SPUD promet de ranger un écran de 24 pouces dans votre poche (maj)

Quand on pense à écran pliable, on pense à cristaux liquides, des écrans qui s’enroulent ou qui se plient comme des cartes. Pour le moment, c’est surtout une technologie très prometteuse car il n’existe pas encore d’affichage de ce type réellement pliable. Et puis il y a SPUD, une autre voie pour glisser un grand écran dans votre poche.

Mise à jour : Le SPUD est finalement arrivé a maturité, l’engin vient d’être lancé via une campagne de financement participatif sous Kickstarter. Il est malheureusement plus cher que prévu puisque les créateurs du projet le proposent à 349$ en early bid au lieu des 300$ annoncés.

Le SPUD proposé reprend donc l’idée d’un écran pliable de 24 pouces qui pourrait tenir dans votre poche une fois replié. La livraison estimée est prévue pour Juin 2017 et le prix d’entrée est de 374$ désormais puisque les 100 premières commandes à 340$ sont toutes parties. Le prix normal devrait donc être de 399$, soit 100$ de plus que le tarif indiqué en Avril dernier. Un peu cher peut être pour ce type d’objet, même si le côté portable et léger de l’engin est toujours aussi intéressant pour certains usages. L’arrivée de pico projecteurs de plus en plus abordables et performants reste, cependant, une option à analyser avant de craquer pour ce type de solution.

A voir sur Kickstarter

Billet original : Et si au lieu de plier des écrans à cristaux liquides, vous dépliez une surface sur laquelle vous pourrez projeter avec un pico projecteur à led ? C’est l’idée de ce projet présenté au South By Southwest Festival par la société Arovia.

 

SPUD

SPUD pour Spontaneoud Pop-Up Display est un  système de toile d’écran qui se déplie et se tend à la demande pour proposer un affichage de 24 pouces où que vous soyez.

SPUD

SPUD pèse 680 grammes et mesure 5,6 cm d’épaisseur pour 19 de profondeur et 14,2 cm de large; alors il faudra certes une grande poche mais la promesse une fois l’objet déplié est intéressante. Deux éléments distincts composent l’objet : Un écran qui se déploie comme une sorte de parapluie avec quatre baleines qui tendent une toile d’un côté et de l’autre un pico projecteur Widi avec  une entrée HDMI.

SPUD

vous l’aurez compris, la rétroprojection se fait en interne, derrière l’écran, et affiche une image en 1280 x 720 pixels. L’autonomie annoncée est de 4 heures de diffusion en continu.

SPUD

Cette définition un peu basse est amenée à évoluer au fur et a mesure des productions de la marque… Si elle trouve un financement. Pour le moment le père de l’idée a pu réunir des fonds en provenance de la National Science Foundation pour développer le concept.

SPUD

George Zhu et Alexander Wesley , les fondateurs d’Arovia espèrent pouvoir lancer une campagne de financement participatif sur Kickstarter dans les prochains mois pour finaliser cette idée et la rendre commercialement viable. L’objectif visé est un SPUD de 24 pouces pour environ 300$ pour le modèle entrée de gamme.

Source : Arovia

 

13 commentaires sur ce sujet.
  • 4 avril 2016 - 18 h 13 min

    Ce revival du bon vieux tube cathodique en terme d’encombrement ^^
    So kitch!

    Répondre
  • 4 avril 2016 - 18 h 52 min

    Pour moi qui ‘bigle’ un max, ce truc est une très bonne idée:
    transportable et grand. Reste à tester la viabilité et l’usage
    au quotidien.

    Répondre
  • 4 avril 2016 - 19 h 03 min

    C’est une idée que j’avais eu il y a quelques mois,
    mais j’avais conçu beaucoup plus efficace,
    beaucoup moins cher, plus simple et plus rapide à mettre
    en oeuvre, avec possibilité d’alléger fortement
    le poids d’un portable !

    Je n’ai malheureusement pas de temps à perdre pour lancer
    ce type de projet sur kickstarter…
    le plus dur serait les dépôts de brevets !
    Ce qui n’empêcherai pas d’être copier par la droite
    ou par la gauche…

    Je ne peux faire qu’un projet à la fois,
    et probablement dans la vision optique !!!
    Simplement changer la face du monde en s’amusant…

    Il est très facile d’inventer,
    ce n’est souvent que l’incrémentation de nos connaissances…
    en faisant simple et efficace !

    Répondre
  • Xo7
    4 avril 2016 - 19 h 23 min

    Invention…. Une idée comme on a eu tous mais qui risque de piquer les yeux face au projecteur. Le projecteur intégré dans un clavier face un mur blanc c’est pas mal non plus et ca pique moins les yeux En plus dans nombre de cas le mur est déjà la, et le matos aussi : la tablette yoga lonovo . Bref amusant mais sans plus, cela finira en gadget pour pico projecteur comme les lentilles grossissantes pour cameras de smartphone…

    Répondre
  • 4 avril 2016 - 20 h 17 min

    @JeanToulouse: une solution: France Brevet.

    D’envergure mondiale, France Brevets est l’un des tout premiers fonds souverain dédié aux brevets. Un financement initial de 100M€ levé auprès de l’Etat et la Caisse des Dépôts est déployé par une équipe internationale d’experts dans la construction de position brevets et leur valorisation par un licensing déterminé.

    http://www.francebrevets.com/

    Répondre
  • 4 avril 2016 - 20 h 23 min

    @Xo7: Justement LENOVO, à commis une erreur, il est important de pouvoir faire disparaître l’écran normale, pour 3 raisons, une raison économique,car un écran normal coûte cher, et la 2iem raison, dans le cas d’un portable un allègement important, la 3iem la fiabilité, car plus de risque de
    cassé la dalle !!!

    Mais on a toujours peur d’innover,car être un précurseur,
    implique de prendre des risques !!!
    Et quand on a pas trop les moyens de se protéger par de multiples brevets, on prend le risque d’être copié…

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 7 h 08 min

    perso, je pense qu’un ecran passif (type projection de diapos) et un pico projecteur sont plus versatiles (on peut projeter sur un mur ou sur l’ecran), par contre ca crée un probleme de positionnement.

    Je trouverais malin qu’ils integrent un HP aussi, c’est pas le son des tablettes / smartphones / portables qui va permettre aux gamins d’être libérééééééés délivrééééééés.

    @jeantoulouse: en meme temps, un projecteur pas intégré dans une tablette, c’est… un projecteur ;-) Je suis d’accord que je preferre le projo a part de la tablette, mais bon, si Lenovo avait de la place libre dans leur espece de charniere…

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 8 h 27 min

    @obarthelemy:
    Justement, je crois qu’il est possible d’avoir une solution à ce problème de positionnement !

    Et dans ce cas, ça devient une « innovation de rupture »,
    donc majeur sur le marché !

    Cette technologie est facile à mettre en place dans un portable,
    mais pour une tablette, les problématiques ne sont pas tout à
    fait les mêmes,l’écran tactile…

    Dans ce cas, il faudrait réinventer la tablette,
    mais je ne sais pas si les gens aimeraient ?!
    Car ce ne serait plus vraiment une tablette, mais un hybride…
    C’est une autre philosophie d’utilisation !!!

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 13 h 00 min

    C’est ingénieux bien pensé sur le papier mais même si c’est fonctionnel parfaite ça fera un bide :c’est une niche les gens veulent de beau écran, ça le rappelle le parallèle entre le vrai jeu et le clou gaming

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 13 h 02 min

    @Haruhi: Une niche, parfait, c’est exactement ce que recherchent les gens qui font du Crowdfounding :)

    Répondre
  • 5 avril 2016 - 16 h 51 min

    […] Source […]

  • 2 novembre 2016 - 16 h 02 min

    Je me demande bien comment ils créent des noirs sur un écran blanc. Pour la videoprojection, qu’elle soit arrière ou avant, le noir est aussi noir que l’écran. Ca peux marcher dans la peine ombre ou dans le noir mais certainement pas comme il est montré dans la video ou la première photo. il faut que l’ecran soit foncé et demande énormément plus de puissance qu’un simple picoprojecteur!

    Répondre
  • 3 novembre 2016 - 11 h 26 min

    Une belle nouveauté aurait était de miniaturisé le screeneo de Philips pour obtenir une grande image sur un écran pliable sans avoir besoin de 50 cm de recul

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *