Et si Samsung revendait sa division PC à Lenovo ?

Après s’être débarrassé de sa branche impression, si tant est que l’on puisse se débarrasser de quelque chose en échange de plus d’un milliard de dollars, Samsung pourrait revendre sa division PC à Lenovo.

L’information provient du Korea Herald, elle est à prendre avec des pincettes mais a du sens au vu de l’historique de Samsung en matière de PC. Après s’être retiré du marché PC portable en Europe, Samsung ne doit pas développer des profits monstrueux de cette branche qui fonctionnait de pair avec sa division impression.

Lenovo Yoga Book

L’idée d’une disparition de cette branche de son business n’est donc pas impossible. Lenovo, quant à lui, conserve un appétit d’ogre et pourrait vouloir croquer ce concurrent. La somme qui serait demandée avoisinerait le trillion de Wons soit environ 850 millions de dollars. Pas une mince affaire mais la possibilité de gagner des parts de marché tout en faisant disparaître un concurrent pour le fabricant Chinois.

Reste que je doute que Lenovo puisse acheter le business PC de Samsung tout en continuant à appeler ses PC sous la marque Samsung. Il y aurait donc un rachat technologique et industriel mais pas de transfert de marque, ce qui limite quelque peu l’intérêt du projet pour un industriel comme Lenovo.

Après les rumeurs d’une volonté de mise en vente d’HP inc, les doutes quant à la rentabilité de certaines marques et la baisse constante des expéditions de machines, ce genre d’information fait un peu peur quant à l’avenir de ce marché. Si les machines grand public finissent toutes par se retrouver aux mains d’un nombre d’acteurs très réduit, la tentation d’un affaiblissement du travail de concurrence pourrait se faire sentir.

4 commentaires sur ce sujet.
  • 24 novembre 2016 - 21 h 28 min

    « la tentation d’un affaiblissement du travail de concurrence pourrait se faire sentir. »
    Et les prix flamber.

    Répondre
  • 26 novembre 2016 - 10 h 20 min

    Samsung se meurt, les Pinebooks sortent de terre…

    La nature a horreur du vide !

    Répondre
  • 27 novembre 2016 - 15 h 09 min

    C’est sur qu’il reste plus grand chose de la puissance Japonaise ou Coréenne dans l’électronique .

    Perso ,je pense que Samsung n’a jamais percé sur le PC en Europe car la concurrence SONY et TOSHIBA était trop forte .

    C’est sur que face a ASUS ou ACER le challenge aurait été plus facile pour le Coréen .

    Reste que pour les composant de la mémoire SAMSUNG cela reste dans le TOP et devient de l’excellence face a de la puce chinoise .

    De plus SAMSUNG pourra peut être obtenir que l’acheteur utilise du composant Samsung dans tous ces PC ce qui n’est pas non plus un petit marché .

    Répondre
  • 29 novembre 2016 - 18 h 21 min

    Comme ça peut être que Lenovo aura des techniciens et un SAV, et que cela leur prendra pas 3 mois pour dire qu’il n’y a pas de probleme avec deux envois en SAV et avec juste une restauration de faites (alors que j’avais deja fais ça) ?

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *