Samsung Chromebook Pro : Un 12,3 pouces très bien équipé

Samsung Chromebook Pro : Un 12,3 pouces haut de gamme très bien équipé

Longtemps considérés comme des sous-PC, les Chromebooks sont encore peu souvent reconnus comme des outils à part entière. Ce Samsung Chromebook Pro devrait provoquer un bouleversement dans cette vision du système. L’engin est abordable, propose une très belle finition, un service complet et des fonctionnalités encore très rares dans le monde classique des ultraportables sous Windows.

Le Samsung Chromebook Pro est un ultraportable de 12,3 pouces, qui affiche en haute définition, propose de la saisie à l’écran via un stylet, dispose d’une charnière souple pouvant le transformer en tablette et qui exploitera un duo de systèmes avec Chrome OS mais aussi l’intégration des applications Android.

Prenez un engin de 12,3 pouces, ajoutez lui une charnière souple permettant de rabattre écran et clavier dos à dos pour le transformer en tablette, ajoutez lui un affichage haut de gamme, un stylet actif et faites fonctionner le tout à la fois sous ChromeOS tout en permettant l’exploitation d’applications Android. Mélangez le tout avec le savoir faire de Samsung1 et vous obtenez un probable futur Best Seller.

Samsung Chromebook Pro

L’affichage 12,3 pouces proposera une belle définition de 2400 x 1600 pixels pour 234 pixels par pouce. La luminosité de la dalle indiquée est de 400 nits. Un format 2:3 donc qui fonctionne admirablement bien en mode paysage mais également en mode portrait. Avec sa charnière rabattable, l’engin se veut être à la fois une tablette et un portable traditionnel. L’idée d’un écran 2:3 est donc la bonne, surtout que Samsung associe à ce design une fonction Stylet avec un dispositif très semblable à ses appareils mobiles.

Samsung Chromebook Pro

Logé dans le corps du châssis, un stylet de type S-Pen devrait permettre un ensemble de services parfaits pour un engin de ce type. En mode tablette, il permettra de prendre des notes, de dessiner, de faire des captures d’écran et des annotations. Avec une technologie active, il sera possible de poser la paume de la main sur l’écran sans problème tout en continuant à dessiner ou à écrire.

Le processeur choisi n’est pas détaillé, il s’agit d’un ARM 6 coeurs comprenant 2 coeurs au format ARM Cortex-A72 et de 4 autres coeurs plus musclés en ARM Cortex-A54 dans une formule big.LITTLE. On ne connait pas le circuit graphique embarqué, nul doute que Samsung aura choisi une puce compatible avec la  forte définition de son écran.

Samsung Chromebook Pro

A cette puce seront greffés 4 Go de mémoire vive pour une belle possibilité d’usages et une bonne gestion du multitâches. L’engin étant sous ChromeOS mais également compatible avec Android, on imagine que Samsung va tout faire pour pemettre à l’utilisateur d’employer des applications en mode fenêtré comme c’est le cas sur ses solutions mobiles. Le passage à 4 Go de mémoire vive sur un affichage de ce type n’est pas du tout un gadget dans ces conditions.

Samsung Chromebook Pro

Le Wifi sera évidemment un 802.11ac pour un débit rapide de données et l’engin proposera du Bluetooth et une webcam pour la vidéo conférence. Une fonction qui viendra parfaitement s’interfacer avec la présence d’applications Android. D’ailleurs Samsung offrira aux acheteurs une version complète d’Airdroid valable une année avec son Chromebook. Une solution parfaite pour interagir avec un PC.

Samsung Chromebook Pro

L’autonomie annoncée est de 10 heures d’usage ce qui est excellent pour un engin avec un affichage d’une telle densité. Samsung promet que la batterie employée sera performante en terme de durée mais également de longévité. La marque assure que son Chromebook Pro offrira toujours 7 heures d’autonomie trois années après l’achat. Un chiffre qui sort un peu du chapeau puisqu’on ne connait pas quel type d’usage est demandé pour obtenir cette longévité mais la marque se veut en tout cas rassurante au sujet de sa batterie (ce qui peut se comprendre).

Pas encore officiellement annoncé, l’engin était listé en ligne chez différents revendeurs US qui ont fait disparaître leur page. L’un d’eux annonçait une disponibilité pour le 24 Octobre prochain…L’engin ne devrait pas être distribué chez nous.

Samsung Chromebook Pro

Quel stockage pour ce Chromebook ?

499$, c’est le tarif demandé pour ce Samsung Chromebook Pro. Pas vraiment  un prix habituel pour un Chromebook… Les engins que nous connaissons en France oscillent entre 149 et 349€ en général. Cela est du au faible engouement des français pour l’usage d’un engin de ce type. En particulier par l’absence de grosse capacité de stockage, ce qui semble être un frein majeur pour les utilisateurs dans les pays de la vieille Europe. Pourquoi ? Probablement parce que nos infrastructures Wifi sont épouvantables et que trouver un restaurant, un hôtel, une mairie, une bibliothèque ou une salle d’attente proposant un Wifi gratuit est un vrai coup de chance. Aux US, la plupart des enseignes proposent du Wifi. Les campus sont couverts, votre coiffeur, votre restaurant et même le petit bar du coin ont un accès gratuit pour leurs clients. Jamais on ne passe 30 minutes dans une salle d’attente ou un hall d’hôtel sans pouvoir surfer réellement vite et gratuitement

Samsung Chromebook Pro

Cette différence d’environnement transforme radicalement l’idée que l’on se fait de la quantité de stockage nécessaire à une  machine portable. Quand tout est à portée d’un clic sur le réseau, un stockage massif  est évidemment beaucoup moins important pour l’utilisateur.

Car ce nouveau Samsung Chromebook Pro ne dispose que de 32 Go de stockage. C’est généralement à ce détail que le cerveau d’un utilisateur classique se déconnecte. En pesant le prix par rapport à la quantité de données qu’il pourra stocker, un Français, un Italien ou un Belge se trouvera dans une situation inconfortable. Devant emmener, faute de réseau, ses données avec lui, les 32 Go semblent bien maigres. Si un meilleur maillage Wifi existait en Europe, la donne serait probablement différente. On comprend, en tout cas, que le marché US ait mieux réagit que le notre.

Samsung Chromebook Pro

Samsung Chromebook Pro : Un nouveau pas en avant pour Chrome OS

Cette machine propose un cocktail détonnant quand on sait que ce Samsung Chromebook Pro est annoncé à 499$ aux US. Pas encore officiellement dévoilé par la marque, il propose une série de fonctionnalités assez riches et une finition impeccable qui devrait faire mouche… Chez les pros.

C’est LE nouveau marché des Chromebooks à mon sens. Après avoir fait un tabac dans le monde de l’éducation en volant de sacrées belles part de marché aux PC Windows et aux machines Apple, le Chromebook doit faire son trou dans le monde de l’entreprise. Un monde qui ne doit pas voir cette arrivée d’un si mauvais œil. Les Chromebooks ont des défauts logiciels évidents par rapport à une utilisation de l’informatique traditionnelle en entreprise. Mais ces défaut s’estompent de plus en plus…

Le monde pro a du s’adapter aux nouveaux usages des salariés avec des possibilités de télé-travailler, des données accessibles à des machines mobiles et la prise en compte d’une multitude de formats. La solution Microsoft Windows paraissait être totalement indispensable il y a seulement 10 ans en arrière en entreprise. Avec l’arrivée massive de terminaux mobiles, la frontière Microsoft est aujourd’hui beaucoup plus poreuse.

Le gros atout de ce type de solution est dans la gestion très allégée du système. Pas de problématique de mise à jour compliquée ou de logiciels vérolés. Les Chromebooks offrent une panoplie d’outils généralistes suffisante et la possibilité de développer des solutions sur mesure en ligne accessible via un accès au réseau.

Ce Samsung Chromebook Pro vise donc un marché tout neuf pour Chrome OS et il devrait y trouver une place sans trop de problèmes.

Source : 9to5Google

 

 

Notes :

  1. Normalement il y aura 10 vannes pour savoir si oui ou non la batterie explose en commentaires
16 commentaires sur ce sujet.
  • fpp
    17 octobre 2016 - 16 h 12 min

    Est-ce que oui ou non la batterie explose ? (allez, plus que 9, ça c’est fait :-)

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 16 h 23 min

    @fpp: :D

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 16 h 42 min

    @fpp: rahhhh tu m’as « grillé » sur cette blague (ahahah).
    J’ai failli demander si l’extincteur était fourni dans la boite :(

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 17 h 01 min

    c’est une machine qui risque d’exploser les ventes…

    dommage qu’on ne la trouvera probablement pas chez nous…

    Répondre
  • to
    17 octobre 2016 - 17 h 07 min

    Appétissant, dommage que les bords larges gachent un peu le look. Après faut voir a l’usage, samsung ils sont quand même capable du meilleur comme du pire voire un savant mélange des deux.

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 17 h 10 min

    Elle va pas exploser que les ventes xd

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 17 h 48 min

    OK, donc Samsung = explosion, c’est ça ? allez dire ça au milliards d’utilisateurs quotidiens…

    Sinon, pour commenter cet excellent article portant sur les Chromebook:
    Effectivement, le manque de stockage est très relatif. Dans l’univers pro, in situ, on a presque pas besoin de stockage, puisque tout peut être stocké sur des SAN/NAS ou dans des applis, type portails Sharepoint, etc.
    Les Chromebooks sont déjà prêts pour toutes les applis collaboratives !
    Et pour garder la propriété des données de l’entreprise, c’est bien aussi.
    Quant à la sécurité et la maintenance…l’atout est évident, c’est tellement léger ou bridé.
    Quand on connait le coût d’un PC pro avec écran tactile et batterie longue durée, avec la maintenance, ça doit bien représenter le double ou le triple du prix de cet engin.

    Mais en France, on se méfie de Google. On se sert en majorité de leurs services, mais on craint pour ses données.
    On préfère des ipad dans les écoles…

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 18 h 00 min

    Très bon article. As-t on une idée du poids de ce chrome book? USB?

    Répondre
  • 17 octobre 2016 - 20 h 10 min
  • 17 octobre 2016 - 21 h 52 min

    « Mélangez le tout avec le savoir faire de Samsung »
    Les pauvres, en ce moment il doit y avoir une purge massive…
    J espère qu’ils ont blindé le protocole de test avant d’annoncer une durée d’usage de 7h minimum après trois ans d’utilisation

    Répondre
  • 18 octobre 2016 - 10 h 03 min

    Le ratio pour l’écran c’est pas plutôt 3/2 ? :)
    En effet ça à l’air plus sympa que ce que le marché impose en ce moment, même si je ne comprend pas l’intérêt pour une telle densité. Quel est le cas d’usage qui justifie la dépense d’énergie que cela imposera tout au long de la vie du produit ?

    Répondre
  • 18 octobre 2016 - 13 h 41 min

    Quand il y aura les applications play store compatible, et une puce 4G, alors ca sera un produit viable pour moi, en terme d’application et d’utilisation (car une connexion internet est tout le temps necessaire our que ce produit soit interessant)

    Répondre
  • 18 octobre 2016 - 15 h 57 min

    Un bon moyen d’avoir une machine Linux à un bon rapport qualité prix si on peut facilement remplacer l’os et le disque et ce sans payer la taxe Microsoft (accepter la vente liée et forcée n’est pas une option pour moi) sinon il faut prendre un clevo à la qualité d’assemblage qui ne me satisfait pas totalement ou un Dell xps 13 developper edition bien cher. Une idée de la facilité de ce double remplacement nécessaire ?

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 22 h 02 min

    Pas pour la France, comme d’hab.

    Répondre
  • 20 octobre 2016 - 23 h 49 min

    @PDBL Alors, si je me base sur les précédents produits, changer l’OS ne devrait pas être trop un problème, mais le « SSD » (ou plutôt surement emmc) le sera vu qu’elle sont quasiment a chaque fois soudées.

    Moi, je voudrais savoir ce qu’il en est de l’usb et du lecteur de carte SD, je les ai pas vu sur cette vidéo, ensuite, j’aurais bien aimé ne dépenser que 400€ max là-dedans …

    Quelqu’un sait si le S-pen est sensible aux niveau de pression ? (logiquement oui)

    Parce qu’il m’interesserait si je parviens a m’en importer un pour lui rajouter crouton et ainsi avoir un linux complet avec krita, gimp, inkscape, blender (rendu via un autre pc, je ne suis pas fou x), firefox, opera (je fais du développement web, donc d’autres navigateurs web me sont indispensable pour tester), une bonne suite office hors ligne, plus garder du coup grace a crouton chrome os pour le navigateur, et les applications android.

    Répondre
  • 24 novembre 2016 - 10 h 43 min

    […] devrait débarquer également sur ChromeOS, du moins sur certains Chromebooks. Le très beau Samsung Chromebook Pro par exemple, semble pouvoir prétendre à cette fonction de “Wake On Voice” si […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *