Shuttle XPC Slim DH270 : Un barebone Kaby Lake de 4.3 cm d’épaisseur

Shuttle poursuit sur sa lancée avec un nouveau barebone compact et performant : Le XPC Slim DH270 embarquera des puces Intel Kaby Lake de 65 watts de TDP. Un résultat impressionnant pour un engin de 4.3 cm d’épaisseur et de 1.3 Kg.

Le XPC Slim DH270 de Shuttle est un barebone, comprenez par là un PC quasi complet auquel il ne manque que processeur, stockage, mémoire et système,  qui devrait être proposé sous les 290€ très bientôt. Il proposera un socket LGA 1151 qui acceptera des puces Intel Celeron, Pentium mais également Core i3, i5 et i7 de sixième et septième génération. Processeurs qui seront dissipés par un système de caloducs et de ventilateurs pouvant encaisser jusqu’à 64 watts de TDP.

XPC Slim DH270

Le Chipset du XPC Slim DH270 est un Intel H270, il lui donne entre autre son nom, mais aussi la capacité de gérer ces puces. Deux slots de mémoire vive DDR4 SoDIMM sont présentes pourun support de 32 Go de ram. Le stockage se fera avec l’aide de deux connecteurs M.2. Le premier compatible avec la norme SATA 3.0 et l’autre en NVMe PCIe. Une baie 2.5″ est également présente pour une combinaison de stockages assez riches.

XPC Slim DH270

La connectique est plutôt complète avec pas moins de trois ports HDMI (Un HDMI 2.0 et deux HDMI 1.4b) , deux ports Ethernet gigabit, un lecteur de cartes SDXC, deux USB 3.0 type-A et un USB 3.0 type-C ainsi que quatre USB 2.0. Deux ports série sont également présent sur l’arrière du châssis ainsi que deux ports Kensington lock sur les côtés.

XPC Slim DH270

Un support VESA 75/100 permettra d’arrimer le  XPC Slim DH270 fermement sur un support et l’engin est conçu pour une compatibilité parfaite avec Windows 10 et Linux. Il est alimenté par un boitier externe 90 watts mais comporte deux ventilateurs de 60 mm.

L’ensemble mesure 19 cm de profondeur pour 16.5 cm de large et 4.3 cm d’épaisseur pour 1.35 litres de volume. Les fonctions avancées de ce type de machine sont bien évidemment présentes : L’engin pourra être démarré à distance via le réseau et il saura redémarrer automatiquement en cas de coupure de courant.

Tout le détail sur cette page de Shuttle.

5 commentaires sur ce sujet.
  • 28 septembre 2017 - 17 h 26 min

    Bonjour, sait-on si l’on peut y intégrer une carte graphique ?

    A vrai dire, je cherche un boitier similaire au Dan Cases A4-SFX niveau taille où l’on peut y intégrer une carte graphique (sachant qu’il parait que c’est le plus petit).

    Merci !

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 22 h 13 min

    @prog-amateur: visiblement non, comme le laisse presager le backplate, ainsi que l’epaisseur du boitier qui ne saurait héberger même la moins haute des low profile, à moins d’utilisation d’une nappe pci-e mais quid de la dissipation…
    je cherche egalement sans succes depuis des lustres un boitier mini itx vraiment compact (17×17/20×20) pour heberger une gtx mini (17-20cm de longueur) sans nappe pci, avec psu sfx externe deportée voir meme volumineuse si passive (design a ailettes tout en métal pour dissipation optimale facon boitier passif akasa et consors…) et pensé intelligement…

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 22 h 34 min

    @clem: j’ai justement un akasa Tesla H, contenant une carte mère NUC.
    C’est vraiment du très bon boitier, je regrette sincèrement ne pas pouvoir y intégrer une carte graphique. J’ai cherché du côté des cartes graphiques externes, mais entre le prix trop cher et le format trop gros (j’ignorais que c’était aussi énorme), je désespère également.

    Répondre
  • 28 septembre 2017 - 22 h 39 min
  • 29 septembre 2017 - 4 h 41 min

    un peu cher mais intéressant, leurs ventilos me font un peu peur mais ça doit tenir un petit celeron en fanless

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *