Sharp présente des écrans IGZO de forme libre

Sharp présente des écrans IGZO de forme libre

Les tablettes sont t-elles condamnées au rectangle ? Les écrans pourront t-il un jour s’évader dans d’autres dispositifs sans juxtaposer des coins les uns sur les autres ? Oui, annonce Sharp qui présente des écrans IGZO de formes totalement libres.

Imaginez vous avec un pinceau Wacom dans une main, et une palette dans l’autre face à un écran numérique tactile de type Cintiq. La palette que vous tenez en passant votre pouce au travers n’est pas un objet neutre mais un écran dont vous pouvez dépatouiller les couleurs à votre guise et les mélanger intelligemment avec des calques et des couches les une sur les autres. Une interface qui travaille avec votre tablette.

SHARP IGZO

Un écran IGZO 4K de Sharp

C’est désormais techniquement possible même si je doute que le travail mené par Sharp pour créer ce type d’écran aux formes libres s’intéresse réellement à la création numérique. La marque Japonaise a présenté une technologie d’écran basée sur son brevet d’affichage IGZO capable d’employer tout type de forme. Un produit parfait pour venir s’incruster dans des objets du quotidien.

La technologie est ainsi présentée avec des tableaux de bord de voiture où l’écran pourra remplacer différents compteurs et afficher toutes les informations nécessaires au conducteur sans perdre de la place. Sharp est en discussion avec plusieurs groupes automobiles pour intégrer cette technologie dans de futurs modèles. Des voitures ainsi équipées pourraient apparaître des 2017. Mais on peut également l’imaginer s’intégrer dans des appareil variés comme une chaîne Hifi avec des trous pour laisser émerger des boutons physiques au toucher irremplaçable.

Des tablettes et smartphones aux formats légèrement différents du simple rectangle habituel sont envisageables et bien sur, projeter cette technologie dans les objets connectés du futur est facile. Le premier venant à l’esprit étant bien sur la montre connectée qui ne sera plus forcément cantonnée au rond et au carré. Mieux, il sera possible de marier la montre à mécanisme classique et l’écran numérique en perçant ce dernier des trous nécessaires pour faire passer les axes pilotant les aiguilles…

Android Wear

Sharp s’appuie sur sa technologie d’affichage IGZO réputée pour la qualité de son affichage et le gros travail mené ces dernières années par Sharp pour en réduire la consommation en énergie. Cette nouvelle technologie place le contrôleur à même la dalle. Au lieu de la disperser autour de l’écran, l’électronique nécessaire est situées sous les pixels affichés, permettant ainsi de proposer un affichage aux formes libres. Outre l’avantage d’un découpage précis des formats, la technologie Sharp offre une dalle moins épaisse et surtout des bordures d’écran quasi inexistantes puisque la seule obligation sera alors de protéger la dalle elle même, ce qui peut se faire avec un verre renforcé légèrement plus épais. Une montre connectée employant la technologie Sharp pourrait alors être réellement borderless avec juste 1 ou 2 mm de verrerie transparente sur les bords.

Source : Sharp

2 commentaires sur ce sujet.
  • 18 juin 2014 - 14 h 50 min

    Woooow ! En voilà une de révolution qui va changer notre quotidien bientôt !

    Répondre
  • 18 juin 2014 - 23 h 41 min

    Là, on se rapproche de plus en plus de ce qu’on a toujours vu dans les films de science fiction.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *