeGo, du 27 Septembre 2011, invitait les développeurs et utilisateurs a migrer vers Tizen.

 

Episode 3 : L’OS qui vallait 4 millions de $

Pour prouver qu’Intel et Samsung ne bluffent pas, les 2 compères posent sur la table 4 millions de dollars pour lancer un concours de développement baptisé Tizen App Challenge. 4 millions c’est beaucoup d’argent et cette somme sera a partager entre les différents développeurs qui proposeront des applications sur le store de Tizen.

9 catégories, 54 prix avec des grands gagnants qui toucheront plus de 200 000$ pour les meilleurs jeux. De quoi motiver les troupes et prouver que Tizen est en pleine forme. Les autres, les types qui se bornent a faire des trucs sérieux ou des applications multimédia mais rien pour envoyer un cochon contre des oiseaux ou faire prendre sa douche à un alligator, auront le droit à des prix de 120 000$.

Est-ce que ce concours prouve que Tizen est en pleine forme ? Pas vraiment. Cette apparition d’un concours n’est pas une idée nouvelle, jusqu’aux derniers jours d’agonie de Moblin puis de Meego, ce genre de concours a été lancé par Intel avec distribution de grosses sommes à la clé puis fermeture  des systèmes ou ré-orientation des développeurs vers une autre solution.

Aujourd’hui beaucoup de fabricants s’inquiètent du pouvoir pris par Google et son Android. D’un autre côté Intel a mis un pied dans l’univers Android en présentant des solutions adaptées et développe une distribution Android parfaitement adaptée à ses x86.

Reste un double problème, si Tizen n’est pas mort, son état n’est pas forcément très folichon : A l’inverse du Zombie le système à un cerveau mais pas de corps et le grand public ne peut pas s’identifier à cet OS puisqu’il ne peut pas le prendre en main. Et si un jour un appareil est distribué par Samsung ou un autre, quelles raisons pousserait le grand public, hormis des raisons idéologiques, vers ce type de solution ? On l’a vu pour l’arrivée de Windows Mobile, la première demande du public est de trouver un système qui réponde à leurs habitude et Tizen n’est pour le moment pas en phase avec celles-ci. Même subventionné à mort, l’appareil ne ferait pas recette à moins que… A moins que les plus malins découvrent comment le passer sous Ubuntu Touch ou … Android.

dans la prochaine saison, nous devrions découvrir les premiers appareils Tizen, Samsung en a annoncé un pour cette année et divers « petits » fabricants ont aussi fait quelques communiqués dans ce sens. A suivre, à moins que les studios décident finalement d’annuler.

12 commentaires sur ce sujet.
  • 10 juillet 2013 - 19 h 43 min

    Le coup des drivers open source, ca semble etre une bonne idée: sur Android, les drivers sont vraiement un probleme récurren tpour la mise au point de variantes de ROM, ou même juste pour la correction de bugs (xbmc sur Rockchip ^^). On est bien d’accord que ca couvre tout: drivers, librairies… ?

    Apres, un OS de plus… Le marché des PC n’a finalement trouvé la place que pour Windows et MacOS, plus Linux sur serveurs… Je ne suis pas sur que les marché mobile aie beaucoup plus de place, et visiblement iOS et Android sont la pour rester, Windows sans doute aussi… ca fait deja beaucoup.

    Répondre
  • 10 juillet 2013 - 20 h 24 min

    Très bon article. J’ajouterais qu’au début du projet, Tizen était en quelque sorte le dernier projet d’OS vraiment libre après l’explosion de Nokia.

    Aujourd’hui on a de beaux projet en cours de développement, entre Firefox OS, Ubuntu Touch ou Sailfish. Trois projets indépendants d’un constructeur et dont les entreprises responsables ont tout intérêt à les faire avancer.

    A coté Samsung n’a pas forcément un grand intérêt à faire sortir Tizen et les autres constructeurs n’ont peut être pas envie de s’associer avec leur pire ennemi.

    Répondre
  • 10 juillet 2013 - 20 h 47 min

    Tizen n’était pas sensé être compatible avec Android?

    Répondre
  • 10 juillet 2013 - 21 h 55 min

    Bien fait d’avoir choisit Jolla alors ? :)

    Répondre
  • 11 juillet 2013 - 3 h 39 min

    @seb24.

    Je pense que Samsung a au contraire, tout intérêt à avoir un OS « maison ». Si ce n’est pas Tizen ca sera autre chose ; cela pour au moins 2 raisons:
    1- Samsung ne contrôle pas Android, or ils en sont devenu très(trop) dépendant.
    2- Android coute cher (*).

    Accessoirement, il est nécessaire d’avoir un nieme OS sérieux, open source, multi-platforme, etc.
    Non seulement pour les mobiles, mais surtout pour tout les systèmes embarqués (marché encore plus gros que le mobile: GPS, TV, Machine à laver, …). Or Android ne peut tenir se role, pour les raisons citées plus haut et parce que ce n’est pas vraiment Open Source.

    Il suffit de voir comment les constructeurs de systèmes embarqués se sont rués sur Meego, puis leurs déconvenues.
    Tizen est la nouvelle solution. Si ca disparait, ca sera encore des années de perdues pour tout ces gens.

    Peut être que Firefox OS pourrait reprendre le flambeau, mais il est encore trop dépendant d’Android…
    Ubuntu pourquoi pas; Sailfish ce n’est pas OpenSource donc non.

    (*) si les marges dans le monde du mobile sont encore bonnes voir excellentes pour certains constructeurs, cela ne vas pas durer.

    Répondre
  • 11 juillet 2013 - 9 h 23 min

    @MooMarama : C’était le cas au lancement de Tizen. On avait un Android attaqué de toute part à cause des brevets, la sortie de WP et la montée continue de iOS. Tous ces OS fermés ou controlés. Et pas d’alternatives.

    Du coup Tizen était une bonne carte à jouer.

    Mais aujourd’hui Android est stable, Samsung domine totalement le marché, on-t-ils vraiment un gros intérêt à lancer un nouvel OS ? Ou rester sur un status Quo et optimiser leurs profits ?

    Répondre
  • 11 juillet 2013 - 9 h 53 min

    L’histoire des brevets M$ est toujours d’actualité. Et M$ ne se prive pas d’aller voir chaque constructeur pour leur faire payer la dim. On parle même de 15$, ce qui n’est pas rien.

    Oui Samsung est leader, mais justement il ne contrôle pas Android.
    Alors bon je ne suis pas dans le secret des dieux, mais on voit bien qu’il y a un pb, par ex lors du lancement du GS3 et qu’aucune mention d’Android n’est faite.

    C’est ce qui a tjs fait la force d’Apple: maitrise du hard et du soft. Ca permet de se différencier, d’innover (on va pas épiloguer sur l’innovation d’Apple ;) ) et que contrôler toute la chaine donc les sousous.
    Samsung maitrise le hard, mais moyennement le soft. Et je pense que si Samsung tire trop fort sur la corde, il se fait remettre à sa place par Google (grace aux Google Apps et peut être d’autres moyens de pression).

    D’où cette carte d’un OS tiers. Après ca ne veut pas dire que l’on va la jouer mais il est là.

    Et comme je le sous entendais dans mon précédant commentaire, Samsung ne fait pas que des mobiles.
    Il fait des TV, Machine à laver, réfrigérateur, GPS, …
    Il faut bien mettre un OS dans ces machins, pour nous faire plus consommer. Et partir avec Android, c’est en quelque sorte faire un chèque en blanc à M$ (sans compter les réticences du mondes des médias et cablo-opérateurs à devoir passer par Google).
    Et puis je peux te donner encore une nième raison pour laquelle des gros constructeurs peuvent vouloir un OS maison (ou libre), c’est qu’ils ne veulent pas d’un M$ Bis. Or Google tant à devenir incontournable comme M$ l’était.

    Enfin tout ça n’est que pures spéculations.

    Répondre
  • 11 juillet 2013 - 15 h 15 min

    Un point qui peut motiver Samsung, c’est qu’il ne doit pas être compliqué de faire tourner sous Tizen un téléphone qui tourne sous Android. C’est d’ailleurs l’argument avancé par Canonical pour mettre en avant son OS.

    Samsung pourrait sortir un téléphone avec le choix de l’os, Android ou Tizen. Modifiable au choix avec leur utilitaire Kies. Ca pourrait être un plus marketing et éventuellement leur permettre d’échapper à la taxe Microsoft.

    Répondre
  • 12 juillet 2013 - 12 h 29 min

    MeeGo, Moblin, Tizen, c’est du pareil au même: VaporOS. Ce genre de projets sont très bien pour « booster » la carrière de quelques bouillants managers chez Intel. Une fois montés de grade grâce à leur pseudo-projet, l’OS n’a plus de suite.

    Répondre
  • 12 novembre 2013 - 10 h 06 min

    […] : Tizen, le système aux multiples mutations, issu d’un arbre généalogique énorme d’OS révolutionnaires jamais réellement commer…, se retrouve au sein d’un appareil photo numérique de la marque Samsung. Difficile de savoir […]

  • 13 février 2014 - 22 h 18 min

    […] je ne m’étais décidément pas trompé avec cette illustration repiquée sur le générique de Dallas, c’est la telenovela des OS modernes. Apres de multiples rebondissements dans tous les sens, […]

  • 15 mai 2014 - 11 h 07 min

    […] sur ces anciens modèles de 2013 ? Le constructeur a été encore plus malin et décidé de porter Tizen sur les première montres afin de résoudre ce […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *