Atari VCS : La vidéo de Tempest 4000 est totalement bidon

Atari VCS : La vidéo de Tempest 4000 est totalement bidon

La campagne marketing de l’Atari VCS mélange images de prototypes et vidéos de démonstrations : Problème, tout est totalement bidon. Au moins une des vidéos n’existe pas et des promesses faites par Atari ne sont basées sur absolument aucun contrat.

Je sais bien que je ne devrais pas perdre du temps avec cette machine qu’est l’Atari VCS mais comme un paquet de gens a investi quelques centaines d’euros dans le projet, j’ai du mal à laisser passer des informations prouvant que le marketing de la campagne Indiegogo est totalement bidon.

atari_vcs_retro_dark_01

Dans mon précédent billet « Atari VCS : L’amour du risque« , je vous expliquais un élément important du matériel marketing de la campagne de la machine en rapport avec son catalogue supposé de jeux livrés à la sortie de l’engin.

2018-05-30 19_51_27-minimachines.net

Les différents logos de studios exposés par Atari comme des partenaires indépendants pour le lancement de la VCS étaient à prendre au pied de la lettre pour le terme indépendant. Quand on parle de jeux vidéo le terme indépendants fait mention de développeurs qui ne s’engagent pas dans des productions énormes en s’affiliant à de gros studios internationaux comme Ubisoft ou Electronic Arts. Un studio indépendant, c’est en général une petite équipe de développeurs qui propose un jeu qui mise sur autre chose qu’une campagne de publicité massive et des moyens dignes d’une production hollywoodienne pour réussir.

Atari listait ces studios en mettant en avant leur indépendance mais il fallait la comprendre alors au pied de la lettre. Ils sont indépendants d’Atari car ce sont des studios qu’Atari peut engager comme n’importe qui d’autre. C’est d’ailleurs ce que la marque a fait à plusieurs reprises avec certains pour proposer des titres sur plusieurs plateformes. En général, il s’agit de reprises de son ancien catalogue poussé sur une plateforme : mobile, PC ou console.

L’un de ces studios « indépendants » est particulièrement mis  en avant puisqu’il a le droit à sa petite vidéo personnelle. Il s’agit de Llamasoft qui développe un des titres phare de la console : Tempest 4000. Un jeu prévu sur consoles traditionnelles et développé par Llamasoft mais dont la licence demeure la propriété d’Atari.

Cette vidéo nous montre Tempest 4000 tournant supposément sur l’Atari VCS. Dans mon précédent billet, je vous expliquais que l’Atari VCS n’existait pas encore. Le prototype était une impression 3D avec un peu de faux bois dessus mais dans la console il n’y a aucune électronique. Tout simplement parce que personne chez Atari n’a aujourd’hui les connaissances nécessaires pour fabriquer cette partie là du projet. Ils attendant la fin de la campagne de financement participatif pour lancer le développement de la console elle même auprès de Flextronics.

2018-05-31 03_02_00-minimachines.net

Cette vidéo prouve le contraire et ajoute de l’eau à mon moulin. Pourquoi ? tout simplement parce que le développeur de llamasoft en charge du développement de Tempest 4000 n’a jamais travaillé sur l’Atari VCS. Pas une ligne de code n’a été écrite pour développer Tempest 4000 pour l’Atari VCS. Aucune mention dans le contrat qui lie Atari et llamasoft… Ce n’est pas moi qui le dis mais Ivan Zorzin de Llamasoft qui l’écrit sur le forum de son studio. Pour être précis, il indique que lorsque le contrat a été rédigé, l’Atari VCS n’existait même pas. Il écrit en toutes lettres qu’il ne connait rien du matériel embarqué dans cette Atari VCS (Ce qui n’est pas dur à croire puisque ce matériel n’existe pas encore à l’heure qu’il est….) et voit donc mal comment développer un jeu ex-nihilo.

2018-06-08 12_47_54-minimachines.net

Comment l’Atari VCS montrée dans la vidéo ci dessus arrive t-elle à faire tourner sur un PC Linux un jeu qui n’a pas du tout été développé pour cette plateforme ? C’est simple, la vidéo est totalement bidonnée. Le contrôleur pilote bien une machine mais la mise en scène cache en réalité un autre engin qui pilote vraiment ce projet : Une autre console puisque le jeu est prévu sur PS4 et XBOx One ou un PC sous… Windows.

La mise en scène de la vidéo est d’ailleurs assez trouble, pourquoi faire une mise en scène aussi peu lisible pour tourner une vidéo de campagne ? Une disposition claire de câbles montrant la VCS en marche, reliée à un contrôleur filaire et à un écran via une unique sortie HDMI aurait levé les doutes… Mais malheureusement il n’est pas possible de la tourner  faute de prototype réel.

Pas de contrat, une impossibilité totale de faire tourner le jeu Tempest 4000 sur la VCS telle que décrite par Atari, aucune information à destination des développeurs censés travailler avec la marque… On dirait bien qu’il s’agit d’une belle recette pour Atari pour lever des fonds en jouant sur la crédulité des internautes.

2018-06-08 12_47_44-minimachines.net

Dans  la vidéo, on peut voir ce petit placard sur fond noir suggérant (et le terme est faible) que l’Atari VCS va faire tourner un jeu moderne à savoir Tempest 4000.

Face à ces annonces, un internaute a posé la question à Atari dans les commentaires de la campagne Indiegogo… En pointant vers le forum de Llamasoft.

2018-06-08 13_04_00-minimachines.net

La réponse d’Atari est juste magnifique : « Atari a partagé une vidéo de la version PC de Tempest 4K et espère l’avoir, et d’autres jeux du genre, pour le lancement de la VCS l’année prochaine. Nous avons clairement indiqué dans notre campagne Indiegogo que cette licence était montrée « Uniquement a des fins d’illustration » et nous ne pouvons pas  commenter les différentes conversations confidentielles avec nos partenaires commerciaux. »

2018-06-06 22_01_27-minimachines.net

Je disais dans un commentaire du précédent billet – suite à la mort le 26 Mai dernier de l’un des cofondateurs d’Atari : Ted Dabney – que la marque n’avait pas réagi : Pas de billet sur Facebook, pas de mot sur leur page web. Ce qui me fait écrire que Atari et les fans ne sont pas du même monde. « Des passionnés d’un côté et des financiers de l’autre« . Cette petite phrase d’Atari en réposne à un fan et ces astérisques protégeant Atari de toute responsabilité légale dont je vous appelais à vous méfier dans mon précédent billet prouvent que cette vision est la bonne.

Il s’agit d’un malentendu. Les propriétaires d’Atari se moquent totalement de la marque. Ils ne connaissent pas leur public de fans et ne s’intéressent qu’aux dollars qu’ils pourront extirper encore et encore de Pong… Le fait que le créateur du jeu soit mort ne les effleure pas une seconde.

2018-06-08 13_22_00-minimachines.net

C’est même encore plus inquiétant que cela. Comment croire qu’Atari va savoir gérer une communauté autour de son Atari VCS un jour alors qu’elle n’est même pas capable d’embaucher un Community Manager pour gérer correctement ses réseaux sociaux ? A cette heure, la page Facebook d’Atari n’a toujours pas rendu hommage à Ted Dabney, leur illustration de couverture est, par contre, un gif animé de Pong. Jeu créé par Ted Dabney…

Le conseil de Ivan Zorzin, le développeur en chef de Tempest 4000 à destination des joueurs est simple « Je le croirai quand je le verrai » sous  entendu, il n’est pas dit qu’un jour Tempest 4000 ne sorte pas  sur l’Atari VCS… Mais, par contre, il faudrait peut être qu’Atari appelle son développeur avant pour que cela se fasse…

Ce qui est étonnant avec cette histoire, c’est qu’Atari est en train de se mettre totalement à dos la communauté des fans de rétro gaming. Les réactions des fans seront sans nul doute assez véhémentes, quant aux gens ayant investi dans la solution, elles devraient être encore plus violentes. Je ne doute pas que le retour de bâton va être majestueux pour l’image de la marque.

2018-06-08 12_54_22-minimachines.net

En Juillet 2017, une casquette avec haut parleur aux armes d’Atari était lancée sur le marché, sans Indiegogo

Atari ne vit que grâce aux nostalgiques en leur vendant encore et encore des licences déjà usées jusqu’à la corde mais en cédant également des droits pour que d’autres vendent des logos sur des casquettes, des mugs ou des gadgets. Si Atari roule dans la farine ses fans avec ce genre de montage grossier, qui va encore avoir envie d’arborer leur fabuleux logo ?

Atari joue là un jeu très dangereux…

2018-06-17 15_10_37-minimachines.net

Mise à jour du 17/06/2018 : Finalement Atari a contacté Llamasoft pour qu’ils développent Tempest 4000 pour la VCS. Ils ont donc contacté le développeur du jeu APRES avoir annoncé l’arrivée du jeu sur la machine. C’est une façon étrange de faire son business qui montre l’état du développement de cette machine. Une grosse charrue en kit posée en vrac sur Indiegogo alors que les bœufs sont encore dans des pré verdoyants quelque part dans une campagne lointaine…

C’est l’équivalent en négociation du type qui se met a devenir dingue en voyant un truc sur un stand de brocante. « Ah il me le faut à n’importe quel prix, j’en rêve depuis toujours. » C’est le genre de phrase qui fait grimper immédiatement le tarif de l’objet de 200% quand elle tombe dans l’oreille du vendeur. En posant simplement la question du prix du même objet sans montrer son engouement, le vendeur donnera une estimation normale. Si vous lui dites que c’est un truc dont vous rêvez, il aura tendance a en profiter.

Annoncer la venue de Tempest 4000 sur l’Atari VCS avant même de contacter le créateur du jeu met ce développeur dans cette situation de force ou il possède quelque chose dont vous avez absolument et impérativement besoin. Il peut négocier comme bon lui semble le tarif de ce nouveau développement. Ce n’est pas franchement une bonne idée de ne pas sécuriser le travail et son coût avant l’annonce.

Bref, Tempest 4000 va débarquer sur l’Atari VCS. Cela fait donc au moins un jeu récent pour la console assuré… Pour le moment.

Source : Reddit merci à @joesefJoestar et Eusebe pour les infos.

 

Atari VCS : L’amour du risque

35 commentaires sur ce sujet.
  • 8 juin 2018 - 14 h 41 min

    Atari est mort depuis longtemps…

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 15 h 03 min

    Et si on parlait plus concrêtement de l’Ultimate 64 de Gideon Zweiitzer ?

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 16 h 39 min

    La descente en flammes de cette resucée de console aurait-elle été aussi acharnée si un magique Tegra avait pris la place de l’APU AMD ?
    Je dis ça au vu de vos charges habituelles…

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 17 h 26 min

    @ManuM: Je ne vois pas trop le rapport entre la manière dont cette campagne est menée et le materiel embarqué. Il faut être à cours d’argument pour supposer que le traitement de cette information est lié à son materiel embarqué. Du reste quel matériel ? Tout est couvert d’astérisques et donc peut changer au dernier moment. Rien ne nous dit que cet engin ne sortira pas sous un Tegra au final donc.

    Du reste, le traitement de la console Smach-Z a été très critique lors de son apparition en financement participatif car la campagne ne laissait pas trop de crédit à la solution. Après l’apparition du nouveau modèle – sous puce AMD Ryzen V1000 – elle a été à nouveau détaillée et le doute sur la faisabilité du projet a été levé apr des éléments probants :

    – Partenariat avéré avec AMD
    – Exposition de prototypes
    – Prise en main lors de salon de consoles prototypes fonctionnelles.

    http://www.minimachines.net/actu/console-smach-z-amd-ryzen-v1000-60781

    Le fait que la Smach-Z embarque un processeur AMD, comme la supposée Atari VCS donc, n’a pas bouleversé mon jugement qui se base sur des faits. Pas sur des suppositions.

    Parmi les faits notables qui mettent en doute l’intérêt de l’Atari VCS :

    -Absence de prototype fonctionnel.
    -Absence de personnel en interne pour concevoir les prototypes.
    -Matériel obsolète à la sortie par rapport au prix demandé.
    -Présentation aux actionnaire d’un plan d’action global basé sur le court terme et présentation aux internautes d’un engagement dans la durée. Deux plans contradictoires donc.
    -Présentation « orientée » des critiques faites à la solution.
    -Présentation de titres censé tourner sur la VCS tournant en réalité sur une autre console
    -Indication d’un portage d’un jeu « phare » de la marque sur la VCS alors que les développeurs du jeu ne sont pas au courant de ce portage et ne connaissent même pas le materiel embarqué dans la console.
    -Zéro moyens financiers pour faire vivre le catalogue de jeu de la VCS de manière autonome.

    Ça me suffit pour établir mes charges.

    Dernier détail : Pour le moment, on ne sait absolument pas si AMD est bien partenaire d’Atari. A mon avis ils ne se connaissent pas. AMD est partenaire de Flextronics par contre. Mais AMD n’a pas su/voulu me répondre quand aux questionnements concernant Atari, me renvoyant vers leur service de presse.

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 18 h 36 min

    C’est vrai que c’est particulié comme mentalité Atari, je ne savais même pas que l’un des cofondateur étais décédé depuis peu O_O’

    Allé zou je vais lancé ma console atari moi aussi, à coup d’imprimante 3D et de PI3 ^o^
    Qui veut me financer ?

    PS @Pierre: il y a une petite coquille
    « phrase d’Atari en réposne à un fan » -> réponse

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 20 h 10 min

    Bon, un bonne fois pour toute il serait bon de rappeler plusieurs choses.
    La compagnie ATARI actuelle n’a RIEN à voir avec l’atari de Pong.
    La marque est tombée dans le giron d’Infogrames lorsque ce dernier a racheté Hasbro Interactive qui la possédait jusqu’alors.
    Ensuite Infogrames a changé de nom pour Atari, puisque la marque lui appartenait et pour avoir une meilleure visibilité à l’international.
    Ce qui a fini de faire mourir la marque puisque Atari s’est ensuite effondré.
    Depuis Atari fait survivre de vieille licences et fait des jeux pour machines de casino.

    N’esperez donc rien d’autre que la réutilisation purement marketing d’une marque, d’un design, pour faire vibrer la fibre nostalgique de gens qui ignorent (ou se foutent de savoir) qu’atari n’est plus qu’une coquille vide. Ça ne signifie pas que ça ne pourrait pas être bien fait ou sympa. Mais c’est sûrement fait sans la moindre once de nostalgie (hormis celle de l’epoque ou Infogrames/Atari gagnait encore de l’argent).

    (Ancien atariste, pigiste de stmag, salarié d’infogames, et heureux possesseur d’une vieille console atarî)

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 22 h 31 min

    @Bltza : tu as aiguillé ma curiosité, tu écrivais sous quel pseudo sur Stmag ???

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 23 h 25 min

    @Blotza même question que Dadoo ! :) ! Wow !!! il est ou mon Pro 24 ? ;) !

    Répondre
  • 8 juin 2018 - 23 h 44 min

    Oya Shivo, pour vous servir

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 0 h 00 min

    @Blotza: ton pseudo est aussi associé a autre chose autour de l’atari, pas que St mag (google search j’avoue) tu es celui qui est sur la liste ? si oui je te dois certains de mes meilleurs moments d’ado sans pognon (les parents pigent pas que quand on achete un ordi, y a le reste a acheter aussi :( ).

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 0 h 01 min

    Mes antennes me disent qu’il n’y a rien de prévu chez Éden Games pour la vcs.

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 0 h 14 min

    @marty oui, aussi, j’avoue :)

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 0 h 34 min

    @Blotza:

    Alors permet moi de la part de mon moi « enfant » (il n’en reste pas grand chose hélas), de te remercier 33 ans plus tard !
    (je me souviens du nom groupe!).

    un pote a moi est celui qui a programmé la partie Midi de l’emulateur Steem. j’hallucine a chaque fois que je l’utilise (pour recuperer des vieux trucs que j’ai composé ou fait, je suis musicien).
    emulateur atari sur windows 10 –> envoie le Midi a un cable virtual Midi -> le tout allant vers une emulation (lol) du MT32 Roland… et le tout reroutable (pas besoin je prefere utiliser le midifile en natif) dans cubase pro 9.5 (avec l’emulateur du Mt32 qui est aussi dispo dans cubase … (32 gigas de ram :D lol ça laisse reveur au 512k de l’atari..)..
    j’avais un mt32 a l’époque et un atari 520STF simple face (snif pourquoi tant de haine !).

    je fais tourner pro24 dessus par moment pour recuperer mes premiers morceaux et les convertir en midifile, mais lancer king quest IV ou lesuire suit larry III et avoir le Midi qui marche, avec les meme son de l’époque (je parle pas des 3 bip + le scratch de l’atari) c’est quelque chose (le gars dont je parle est dima Sobolev).

    desolé de raconter ma life, ça rappelle beaucoup de chose.
    tu bossais chez Gen4 aussi ?
    ahh bruno bellamy, un gars qui savaient dessiner des ours … (enfin pas que ;)…

    a l’époque j’avais enregistré ça sur FR3 , je l’ai mis sur youtube :
    https://www.youtube.com/watch?v=M99TC-HsWNo

    la jaguar, une autre grande blague d’atari (ahh on revient dans le sujet lol).

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 1 h 31 min

    @marty

    Faudra que j’essaye steem voir si ça marche bien :)
    La Jaguar j’en ai eu une, elle était pas mal, mais aucun éditeur n’a suivi… et la PlayStation est sortie…

    Oui de beaux souvenirs. Je ne crois pas avoir rien fait pour gen4, peut être un test je sais plus, mais la démo gen4 m’a ouvert les portes pour la série d’articles sur la 3D.

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 8 h 35 min

    Srx on a l’impression que tu décrit 2 ados dans un garage qui veulent fabriquer un moteur a réaction pour noel 2018 !
    On parle d’une boite qui a largement les moyens $ de fabriquer ce simple pc linux sous amd . Et largement le temps ( 1 ans) pour dev des jeux pour la sortie officielle .
    Pérso j’en achèterais une day one .

    Répondre
  • Xo7
    9 juin 2018 - 8 h 42 min

    Atari, Thomson Polaroid …. Sont devenues des marques zombies. Le nom n’est plus un gage de garantie mais une accroché pour des produits parfois très exotiques à leur anciennes compétences !

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 9 h 43 min

    @mike

    Non justement, les moyens elle ne les a pas.

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 13 h 54 min

    @mike, pour t’expliquer le truc, atari est la propriété d’une société qui possède également les marques thomson, polaroid, continental edison, nafnat… C’est juste un cabinet d’avocats en gros, et tu peux leur acheter une licence pour coller atari ou autre chose sur le produit de ton choix, même des slibards atari si tu en as envie. Donc aucune connexion avec les origines et les créateurs de la marque. A mon avis rien que l’achat de la licence atari doit avoir vidé leur compte en banque. Il faut se faire une raison, atari, commodore —> RIP

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 17 h 45 min

    d’après ce que je lis la jaguar était la 1ère console 64bits (la N64 est sortie 2~3ans plus tard) alors même si les éditeurs ont pas suivi ça faisait d’eux des précurseurs, et je pense aussi que la lynx rivalisait avec la game gear

    je pense qu’il y a eu un facteur malchance pour atari ce qui a signé la fin de la marque

    la 2600 était ma 1ère console même si c’était pas génial pour l’époque où je l’ai eu (très tard la PS1 était déjà sortie) j’ai passé quelques heures de jeu dessus

    j’espère que la VCS sortira et qu’elle tiendra ses promesses, dommage de faire des vidéos douteuses comme ça, ça dessert vraiment le projet, je la vois toujours comme un ordinateur capable de faire tourner GNU/Linux avec une bonne gestion 3D et qui a de la gueule, de là à dire que je serai acheteur il y a un fossé ^^’

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 18 h 04 min
  • 9 juin 2018 - 18 h 20 min

    @H2L29

    – le 64 bits comme dit notre ami dodger, c’etait du bull…

    « je pense qu’il y a eu un facteur malchance pour atari ce qui a signé la fin de la marque »

    ah non non, c’est pas un facteur de malchance ! Atari s’est tiré lui meme la balle dans le pied, tout comme commodore ! mauvais choix marketing, trop d’argent, et mauvais investissement sur le mauvais cheval (alors que tous leur disait « NON » (exemple magnifique de la CD32 avec commodore…).
    commodore qui au depart était la proprieté de ceux qui vont aider a lancer l’atari St ! (c’est la meme famille, les Tramiel a la base, qui a la suite d’un différent d’une stupidité abyssale a quitté commodore et a rejoint atari !)

    je me souviens d’un commentaire d’un ex de chez atari je crois ou je sais plus qui.

    « Atari ça a été la seule marque, dont ses dirigeants / membres (je cite de mémoire) ne croyaient pas en leur produit alors qu’ils étaient numero 1 ! »

    pour commodore l’histoire est différente, mais se termine de la même manière !

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 21 h 07 min

    N’empeche qu’atari c’etait bien mieux que commodore.
    Point

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 21 h 38 min

    @Blotza:

    @Blotza

    ça va m’être difficile de dire le contraire (j’ai eu les deux) vu que je suis devenu musicien professionnel, et que j’ai commencé la musique grâce a l’atari, comme beaucoup d’entre nous de cette génération.
    sans ses prises Midi, je pense que on aurait un peu de retard au niveau de la situation de la musique actuellement en informatique. (y a des choses negative comme positive par contre.. tout n’est pas rose (je parle pas des capacités des machines mais de leur implication sur la musique et la vie des musiciens).

    il n’est pas responsable de ma vocation, mais ça a pas mal aidé ! (je pourrais balancer mon CV mais bon aprés on va me dire « pretentieux », « grosse tete » ou « menteur » (au choix).
    (un indice, entre autre, « zombies ! » (non je rassure pas le chanteur, mais tous les autres autour de lui) ).

    bref, tout ça pour dire, merci Atari, et merci Sam et Jack (et steinberg aussi) ! ce truc a changé ma vie ! j’ai commencé a utiliser un soft a 12 ans, et 32 ans plus tard, j’utilise toujours le même :D. ça c’est de l’évolution ;).

    Répondre
  • 9 juin 2018 - 22 h 19 min

    j’ai pas été mater les specs techniques de chaque puce de la console mais le dossier ne dit pas qu’il n’y avait pas de proc 64bits dedans, par contre il parle que la plupart des portages sur la console étaient du 16bits légèrement amélioré, il y a donc une grosse différence hard/soft

    bon après ils parlent de sony je suppose qu’à cette date c’est cuit pour la jaguar vu ce que la playstation était capable de faire et la N64 n’était pas en reste non plus

    après malchance ou mauvais choix marketing/technique j’en sais rien, ce qui est certain ce sont les conséquences désastreuses pour la marque

    Répondre
  • 10 juin 2018 - 21 h 48 min

    Vectrex et dreamcast les meilleures consoles non mais ;)
    et bien entendu un amiga 500 pour « bosser »…

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 14 h 36 min

    Le développeur de Tempest 4000 a confirmé que Tempest serait bien sur VCS à la sortie. Fin de la polémique…

    Mettez à jour l’article :)

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 15 h 19 min

    @Eusebe: Mis à jour. Par contre la polémique est toujours la même. La vidéo est bidonnée et laissait croire que le jeu tournait sur la VCS alors que non.

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 21 h 46 min

    C’est une pratique courante dans le milieu, et ici justifiée car ils n’ont simplement pas le binaire pour Linux (le jeu n’étant même pas encore sorti pour Windows). Franchement, y’avait quand même peu de doute vu qu’Atari possède la licence… Mais peu importe puisque le développeur confirme la dispo.

    En outre, ils ont bien confirmé avoir un matériel de test Atari VCS « faisant tourner une grande variété de jeux existants », ce qui est également une bonne nouvelle !

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 23 h 10 min

    Mouhahaha, là franchement…Tout ça pour ça, bravo !
    A moins pour Atari de se torpiller à coup sûr, ça paraissait évident avec deux secondes de réflexion que ce portage allait être fait.
    J’ai du mal à comprendre ce déferlement de mauvaise foi et de haine.Pour une fois qu’on a une machine avec un système pas vérouillé.Vous pouvez pointer les problèmes mais vous vous décrédibilisez avec un réquisitoire pareil.
    Quant à l’affirmation « une impossibilité totale de faire tourner le jeu Tempest 4000 sur la VCS telle que décrite par Atari », c’est n’importe quoi.J’ai fini deux fois Skyrim sous WINE, je vois pas pourquoi un jeu aussi modeste ne tournerait pas sur le matériel annoncé.J’ai acheté Limbo encapsulé avec WINE, de manière complètement transparente.
    Renseignez-vous au lieu de vouloir à tout prix attirer le chaland.

    Répondre
  • 17 juin 2018 - 23 h 54 min

    @Eusèbe: Dans le milieu on sécurise sa licence et on signe un contrat avant d’annoncer l’arrivée d’un jeu sur une plateforme. On imagine mal Sony annoncer l’arrivée d’un jeu sur PS4 sans avoir au préalable signé un contrat avec le développeur du jeu. Idem avec toutes les plateformes… Llamasoft n’est pas un développeur indépendant ici, Tempest 4000 est une commande de Atari…

    Je ne conteste en rien les capacités de la machine telle qu’annoncée pour faire tourner ce type de titre, je dis juste que publier une vidéo indiquant « ATARI VCS / Modern Game Test / Tempest 4000 » alors qu’il s’agit d’un jeu tournant en réalité sur une autre plateforme, c’est totalement déplacé et malhonnête.

    @wuuf_the_bika: J’ai l’impression que vous avez un petit soucis de chronologie des faits.

    Si vous dites que vous vendez un coffre fort avec dedans un gros diamant et qu’en ouvrant le coffre l’acheteur découvre qu’il est vide… Vous aurez beau fournir le diamant a posteriori parce que le vendeur criera au scandale, vous aurez tout de même vendu un coffre vide…

    Le fait est là ! Atari a montré une vidéo de son Atari VCS faisant tourner un jeu qui n’a pourtant pas encore été programmé. Un coffre vide. Le fait de promettre de le remplir d’un diamant a posteriori ne change rien à l’affaire.

    « déferlement de mauvaise foi et de haine » Dis t-il bien à l’abri de son pseudonyme. Mais moi je signe mes papiers et je ne m’estime ni haineux, ni de mauvaise foi.

    J’examine des faits (Chronologiquement) et quand à la haine, en fait peu me chaud. J’adore l’Atari historique mais voir ce qu’en font les propriétaires de la marque aujourd’hui me parait bien loin de cette époque. Ce qui m’importe c’est que quand en 2019 les machines seront livrées, ce billet sera toujours là.

    Il y aura deux solutions alors :

    -Soit je serais ridicule parce que les 10 à 15000 VCS vendues (je suis généreux) bouleverseront le monde du jeu vidéo… Les programmeurs se bousculeront pour développer des titres sur la console. Et les gens se rueront sur la VCS, un matériel obsolète et onéreux, plutôt que de choisir plus récent et performant (pour moins cher) pour profiter des mêmes fonctionnalités… Je n’y crois pas une seconde. Mais sait t-on jamais…

    -Soit cela terminera en eau de Ouya, personne ne se penchera sur la VCS parce qu’on sera en 2019 et qu’il y aura moins cher et plus performant… Aucun développeur ne perdra son temps a pondre une exclu pour la VCS (même pas Atari entre nous soit dit). Et les gentils commentateurs sous pseudonyme n’auront qu’a changer courageusement de pseudo pour aller commenter ailleurs leur expertise et leurs recommandations pour gérer l’argent des autres en investissant sur un autre projet fumeux. Ceux qui les auront cru auront en 2019 un PC de 2016 payé plus cher qu’une PS4… Et moi j’aurais au moins la certitude d’avoir pu éviter à des acheteurs de boire un bien amer bouillon de quelques centaines d’euros…

    « Pour une fois qu’on a une machine avec un système pas vérouillé. »

    Euh, j’entre dans n’importe quelle boutique aujourd’hui, j’achète un CPU, de la ram, un boitier et un stockage, j’installe Debian ou Ubuntu et j’ai un système pas verrouillé. D’autres part, je ne m’avancerais pas trop sur le système pour le moment si j’étais vous. On n’est pas à l’abri de surprises niveau « verrouillage » si la machine veut gérer du streaming.

    « Vous pouvez pointer les problèmes mais vous vous décrédibilisez avec un réquisitoire pareil. »

    Pourquoi, la vidéo est bien bidon non ? Sur la vidéo c’est bien un autre PC qui fait tourner le jeu et non pas la Atari VCS qui n’existe toujours pas… Je vois pas où est la faiblesse de mon argumentation ?

    « Quant à l’affirmation « une impossibilité totale de faire tourner le jeu Tempest 4000 sur la VCS telle que décrite par Atari », c’est n’importe quoi.J’ai fini deux fois Skyrim sous WINE, je vois pas pourquoi un jeu aussi modeste ne tournerait pas sur le matériel annoncé.J’ai acheté Limbo encapsulé avec WINE, de manière complètement transparente. »

    Et bien je vois pas comment Wine arriverait a faire tourner un jeu qui n’est pas sorti encore sur une machine qui n’existe pas encore. Alors oui, Wine peut tourner sur un PC planqué sous le bureau qui fait tourner Linux qui fait tourner Tempest 4000 développé pour Windows… Mais je crois que la vérité est plus simple, Atari a collé un PC sous Windows qui fait tourner une beta de Tempest 4000. cela ne vous choque pas comme méthode ? Libre à vous. Pour moi faire croire qu’une machine peut faire tourner quelque chose alors que techniquement les images montrées sont impossibles, c’est de la supercherie. Tout juste sauvée de l’appellation d’escroquerie par une kyrielle d’astérisques salvateurs qui permettent à Atari de se draper dans un joli voile blanc légal…

    « Renseignez-vous au lieu de vouloir à tout prix attirer le chaland. »

    Je me fiche bien d’attirer le chaland, du reste… Pour quoi faire ?

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 10 h 09 min

    @Pierre_Lecourt

    J’aurais plutôt parlé de sécuriser le développement, puisque la licence appartient à Atari. D’ailleurs, un truc que je ne comprends pas dans votre texte, sur la négociation : Atari ne pouvait il pas choisir un autre développeur pour Tempest ?

    Ceci étant dit, la licence Tempest ne me paraît pas si forte que ça, en tous cas pas du genre à faire vendre une machine…

    Plutôt d’accord sur les exclus, ca semble difficile avec le peu de machines qui seront vendues, mais en même temps, si on prétend vendre un système ouvert, c’est un peu contradictoire d’y joindre des exclus…

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 12 h 22 min

    @Eusèbe: Bien sur Atari a les moyens de développer la licence n’importe où mais à quel prix ?

    Llamasoft annonce qu’ils ne sont pas au courant d’un portage sur la VCS et qu’ils ne connaissent pas la machine or ils ont déjà développé le jeu de A à Z. Deux solutions : Soit tu passes par Llamasoft qui te fait payer le prix du portage. Donc un prix inférieur à celui du développement complet. Soit tu passes par un autre développeur mais il lui faut refaire le jeu de A à Z… Atari a la licence du jeu mais n’a pas les sources de son développement.

    Et puis il faudrait alors faire un travail de fourmi pour refaire le même jeu de A à Z, Llamasoft n’a aucun intérêt a fournir ses sources à Atari.

    Je suis d’accord pour l’ouverture et les exclus mais on sait comment cela fonctionne ce genre de produits. Microsoft rame depuis des années avec un bon materiel pour vendre ses consoles. Ils les vendent à prix coûtant mais il leur manque des grosses exclus qui font le succès des consoles de Sony et de Nintendo.

    Moi je veux bien que la VCS ait un système ouvert mais cela veut dire quoi : Qu’en réalité la VCS a un Linux et que pour le même investissement à la sortie de la machine en 2019, un particulier pourra s’offrir un materiel plus performant et installer un Linux pour profiter des mêmes fonctionnalités. Ou alors que ce ne sera pas un système ouvert.

    Analysée à froid, tout ce qui a été expliqué par Atari sur la VCS n’a ni queue ni tête.

    -Si le système est fermé et qu’ils n’ont pas d’exclu, avec 10 000 consoles vendues, c’est déjà fini. Aucun studio ne va même se pencher sur le berceau de la console… Développer un jeu pour 10 000 consoles vendues, même en le vendant 30€ pièce et si Atari ne voulait pas écrémer son petit pourcentage et que le système de paiement ne voulait pas sa dîme au passage, cela rapporterait 300 000€. Il manque un zéro pour faire un jeu qui donnerait envie de s’offrir la console. Donc pas d’exclu et le même jeu dispo sur Steam ou GoG pour une fraction du prix de la console.

    -Si le système est ouvert alors tout ce que permettra de faire la VCS sera possible sur une autre bécane Linux et il n’y a aucune raison de l’acheter si ce n’est parce qu’on est fan du look. Ça sera toujours plus cher et moins performant qu’un materiel acheté en juillet 2019.

    Et je peux comprendre qu’on soit fan du look, c’est d’ailleurs la conclusion de mon billet précédent. Mais je trouve que cela fait un sacré investissement et beaucoup de déchet juste pour un boitier…

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 13 h 53 min

    > »Qu’en réalité la VCS a un Linux et que pour le même investissement à la sortie de la machine en 2019, un particulier pourra s’offrir un materiel plus performant et installer un Linux pour profiter des mêmes fonctionnalités. »

    Ca fait plusieurs fois que je lis cet argument, mais il faut se rendre compte que si les gens achètent une VCS, c’est pour avoir une expérience de type console dans le salon en profitant des tarifs Pc (et d’une ligne esthétique sympa dans ce salon).

    Bref, une machine qui marche juste au déballage : on la branche et on joue.

    Ce n’est pas pour gérer du matériel, du logiciel, la sécurité (antivirus etc), la liste des jeux qui vont ou pas pouvoir tourner comme sur Pc, etc. D’une façon plus générale, les Steam Machines ne visent pas le joueur PC qui se bricole une config.

    Sur cet aspect, Atari a du boulot au niveau logiciel. C’est plus cette partie qui m’inquièterait…

    L’aspect ouvert devrait permettre, pour ceux qui le veulent, de pousser/certains certains aspects : retrogaming, homebrew…

    > avec 10 000 consoles vendues, c’est déjà fini. Aucun studio ne va même se pencher sur le berceau de la console… Développer un jeu pour 10 000 consoles vendues, même en le vendant 30€ pièce et si Atari

    Atari vise un marché de niche. Pour l’aspect titres développés, on en a déjà parlé sur l’autre sujet, et il semble qu’on ne sera pas d’accord. Amha, si l’hypothèse des exclus est peu probable vu le marché (ou alors des exclus limitées en temps), les titres Linux devraient arriver sans problème dans leur store.

    Répondre
  • 18 juin 2018 - 23 h 15 min

    Je me rend compte que c’est long mais tant pis.
    @Pierre Lecourt
    Tout d’abord je n’ai pas pour habitude de signer nom et prénom quand je poste
    hors forum.Qui le fait ici ?
    Dire que je me cache parce que j’ai un pseudo, on peut dire que votre réponse commence bien.

    Pierre, vous pouvez m’appeler Romain sans aucun problème.Je peux même vous en dire plus .Je suis à peu près né en même temps que la VCS 2600, mais j’ai surtout connu les grandes heures d’Atari avec mon STE.J’ai eu aussi une Lynx, une Jaguar, deux Amiga, et diverses consoles Nintendo, Sony.
    Je pense que personne n’est dupe sur le statut d’Atari aujourd’hui.Des posts ici-même en parle très bien.Même si j’ai bien un T-shirt ou deux, on sait tous que ça n’a plus rien à voir.
    Et je trouvais intéressant que vous évoquiez les problèmes, car il y en a bien sûr.Je me garderai d’ailleurs bien de donner un conseil d’achat..
    ———————————————————————————————————-
    Mais sur vos deux billets :

    Je vous reproche surtout lors de ces deux billets d’une longueur hallucinante de passer (volontairement?) sous silence le principal attrait de cette machine (hors le design) , le catalogue de jeux Linux.Il apporte une quantité de jeux sortis et à venir telle qu’on se tape d’un suivi ou pas d’Atari, qu’on se tape des ventes de la console.Et qui rend 90 % de vos affirmations inadéquates.
    Vous pouvez me dire : «  oui mais on peut construire …. ».La question n’est pas là.

    Si j’ai pour ce prix chez moi une machine avec ce design qui fait tourner correctement les 3/4 des jeux dispos sur Linux sans prise de tête.Je dis que le résultat vaut bien mieux que vos affirmations (la redondance du cas Ouya est particulièrement agaçante(.Vous n’aviez pas le droit de faire l’impasse là-dessus si vous revendiquez étudier les faits.
    L’histoire d’un éventuel suivi d’Atari, ca serait juste du bonus.

    Alors sauf à croire que chez Atari, ils vont tout faire pour que les jeux Linux ne fonctionnent pas, vous êtes complètement à côté de la plaque. .
    Si vous aviez écrit : « Sauf surprise, les jeux Linux devraient normalement tourner et apporter 4000 jeux d’emblée plus toutes les sorties à venir…»
    Là, d’accord.
    Mais cela vous aurez empêché d’écrire :
    «  s’apercevoir qu’hormis des jeux anciens et payants chez Atari, il n’y aura rien ou pas grand chose à se mettre sous la dent.
    « un catalogue un peu rassis »
    «  On peut donc s’attendre à une belle fluidité de jeu sur la VCS. Simplement on jouera à Asteroid et pas à God Of War. »
    « Exactement le scénario de la Ouya somme toute. »

    Qu’est ce qui est rassis?La trilogie des « Trine » ? « Limbo » ? « Broforce » ? « Bleed 2 « ? »Fox’n’Forest » ? « Steamworld dig 2 »?

    Et bien oui, j’appelle ça de la mauvaise foi.
    Evoquer jusqu’à la ventilation (à cet instant, mais qui s’en soucie??) dans le billet et oublier ça.
    ———————————————————————————————————-Sur votre réponse précédente :

    Quand je parlais de déferlement, j’incluais bien sûr l’autre billet sur la VCS-mais je pense que ça vous arrangeait de ne pas comprendre.

    Je n’ai aucun problème de chronologie des faits.
    Vous déformez tout à votre sauce.Je ne vous reproche pas d’évoquer le fait que la vidéo a sans doute été bidonnée, je vous reproche le fait de ne pas nuancer votre propos.Vous auriez au moins pu écrire qu’en possédant les droits d’un jeu que le hardware de la VCS doit faire tourner sans problème, l’affaire du portage devrait tout de même être entendue.Là je suis désolé, je trouve votre phrase au mieux sybilline, au pire fort mal tournée . on a juste l’impression que le matériel ne peut et ne la fera jamais tourner.

    Vous faites un procès d’intention en insinuant qu’Atari ne sortira ce jeu que parce qu’il y eu « scandale » .Contrairement à ce que vous affirmez, vous n’étudiez pas les faits en écrivant cela.

    Pas plus que dans votre longue passade version boule de crystal, vous nous l’avez déjà fait sur le billet précédent (beau travail basé sur les faits que vous revendiquez).Je n’ai jamais dit « achetez cette machine », « Atari va faire des tonnes d’exclus » …
    Me prêter des propos qui doivent me faire honte l’année prochaine, c’est une bonne technique pour avoir raison.

    Quant aux ventes, c’est sur que si tout le monde fait comme vous, ça ne risque pas de fonctionner…

    Bonne soirée,

    Répondre
  • 19 juin 2018 - 0 h 22 min

    @Wuuf-the-bika: Merci de cette réponse argumentée. Je vais tacher d’y répondre à mon tour.

    « @Pierre Lecourt
    Tout d’abord je n’ai pas pour habitude de signer nom et prénom quand je poste
    hors forum.Qui le fait ici ?
    Dire que je me cache parce que j’ai un pseudo, on peut dire que votre réponse commence bien.
     »

    Je ne dis pas que vous vous cachez, je ne force personne à s’identifier et a poster avec son nom et prénom. Vous dites que je poste un déferlement de mauvaise foi et de haine ce à quoi je vous rétorque que j’expose des faits et que je les signe. Ce qui est assez rare pour quelqu’un de mauvaise foi ou haineux sur internet. En clair, j’assume ce que j’écris. Je n’assumerais pas des propos haineux ou de mauvaise foi.
    C’est tout ce que je voulais dire en parlant d’anonymat.

    « Je vous reproche surtout lors de ces deux billets d’une longueur hallucinante »

    Pas hallucinant pour moi. Je blogue depuis 2007 et ces 11 ans ont été marqués par des billets d’une longueur surprenante. Ce billet n’est pas particulièrement long selon mes critères. Je ne considère pas le blog comme un sous média mais comme un média ouvert qui me permet ce genre de fantaisie justement. Prendre le temps d’écrire et de le faire dans le format que je veux.

    « de passer (volontairement?) sous silence le principal attrait de cette machine (hors le design) , le catalogue de jeux Linux. »

    Je ne le passe pas du tout, je le réduit à néant car ce n’est pas un argument. Personne n’a attendu Atari pour lancer des jeux Linux et personne ne va attendre la VCS pour continuer a en proposer.

    Valve lui même a tenté l’aventure Linux avec ses Steam Machines… Avec le succès que l’on connait. Des boites comme Dell, Lenovo, Asus, Clevo ou des plus petites comme System76, Ekimia et plein d’autres fabriquent des PC sous Linux depuis des années. Désormais Windows 10 peut lancer des sessions Linux et très bientôt les Chromebooks le pourront également. Ce n’est pas un argument donc.

    Je ne vais pas porter au nues une marque de voiture qui sortirait une berline avec un toit ouvrant alors que toutes les marques du marché proposent un modèle de ce type, non ? L’argument Linux est le même ici : Le catalogue de jeux Linux n’est pas un avantage puisqu’il est accessible – gratuitement – à tous les possesseurs de PC.

    « Il apporte une quantité de jeux sortis et à venir telle qu’on se tape d’un suivi ou pas d’Atari, qu’on se tape des ventes de la console.Et qui rend 90 % de vos affirmations inadéquates. »

    Listez moi les affirmations rendues « inadéquates » ? Parce que je ne vois vraiment pas le point. Que va apporter la Atari VCS face à un PC lambda sous Linux ?

    « Vous pouvez me dire : « oui mais on peut construire …. ».La question n’est pas là. »

    Et bien si justement. Le seul truc qui fait qu’un produit sort du lot c’est un avantage que n’a pas ses concurrents. En l’état la VCS n’en a absolument aucun hormis un avantage totalement subjectif, celui de son design.

    « Si j’ai pour ce prix chez moi une machine avec ce design qui fait tourner correctement les 3/4 des jeux dispos sur Linux sans prise de tête. »

    Mais si pour ce même tarif, sans le design, j’ai une machine en 2019 qui proposera exactement le même catalogue mais qui offrira plus de performances, une meilleure définition dans les jeux et des effets plus variés et complets… Ce n’est pas mieux ? Je veux dire, vous avez un processeur sorti en 2016 et déjà obsolète en 2018 parce que remplacé par une version plus performante par AMD. Un processeur qui coûte 10€ de moins que le nouveau aujourd’hui, a combien sera t-il en Juillet 2019 ?

    « Je dis que le résultat vaut bien mieux que vos affirmations (la redondance du cas Ouya est particulièrement agaçante(.Vous n’aviez pas le droit de faire l’impasse là-dessus si vous revendiquez étudier les faits. »

    Mais je ne fait pas l’impasse… Encore une fois, si tout le monde offre exactement la même possibilité, ce n’est plus un avantage mais la norme. Linux est un système ouvert, libre et gratuit. Par définition c’est un système qui peut s’installer sur toute machine et donc par conséquent les avantages qui sont liés à l’installation de ce système sont disponibles pour tout le monde.

    Si demain l’Atari VCS donne envie à une nouvelle génération de développeurs de s’intéresser à Linux et qu’ils se mettent a développer des jeux fabuleux. Que de grands studios se disent « On va faire du triple A sur PS4, XBox et Linux » et qu’un catalogue de titres merveilleux débarque sur la machine – Bon il faut un sérieux effort d’imagination mais passons -. Que va faire le quidam intéressé par ces jeux ? Se précipiter sur une console Atari VCS obsolète ou simplement créer une partition Linux pour en profiter ? Où sera la plus value de la VCS ? Sera t-elle plus performante ? Pourra t-elle seulement absorber cet engouement avec ses 32 Go de stockage ? Non. La machine sera juste moins bonne qu’un PC au même prix en magasin en 2019.

    « L’histoire d’un éventuel suivi d’Atari, ca serait juste du bonus. »

    Ce bonus est « vendu » aux internautes comme une promesse alors que la communication aux actionnaires est radicalement différente puisque Atari promet justement de ne pas s’impliquer dans ses opérations. Le delta me parait intéressant a expliquer.

    « Alors sauf à croire que chez Atari, ils vont tout faire pour que les jeux Linux ne fonctionnent pas, vous êtes complètement à côté de la plaque. . »

    Atari ne va pas faire de jeux, vous ne comprenez pas. Ils vont adapter des jeux que le vieil Atari a déjà fait et porter une demie douzaine de titres comme Tempest 4000, Night Driver et autres titres du genre par des studios externes. Ils n’ont pas les moyens financiers de faire des jeux moins modestes.

    « Si vous aviez écrit : « Sauf surprise, les jeux Linux devraient normalement tourner et apporter 4000 jeux d’emblée plus toutes les sorties à venir…»
    Là, d’accord.
     »

    Mais encore une fois ce n’est pas un argument en faveur de la Atari VCS ! C’est la norme.
    On ne vend pas un appartement sur plan en disant aux acheteurs « Vous savez dans cet appartement qu’on vous livrera en 2019, quand on tournera le robinet il y aura de l’eau qui coulera ». Tout le monde s’attend à ce qu’il y ait de l’eau qui coule dans un appartement !

    Tout le monde peut installer Linux sur un PC et profiter de ces titres, c’est comme l’eau du robinet, c’est juste la norme !

    « Mais cela vous aurez empêché d’écrire :
    « s’apercevoir qu’hormis des jeux anciens et payants chez Atari, il n’y aura rien ou pas grand chose à se mettre sous la dent. »

    Sous entendu : Rien de différent des autres PC sous Linux. Rien d’exclusif. rien d’original.

    « un catalogue un peu rassis »

    Les 100 titres promis sont disponibles sur toutes les plateformes du marché : PS4, PC, mobile, MacOS… C’est ce que j’appelle un catalogue Rassis. Si on considère que Asteroids est sorti en 1979 on et qu’on peut y jouer en ligne via un seul clic on comprend mieux ce que je veux dire peut être.

    « On peut donc s’attendre à une belle fluidité de jeu sur la VCS. Simplement on jouera à Asteroid et pas à God Of War. »

    Où est le soucis ? Sur un Bristol Ridge on n’aura pas la fluidité nécessaire pour jouer à un jeu triple A moderne mais plutôt à un ancien titre. C’est un fait.

    « Exactement le scénario de la Ouya somme toute. » »
    Oui. exactement, j’en fait le pari et je signe ce pari. Je ne demande pas que vous me croyez sur parole. Ce billet sera toujours là à la fin 2019 pour faire l
    e point.

    « Et bien oui il faut juste comprendre

    Qu’est ce qui est rassis?La trilogie des « Trine » ? « Limbo » ? « Broforce » ? « Bleed 2 « ? »Fox’n’Forest » ? « Steamworld dig 2 »? »

    Non, j’adore ces titres mais encore une fois : Pourquoi avancer de l’argent à Atari en 2018 pour un matériel de 2016 qui sortira en 2019 pour jouer à ces titres ? Je peux y jouer des aujourd’hui avec n’importe quelle plateforme sur le marché sous MacOS, Linux ou Windows. Qu’est ce qui fait que la VCS aura un intérêt pour jouer à ces titres ? Pourquoi confier de manière risquée mon argent à Atari et le bloquer pendant plus d’un an alors que je pourrais jouer à ces titres dès maintenant ?

    « Et bien oui, j’appelle ça de la mauvaise foi. »

    C’est votre interprétation et je la respecte, je ne la comprend juste pas. Je ne vois pas le point d’investir dans cette solution pour 2019.

    « Evoquer jusqu’à la ventilation (à cet instant, mais qui s’en soucie??) dans le billet et oublier ça. »

    Encore une fois, je ne l’oublie pas, je la considère simplement pour ce qu’elle est : La plateforme Linux est libre et donc ouverte à tous. Pas le pré-carré de la VCS…

    « Je n’ai aucun problème de chronologie des faits.
    Vous déformez tout à votre sauce.Je ne vous reproche pas d’évoquer le fait que la vidéo a sans doute été bidonnée, je vous reproche le fait de ne pas nuancer votre propos.Vous auriez au moins pu écrire qu’en possédant les droits d’un jeu que le hardware de la VCS doit faire tourner sans problème, l’affaire du portage devrait tout de même être entendue.Là je suis désolé, je trouve votre phrase au mieux sybilline, au pire fort mal tournée . on a juste l’impression que le matériel ne peut et ne la fera jamais tourner.
     »

    Non, pourquoi ? Je dis juste qu’il sera difficile e faire tourner un jeu si le développeur du jeu n’est pas au courant. Cela ne vous parait pas évident ? Essayez de faire jouer aujourd’hui à un orchestre un nouvel opéra de Mozart. Si vous ne parvenez pas a réveiller le compositeur avant, cela sera délicat. Le fait que les développeurs de Tempest 4000 n’aient même pas été consultés et ne connaissent pas le materiel embarqué dans la VCS au moment où Atari annonce l’arrivée du jeu sur sa plateforme pour lever des fonds rend impossible cette exploitation au moment où j’écris ce premier billet.

    J’écris en toute lettres le passage suivant : « Le conseil de Ivan Zorzin, le développeur en chef de Tempest 4000 à destination des joueurs est simple « Je le croirai quand je le verrai » sous entendu, il n’est pas dit qu’un jour Tempest 4000 ne sorte pas sur l’Atari VCS… Mais, par contre, il faudrait peut être qu’Atari appelle son développeur avant pour que cela se fasse… »

    Il me semble qu cela remet en cause votre interprétation. La VCS peut sans aucun doute faire tourner Tempest 4000 – ce qui ne sera pas des plus difficile entre nous – par contre sortir une vidéo du jeu tournant soit disant sur la console alors que les développeurs n’ont pas pondu une seule ligne de code pour le faire me parait plus délicat dans la forme comme dans le fond.

    « Vous faites un procès d’intention en insinuant qu’Atari ne sortira ce jeu que parce qu’il y eu « scandale » .Contrairement à ce que vous affirmez, vous n’étudiez pas les faits en écrivant cela. »

    Où ais-je pu écrire cela ? Vous interprétez. Je dis juste que ce n’est pas une façon de faire ni vis à vis de ses partenaires, ni d’un point de vue business.

    « Pas plus que dans votre longue passade version boule de crystal, vous nous l’avez déjà fait sur le billet précédent (beau travail basé sur les faits que vous revendiquez). »

    Mon passage boule de cristal est indiqué en toutes lettres comme en dehors des faits. Je me cite : « Je vais faire un pari. Je ne devrais pas mais je vais le faire quand même. Je vais vous annoncer ce que j’imagine être l’avenir de la machine dans les trimestres à venir. »

    C’est une projection de ce que je crois sincèrement qu’il va se passer. Ne me reprochez pas de ne pas savoir lire l’avenir si je vous dis que j’en suis incapable et qu’il ne s’agit que d’un pari (et donc une évidente supposition).

    « Je n’ai jamais dit « achetez cette machine », « Atari va faire des tonnes d’exclus » …
    Me prêter des propos qui doivent me faire honte l’année prochaine, c’est une bonne technique pour avoir raison.
     »

    Non c’est vrai. Mes excuses. Je suis assailli de boursicoteurs du dimanche qui ont acheté des actions Atari à 65 centimes d’euros en espérant que l’annonce de la VCS allait faire passer l’action à 1€ ou plus et qu’ils feraient une plus value rapide. Je vous ai mis dans le même sac et je vous en demande pardon.

    « Quant aux ventes, c’est sur que si tout le monde fait comme vous, ça ne risque pas de fonctionner… »

    2018-06-19 00_17_41-minimachines.net

    A ce jour il y a largement moins de 10 000 consoles réservées et depuis 7 Juin les réservations totales journalières sont en dessous des 200 pièces tous produits confondus (chaque achat de manette est une réservation dûment enregistrée). Depuis le 12, les outils de suivi de la campagne ont du mal a enregistrer une activité car on est en dessous des 50 réservations par 24H manettes comprises… Je doute avoir autant d’influence…

    Bonne soirée et encore merci de votre argumentaire étayé même si je ne le partage pas.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *