System76 Galago UltraPro : Un ultra portable sous Haswell et Ubuntu

System76 Galago UltraPro : Un ultra portable sous Haswell et Ubuntu

Moins de 2 cm d’épaisseur, un poids de 1.72 kilo, ce Galago UltraPro de System76 est un 14.1″ résolument haut de gamme qui embarque la dernière génération de puces Intel Haswell. Principale différence avec ses challengers du marché, la présence à son bord d’une distribution Linux Ubuntu. Malheureusement cela ne se traduit pas par un prix très bas, l’engin est décliné sur une base de 995$.

System76 semble avoir fait de son Galago UltraPro une chambre d’écho des desiderata des utilisateurs. On y retrouve une foule de détails demandés par de nombreux commentateurs. La particularité principale de cette machine est bien entendu une intégration poussée d’Ubuntu, la marque étant une spécialiste de la chose puisqu’elle ne distribue que des engins sous Linux.

Le Galago UltraPro ressemble fortement à une commande sur mesure de la part de System76 à un fabricant OEM : Je ne pense pas que System76 aie totalement l’exclusivité du châssis mais a du demander des spécifications pratiques et techniques à une usine d’assemblage. On reconnait quelques détails qui sont sans aucun doute uniques.

Cela commence par la présence d’un clavier de type chiclet frappé aux armes d’Ubuntu : Les touches habituellement marquées d’un petit logo en forme de fenêtres est ici remplacé par le logo de la distribution linux. Et au dos de l’engin on retrouve le logo de la marque. Sous le clavier, un large pavé tactile cliquable avec gestion du multi points.

A bord, un processeur Intel Core de quatrième  génération Haswell, un i7-4750HQ quadruple coeur cadencé à 2GHz avec 6Mo de mémoire cache. Il embarque un chipset graphique Intel Iris Pro 5200 avec 128 Mo de mémoire dédiée. Une puce très performante qui offrira à l’engin des graphismes et des calculs plus qu’honorables.

La mémoire vive peut grimper jusqu’à 16 Go de mémoire DDR3 et le stockage est composé de 2 éléments distincts : Un SSD sur mSATA et donc sous la forme d’une carte MiniPCIEe à bord du châssis et un second disque au format 2.5″ classique, en 9 mm d’épaisseur, qui pourra accueillir diverses options de stockage mécanique ou électronique.

L’écran est un 14.1″ mat qui affiche un 1920 x 1080 pixels en IPS. Une phrase que je ne pensais plu jamais pouvoir écrire tant ce type de technologie devient rare, les écrans mat on tendance à disparaître, la mode du tactile rendant les écrans brillants capacitifs quasi systématiques.

Le réseau wifi est de type 802.11 b/g/n et semble monté lui aussi sur une carte MiniPCIe accessible puisque la marque propose une option de choix sur la puce Wifi embarquée du Galago UltraPro : Soit un Intel Centrino, ou une carte Atheros Killer en option. Le réseau filaire Ethernet est en Gigabit.

 

La connectique est très complète même si pas forcément bien distribué : 3 ports USB  3.0 sont présents malheureusement tous placés à droite du châssis, Aucun port USB à gauche. Pas génial pour une exploitation de grosses clés USB ni pour un usage à la souris quand on est droitier. Au dessus de ces ports on retrouve un lecteur de  cartes SDHC et en dessous, tout en bas du châssis, deux ports jack pour le casque et l’entrée micro.

 

A gauche, c’est plus varié avec la prise d’alimentation, une sortie DisplayPort, une sortie HDMI et un port Ethernet repliable. Une prise Kensington lock antivol est située au dos de l’appareil.

 

La batterie est une 53.28 Wh Lithium ION de 6 cellules : Impossible de savoir si elle est amovible mais j’en doute au vu de la configuration de l’engin. Comme le font remarquer les premiers commentaires, la batterie semble remplacable et donc… amovible !

Le Galago UltraPro est en pré-réservation sur le site de System76, l’engin ne sera disponible cependant que le mois prochain. Le budget demandé est assez important et varie facilement à la hausse suivant les options. Cela dit c’est rare de voir une telle proposition sous Linux aujourd’hui et les prestations affichées sont clairement haut de gamme. Une machine plutôt bien trouvée donc et qui assure beaucoup de services et de fonctionnalités. On sent que la marque a pensé cet engin sous Ubuntu dés le départ et qu’il ne s’agit pas d’une machine Windows passée sous Ubuntu « pour voir ».

Source : OMGUbuntu via Liliputing

Ressource : System76

16 commentaires sur ce sujet.
  • 17 juin 2013 - 9 h 56 min

    Quelques infos en plus, d’après le configurateur de System76 :
    – Le SSD mSATA n’est pas en standard, il faut le choisir dans les options et donc grimper au-dessus des 1000$
    – La batterie est remplaçable, mais il faut enlever le panneau inférieur

    Une belle machine, mais un peu plus chère que les 995$ annoncés pour qu’elle devienne vraiment intéressante.

    Répondre
  • jl
    17 juin 2013 - 9 h 57 min

    La page de configuration de l’engin semble proposer une batterie supplémentaire. La batterie doit donc être amovible, non ?

    Répondre
  • Gp
    17 juin 2013 - 10 h 21 min

    Pour un ultra-portable, je le trouve :
    – Un peu épais (le chassis n’est pas au ras des ports usb, plein de place autour de l’écran),
    – lourd (1.7kg, j’espere que c’est au moins avec l’adapteur)

    Certainement dû au fait que l’on puisse changer beaucoup de composants et qu’il faille ventiler l’i7.

    En plus compact ou en 13″ il aurait été parfait.

    Répondre
  • 17 juin 2013 - 18 h 18 min

    Pas mal du tout, son principal défaut et de venir d’on ne sais ou, une marque inconue c’est risqué !

    Répondre
  • 17 juin 2013 - 18 h 23 min
  • 17 juin 2013 - 18 h 56 min

    @karenax: Cette marque ne produit que des ordinateurs sous Ubuntu, et qui ne sont souvent pas donnés, d’ou le manque de visibilité. Pourtant, pas mal d’innovations sont proposés et des bons choix de composants (comme ce galapago). Fais un tour sur omgubuntu.co.uk, il y a quelques tests d’anciens modeles pour te faire une idée

    Répondre
  • 17 juin 2013 - 20 h 15 min

    Question bête…je peux installer un windows 7 ou 8 ?
    il m’a l’air plus sympa que le razor….miam miam !

    parfait pour de la bureautique avec un écran mat, et un 14″ !!
    je vais retrouver le feeling de mon panasonic Y7 mk3 !! (oui je sais ça date, mais en attendant, je patiente avec mon macbook pro 17 écran mat..qui est trop lourd)

    Répondre
  • 17 juin 2013 - 20 h 36 min

    Parfait pour beaucoup de monde, du developpeur au joueur meme plus qu’occasionel.

    La partie graphique est censé être equivalente à une geforce 640-650m c’est déjà pas mal du tout, je prefère attendre des test mais il pourait remplacer mon dell xps 17 en tant que pc principal bientot.

    Et pour le prix quand on voit les « conneries » ultrabook tactile vendu pas beaucoup moins cher, ca semble assez raisonable pour ceux qui est proposé la.

    Répondre
  • 18 juin 2013 - 9 h 12 min

    Miam miam. Ce portable est tout à fait remarquable. Merci Pierre. Ardent promoteur des systèmes libres, je suis près à sacrifier quelques euros de plus. La liberté, ça n’a pas de prix !!!

    Répondre
  • 18 juin 2013 - 9 h 23 min

    Bonjour à tous,

    Je viens de faire un petit tour sur le site de System76 et je suis assez surpris, dans le bon sens du terme. Certes, les configurations, « laptop » comme « desktop », sont à un tarif de base assez important (on peut « toujours » trouver moins cher sans OS). Mais si le Ubuntu qui est installé dessus est vraiment optimisé pour le matériel embarqué (c’est-à-dire, tout simplement, que les pilotes existent et sont bien suivis), ce sont de véritables « bêtes de course ».
    A titre de comparaison, je vous invite à aller voir les configurations proposées par Shuttle, certes dans des boîtiers plus petits, mais sans certitude de pouvoir y installer un Ubuntu optimisé (c’est même eux qui le disent).
    Et puis, ce sont des configurations équivalentes, voire moins chères, que chez les fabricants ayant pignon sur rue (HP, Dell, Acer,… Apple). Le design n’est pas top, mais comme le dit si bien « Karmacoma », ça semble raisonnable, et j’ajouterais même « costaud », par rapport à ce qui est proposé.
    Bref, si quelqu’un a déjà utilisé ces « petites bêtes » (ou d’autres configs du même genre), je suis preneur pour un retour, en laptop ou desktop…
    Pour tout vous dire, je rêve de pouvoir un jour commander une vraie « config. sous Ubuntu » sans retours intempestifs chez le revendeur ou bien à passer des soirées à retrouver les bons pilotes de certains périphériques. Bon, j’exagère un peu, mais si Ubuntu et autres Linux sont des bons OS, nos chers fabricants de matériels ne sont pas encore légions à avoir adapté leurs pilotes… Mais bon, ça va changer.

    @ A monsieur Lecourt : bonjour, Je vois, et c’est bien normal, que vous avez de bons contacts sur Taïwan. J’y habite mais ne suis pas aussi au « top » que vous côté connaissances techniques (ce n’est pas mon activité principale, j’enseigne le français ici). Par contre, par rapport à mon billet ci-dessus, si vous en avez l’occasion, pourriez-vous relayer l’information à vos contacts taïwanais afin qu’ils nous proposent la même chose… J’ai déjà eu des petites conversations avec eux, mais ici, à part Androïd (via surtout HTC et Samsung), c’est Windows (que j’utilise aussi) et Apple (iOS a beaucoup de succès ici via ses téléphones et ses tablettes). Merci et encore bravo pour votre blog qui me permet de suivre, de manière objective, l’actualité High-Tech des produits que j’aime.

    François

    Répondre
  • 18 juin 2013 - 10 h 00 min

    @FrançoisàTaïchung: En fait, ils peuvent faire du « nu » mais ne veulent pas faire du Linux car cela demande du développement et ce n’est pas leur truc. Ils préfèrent vendre sous FreeDOS une machine et laisser les utilisateurs installer un Linux à leur guise. Le soucis pour eux étant de récupérer des pilotes et de mettre en place la machine sous Ubuntu ou autre. Ils sont restés dans une vision très archaïque d’un Linux très complexe.
    Et le roulement est très rapide, chaque machine est remplacée par une autre, puis une autre, ce qui rend compliqué la mise à jour d’un système pour eux.

    Bref, c’est pas gagné.

    Répondre
  • 18 juin 2013 - 12 h 21 min

    @ Monsieur Lecourt : Merci pour votre réponse. C’est exactement ce qu’ils m’ont répondu… mais avec ma vision optimiste des choses, je voulais croire que les choses allaient changer.
    Comme vous dites, c’est pas gagné. Le plus drôle, c’est que j’utilise chaque jour devant mes élèves Ubuntu pour des présentations sous Libre Office, des utilisations du web sous Firefox, des écoutes de dialogues ou des visionnages de vidéos sous Xbmc, etc… et qu’il y en a toujours un(e)(ou deux) qui me demande si j’ai acheté mon « drôle de Windows » en France ou encore mieux si c’est un logiciel « pirate » (au moins, ça permet de faire un peu de vocabulaire sur l’informatique)… Bref, il y a encore du boulot.

    @tous : les commentaires sur mon précédent post concernant les produits System76 sont toujours attendus. Merci d’avance.

    Répondre
  • 20 juin 2013 - 11 h 09 min

    Un portable Linux haut de gamme voilà qui m’intéresse, Linux est aussi (surtout?) utilisé par des passionnés/uber geeks qui veulent l’OS le plus performant et donc aussi du bon matos.
    Par contre pas de clavier azerty, c’est rédhibitoire pour moi. Des autocollants? la bonne blague

    Répondre
  • 18 juillet 2013 - 12 h 18 min

    Au fait c’est un clevo W740SU pour ceux qui ne l’aurait pas vu.

    Répondre
  • 9 septembre 2013 - 2 h 16 min
  • 9 septembre 2013 - 13 h 51 min

    @gartux:

    Pour info , il n’y as pas de Revendeur « officiel » Clevo. Clevo fabrique uniquement pour d’autres marques. ClevoTW interdit d’ailleurs l’uilisation de sa marque pour le site de pcw (clevo.fr)

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *