Remax Rexbook-S : Un 14″ qui confirme l’appétit des petits constructeurs Chinois

Alors que les géants de l’industrie du PC sont quelque peu, ahem, sclérosés dans une position d’attente en s’observant tous du coin de l’oeil, les marques noname continuent de mettre une certaine pression sur leur “petit” marché local. Et la pression devient forte à en juger par ce Remax Rexbook-S.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Le Remax Rexbook-S est un 14″ qui utilise une dalle FullHD 1920 x 1080 pixels de type IPS montée dans un cadre aux bordures plutôt minces et protégée par une dalle Gorilla Glass de Corning. Cela n’est pas au niveau d’un Dell XPS 13 ou d’un Xiaomi Notebook Air mais c’est un bel effort que l’on commence à croiser de plus en plus sur ce marché particulier.

2018-02-15 11_19_41-minimachines.net

Un effort qui ne se solde pas par un tarif outrancièrement trop élevé puisque cet engin fait son apparition en Asie autour des 520€ à sa sortie. Un prix qui devrait dévisser quelque peu dans les semaines à venir et que l’on pourrait espérer sous les 500€ rapidement. Pour ce montant, le Remax Rexbook-S  annonce des composants solides, ceux qui ont fait le succès de certaines machines récemment comme le 12.5″ de Xiaomi ou le Thinker de Cube.

2018-02-15 11_11_59-minimachines.net

On retrouve donc un Intel Core M3-7Y30 dissipé passivement associé à 8 Go de mémoire vive DDR3L – apparemment soudée à la carte mère – et 256 Go de stockage sur un SSD au format M.2. Un trio qui devrait offrir des performances tout à fait suffisantes pour de nombreuses tâches comme nous avons pu le voir dans le test du Xiaomi Notebook Air 12.5″ pourtant moins bien équipé (Core M3-6Y30 et 4 Go de mémoire vive seulement.)

2018-02-15 11_20_05-minimachines.net

Autour de ces composants de base, on retrouve un wifi de type 802.11AC, du Bluetooth 4.1 et une connectique relativement complète. Deux ports USB 3.0 type-A, un port USB Type-C, une prise de charge jack, une sortie vidéo MiniHDMI et une prise stéréo jack 3.5 mm pour casque.

2018-02-15 11_19_58-minimachines.net

Le Remax Rexbook-S propose un clavier rétro éclairé Qwerty, une webcam 2 mégapixels et un microphone pour la vidéo conférence, un large pavé tactile et une batterie 5000 mAh. Une paire d’enceintes stéréo est également située à l’avant du châssis bas. L’ensemble mesure 32.2 cm de large pour 22.2 cm de profondeur et 12.8 cm d’épaisseur pour un poids de 1.56 Kilos. L’engin semble livré avec une licence de Windows 10 Anglaise.

Remax Rexbook-S 8/256Go

Remax Rexbook-S 8/256Go

14″ FullHD – Intel Core M3-7Y30 – 8Go – 256Go M.2 – WifiAC - Bluetooth 4.1 - clavier rétroéclairé QWERTY – Webcam 2 MP - 5000 mAh - 2 USB 3.0 - 1 USB 3.1 Type-C - MiniHDMI - Windows 10.
DISPONIBLE A 522.23€

Pas assez d’informations pour le moment pour conseiller l’achat de cet engin mais le ratio prix/services/performances semble très correct. Avec un petit tassement sous le seuil psychologique des 500€, le Remax Rexbook-S deviendrait encore plus alléchant.

2018-02-15 11_19_50-minimachines.net

Evidemment, si le constructeur avait la bonne idée de proposer un clavier AZERTY, ce serait encore mieux mais si je vais me fouler de mon habituel email de demande, je doute qu’une réponse positive me parvienne pour le moment. La qualité des machines évolue plus vite que les mentalités des fabricants.

 

 

36 commentaires sur ce sujet.
  • 15 février 2018 - 11 h 40 min

    Il est clair quand quand ces “petits” constructeurs vont percuter qu’un clavier adapté aux multiples marchés, ils pourront prendre le pas sur les “gros” !

    Mais le problème, c’est que justement, comme ils sont “petits”, ils n’ont pas la capacité/volonté de voir plus grand… Pour le coup, nos joyeux constructeurs habituels n’ont aucun soucis à se faire…

    Répondre
  • 15 février 2018 - 11 h 45 min

    J’ai beau avoir “l’habitude” de taper en QWERTY, c’est vraiment un point bloquant pour moi sur ces machines chinoises. J’ai pas spécialement envie de jongler entre plusieurs dispositions de touches selon le matériel que j’utilise et je n’ai pas la possibilité de passer en QWERTY sur le clavier du boulot ou sur les laptops que j’ai déjà. Tant pis pour ces offres sympathiques…

    Répondre
  • 15 février 2018 - 11 h 58 min

    Si j’ai bien lu, cette machine est fanless ? C’est très intéressant pour un ordinateur de 14 puces, on n’en trouve pas, il me semble.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 12 h 04 min

    Il existe des stickers AZERTY et ils sont très efficaces
    Je l’ai fait dernièrement et c’est très bluffant
    J’hésiterai plus à prendre un chinois en QWERTY maintenant

    Répondre
  • Fox
    15 février 2018 - 12 h 31 min

    @talex06: des stickers sur un clavier rétro éclairé ? j’ai un peu peur pour le coup

    Répondre
  • 15 février 2018 - 12 h 36 min

    Je ne comprends pas trop ces remarques répétées concernenant les clavier qwerty,
    comme si on savait bien mieux qu’eux ce qu’il faut faire pour booster leurs ventes.
    Il faut garder en tête que ces constructeurs passent le minimum de temps à créer ces machines,
    et ils vendent essentiellement en chine.
    Cela ne m’étonnerait pas que l’export représente moins de 1% de leurs vente.
    Ont-ils déjà entendu parler de la France ;-) ? Malgré le smiley c’est une remarque sérieuse.

    Répondre
  • Fox
    15 février 2018 - 12 h 39 min

    @warp: Je pense effectivement qu’avec notre azerty nous ne pesons vraiment pas lourd par rapport a tous les qwertistes du monde entier. Encore une exception francaise a la mords moi le n*

    Répondre
  • 15 février 2018 - 12 h 54 min

    @warp: C’est peut être 1% de leurs ventes en tant que fabricant mais ce sont des centaines voir des milliers de ventes pour les revendeurs. Hors quand on discute avec un fabricant il nous explique que le MOQ pour un clavier AZERTY est assez bas, 250, 300 ou 500 pièces seulement. Sans surcoût évidemment…

    Du coup certains revendeurs pourraient allègrement commander des versions AZERTY de ces machines et les mettre en vente. Mécaniquement une fois ce frein ôté, les centaines de ventes se transformeraient en encore plus de ventes.

    On ne sait pas mieux que le *fabricant* ce qu’il doit faire pour vendre au global, par contre pour un revendeur qui a un site en Français, un entrepôt en France et des ambitions pour le pays en terme de part de marché cette démarche AZERTY semble un poil plus logique non ? Tester 250 pièces en Azerty, les stocker en France et les proposer, voir si cela fonctionne a t-il plus de sens que de stocker 250 machines en Qwerty ?

    Répondre
  • GdB
    15 février 2018 - 12 h 57 min

    @Fox: c’est une exception liée à notre langue… Pas d’accent sur les qwerty tout simplement. Et pour écrire sur un qwerty, c’est une habitude à prendre, pareil pour les ç. Le plus embêtant c’est de passer de l’un à l’autre.
    Il me semble notre vénérable azerty est sous le coup d’une étude pour l’améliorer. Je me demande si Pierre n’en a pas parlé dernièrement.

    Répondre
  • SDK
    15 février 2018 - 13 h 32 min

    Pierre, peut on espérer bientôt un modèle chinois avec charnière 360° ou la nouvelle solution Intel avec puce AMD ?

    Répondre
  • 15 février 2018 - 13 h 43 min

    Ce qu’il faudrait, à minima, c’est que quelqu’un fabrique un kit de touche Azerty pour ce genre de produit. Il ne resterait plus qu’à clipser et déclipser pour ceux qui le souhaitent. A leurs risques et périls.Perso, ça m’intéresserait – en fonction du prix évidemment.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 13 h 44 min

    Ou alors que Xiaomi lâche le fichier 3D des touches pour qu’on puisse en imprimer si cela est possible.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 13 h 48 min

    @Pierre : ta remarque n’est pas dénuée de sens.
    Mais tu te mets plus du côté du revendeur que du fabricant.
    Parmis les arguments, il y a aussi celle de la connaissance du marché : combien de petits “fabricants” chinois n’ont même jamais entendu parler de la France.
    Produire une laptop, avec une étiquette, une boite, une description. Ou produire en azerty pour la France (tout de même 70M d’habitants), mais aussi pourquoi pas pour la belgique avec le clavier azerty belge (11M d’habitants), n’oublions pas aussi le clavier qwertz pour l’Allemagne, une partie de la Suisse, le Luxembourg, ….peut-être 120-130M d’habitant. On arrive péniblement à 250M d’habitant avec déjà 3 dispositions de claviers.
    Par rapport à largement plus d’1.5Milliards d’habitants en Chine pour une seule disposition de clavier. (ajoutons aussi l’Inde, les états-unis, le Canada…..enfin le reste du monde).
    En résumé ces choix de claviers pour moi est une évidence pour les petits fabricants.
    La question vaut par contre peut-être la peine d’être posée pour de plus gros fabricants comme Xiaomi.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 13 h 52 min

    Pas besoin de changer le Qwerty. Il suffit de définir le clavier comme portugais et mémoriser où se trouvent dorénavant les touches ç (sur le ;),´`(sur le }), + (sur [), entre quelques autres, toutes du côté droit. C’est facile et question de temps. Devant écrire dans diverses langues je n’ai jamais acheté un ordi azerty (un obstacle pour moi).

    Répondre
  • 15 février 2018 - 14 h 10 min

    @SDK: “Solution Intel avec puce AMD”
    rayer la mention inutile xD
    Je pense que tu parle des cpu intel avec une gpu amd rizen?

    Répondre
  • SDK
    15 février 2018 - 14 h 35 min

    @Nisya je parle de la solution qui sera dans les nuc hades canyon

    Répondre
  • 15 février 2018 - 14 h 41 min

    @warp: Précision maître Capello: le Quertz, c’est pour toute la Suisse en fait.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 14 h 53 min

    @SDK: Il y a déjà des modèles chinois avec des charnières 360° pour le moment j’aii pas croisé de merveilles cela dit.

    Pour les puces Kaby Lake-G, je pense que la primeur ira aux gros constructeurs mais si ça fonctionne, pourquoi pas a terme.

    @Nielda: Il reste le soucis de disposition. C n’est pas tant ls touches que la touche entrée horizontale et le basculement de certaines autres touches qui pose soucis.

    @warp: Je croyais que c’était clair, le “fabricant” Remax m’est parfaitement inconnu et je n’en ai jamais parlé auparavant. Il fait partie de la cohorte de marques qui labellisent un engin fabriqué par un autre constructeur ODM. Je ne peux pas influer sur Remax car il est fort possible que ce soit 2 types dans un bureau à HK et c’est tout. Donc oui, ma remarque va du côté des distributeurs qui ont souvent aujourd’hui plus de volume que certains de ces “fabricants”. Si Gearbest ou Geekbuying voulaient tenter l’aventure, ça aurait du sens pour eux. Pas pour Remax. Mais eux peuvent demander à Remax ou à l’ODM un batch de 250 ou 500 pièces identiques pour les transporter en France.

    Ensuite il faut que tu comprennes que le fabricant ODM a déjà le clavier en AZERTY dans son catalogue. Quand Remax (ou autre) fait ses emplettes il demande un clavier QWERTY très logiquement mais il ne lui coûterait rien de demander un clavier AZERTY. C’est juste une partie de la chaîne d’assemblage qui recevrait 5 cartons de 50 claviers AZERTY en provenance du stock à la place des 5 cartons habituels de claviers QWERTY. Les 250 machines seraient ensuite emballées, palettisées et dirigées vers le client.

    Cela arrive tous les jours à ce type de constructeur d’influer ainsi sur leurs chaines en changeant la mémoire vive, le stockage, la dalle ou la carte wifi de leurs engins. Certains ont même des bouchons pour des ports non désirés sur une carcasse commune de châssis.

    En gros, aucune influence sur le prix de l’engin, aucune influence sur le temps de production, c’est totalement transparent pour le fabricant de proposer un batch qui correspond juste à son MOQ.

    “La question vaut par contre peut-être la peine d’être posée pour de plus gros fabricants comme Xiaomi.”
    J’aime bien cette phrase qui me dit que mes effort n’en valent pas la peine :)

    Non justement, ce n’est pas la peine de la poser à Xiaomi qui a une stratégie propre de distribution. Pour rappel il n’y a pas de revendeurs officiels Xiaomi, Seul Xiaomi distribue du Xiaomi et tous les autres le font comme ils peuvent mais sans l’aval officiel de Xiaomi. Du coup la marque est la seule déterminer son calendrier de distribution et donc ses choix géographiques. Zéro chance d’influer sur Xiaomi, un espoir pour influer sur un distributeur. Je me dit que mes efforts valent la peine.

    Répondre
  • Tib
    15 février 2018 - 15 h 02 min

    Si leur batterie est aussi optimisée que sur le thinker n’espérez pas plus de 3 heures en usage light :x

    Répondre
  • 15 février 2018 - 15 h 07 min

    ATTENTION, il y a un Gros PIÈGE au Niveau de la Batterie,
    car c’est Batterie Lithium-Polymère !
    Le GROS problèmes des Batterie Lithium Polymère,
    c’est que chaque cellule ne doit pas avoir une tension minimale (inférieur à 2,7 V ),
    car les dommages sont irréversibles. CHANGEMENT de BATTERIE OBLIGATOIRE !!!

    Les autres Inconvénients des batteries Lithium-Polymère sont :
    -Moins de cycles de vie que la Lithium-Ion (100 à 200 cycles en général!),
    c’est BEAUCOUP MOINS !
    -Charge soumise à des règles strictes, sous peine de risque d’inflammation.
    -Moins sûres que les Li-ion (moins résistantes à la surcharge et aux fuites d’électrolytes).
    Chaque cellule ne doit pas dépasser la tension maximale (gonflement puis incendie ou explosion)!

    J’appelle cela faire des économies à la CON…
    pour gagner quelques dollars !

    Les Chinois en général ont énormément de mal à faire de la qualité…
    Et j’en parles par expériences (batterie de capacité inférieur à celle annoncée,
    qualité du montage fait à l’arrache, ou ce n’est pas le bon matériau utilisé,
    même un de mes téléphone acheté sur un web site Chinois célèbre,
    essaye de faire jouer la garantie, Tu vas pleurer…)

    Ils ont du mal à comprendre que les Occidentaux sont prêt à payer quelques dollars de plus,
    pour avoir de la Qualité, heureusement que certains comme XIAOMI l’ont compris…

    J’ai vécu en Asie…
    l’arnaque est malheureusement une espèce de sport National !
    Et c’est bien DOMMAGE…

    Répondre
  • 15 février 2018 - 15 h 08 min

    @Tib: Ce qui tue la batterie du Thinker c’est le détail que tu as oublié de men,tionner : Son écran 3000 x 2000 IPS très lumineux. C’est aussi son gros point fort :)

    Répondre
  • Tib
    15 février 2018 - 15 h 47 min

    @Pierre Lecourt: C’est vrai l’écran est superbe mais la batterie occulte tout le reste

    Répondre
  • 15 février 2018 - 16 h 00 min

    J’ai collé des stickers sur 25 touches d’un Jumper Ezbook 3 Pro pour le transformer en un clavier azerty parfaitement fonctionnel une fois les paramètres Windows modifiés en conséquence.
    Si Jumper fournissait les fichiers 3D il aurait été possible d’imprimer les touches pour créer les “1&”, “2é~”, etc. Çà serait plus propre que des stickers.
    Et ça serait d’autant plus intéressant pour un clavier retroéclairé comme celui du Xiaomi.
    Faire “sauter” les touches originales est finalement assez simple à faire. Par contre je ne sais pas sur une imprimante 3D “à 200, 300euros” est assez précise pour imprimer le mécanisme de fixation des touches.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 16 h 07 min

    Très bien l’absence de ventilateur. Mais il pourrait être un peu plus épais (@Pierre, tu as écrit cm au lieu de mm d’ailleurs) pour y caser un RJ45. Et peut-être avoir aussi du coup la place pour un SSD sata de 7mm et/ou un peu plus de volume pour la batterie.

    L’évolution est bonne, ça va être bon d’ici à ce qu’ils puissent sortir leurs bécanes en kaby lake.

    Répondre
  • 15 février 2018 - 20 h 17 min

    @Pierre Lecourt: c’est le minimum pour un vrai azerty avec la touche entrer sur deux niveau et la touche supérieure et supérieure? Ou c’est juste la bidouille qui consiste à changer la sérigraphie des touches d’un clavier qwerty. On trouve en France des netbook chinois (avec cette bidouille dégueux) importer par l’entreprise qui possède la licence Thomson pour les pc et tablette ainsi qu’une autre entreprise qui possède la licence schneider pour les pc. Si c’est si peu chère de faire du vrai azerty pourquoi ces entreprises ne le font pas ?

    Répondre
  • 15 février 2018 - 20 h 35 min

    @Aimevais: Je connais bien oui, dans le cas de ces boites c’est du noname de chez noname sans aucune modification en fait mis à part l’injection logicielle et effectivement le gravage laser. Le but c’est d’être les plus low-cost possible. Les machines ne proposent probablement pas d’autres configuration de touches ni de touche entrée sur 2 niveaux…

    Quand on vend un Pc à 149€ chez electro dépôt, on se doit de leur filer une jolie marge. Si on fait le calcul final après les taxes, ces machines ne laissent qu’une part minimale au materiel. Ptet 70/80€…

    Ça n’empêche pas que certaines sont intéressantes (chez Shneider surtout qui sont assez malins)

    Répondre
  • 15 février 2018 - 21 h 24 min

    @Tib: Je tiens 5h avec mon Thinker I35

    Répondre
  • Tib
    15 février 2018 - 21 h 47 min

    @pilef:
    Je ne sais pas ce que tu fais avec , j’ai battery bar pro dessus, luminosité 20-25% wifi on, surf ou vidéos sur netflix je ne dépasse pas 2h40. Même en faisant du paint. Mon modèle doit être défectueux

    Répondre
  • 15 février 2018 - 23 h 21 min

    Salut Pierre, les chinois utilisent quels types de claviers ? Des QWERTY exclusivement ? Comment font-ils pour leurs caractères mandarins (sinogrammes) ? 🤔

    Répondre
  • 15 février 2018 - 23 h 35 min

    @Pote: C’est logiciel, par combinaisons de touche. Pour écrire un idéogramme tu te sert de la même méthode qu’en Français : Tu épelle la sonorité du mot que tu veux écrire. Le logiciel détermine ensuite quel mot tu dois vouloir écrire, te les propose et tu choisis dans la liste celui que tu veux dire. comme le chinois est une langue tonale avec des sens très différents suivant la prononciation des mots, tu as difficilement le choix de faire autrement puisque tu ne peut pas retranscrire des finesses de langage oral. C’est la méthode Pinyin, la plus courante là bas. Elle existe en simplifié et en traditionnel,

    Il existe d’autre méthodes qu iconjuguent des idéogrammes de base (il y en a une vingtaine de mémoire) que tu combines à d’autres éléments supplémentaires (plus de 60) ce qui te fait déjà un joli paquet de combinaisons. Une chose que peuvent faire les touches d’un clavier assez facilement. Il y a des milliers d’idéogrammes et peu de touches de clavier, il a fallu trouver des solutions logicielles donc.

    Ils utilisent le Qwerty car pour eux ce n’est qu’un moyen d’accéder à ces bases et dérivés mais surtout parce qu’il y a plusieurs façons d’écrire ces idéogrammes et plusieurs langues écrites en Chine. du coup c’est le logiciel qui fait une grosse partie du boulot.

    https://www.youtube.com/watch?v=5Ip4VjlD7Ew

    Répondre
  • 16 février 2018 - 0 h 32 min

    Comme tu le dis, Pierre, ce qui est le plus gênant n’est pas tant le QWERTY que la touche ENTER.
    En réalité, il existe 2 disposition de QWERTY “de base” (non adapté pour une langue autre) : la disposition anglaise avec la touche ENTER sur 2 rangs, et la disposition étasunienne avec la touche longue.
    Malheureusement, les asiatiques ont adopté la disposition étasunienne.
    Pour taper le plus souvent en BÉPO, je me fiche de ce qui est réellement affiché sur les touches (même en AZERTY) je frappe en aveugle. Mais la touche ENTER longue est une véritable plaie qui modifie assez profondément la disposition de toute la partie droite du clavier, justement celle qu’on utilise le moins souvent avec les auriculaires.
    A mon sens, il vaudrait mieux insister pour avoir une disposition “à l’anglaise”, on a plus de chances de l’avoir (quasiment tout le monde l’utilise, à part USA et Asie sous leur dépendance culturelle) que des localisations plus poussées.

    Répondre
  • 16 février 2018 - 11 h 21 min

    A son prix de lancement, je saisis mal l’intérêt de cet ordi face à un xiaomi notebook 13″ que l’on trouve pour à peine plus et dont les caractéristiques sont autrement plus intéressantes.

    Répondre
  • 16 février 2018 - 11 h 34 min

    @lutindu13:
    le laptop que vous citez n’est pas à refroidissement passif déjà, il est en 13 pouces, et celui là en 14 pouces, le xiaomi a une carte graphique nvidia pas ici etc…

    Répondre
  • 16 février 2018 - 12 h 19 min

    @lutindu13: Ce que dit ce billet c’est que le noname chinois s’empare des composants et des caractéristiques qui étaient l’apanage des grandes marques il y a encore quelques trimestres. Le noname chinois a une caractéristique intéressante, il est TRES concurrentiel. Après libre à chacun de ne voir que cette machine et pas la forêt d’autres machines qui se cache derrière.

    Pour ma part quand une marque totalement inconnue sort une machine de son chapeau et la présente au public à ce type de tarif, je me doute que d’autres un poil plus connues vont rapidement suivre et faire dévisser le prix rapidement en réaction.

    Répondre
  • 16 février 2018 - 14 h 18 min

    @Tib: Surf + bureautique classique. Là BatteryBar m’indique 3h21 pour 66% de batterie restante. Et le PC est allumé depuis 1h21 (en partant de 93% de batterie).

    Peut-être que ta batterie est défectueuse ou que tu as un process en tâche de fond qui te bouffe ta batterie (tu peux voir ça dans le gestionnaire de tâches de Windows, en affichant “Temps processeur” dans l’onglet “détails”)

    Répondre
  • 18 février 2018 - 1 h 37 min

    je suis sur un MacBook pro japonais, en Qwerty de base.
    Les accents, c’est un appui long eèéêëēėę, c’est un poil plus long qu’un basic azerty pour du français pur, mais bien plus versatile lorsque l’on jongle entre différentes langues.
    Un sélecteur d’accentuation et un bon assistant orthographique devrait à la longue faire disparaître toute frustration.

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *