Sans surprise, Barnes & Nobles abandonne le marché des tablettes Nook

Les tablettes Nook c’est fini, Barnes & Nobles jette l’éponge après avoir tenté l’aventure avec de bons produits ces dernières années. Il n’y aura plus de nouveaux modèles Android à l’avenir. Pour autant, l’éditeur n’arrête pas sa gamme de liseuses et va continuer a travailler le modèle numérique.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

On prévoyait cette décision depuis de longs mois pour Barns & Nobles, la marque arrête définitivement les tablettes Nook sous Android après 3 ans de bons et loyaux services. La marque  va se concentrer sur ses liseuses, le marché ayant eu raison de l’offre tablette de la marque.

Barnes & Nobles Nook Tablet

De mauvaises ventes seraient responsables de se retrait. Pas difficile d’imaginer l’état du marché laissé à Barnes & Nobles face à un Google ou un Amazon pour qui le marché tablette est un terrain de jeu de diffusion où la vente  au plus bas prix possible n’est pas impossible. Les 2 se rattrapant avec les marges effectuées sur les ventes annexes proposés par leur Store. Les 2 ont également beaucoup d’autres cordes à leur  Arc tandis que la ligne budgétaire imposée par la création de materiel est une dépense importante pour B²N.

Après avoir bradé ses derniers modèles la marque confie à BusinessWire son intention de se retirer du jeu. Les derniers modèles n’avaient pas eu autant de fées penchées sur leur berceau que les premiers : Le fait que les engins ne décollent pas d’Android 4.0 Ice Cream Sandwich avait quelque chose d’inquiétant. Si il était possible d’installer des firmwares indépendants sous Jelly Bean, le fait de trouver des solutions concurrentes moins chères sous la dernière mouture de l’OS de google ne faisait que rajouter une pelletée de terre sur ces engins que l’on savait condamnés à plus ou moins brève échéance.

Pour autant les équipements étaient bons avec des puce bien calibrées pour le usages visés : Mais le fait que Texas Instruments aie jeté également l’éponge n’a pas aidé la marque a poursuivre son travail d’évolution. Les OMAP 4 présents dans les tablettes Nooks n’ont pas eu de successeur et le pourtant prometteur OMAP5 prévu pour le début 2013 n’est jamais sorti.

Nook, Barnes & Noble

Barns & Nobles va désormais se concentrer sur  les liseuses qui, associées à son offre en ligne, auront certainement une meilleure rentabilité. Des liseuses qui ont également beaucoup moins cde concurrence maintenant que tout le monde semble avoir choisi la voie de la tablette. La marque va également développer des partenariats avec des ex-concurrents pour leur fournir du contenu en ligne. En négociant le chargement par défaut de son application Nook.

8 commentaires sur ce sujet.
  • 25 juin 2013 - 20 h 31 min
  • 25 juin 2013 - 20 h 35 min

    Ils ne sont pas partenaires Microsoft, eux ?

    Répondre
  • 25 juin 2013 - 20 h 57 min

    @Renard:

    Tout à fait Microsoft a acheté pas mal de parts ces derniers mois.
    Un achat de la division liseuse était même envisagé je crois.

    Répondre
  • 25 juin 2013 - 23 h 10 min

    Et moi pendant ce temps, j’installe la version stable de cyanogenmod 10.1 sur ma Nook Color…

    Répondre
  • 26 juin 2013 - 0 h 30 min

    Bien dommage car plus il y a de la concurrence plus nous sommes gagnant.

    Répondre
  • 26 juin 2013 - 10 h 29 min

    […] Les tablettes Nook c'est fini, Barnes & Nobles jette l'éponge après avoir tenté l'aventure avec de bons produits ces dernières années.  […]

  • 26 juin 2013 - 11 h 56 min

    Ma Nook Color première du nom fonctionne toujours parfaitement en Cyanogenmod 7.2 Par contre ma prochaine tablette sera une 10 pouces associée à une liseuse Kobo.

    @Cyberxander Je ne savais pas que la 10.1 stable était dispo. Vais tester de ce pas…merci pour l’info.

    Répondre
  • 26 novembre 2013 - 10 h 53 min

    […] : Après avoir signifié son abandon du marché des tablettes, Barnes and Nobles a fait un léger rétro pédalage en expliquant que si la marque ne fabriquerait […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *