Sinclair ZX Spectrum Vega : L'ordinateur mythique revient

Sinclair ZX Spectrum Vega : L’ordinateur mythique revient sous forme de console de jeu

Le Sinclair ZX Spectrum Vega est une console de jeu basée sur l’ordinateur du même nom, livrée avec 1000 jeux de l’époque et qui vient de trouver largement plus des 100 000 livres que son créateur cherchait via un financement participatif sur Indiegogo. Les fans de retrogaming peuvent encore participer à la campagne mais il leur faudra débourser 131€ pour acheter l’objet.

Nostalgiques du gros pixel qui bouge, amoureux des tubes cathodiques bien ronds et des temps de chargement qui permettaient de se faire un bon café et de le boire. et d’en refaire un autre. Vous voilà servis !

Un projet de financement participatif sur Indiegogo, déjà largement fiancé avec 140 000 £ au moment où j’écris ces lignes, cherche à faire revivre la machine de Sir Clive Sinclair dans un format assez différent et avec l’accord de son inventeur (et propriétaire des droits du Sinclair).

Sinclair ZX Spectrum Vega

 

Le ZX Spectrum d’origine

Le Sinclair ZX Spectrum Vega a bien un lien de parenté avec l’ordinateur d’origine mais reste très loin de la proposition initiale. Fini le clavier complet, il ne reste plus que les touches nécessaires au jeu vidéo puisque la nouvelle machine est une… console !

Sinclair ZX Spectrum Vega

Un rendu 3D du ZX Spectrum Vega

Avec un SoC ARM optimisé pour émuler la puce d’origine, chose rendue assez facile par le fait qu’il s’agisse à la base d’un processeur Zilog Z80 cadencé à 3,5 MHz avec 16 Ko de ROM et 16 Ko de mémoire vive, la machine offre une palette de couleurs de virtuose puisqu’elle est capable d’afficher en 15 nuances différentes au lieu de 8 de la machine originale. La définition de l’époque était limitée à un maigre 256 × 192 pixels qui sera évidemment adapté à nos nouvelle télés.

Sinclair ZX Spectrum Vega

Un prototype imprimé en 32.

L’objet n’est pas sous Android, c’est une console dédiée à ce seul usage qu’est l’émulation. Elle se branche via une sortie composite et dispose de son stéréo . Elle s’alimente via MicroUSB et les jeux se chargent via un lecteur de cartes MicroSDHC.

Fli554C

Pour les nostalgiques du gros pixel qui tâche

Une carte qui permettra de lire les jeux de la console d’origine, elle est d’ailleurs livrée avec une carte qui en contient 1000, de quoi voir venir. A noter que la personne à l’origine du projet est un développeur Spectrum et que les royalties payées en achetant les jeux iront dans la poche d’une fondation au sein d’un hôpital pour enfants.

Enfin, le projet à l’aval de Sir Clive Sinclair, créateur de la machine d’origine et actionnaire de Retro Computers Ltd aux commandes du développement de ce Sinclair ZX Spectrum Vega. Pour ceux intéressés par la machine, il faudra prendre votre mal en patience, les premières pièces seront livrées en Février prochain mais sont toutes déjà vendues. D’autres mises en production sont prévues en plus des 1000 consoles de base mais on n’a pas encore de calendrier à cette date.

21 commentaires sur ce sujet.
  • 19 janvier 2015 - 11 h 39 min

    Aaaah, les pages et les pages de listing de prog de jeux pour ZX80 recopiées sur l’Ordinateur Individuel ou SVM… c’est comme ça que j’ai appris un peu le BASIC en même qu’à lire…

    Répondre
  • cid
    19 janvier 2015 - 11 h 44 min

    Ce serait sympa si c’était fait dans clavier identique. Avec l’emulateur qui va bien. L’amputation est bizarre :/

    (J’avais un Philips VG5000 juste avant l’Amstrad CPC464 ;) )

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 12 h 06 min

    Ah! Mon spectrum est toujours dans sa mallette, il faudrait que je vois si il demarre encore!
    La joie des chargements de programme par cassette audio! L’ancetre du bruit du modem 56k ;-)
    Quand aux programmes, ma source préférée etait hebdogiciel, avec ses dessins déjantés…

    Répondre
  • s@s
    19 janvier 2015 - 12 h 11 min

    @cid: Machine d’origine récupérée sur LeBonCoin (40€) + Raspberry Pi ou autre mini-carte ARM ?

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 12 h 19 min

    @Eric: A l’époque, surement pas du 56k… 9.6kbps, peut-être, et encore , v29 date de 88 :-)

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 13 h 26 min

    @izaref: Je me suis mal exprimé, je voulais dire que le bruit des programmes chargés via cassettes audio est l’ancêtre du bruit des 56k qui sont arrivés bien après. D’ailleurs, pas forcement 56k, mais tous les modems analogiques, y compris le fax!

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 14 h 18 min

    Projet mort né! Qui va l’acheter?

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 14 h 37 min

    Oui négliger le facteur forme dans la nostalgie est une erreur il me semble, cette disparition du clavier m’a empêché de dégainer le portefeuille (ce que je fais beaucoup trop facilement dans ce genre de cas).

    Deuxième point gênant, l’émulation sur un ARM, on se retrouve avec un hardware qui peut présenter des erreurs d’émulation, ce qui gâche le plaisir intellectuel (oui bon, les retro nostalgiques me comprendront) de la manipulation de cette rétro-machine. Le MIST avec son core FPGA qui existe dans la version spectrum est bien plus satisfaisant sur ce plan là .. Et plus polyvalent, et on peut lui brancher un clavier USB complet :-)
    http://www.mike-stirling.com/retro-fpga/zx-spectrum-on-an-fpga/

    Mais bon c’est plus cher. http://code.google.com/p/mist-board/

    Répondre
  • Cid
    19 janvier 2015 - 14 h 38 min

    @s@s:

    Oui mais ce qui m’embête c’est de désosser des machines en état de marche :/ Et pas assez bricoleur pour reprendre le fonctionnement du clavier !

    Ce serait un joli revival de faire des minimachines intégrées au clavier. On les intègre bien dans les écrans :D

    Répondre
  • Cid
    19 janvier 2015 - 14 h 42 min

    Y’a des droits sur les designs de ces machines ? Ce serait rigolo (et lucratif !) de sortir juste des clavier USB en forme de machine 80s :D

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 15 h 10 min

    @Eric: Dans mon souvenir, mon Spectrum utilisait une extension avec des petites cartouches spécifiques (qui étaient effectivement des microbandes audio et on entendait bien le bruit quand ça chargeait !). Grands souvenirs de la programmation en Basic d’un mastermind et d’avoir tapé ma thèse malgré les 2 ou 3 fonctions assignées à chaque touche. Encore merci M. Sinclair

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 15 h 14 min

    @ylemer: Le microdrive etait une option, l’ancetre des disquettes! C’etait une bande sur cartouche.
    La version standard utilisait un simple magnétophone!

    Répondre
  • xo7
    19 janvier 2015 - 16 h 31 min

    Hebdogiciel et Edika que d’excelents souvenirs… Le truc c’est que ce bidule ne ressemble a rien ! Point de nostalgie ! C’est vide… Est-ce que la machine est gratuite pour les propriétaires des programmes utilisés car si Sur Sinclair a donné son accord qu’en est il des programmeurs ?? – tres peu de logiciels existaient a l’epoque (entre zéro et 2!), tout reposait sur la communauté des utilisateurs avec pour unique media les journeaux. Voir le journal ! Que de caracteres frappes et refrappes ! Même avec hebdogiciel on touchait des droits d’auteur lies a la diffusion des logiciels ( amplis pour les plus jeunes !) !

    Répondre
  • xo7
    19 janvier 2015 - 16 h 37 min

    Une carte de 1 Go devrait suffire pour toute la collection de logiciels existants ! A l’époque on comptait le moindre octet ! Et la mémoire se comptait en kilo octet ( toujours pour les plus jeunes) !

    Répondre
  • xo7
    19 janvier 2015 - 16 h 41 min

    @bernique bleue: dacodac, il faut respecter la jouabilité de l’époque, ni l’améliorer (ou sous option) ni l’agraver,ce qui est pire !

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 17 h 44 min

    Pour avoir opté pour un ORIC a l’époque ,je trouve que l’idée est bonne .

    Par contre ,je trouve que c’est un défaut de ne pas opter pour une carte SD comme mémoire .
    Les micros SD offre souvent des problèmes dut a des connecteur de carte mère plus ou moins soigné .

    Le choix aussi de mettre les bouton de jeux sur le boitier est lui aussi débile .

    Un faux clavier et des ports USB aurait été plus dans l’esprit Vintage .

    Très bien par contre que cette machine ne tourne pas sous Android ,cela laisse un espoir de voir une ROM interne évolutive .

    Enfin si cela marche pour émuler un Spectrum ,on peu espérer de telle machine emulant CPC Amstrad ou Commodore 64 .

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 20 h 31 min

    ça me donne envie de trouver un CPC et d’y foutre une raspberry dedant tien!

    Répondre
  • 19 janvier 2015 - 21 h 39 min

    C’est une bonne idée , je lance la proposition d’un NUC avec i7 pour émuler un boulier !

    Répondre
  • 20 janvier 2015 - 15 h 51 min

    @ylemer:
    Ces petits lecteurs s’appelaient fort justement des microdrives…avec une bande sans fin, on avait droit à un tableur, Ant Attack et 2 autres jeux. Ils ont été ensuite déployés sur le QL, la machine 128 bits de Sinclair (pour les pros).

    Ceux qui ont joué à Manic Miner, Jet Set Willy, Attic attack et Lords of Midnight, je vous salue ! Effectivement les longs listings Hedbogiciels étaient un régal à taper… Peek32156, 0; Poke43564,1…que du bonheur d’ado !

    Répondre
  • 20 janvier 2015 - 15 h 55 min

    Ooops, rectificatif, le QL avait 128 Ko de mémoire, ce n’était pas un 128 bits !!!

    Répondre
  • 21 avril 2016 - 14 h 23 min

    et c’est ou que l’on peut acheter ça ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *