Roku évolue et propose une clé multimédia à 50$ comme décodeur

La Roku stick est compacte, discrète derrière un téléviseur mais tout aussi identifiable qu’un décodeur classique. Le petit stick signe la présence du service dans un foyer et ouvre la porte à une distribution de plus de 1000 chaines et à différentes applications. Elle devrait accélérer le déploiement de Roku.

Résumé : Roku propose un service de streaming et d’applications surtout axé sur une offre US : Des centaines de chaines et d’applications qui se retrouveront peut être un jour en France sur votre téléviseur pour 50$ et… un abonnement.

Roku

La Roku One

Roku ne cherche pas à s’encombrer d’un design compliqué, ses différentes box existent depuis des années et ont su, à chaque fois, s’améliorer et proposer toujours plus de compacité. Aujourd’hui le pari du système de distribution de contenu évolue vers une solution low-cost, moins performante, moins complète mais très abordable.

Roku

Roku 2

Roku est un service de diffusion de contenu, très populaire aux US, il permet d’afficher sur votre téléviseur des chaines, services de VOD et autres qui transitent via Internet. L’intérêt du service est dans la distribution et l’authentification des contenus qu’il distribue. Un seul abonnement à gérer et un accès simplifié à diverses option, des tarifs pour des abonnements particuliers et une seule facture.

Roku

Roku 3…

Roku a compris il y a longtemps l’intérêt de se poser comme un portail de contenus mais a toujours travaillé à la création de Box très complètes, et donc  pas forcément « données », ce qui limitait son expansion. Si la marque continuera de distribuer  des solutions plus complètes, la Roku stick devrait accélérer son expansion.

Roku

Roku Stick

Avec ce stick à 50$, Roku change de système : Fini les fonctions avancées comme les sorties numériques optique ou le port Ethernet Gigabit. On retrouve le format Clé-PC connecté via du Wifi et un simple port HDMI.
Une solution moins complète donc mais qui permettra de se connecter pour une somme minimale aux services de la marque. D’abord aux US, en Angleterre et en Irlande et peut être plus tard dans d’autres pays. Les services de Roku étant majoritairement en Anglais, leur distribution dans l’hexagone peut être ralentie.

Roku compte travailler à une intégration complète de son service dans de futurs postes connectés, un partenariat avec le Chinois Hisense est annoncé. En fait, la clé se comporte comme un récepteur Wifi qui transmet le signal vers une prise HDMI après l’avoir authentifié via une puce DRM classique, il est donc tout à fait possible de l’intégrer dans n’importe quel appareil vidéo. Proposé avec une télécommande, pilotable via Android ou iOS, compatible UPnP, la petite clé reprend les avantages de la Chromecast en apportant une foule de services, de chaines et de fonctions avancées déjà établis. Une belle épine dans le pied de Google.

6 commentaires sur ce sujet.
  • 5 mars 2014 - 19 h 17 min

    Hello Pierre, ben oui mais c’est le prix de l’abonnement qui fait la différence et c’est combien ?

    Répondre
  • 5 mars 2014 - 22 h 09 min

    @Keap Cool: En fauit ça dpend du bouquet demandé. Tu additionne les tarifs de bouquets de câbles, de chaines type Netflix et autre. C’est un service à la carte :)

    Répondre
  • 6 mars 2014 - 20 h 17 min

    Roku, c’est une marque qui le fait pas trop en français.
    « Chérie, ou tu as mis ton roku ? »

    Répondre
  • 15 novembre 2014 - 17 h 25 min
  • 11 août 2015 - 15 h 27 min

    Hello, est-ce que vous pouvez me conseiller quel modem acheter pour avoir bein et canal+ ?
    Merci, s

    Répondre
  • 20 octobre 2015 - 11 h 56 min

    […] a plutôt décidé de soigner un joli flop en s’activant autour de son offre classique : Le Roku Streaming Stick qui est intéressant mais qui entre en pleine et directe concurrence avec toutes les autres […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *