Sony FES : Une montre à encre électronique pour la mi 2015 ?

Sony FES : Une montre à encre électronique pour la mi 2015 ?

Une montre dont le cadran comme le bracelet permettraient d’afficher des images. C’est le projet de la Sony FES, une solution exploitant une encre électronique. Un premier pas intéressant pour un secteur où l’autonomie des propositions est encore très en retrait d’un système classique.

Un des postes les plus gourmands des montres actuelles est l’affichage. Rétroéclairer et animer un écran consomme beaucoup d’énergie et si sa montre est sans cesse réveillée par des notifications, cet affichage finit par consommer énormément de la batterie intégrée. Il existe un autre type d’affichage, beaucoup moins gourmand et très exploitable en extérieur: L’encre électronique.

Sony FES

La Sony FES, c’est la réponse du constructeur Japonais à cette équation. Non seulement l’encre électronique est moins gourmande en batterie mais elle peut aussi intégrer des éléments souples comme un bracelet. Avec la Sony FES, votre montre pourra changer d’aspect du tout au tout selon votre volonté.

Sony FES

Si on peut imaginer des décors différents sur le bracelet comme sur le cadran, le plus intéressant est de positionner sur le bracelet des informations importantes pour la journée (rendez-vous ou autres) tandis que la montre ne se réveillera que pour rafraîchir l’heure. L’encre Electronique ne consomme plus de courant une fois que l’affichage a été modifié. On peut ainsi afficher des information dans la durée sans dépenser d’énergie. L’autre avantage de la technologie d’encre numérique c’est de ne pas à souffrir des reflets du soleil. L’encre profite de l’éclairage ambiant pour être plus lumineux, le problème vient alors plus de la possibilité de regarder l’heure dans le noir.

La Sony FES a été développée par Fashion Entertainments, une succursale de Sony qui devrait présenter la montre sur un site de crowdfunding Japonais avec une date de livraison prévue pour Mai 2015.

Hum, je suis pas sur de la première partie de cette vidéo. La secondes expose la montre.

Reste que la Sony FES n’est pas une montre connectée, ce n’est qu’une montre comme les autres dont les informations affichées ne concernent que l’heure et la date. Me vient à l’esprit que les écrans réflectifs pourraient être une bonne solution sur ce type d’engins. Un écran Mirasol ou Liquavista pourraient avoir sur ce terrain une belle carrière en augmentant l’autonomie des machines tout en affichant en couleur les données de la montre sans avoir besoin de rétro éclairage.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 1 décembre 2014 - 11 h 07 min

    Sinon la Pebble qui existe depuis quelques temps maintenant à un écran e-ink et une autonomie d’une semaine. Et je suis presque sûr que ses tarifs resteront en dessous de ceux de Sony.

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 11 h 29 min

    Vivement le smartphône à encre électronique, avec (enfin) une autonomie décente.

    Répondre
  • 1 décembre 2014 - 13 h 48 min
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *