Rockchip MayBach et 2 autres puces ARM en approche

RockChip continue de développer de nombreuses solutions ARM et annonce pas moins de 3 nouveaux processeurs dans sa déjà vaste gamme de produits. Destinés aux tablettes et à d’autres plateformes, ces SoC embarquent des solutions déjà connues sur des bases d’ARM Cortex-A7 mais également une solution 8 coeurs en ARM Cortex-A53. Un processeur qu’il faudra surveiller à l’avenir, Rockchip MayBach.

Rockchip annonce 3 puces de plus à son interminable catalogue, comme si une partie de l’équipe de développement du fabricant chinois tournait à autre chose qu’au jus d’orange le matin. Des puces Rockchip, cela ne se compte pas sur les doigts de la main mais plutôt sur un bottin bien épais. La marque s’est fait une spécialité de décocher des flèches précisément taillées pour répondre aux besoin de produits très spécifiques.

Aujourd’hui, ce sont donc 3 cordes de plus au gros arc de Rockchip qui sont annoncées, 2 puces à destination des tablettes et une troisième, plus originale, pour des machines moins sensibles à la gourmandise en watts. Je suppose que la marque vise ici les engins de salon sous Android.

rockchip

Les RK3126 et RK3128 sont tous les deux des quadruples coeurs en ARM Cortex-A7 avec un travail appuyé sur la partie graphique et notamment vidéo HD, puisqu’ils seront capables de prendre en charge de la vidéo 1080P en exploitant le codec H.265. Taillés pour Android 4.4 KitKat, ils devraient sortir respectivement dés le mois d’Octobre pour le premier et en Novembre pour le  second. Ces puces ne devraient pas être très coûteuses à l’achat, et si la marque poursuit dans ses bonnes habitudes, les processeurs seront livrés avec des cartes de référence permettant de fabriquer rapidement et avec peu de Recherche et Développement, des tablettes low-cost abordables et efficaces. A suivre donc pour l’apparition des premiers modèles d’ici les fêtes.

Rockchip_RK3128_RK3126_MayBach

Mais c’est en Décembre qu’un processeur plus performant est attendu. La preuve, il dispose d’un nom de code, et quand un ingénieur en marketing de chez Rockchip se fend d’un nom de code, c’est que la puce en a sous le pied, qu’elle a nécessité plus que quelques heures sur le logiciel de conception de l’engin. RockChip MayBach, c’est son nom, n’est pas une annotation en forme d’espoir sur un programme d’un concert de musique Baroque, c’est le code qui cache un processeur huit cœurs en ARM Cortex-A53. Une des dernières générations de puces sous licence ARM et une des plus performantes également. Le Rockchip Maybach héritera peut être d’un nom moins poétique à l’avenir pour venir se glisser dans la grande famille des puces du constructeur, en attendant c’est  un SoC intéressant à plus d’un titre.

rockchip-maybach

64 bits, gravé en 28 nanomètres, il est conçu pour offrir une expérience vidéo allant jusqu’au 4K en H.265 et , bizarrement, limitée au 1080P en H.264. Rockchip a du faire de la place sur la puce en préférant se positionner sur un nouveau codec dont le futur semble plus assuré et se limiter à des contenus vidéo classiques pour les codecs existants. Moins gourmande que l’architecture Cortex-A57, le choix du A53 en 8 cœurs, et probablement en un mode Heterogeneous permettant d’exploiter suivant les besoins de 1 à 8 coeurs en simultané, devrait permettre une implantation tablette mais pour une consommation qu’il est pour le moment difficile à déterminer. Probable que la vraie cible de cette puce soit en réalité une TV Box préparant l’arrivée d’Android TV.

Bref, une puce Maybach à garder dans le radar, deux puces lowcost en plus en approche, RockChip continue de faire foisonner son catalogue et c’est très bon pour le marché ARM qui a besoin de nervosité sur ses racines low-cost afin de ne pas s’endormir tout en haut de ses branches, là où on trouve les lauriers des grandes marques renommées sur nos marchés.

3 commentaires sur ce sujet.
  • 30 septembre 2014 - 15 h 07 min

    Pour moi, Maybach représente les voitures très haut de gamme de Mercedes.l’équivalent de Roll Royce ou Bentley. Il faut un porte-feuille sacrément bien garni pour en avoir une…

    Répondre
  • 30 septembre 2014 - 17 h 51 min

    C’est la course au décodage hard du h265 chez tous les fabricants en ce moment …. (merci netflix ?)

    Mais entre les puces realtek rtd1195, amlogic s805 ou autre marvell Armada déjà disponibles sur le marché et visant le même créneaux, n’est-ce pas trop tard ?

    A noter également que les développer semblent unanime sur la qualité du rendu graphique (qualité de l’image médiocre) des puces rockchip (encore sur le rk3288)

    @Pierre
    Pour le coup j’aurais plutôt dit que c’est mediatek qui multiplie les références pour combler ses clients. Là rockchip reste plutôt sage en nombre de référence (même si il ne se lance pas sur le marché ‘mobile’)

    Je me souviens du mtk8135 en dual A15+ dual A7 avec du gpu rogue g6230 qui semblait extrêmement prometteur et voué à un bel avenir, finalement une seule référence chez teclast en semble doté.

    Répondre
  • 3 octobre 2014 - 13 h 43 min

    @Paulin ARBOUX:

    Rectification concernant le mtk8135 !

    Il semble bien intégré au amazon kindle 6″ (en préco pour livraison mi octobre) et 7″

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *