Retraite anticipée pour les premiers Core M E0 d’Intel

Une carrière de météore ? La première salve de puces Intel Core M E0 vient d’être retirée du marché, à en juger par un document interne du fondeur. Un premier lot pas assez performant et remplacé illico par une nouvelle version

Lancée en éclaireur avent le reste des troupes Broadwell, les premiers exemplaires de la gamme M des nouveaux processeurs Intel semblent déjà avoir vécu. Dés la fin du mois, les toutes premières puces seront retirées du catalogue de la marque alors qu’on attend le gros des troupes pour le début de l’année prochaine.

Core M

Le core M a déjà une réputation légèrement sulfureuse au vu des tests réalisés sur les machines proposant cette solution. A l’instar du Yoga Pro 3 qui semble gravement s’essouffler lorsque l’engin est grandement  sollicité niveau calcul. Un phénomène baptisé Throttling qui gomme les performances théoriques de la puce pour les réduire à peau de chagrin au moment exact où l’utilisateur en a besoin. Foudroyé dans de nombreux tests, le Lenovo Yoga Pro 3 est ainsi un des premiers ultrabooks de dernière génération à souffrir de soucis posés par la puce Core M-5Y70. Premier qui pourrait être suivi par d’autres modèles si cette même puce en step E0 a été vendue à d’autres constructeurs.

Stepping : Le stepping est tout simplement la révision de chaque puce. L’histoire de la production d’un processeur ne commence pas d’un coup de baguette magique mais demande de nombreux ajustements. Les premiers exemplaires, les premiers steps, sont généralement des prototypes fabriqués en très petites quantités à des fins de test. A chaque modification mineure entraînant une nouvelle production, on crée un nouveau stepping.

yoga-pro-3

Le très fin et très cher Lenovo Yoga Pro 3 aura bien du mal a rattraper son déficit d’image

Lenovo tenait probablement à proposer rapidement la première machine équipée d’une puce Broadwell. Elle a taillé un écrin haut de gamme pour cette puce avec son Yoga 3eme génération. Malheureusement, il semble qu’elle ait hérité des premiers exemplaires du fondeur (  Core M E0 donc) et que ceux-ci n’aient pas été à la hauteur des espérances d’Intel.

docintel1

Les  Core M E0 ont donc été fabriqués en très petites quantités et la marque indique déjà leur retrait du marché dés la fin de ce mois comme en atteste ce document interne.

docintel2

Le fondeur aurait lancé le retrait des 3 puces  Core M E0 commercialisées à la fin du mois d’Octobre. Les Core M 5Y70 à 1.10GHz, ainsi que les Core M 5Y10 et Core M 5Y10A à 0.8GHz dans cette révision ne sont plus produits. La dernière fenêtre de commande pour ces puces daterait du 26 Septembre dernier… Aucune autre pièce n’aurait pu être commandée après cette date. Les fabricants pouvant alors se rabattre sur le stepping suivant en F0.

Les constructeurs ayant développé des machines spécifiquement pour cette puce ne devraient pas être affectés puisque le nouveau stepping F0 va venir s’ajuster dans les mêmes contraintes énergétiques et de dissipation dans le futur. Il est intéressant de constater qu’Intel se justifie de cet abandon par une raison commerciale : « La demande du marché a changé pour d’autres produits Intel. »

La pilule doit être amère pour Lenovo qui a beaucoup misé sur le lancement de son Yoga Pro 3 dont le travail d’ingénierie aura désormais bien du mal à se rentabiliser. L’Ultrabook haut de gamme du fabricant Chinois est impossible à vendre désormais à toute personne surfant quelques minutes à la recherche de ses performances. ll faudra donc sortir une nouvelle révision du produit et communiquer dessus, encore.

A noter que ces premières puces fabriquées par Intel, sous le stepping Eo n’ont pas été distribuées à tous les fabricants et que certains autres ultrabooks commercialisés sont déjà équipés d’une puce révisée sous le stepping F0. L’Asus Ultrabook UX305 est par exemple équipé pourrait être équipé d’un de ces Core M F0 dont on ne connait pas encore, faute de tests, les réactions.

C’est, quoi qu’il en soit, un coup dur pour Intel et sa nouvelle gamme Broadwell, si l’architecture n’est pas du tout remise en cause, le premier lot a créé un doute important sur la performance globale de cette offre. Un doute qu’il faudra lever d’une manière ou d’une autre.

Source : KitGuru

8 commentaires sur ce sujet.
  • 21 novembre 2014 - 21 h 13 min

    Merci Pierre pour cette article qui confirme bien ce que j’ai pu lire à droite et à gauche. Les clients de Lenovo vont donc payer les pots cassés… Je trouve quand même que ce n’est pas très professionnel de la part d’Intel. Leurs puces sont surement soumises à pas mal de tests, donc ils savaient très bien qu’il y avait des problèmes mais les ont quand même commercialisées…

    Répondre
  • 21 novembre 2014 - 21 h 50 min

    @kiki_749: tu insinues qu’Intel serait une grosse machine à fric? Quoique, en y réfléchissant bien…

    Répondre
  • 22 novembre 2014 - 10 h 24 min

    Pour moi, c’est assez logique, intel a promis à ses actionnaires de produire une première puce 14nm avant fin 2014, alors ils ont précipité la sortie de ces prototypes et ont vendu leur (petit) stock . Les vrais modèles finalisés sont ceux qui arriveront au printemps prochain.

    Répondre
  • 22 novembre 2014 - 11 h 06 min

    Étonnamment qu’Intel ait vendu un produit peu aboutit ne me choque pas tant que ça en soit. Par contre que Lenovo est fait un ultrabook, à prix d’or, avec ses puces sans se rendre compte que les performances ne suivaient pas …

    Ils font des produits sans les tester en conditions réels ??

    Répondre
  • 22 novembre 2014 - 12 h 41 min

    @guigui8: Ouai sauf que si les Step F0 s’avèrent efficaces c’est @Paulin ARBOUX qui aura vu juste.

    Intel met sur le marché des puces . Les constructeurs disposent de samples pour créer leurs machines. Si Lenovo a construit ses Yoga Pro 3 avec un E0 étranglé par sa chaleur, c’est la faute de qui ?

    Surtout que le stepping est une pratique qui existe depuis longtemps sur les processeurs, les marques savent a quoi s’attendre. Si certains n’ont pas encore d’Ultrabooks sous Core M alors que d’autres ont sorti les leurs,c’est ptet aussi qu’il y a une raison.

    Si j’en crois les documents la fenetre de sortie des puces E0 et F0 il n’y a pas de soucis pour proposer une puce Core M en 2014 pour Intel. Apres reste a connaitre les perfs et la réaction du Core M F0…

    Répondre
  • 22 novembre 2014 - 18 h 57 min

    Lenovo est responsable d’avoir sorti ce produit en sachant ses limites. Mais la conception de l’ultrabook s’est fait sur les spécifications du nouveau processeur d’Intel.
    Or l’avantage de Broadwell était justement d’éviter le recours au throttling qui affectait déjà la génération précédente, utilisée dans la Surface pro 3.

    Donc, Lenovo s’est fait avoir mais la situation monopolistique d’Intel l’empêche de (trop) se plaindre.

    Est-il possible qu’Intel puisse corriger une telle catastrophe sur ses pré-séries, sur un progrès fortement mis en avant ?

    Répondre
  • 23 novembre 2014 - 21 h 42 min

    @Amike
    Lenovo et Intel sont des industriels, l’un étant client de l’autre qui est son fournisseur.

    C’est clairement de la responsabilité de l’intégrateur de vérifier SES produits qui intègrent des technologies sur lesquels il n’a pas de visibilité directe.

    Et rien avoir avec un quelconque monopole.. Ce sont des accords et désaccords financiers et commerciaux qui régleront le problème. Lenovo représentent des pdm chez Intel qui lui permettront de faire pression, si besoin dans ce dossier, sur Intel.

    Lenovo et Intel ne sont pas dans la cour du lycée. Ce sont deux grandes entreprises qui savent se disputer comme se parler suivant les intérêts de chacun.

    Intel a probablement eu un problème de QA, peut être un peu trop sous pression de ses clients tels que Lenovo qui veulent sortir des produits à très forte valeur ajoutée pour la période des fêtes.

    Répondre
  • 26 novembre 2014 - 1 h 52 min

    Et au final, les dindons de la farce, ça ne sera ni Intel ni Lenovo, mais bien les acheteurs de Yoga Pro 3 qui sont floués et qui n’auront pas une machine échangée, je suppose. :(

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *