Ryzen 3 : AMD agrandit la famille Ryzen Mobile vers l’entrée de gamme

Après la sortie en 2017 des AMD Ryzen 5 2500U et Ryzen 7 2700U, la marque poursuit en 2018 avec l’annonce de deux nouvelles puces. Les Ryzen 3 2200U et Ryzen 3 2300U.

Vous l’aurez compris à la lecture de ces noms de code, les Ryzen 3 ne se situent pas au dessus des gammes Ryzen 5 mais bien en dessous. Ils sont destinés à des machines plutôt entrée de gamme avec des performances plus basiques.

Ryzen 3

Malheureusement, si ces Ryzen 3 sont moins performants, ils demandent la même dépense énergétique et n’apporteront donc pas de gain significatif en terme d’autonomie. Leur seul avantage sera lié à leur coût moins élevé. AMD positionne ses Ryzen 5 face à des puces de série U chez Intel comme les Core i5-8250U et Core i7-8550U, les nouveaux venus chatouilleront donc plutôt les gammes Celeron et Pentium.

L’offre mobile d’AMD se compose ainsi pour 2018 :

 Coeurs/ThreadsFréquences GPU CU/Freq.CacheTDP
Ryzen 7 2700U4/82.2/3.8GHz10/1.3Ghz6Mo15 Watts
Ryzen 5 2500U4/82/3.6GHz8/1.1GHz6Mo15 Watts
Ryzen 3 2300U4/42/3.4GHz6/1.1GHz6Mo15 Watts
Ryzen 3 2200U2/42.5/3.4GHz3/1GHz5Mo15 Watts

On retrouve donc des Ryzen 7 et Ryzen 5 déjà connus qui se distinguent en tous points des nouveaux venus. Plus de cache, des fréquences plus hautes et plus de cœurs ou de threads comme plus d’unités de traitement graphique et des fréquences d’horloge plus hautes.

AMD Ryzen Mobile

Les deux Ryzen 3 joueront donc sur le facteur prix pour séduire. Séduire à la fois les constructeurs qui n’ont pas franchement joué le jeu en 2017 pour AMD. Les marques ont certes annoncé des sorties mais on n’a pas vu venir grand chose sur le marché. Le HP Envy x360 est bien sorti sur Ryzen 5 2500U mais c’est le seul à ma connaissance à être réellement apparu.

Ryzen mobile

Avec les Ryzen 3, la marque veut donc proposer à ses partenaires des processeurs moins chers, plus faciles à faire accepter au public. On imagine les répercussions sur le terrain avec des engins aux tarifs plus accessibles. Cela pourra avoir un intérêt d’ailleurs car les Ryzen 3 peuvent être de bonnes surprises. J’ai juste peur qu’on les voie apparaître dans du gros 15 pouces des familles, des modèles tirés vers le bas à tous les étages avec des équipements secondaires médiocres ( dalle TN en HD, stockage anémique, peu de ram et des équipements plastiques peu fiables associés à un Windows 10 S…) qui ne joueront que sur l’aspect prix de l’offre pour gonfler des têtes de gondole.

Le marché mérite mieux que ça et les AMD Ryzen 3 pourraient également trouver leur chemin jusque dans des petites machines compactes et sérieuses en mobilité comme en MiniPC.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 9 janvier 2018 - 11 h 06 min

    j’esperais aussi des RyzenY pour les Ryzen3… loupé !

    après ce n’est pas parce que le TDP est déclaré à 15W qu’il ne sera pas en dessous de celui des Ryzen5&7, ce n’est qu’une valeur déclaré et tous les CPU n’ont pas de consommation identique… ;)

    Répondre
  • 9 janvier 2018 - 12 h 57 min

    C’est pénible ces constructeurs pc qui vendent des processeurs moins bon pour faire plaisir à des fournisseurs qui ne vendent plus que des coques en plastique. Sur smartphone les processeurs puissant sont déclinés 6mois-1ans sur la gamme dans dessous ça n’existe pas d’arnaquer le client comme sur pc.

    Répondre
  • 9 janvier 2018 - 13 h 22 min

    « Le marché mérite mieux que ça et les AMD Ryzen 3 pourraient également trouver leur chemin jusque dans des petites machines compactes et sérieuses en mobilité comme en MiniPC. »

    Puisse GPD être de cet avis… Avec un GPD Pocket 9″ après un 7″ un peu limité par sa (trop) petite taille (de base et en évolutions possibles: SSD/mémoire)?

    Répondre
  • 9 janvier 2018 - 15 h 12 min

    Je pense que c’est une bonne idée d’offrir une alternative crédible au Pentium N et Celeron .
    Le problème sera l’intégration dans des solutions classiques et mini PC .
    C’est sur que chez AMD ,le GPU est certainement l’atout face a INTEL .

    PERSO , j’ai bien apprécié l’union Intel Nvidia concernant le chipset que permettait une Nvidia 9400 avec un Atom de première génération .

    J’attends donc un processeur juste un peut plus moderne mais pas spécialement trop performant .

    Le choix entre AMD A-4 et Intel Celeron J 3455 est le seul disponible en carte mini ATX ou ITX .
    Si ASROCK voulait bien étoffé sa gamme a de nouveaux processeurs Intel ou AMD un poil plus performant .

    Répondre
  • 9 janvier 2018 - 18 h 39 min

    En espérant que ces CPU feront baisser le ticket d’entrée Ryzen car ce n’était pas le cas avec les R5 et R7 précédemment annoncés.

    Répondre
  • 13 janvier 2018 - 19 h 37 min

    @Will:
    Feront baisser les prix de quoi?
    Si c’est pour les prix des cpu 4 cores et plus c’est mission plus qu’accomplie.
    Ryzen à abaissé le ticket d’entrée a 400€ pour un 8 cores alors qu’intel en demandait 3x plus.
    Si c’est pour faire baisser les prix d’intel alors je vois pas bien ce qu’on peut reprocher à AMD. Si on veut du intel quoi que propose la concurrence alors on paye le prix demandé.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *