Slippy Chromebook, une machine sous processeur Haswell en préparation ?

La nouvelle génération de processeur Core Haswell chez Intel fait le tour des laboratoires de développement du monde entier depuis le début de l’année. Il se pourrait qu’une de ces puces aie fait un arrêt dans les laboratoires de Google, un Sleepy Chromebook a été identifié comme embarquant un de ces nouveau processeur. Encore très peu d’infos mais la relève est en amrché.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Slippy Chromebook, c’est le petit nom de cette machine  sous Intel Haswell, on ne sait pas encore grand chose à son égard si ce n’est qu’elle tourne sous ChromeOS d’après le code source de l’engin. Ce portable disposerait de 2 ports USB 3.0 et un lecteur de cartes SDHC. Aucune information sur le fabricant de l’engin ni la diagonale de l’écran ni même la batterie et bien entendu ni date ni prix.

 Chromebook Aura

Il ne s’agit même peut être que du travail d’un fabricant OEM mandaté par Google pour expérimenter son système sur une de ces machines sans que ce Slippy Chromebook ne voie jamais le jour.

Cela montre en tout cas une chose importante, c’est que pour Google, et malgré des annonces alarmantes suite à l’arrivée de  de Sundar Pichai à la tête d’Android alors qu’il gérait avant le développement de ChromeOS, Google ne renonce pas à son second système d’exploitation. Ses travaux s’intensifient même au vu de l’arrivée de nouveaux modèles et des fonctions qui s’additionnent ces derniers temps autour de ses Chromebook et de ChromeOS. Les faibles chiffres de présence du système sur Internet ne semblent pas non plus détourner Google de son objectif.

La conférence de développeurs Google I/O 2013 aura lieu du 15 au 17 mai à San Francisco, un peu en avance par rapport à la sortie officielle du nouveau processeur Haswell d’Intel. Les participants ne repartirons donc peut être pas cette année avec ce type d’engin dans leur valises. Le moteur de recherche ayant pour habitude d’être extrêmement généreux avec les participants de cet événement.

Plus d’infos sur l’Intel Haswell.

Source: ChromeStory.com

6 commentaires sur ce sujet.
  • 2 mai 2013 - 15 h 46 min

    C’est pas à Rhaswell qu’on a aperçu des extra-terrestres ?!…

    Ok, je sors avec ma vanne toute pourrie !… :P

    Répondre
  • 2 mai 2013 - 16 h 48 min

    Cela semble indiquer qu’Intel est (à nouveau ?) dans la course en terme de prix, de performance et de consommation.

    Répondre
  • 2 mai 2013 - 16 h 49 min

    @Sopilou: une blague sur les extra-terrestres de la part d’un caniche aux oreilles rouges qui tape au clavier… c’est qd mm pas mal.

    …bon moi aussi finalement je sors.

    Répondre
  • 2 mai 2013 - 17 h 18 min

    @sourioplafond: Et ce commentaire sur les chiens aux oreilles rouges de la part d’une souris au plaf… Ouais ça va il pleut pas dehors, attendez-moi…

    Sinon, je suis curieux de savoir ce que ça va donner ces applis offline… Et puis interagir avec le port USB, enfin j’ai envie de dire. Si on peut utiliser un tableur, un traitement de texte et une imprimante depuis un chromebook, ça va commencer à m’intéresser vu le prix de ces engins…

    Répondre
  • A
    2 mai 2013 - 17 h 37 min

    Mettre un Haswell (donc écran tactile?) ou un écran très haute résolution, c’est comme donner du caviar à un cochon, c’est gaspiller et “overdoing it”.

    Avoir/vendre un bon ChromeBook (bien équipé) ça servira jamais à rien tant que ChromeOS sera aussi limité.

    Donc Google peut mettre n’importe quoi dans ses machines, ça ne changera rien. Le problème (les ultra faibles ventes malgré les tentatives d’Amazon de nous faire croire le contraire) ne sont pas liées au matériel, mais bien à l’OS.

    Répondre
  • 2 mai 2013 - 23 h 16 min

    Parler d’un os pour chrome est un peu exagéré, ça n’est qu’une mouture linux avec uniquement des applis google.

    Une façon de s’accaparer tout le gâteau et de tout contrôler.

    Techniquement c’est loin d’être un exploit. Je sais bien que c’est eux qui le disent mais c’est un mensonge, encore une exploitation à sens unique du travail de développeurs aussi enthousiastes que naïfs.

    ChromeOs c’est vraiment une saleté, si je suis le seul à le dire je m’en moque, il faut bien que quelqu’un le fasse !

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *