Tizen n’est t-il plus qu’un épouvantail pour Samsung ?

Perdu au milieu des champs des annonces, brinquebalé entre le cyclone Apple et la Mousson Android, Tizen a t-il encore un rôle à jouer sur le marché ? Difficile de voir dans ce système d’exploitation autre chose qu’une sorte d’épouvantail sans envergure.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Entendons nous bien, je ne parle pas de Tizen comme système d’exploitation en tant que tel mais de Tizen dans la politique commerciale de Samsung… Le constructeur vient en effet de repousser une fois de plus son smartphone sous Tizen aux calendes Grecques

Samsung Tizen

Le Samsung Z, un smartphone, LE smartphone de Samsung sous Tizen, un emblème qui devait être lancé hier à Moscou pour un événement rassemblant des développeurs. Il vient d’être repoussé à une date inconnue dans la futur. Autant dire qu’on n’est pas prêt de le voir arriver sur le marché.

Samsung Tizen

Ce n’est pas la première fois que le Coréen nous fait le coup d’une sortie repoussée, déjà l’année dernière le smartphone devait apparaître au Japon avant de voir sa sortie être finalement annulée pour cause de mauvaise conditions commerciales conjoncturelles. En gros, Samsung avait un peu peur de se faire pipi sur les pieds en voyant la tournure des événements Android à l’époque.

Samsung Tizen

Il semblerait que le scénario se répète encore et mis à part pour une petite partie de la population, on voit mal l’intérêt que le public pourrait porter à Tizen et au Samsung Z sur ce marché du smartphone. A l’heure où d’excellents produits Android low-cost comme le Motorola G à 150€ ou le Samsung V à 100$ se démarquent par un profil atypique et homogène tant au niveau design qu’au niveau performances et services, l’arrivée de Tizen ne serait pris en compte que par un poignée de libristes convaincus et militants.

Même l’arrivée de Tizen sur les montres Galaxy Gear de la marque ressemble à un non événement face à l’apparition très rapide d’un modèle de Galaxy Gear Live sous Android Wear. L’appareil photo de la marque sous ce système d’exploitation est un OVNI dans le reste de ses gammes et les annonces du support de nombreux partenaires n’est jamais suivi d’effets pratiques et concrets.

Tizen

Comme les vrais épouvantails qui finissent par servir de perchoirs aux oiseaux, la forte impression d’un Tizen brandi et manipulé par Samsung pour tenter de faire peur à Google ne semble plus effrayer personne. Samsung lui même se pose en concurrent de son système avec des machines sous Android. Alors verra-t-on un jour une minimachine sous Tizen ? Il faudrait que le vent tourne sacrément fort pour que Samsung n’ait plus peur d’arroser ses propres godasses et lance le produit.

Tizen

Après tout, le logo de Tizen ressemble comme deux gouttes d’eau à ces moulins que l’on oriente dans le sens du vent pour les voir tourner à l’infini sans jamais rien produire d’autre qu’un joli spectacle à regarder.

11 commentaires sur ce sujet.
  • 11 juillet 2014 - 17 h 18 min

    Et pourquoi pas tout bêtement libérer le code que les gens avec des cartes comme ODROIDX3 puisse donner une légère impulsion et aura sur le public visé?
    enfin bref, samsung et le libre, c’est une eternelle histoire de coup de comm istoire de montrer que….mais rien au final.

    Répondre
  • 12 juillet 2014 - 7 h 43 min

    piou piou piouuuu me serai bien posé sur tizen histoire de voir si l’herbe est plus verte ailleurs…

    Répondre
  • 12 juillet 2014 - 16 h 27 min

    Mais pourquoi ne pas sortir un téléphone avec le choix de l’OS ?
    Pas moyen de laisser les utilisateurs changer d’OS avec Kies ?

    Répondre
  • 13 juillet 2014 - 0 h 09 min

    Comme si Tizen avait eut la moindre chance d’exister….. un OS mort né, Samsung a déjà du mal a faire une surcouche correct alors faire un OS (tout ceux qu’ils ont essayé de faire ont toujours été de sombre merde)….. on se demande bine d’ailleurs comment il se débrouille vu la force qu’ils ont.

    Répondre
  • 13 juillet 2014 - 4 h 59 min

    @OCMan: Ben c’est complètement Open Source et sous la houlette de la fondation Linux. Par contre il faut s’accrocher pour compiler le truc.

    @exover: A croire que Samsung ne sait pas gérer un gros projet de dev (AMHA: c’est un pb typique en Asie: j’ai l’impression qu’ils manquent des mythologie appliquées aux US/Europe)

    Répondre
  • 13 juillet 2014 - 15 h 45 min

    @MooMarama mythologie ou méthodologie ;-) bref j’estime que Bada était un OS très convaincant. Il était plus réactif qu’Android (Samsung Wave vs Samsung Galaxy S) mais il n’a pas su convaincre les développeurs

    Répondre
  • 14 juillet 2014 - 4 h 28 min

    @Fred: elle est bonne :-)

    Répondre
  • 14 juillet 2014 - 21 h 04 min

    C’est triste, très triste.
    Qu’il s’agisse de Maemo, Meego ou Tien cette lignée d’OS (presque) libres n’a pas eu de chance en 10 ans. C’est tout de même une belle prouesse de n’être jamais parvenu à mettre en avant un OS mobile libre en 10 ans !
    Ça en dit long sur les enjeux qui sont derrière.
    Db

    Répondre
  • 29 juillet 2014 - 11 h 42 min

    […] vrai dire la situation ne laissait guère de doutes, Tizen n’aura servi que d’épouvantail de négociation à Samsung pour ses autres stratégies d’OS. La sortie de l’objet en tant que tel est repoussée […]

  • 10 septembre 2014 - 8 h 50 min

    […] me posais la question du rôle de Tizen dans la stratégie de Samsung il y a peu, là encore j’ai l’impression que la Samsung Gear S prend le rôle du vilain petit […]

  • 2 janvier 2015 - 17 h 11 min

    […] moins que, une fois encore ces OS ne soient à que pour jouer le rôle d’épouvantail habituel de manière a mieux négocier auprès de Google. On a vu que Samsung n’avait pas beaucoup […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *