Lenovo Thinkpad X1 Tablet : Présentation et aperçu en images

La machine a beau avoir plus d’un an, je n’ai jamais pu prendre en main la Thinkpad X1 tablet de Lenovo. Cette solution présentée au CES 2016 est de nouveau sur les rangs en 2017 avec un processeur Kaby lake allant jusqu’au Core M7. L’occasion pour moi de faire le tour de cette très belle tablette hybride.

Donner le nom Thinkpad X1 Tablet à un engin de ce genre n’est pas un pari facile, les éléments que l’on est en droit d’attendre d’une solution de ce type sont assez importants, et si l’on parle de cette gamme, on est obligés de penser à un monde professionnel avec des demandes assez pointues. La Lenovo Thinkpad X1 Tablet doit donc réussir le tour de force d’une certaine portabilité, d’un agencement hybride et d’un panel de services complet.

Thinkpad X1 Tablet

A première vue, si on ne prête pas attention à la finesse de la partie écran comme à celle de la base de la machine, le pari est plutôt réussi. La Lenovo Thinkpad X1 Tablet ressemble bel et bien à un portable de la gamme. On y retrouve tous les éléments caractéristiques du genre.

Thinkpad X1 Tablet

Clavier Accufeal aux touches arrondies avec une course confortable, Trackpoint hérité de l’ère IBM, large pavé tactile et logo Thinkpad.

Thinkpad X1 TabletLa solution ressemble à une machine classique de la marque avec ce même confort efficace que ses portables habituels.

Thinkpad X1 Tablet

L’écran est superbe, il s’agit d’un 12 pouces WQHD 2560 x 1440 pixels  affichant en 16:9 eme. Il est bien évidemment tactile puisqu’il se détache comme une tablette et c’est lui qui embarquera toute la partie logique de la machine : Processeur, mémoire, stockage et autres éléments de connexion. Le clavier n’est qu’un dock secondaire.

La dalle est superbe, une belle densité de pixels et des couleurs très correctes. Le rendu est sobre et efficace et c’est un engin assez impressionnant en tant que tablette : Avec son Windows 10 Pro et sa gamme de puces Intel Kaby Lake, il accueillera jusqu’à 16 Go de mémoire vive en DDR3L et un stockage électronique en SATA de 128Go et jusqu’à une solution NVME de 1To au format M.2.

Thinkpad X1 Tablet

La solution retenue par Lenovo pour le positionnement de la Thinkpad X1 Tablet est originale. lors que la Microsoft surface et beaucoup de ses clones déploient une  charnière positionnée au centre de l’engin qui s’ouvre vers le bas de la partie tablette, la marque a choisi un déploiement du bas qui s’ouvre ers le haut pour faire un pied assez large derrière la tablette.

Thinkpad X1 Tablet

On note la présence derrière la béquille de deux lecteurs de cartes : SIM et MicroSDXC.

Cela n’a pas que des avantages avec un encombrement arrière plus important que les solutions classiques au niveau du support : Il faudra garder un bureau bien dégagé pour positionner l’engin mais sinon c’est une solution très efficace à plusieurs titres. D’abord parce qu’on ne risque pas de faire faire un malencontreux grand écart à la béquille en appuyant sur l’écran, impossible de forcer son ouverture par mégarde. Si on appuie sur la tablette, la béquille se referme. Ensuite parce que cette solution permet d’abaisser le centre de gravité de l’engin au fur et à mesure de son déploiement et permet d’aplatir de manière importante la béquille pour des usages très variés.

Thinkpad X1 Tablet

Une fois remise en place, la béquille est parfaitement intégrée au reste du châssis pour un usage en tablette classique. Celle-ci mesure 29.15 cm de large pour 20.95 cm de haut et 8.45 mm d’épaisseur. Son poids global est de 767 grammes. Une webcam 8 mégapixels est située à l’arrière de l’engin.

Thinkpad X1 Tablet

Pour redéployer la béquille, un petit interrupteur est à actionner du bout des doigts afin de la décoincer de son châssis. Pas de mauvaises manipulations pendant les transports, on évite ainsi de remplir la béquille de poussières.

Thinkpad X1 Tablet

La connectique est très complète : Un USB Type-C Gen 3.1, un uSB 3.0 caché par l’alarme en blanc, un Micro Displayport. On note également la présence d’une des enceintes stéréo du dispositif.

Thinkpad X1 Tablet

De l’autre côté, on retrouve un port Anti-vol Kensington lock, la seconde enceinte, des boutons de volume et un port jack 3.5 mm stéréo. Ce n’est évidemment pas parfait, d’autant que le clavier n’apporte pas de connectique supplémentaire mais c’est tout de même un équipement efficace. Avec la batterie optionnelle, il est bon d’ajouter que la solution peut alors se connecter à un écran en HDMI et rajoute des ports USB supplémentaires. On se servira de sa batterie en voyage pour l’autonomie et en mode sédentaire comme d’une sorte de dock.

Thinkpad X1 Tablet

En façade, sur le côté de la dalle, un petit capteur d’empreintes tactiles est présent.

Thinkpad X1 Tablet

Au dessus de l’écran une seconde webcam 2.0 mégapixels est également intégrée, elle est associée à un microphone avec réduction de bruit.

Thinkpad X1 Tablet

L’ensemble se connecte au clavier avec un pogoplug et un système d’aimants néodymes très puissants qui facilitent le positionnement.  La partie clavier peut être laissée à plat ou légèrement repliée devant l’écran pour retrouver une légère pente dans le clavier.

Thinkpad X1 Tablet
L’engin propose une connexion sans fil en Wifi de type 802.11AC et du bluetooth 4.2. La  partie 4G/LTE est assurée en option par des chipsets Qualcomm.

Thinkpad X1 Tablet

L’ensemble est proposé avec pas mal d’options intéressantes : Un stylet actif pour commencer mais également un pico-projecteur qui profite du pogoplug pour ajouter cette fonction intéressante à la tablette, des batteries supplémentaires pour augmenter les 10 heures d’autonomie de base proposées par Lenovo. Un module 3D avec un capteur Realsense sont également disponibles.

Bref, une très belle tablette avec une finition exemplaire et des fonctions uniques, l’engin n’est évidemment pas à la portée de tous et vise particulièrement les professionnels ayant un besoin évident de mobilité. Il est étonnant de voir le soin apporté par Lenovo pour faire de cette tablette un produit aussi expert. Alors que la plupart des portables aujourd’hui n’ont plus le droit de faire évoluer leurs batteries, la marque propose avec la Thinkpad X1 Tablet une solution capable d’accepter des batteries de voyage pour passer de 10 à 15 heures d’autonomie.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 30 janvier 2017 - 11 h 40 min

    Bonjour, Je vous remercie pour l’article. J’apprécie beaucoup votre site. Je vaudrais juste mettre en garde sur le suivi de la garantie Lenovo. Elle n’est pas des plus intéressante et le plus souvent vous devez porter plainte pour non respect de la garantie.

    Répondre
  • 30 janvier 2017 - 12 h 18 min

    Intéressante le système de béquille de cet hybrid. Cela devrait permettre une utilisation en mode laptop posé sur les genoux bien plus pratique que les béquille type kickstand. Mais comme le fait si bien remarquer Pierre, c’est au prix d’un encombrement plus important.

    Répondre
  • 30 janvier 2017 - 13 h 52 min

    @DESSILLY: Personnellement, je n’ai pas rencontré de souci pour faire changer l’écran de mon X220 alors que j’approchais de la fin de garantie. Je n’en avais pas eu non plus avec mon précédent Dell pour changer l’écran également. A chaque fois j’avais pris la garantie de 3 ans sur site.

    Répondre
  • 30 janvier 2017 - 17 h 29 min

    Le prix affiché pour les accessoires est un peu élevé en dollars, mais devient complément délirant en euros ( 2€ pour 1$ ) !

    Par exemple, le module presenter (pico projecteur) est à 250$ sur le site US mais passe à 500€ une fois arrivé chez Lenovo France. Là ils rêvent un peu. Pour 500€, il y existe projecteurs autrement plus performants que ce pico projecteur. Ils prennent les européens pour des animaux à plume dépourvus de cervelle chez Lenovo ?

    Répondre
  • 30 janvier 2017 - 19 h 40 min

    Salut, j’aurais justement pensé que la béquille Lenovo ne permettrait pas une inclinaison poussée à cause du fait que l’écran se plaquerait contre le bureau à partir d’un certain angle critique. Ou j’ai mal compris, il y a un système qui empêche ça ?

    Répondre
  • 3 février 2017 - 19 h 38 min

    Enfin une béquille comme ça… Avec une vraie charnière pour un vrai clavier pliiiz. Ça permettrait une ouverture à 180° sans problème de bascule de la machine. Et une utilisation sur les genoux, le lit, le canap, etc. Qu’est-ce qui zattendent b*rd*l !?!

    Le système de pente dans le clavier, c’est anti ergonomique quand même. Tous ceux et celles qui ont des pb de canal carpien le savent.

    Et c’est quoi cette idée de remplacer la touche “clic droit” du clavier par “ImpEc” (entre “alt gr” et “ctrl”) ????? Pour économiser une touche ? En fait 2 touches : “inser” a aussi disparu.
    Je n’imagine pas être le seul à me servir beaucoup de cette touche (dès qu’on tape un texte, ou en navigation au clavier).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *