Remix IO, Jide relance une TVBox 4K sous Android 7.0 à 99$

C’est encore une fois par la case du crowdfunding que Jide veut financer sa prochaine TV Box, la Remix IO. La marque derrière Remix OS veut faire de sa nouvelle minimachine un outil 3-en-1. Un ordinateur personnel classique, une console de jeu et un lecteur de salon pouvant prendre en charge la vidéo jusqu’en 4K. Annoncée à 99$ en précommande la solution est séduisante.

Du moins d’un point de vue technique, car la marque a sérieusement revu à la baisse ses ambitions d’un point de vie design. La Jide Remix Mini et son châssis  plein  de courbes fait place à un boitier des plus classiques. Un bloc noir, en plastique mat, percé d’une connectique standard, c’est la solution retenue pour ce nouveau modèle.

Remix IO

Plus proche du format MiniPC tel un Brix ou un NUC, la Remix IO se positionne sur le marché des Minimachines Android avec pas mal d’ambitions. Etre à la fois un PC de bureau capable de vous épauler pour des travaux bureautiques, du multimédia et du surf mais également vous permettre de jouer à la logithèque Android classique.

Pour y parvenir, le petit appareil emploie Remix OS qui rajoute une surcouche à un Android 7.0 lui permettant ainsi de piloter clavier et souris comme sous un système d’exploitation classique mais également de gérer des applications fenêtrées en multi tâche à l’écran.

Remix IO

Jide fait appel à un materiel classique mais performant avec un SoC ARM Rockchip RK3368, une solution composée de huit coeurs, tous en Cortex-A53 cadencé à 1,5 GHz que la machine pourra déployer en fréquences et en nombres suivant les tâches à accomplir. La partie graphique est confiée à un chipet PowerVR SGX6110 capable de prendre en charge « des formats 4K à 60 images par seconde ».

Remix IO

Jide met en avant une compatibilité UltraHD avancée mais, dans la pratique, la puce n’est pas capable de gérer tous les formats vidéo. Le H.265 est lisible de manière fluide uniquement en 720p avec cette puce, en 1080p l’affichage tombe à 15 images par seconde. La « 4K » est inatteignable. Les formats de streaming VP9 ne sont pas non plus correctement gérés avec une impossibilité de prendre en charge la partie sonore du signal.

La mémoire vive grimpe à 2 Go et le stockage est composée de 16 Go de eMMC implantés sur la carte, épaulés par un lecteur de cartes MicroSD donné comme compatible avec des cartes 128 Go.

Remix IO
La connectique est plutôt complète avec un port HDMI 2.0 qui servira à afficher en UltraHD les formats H.264 et autres qui sont bien pris en charge par la puce. En revanche, je doute que l’engin dispose d’un module HDCP supplémentaire, la puce Rockchip n’en a pas par défaut, et donc les contenus protégés ne seront pas lisibles.

Remix IO

Le reste de la boite est percé de multiples ports avec quatre ports USB 2.0, un Ethernet non détaillé, un port jack audio et un port VGA. On remarque également que la machine est, pour le moment, ventilée, ce qui ne sera pas forcément le cas de l’objet final. Un port infrarouge est visible en façade.

Remix IO

Le point fort de l’offre de Jide vient de l’apparition d’Android 7.0 sur l’engin, modifié par Remix OS. On a là une solution très complète pour un usage de bureau. Le Remix IO devrait parfaitement se débrouiller dans de nombreux usages comme la bureautique ou le multimédia et permettre également le lancement de jeux de manière fluide. Ne vous attendez pourtant pas à des miracles d’un point de vue 3D, les 8 coeurs Cortex-A53 ne sont pas des monstres associés à ce chipset PowerVR.

Remix IO

L’idée est plus de pouvoir ouvrir une application de travail et de fenêtrer un jeu dans un coin de son bureau que de lancer le dernier jeu 3D du marché. Le fait de retrouver une gestion souris complète avec barre de tâches, et possibilité de redimensionner ses fenêtres à l’écran, est probablement plus pertinent que la puissance de calcul développée par la machine.

Voir la fiche sur KickStarter

 

5 commentaires sur ce sujet.
  • 21 octobre 2016 - 11 h 58 min

    En espérant que le système évolue un peu plus que ce qu’il propose tout de suite…

    Répondre
  • 21 octobre 2016 - 23 h 40 min

    Perso ,j’espère que cet OS arrivera a perce comme Android alternatif .

    Pas mal de TV box sous Android mais pas une seule qui offre un Android plus convivial .

    REMIX semble être cet OS qui pourrait bousculer la donne .

    Répondre
  • 22 octobre 2016 - 20 h 17 min

    Petit détail, il me semble avoir compris qu’il y a android TV sur la petite boite.

    Répondre
  • 25 octobre 2016 - 9 h 52 min

    Dans les questions réponses de la campagne :

    Will the Remix IO play 4K/Full HD/HD Netflix/Amazon Video content?
    Remix IO can decode and output videos up to 4K. However, for platform (ie. YouTube, Netflix, etc.) specific videos that are in Full HD (1080p) and 4K, we are still in development to work out some issues. We fulfill in March and we’re confident we will be able to work out those issues by the time your Remix IO ships

    Donc pour 100€ on a une box Android dont on est même pas sur qu’elle va gérer les DRM et utiliser les applications vidéos communes en hautes résolutions. Pour le coup ça me refroidit beaucoup.

    Répondre
  • 3 novembre 2016 - 18 h 32 min

    […] vient tout juste de lancer un financement participatif sur Kickstarter pour sa Remix IO. Un engin positionné à 99$ qui offre la possibilité d’être exploité […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *