Raspi Boy : Une console d'émulation portable autour d'une Raspi Zero

Raspi Boy : Une console d’émulation portable autour d’une Raspi Zero

La Raspi Boy propose une solution originale autour d’un sujet à la mode, l’émulation de vieilles consoles. L’idée, ici, est non seulement de vous laisser jouer à d’anciens titres en mobilité mais également de comprendre et d’assembler votre console à partir d’éléments préfabriqués.

La genèse du projet est simple, émerveillé par la GameBoy Zero et sa promesse d’un jeu en mobilité, Pierre-Louis Boyer qui est à l’origine de la Raspi Boy, décide de créer une solution alternative. Moins complexe à assembler, sans soudure et surtout moins chère, elle s’articule autour d’une carte de développement Raspberry Pi zéro et de composants simples et prêts à l’emploi.

Suivant les kits proposés par ce financement participatif sur Kickstarter, il ne faudra pas plus de 5 minutes et au pire 69€ pour obtenir les composants indispensables au montage de la RaspiBoy. Ce choix d’un kit est intéressant puisqu’il permet d’appréhender les composants nécessaires à la fabrication d’un tel outil. Mais ce choix a été rendu nécessaire par l’emploi d’une Raspberry Pi Zéro puisqu’il est impossible d’acheter en masse cette carte de développement low-cost.

Il faudra donc acheter la carte à part et l’intégrer facilement dans la Raspiboy étape par étape à l’aide d’un guide vidéo et d’une documentation au format PDF. Enfin, vous devrez alimenter la Raspi Boy en jeux via les différentes plateformes d’émulation déjà disponibles en ligne. Une simple recherche sur Google est suffisamment éclairante pour comprendre que cette étape n’est pas difficile et donne des résultats étonnants.

Raspi boy

Enfin, la Raspi Boy propose pas mal de fonctions intéressantes en plus de sa portabilité classique : La présence d’une sortie HDMI autorise de jouer sur un grand écran dans son salon. Autre fonction sympathique, la possibilité de jouer jusqu’à 4 joueurs en connectant des manettes sur la console Raspi Boy elle même connectée à votre écran. De quoi retrouver des parties endiablées avec des amis au fond de votre canapé mais aussi en mobilité à condition de laisser l’autre joueur suivre l’action sur votre petit écran 3.5″.

Raspi boy

A peine lancé, le projet a déjà trouvé 223 bakers et presque 18 000€ sur les 50 000€ demandés. Il reste des packs en Early Birds pour obtenir la console à 59€ et d’autres packs avec différentes options (plus de batterie, un port USB supplémentaire, une carte MicroSD 16 Go …) qui grimpent jusqu’à 5900€ pour obtenir… 100 Raspi Boy ( Pour le revendre ou si vous cherchez un cadeau d’entreprise par exemple !).

22 commentaires sur ce sujet.
  • 7 décembre 2016 - 20 h 14 min

    rajouter 8€ pour les frais de port et 5 pour la rpi
    est-ce que ça vaut le coup ? je ne sais pas
    mais c’est très tentant et je pense que je vais céder à la tentation

    Répondre
  • 7 décembre 2016 - 20 h 52 min

    Très bon projet et à tarif abordable. LA qualité du screen fait peur. Reste à voir la qualité de la croix et des boutons, là aussi, j’ai un peu peur…il a sans doute récupéré les éalements dont le PCB dans les pad Snes noname à 3€

    Répondre
  • PL
    7 décembre 2016 - 21 h 15 min

    Bonjour,

    La qualité du LCD est bonne, elle sort mal dans la vidéo à cause de ma caméra ! Il s’agit en fait d’un LCD similaire que celui qui est utilisé dans toutes les gameboy zero (de type sudomod)
    Pour les boutons j’ai testé 4 fournisseurs différents pour trouver des boutons qui soient de bonne qualité!

    Merci minimachines pour ce super article!

    Répondre
  • bob
    7 décembre 2016 - 23 h 24 min

    question : comment « alimente » t on en jeu ce projet ? il faut installer un emulateur sur le raspberry pi zero ? si oui lequel et que peut on esperer comme emulation ? gameboy, nes, mastersystem, neogeo, amstrad, amiga, …?

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 9 h 21 min

    Bonjour,

    Il manque les boutons L et R pour jouer aux jeux snes / ps1 ou j’ai mal regardé ?

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 9 h 34 min

    Sinon, vous pouvez faire ca aussi avec une PSP HS.
    Faite une recherche google du type PSPi.

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 9 h 36 min

    @ekyo: Non, il y a bien les boutons L et R. Regarde la derniere image du GIF.

    Par contre, ca ne m’a pas l’air vraiment portable ! Elle est ou la batterie???

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 10 h 09 min

    Pour avoir passé pas mal de temps à fabriquer des consoles rétro portables à base de rpi, je trouve le concept vraiment bien abouti et le prix des plus raisonnables.
    Je vais aller jeter un oeil tout de suite sur la campagne de financement.

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 11 h 11 min

    @myke:
    La batterie est dans la partie basse de la console (9:21 dans la vidéo)

    Répondre
  • PL
    8 décembre 2016 - 12 h 04 min

    @bob sur raspberry pi zero on peut installer un logiciel qui s’appelle retropie. Qui gère tout les émulateurs. C’est extrêmement simple a installer!

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 12 h 16 min

    superbe projet

    je suis sur que ce sera une bonne console portable, dommage pour la batterie deux piles 14500 serais certainement plus retro et mieux et les boutons peut-être un peu bas.

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 14 h 13 min

    Projet sympa, mais les tarifs paraissent un poil élevés.
    Tout de même 30€ pour une coque en plastique, et 40€ pour de la petite électronique!
    Il y’a quelques années, on trouvait des émulateurs portables de qualité pour moins que cela:
    http://www.dx.com/p/gemei-a330-3-0-lcd-mp3-mp4-media-games-player-with-fm-tv-out-sd-white-4gb-47741
    Certes le cours de l’euro était plus avantageux.

    Résolution d’écran, type de dalle, poids et dimensions de l’ensemble ne semblent pas spécifiées.

    Sur la seconde photo d’illustration, le gars avec une écharpe, le regard fixé sur sa manette, semble prendre un pied fou à jouer à l’aveugle :) J’imagine que le multi-joueurs doit cependant être utilisable, joue contre joue, avec deux manettes tierces et l’écran posé au milieu.

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 14 h 18 min

    @régis: as u la moindre idée de ce que coûte la fabrication du moule pour fabriquer les deux coques qui viendront s’emboîter pour former l’objet ?
    Quand tu vends 1 000 000 de Gameboy c’est rien, mais pour quelques milliers de Raspiboy le coût de fabrication de ce moule explique très vite le tarif. Même topo pour la « petite électronique ».
    Comparer un produit fabriqué en masse par un industriel qui a ses habitudes, ses partenaires et une production avec un circuit de distribution à ce genre de projet n’est pas le bon prisme pour appréhender le prix de l’engin.

    Il vaut mieux comparer cela à un menuisier local face à Ikéa. Et on comprend mieux que celui qui fait le moins de bénéfice c’est celui qui vend le plus cher…

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 18 h 05 min

    C’est sur que c’est une bonne idée .

    Quelques point par contre me semble un poil mal éclaircis .

    Le premier ,utiliser un PI ZERO alors que le fabricant du RASPBERRY PI offre de construire des circuits de Raspberry Pi a la demande .

    Le second se contenté d’un petit écran alors que pour quelques euros de plus on aurais très certainement un 5 pouces .

    Dernier point vouloir mettre une batterie quand des piles R6 ferai aussi bien l’affaire .

    Je pense pas que le fait de vendre 69 euros un kit soit une solution intelligente face a un ensemble monté et fonctionnel a 90/100 euros .

    Soyons honnête sur l’utilisation ,c’est une portable destinée avant tout a être utilisée avec des copies de jeux ,que l’on ai les vraies cartouches ou pas d’ailleurs .

    Je pense que pour utiliser des jeux Super NES ou GAME BOY ADVANCE ce sera une bonne console .
    Maintenant ,reste que le fabriquant offrira certainement un logiciel style RETROPIE avec la console .
    Je pense que ce logiciel tous utilisateur de PI le détient déjà .

    Le seul truc de cette console c’est de couter moins cher qu’une console GPD XP ou qu’une console JXD .
    Sinon c’est sur qu’un REVO+ 101 ou qu’une autre console du genre en fait autant pour 69 euros .

    Je rajoute qu’une carte R4i en fait autant sur une DS pour encore moins cher .

    L’idée d’une console RASPBERRY BOY qui couterai plus chère qu’un DS d’occasion plus LINKER me semble peut viable .

    Quand a la comparaison IKEA et menuisier ,elle est juste dans le sens du prix et fausse dans le sens ou le menuisier connaissant son boulot peut offrir une cuisine mieux que celle d’IKEA en matière de convivialité .

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 18 h 15 min

    @ptitpaj: constuire des Raspberry Pi zéro à la demande certes, mais combien de pièces faut t-il pour lancer ce type de fabrication ? L’avantage de ce choix c’est de pouvoir être viable avec un investissement bas : 50 000€. Si tu dois compter sur un gros batch de cartes Pi pour que cela fonctionne, ce montant pourrait être beaucoup plus élevé.

    Pour Ikea et Menuisier, je persiste :D.
    La Raspi Boy offre des services sur-mesures : Sortie HDMI et possibilité de jouer a plusieurs.

    Répondre
  • PL
    8 décembre 2016 - 19 h 33 min

    @Pierre: Effectivement un raspberry pi sur mesure c’était pas envisageable. Je les ai contacté pour demander : Environ 50 000€ de design + 40 000€ de certification. Ensuite le raspberry pi coute entre 100 et 150€ pièce.
    Pas vraiment abordable :D
    Et je suis seul sur le projet donc développer de zero une carte de type orange-pi ou C.H.I.P.s serait du suicide!

    D’autre part l’écran 3.5 pouce semble petit car il n’y a pas de bordure noir comme sur toute les autres consoles. (car les bordures noir donnent l’impression que l’écran est plus grand). En fait c’est pas si petit 3.5″! Et je pouvais pas mettre un écran plus grand car il n’y en a pas beaucoup (produit en grande quantité) qui ont la bonne interface en 4:3, sinon cela aurait pu etre un 4.3″ en 16:9 mais bon il fallait que je fasse un choix!

    Répondre
  • 8 décembre 2016 - 20 h 22 min

    @PL: Voilà je n’avais pas les chiffres en tête mais je me doutais d’un délire du genre.

    si je peux me permettre, une ou deux photos supplémentaires de la console « en main » et en vue subjective, ca ne ferait pas de mal pour appréhender l’objet :)

    Répondre
  • 9 décembre 2016 - 0 h 36 min

    Salut.

    Je m’interroge sur un point qui me paraît central sur ce projet.

    Le respect de la propriété intellectuelle.

    Que ce soit du point de vue logiciel puisqu’il est évident que l’unique but de la console est de faire tourner des émulations de jeux dont les droits sont protégés. Ou que ce soit du point de vue matériel puisque le design reprend également de façon flagrante celui d’une manette snes qui je pense doit également être la propriété de Nintendo.

    Donc à moins de s’affranchir des royalties sur ces licences (ce qui à mon avis doit coûter bien plus que 50k€) je ne vois pas comment le projet peut revendiquer un modèle de diffusion commercial.
    Autant pour un particulier tout le monde sait qu’il est toléré de faire tourner des roms téléchargées ; que pour des grossistes asiatiques bas de gamme personne ne va aller poursuivre la contrefaçon de manette rétro. Mais cela me paraît plus compliqué d’organiser une levé de fonds pour financer la création d’un moule et la vente de produits contrefaits. Je caricature légèrement le propos mais l’idée est là et surtout on a vu un précédent où le crowdfunding d’un projet similaire (retropack) à dû être remboursé sur la plateforme kisskissbankbank.
    En dehors de cela le projet m’est très sympathique.

    Répondre
  • 10 décembre 2016 - 15 h 14 min

    @régis: Et dire que la A330 était de qualité ? What
    Par contre je regrette les dingoo a320 sous dingux :D Et la caanoo, et la wiz et … Oups je m’emballe !

    Répondre
  • 11 décembre 2016 - 14 h 40 min

    C’est sur que le design est sympa .
    En regardant de plus près ce kit semble très bien pensé et se monter comme du LEGO .
    Reste le détail qui tue : LE RASPBERRY ZERO sera t’il fourni dans le KIT ?

    Concernant ,la copie de manette reste a savoir la validité du brevet NINTENDO trente ans plus tard .
    Le truc le plus important reste donc le prix au final pour l’acheteur .

    Répondre
  • 7 juin 2017 - 11 h 53 min

    Sa ne vaut pas une Q9 ou JXD7800B

    Répondre
  • 27 février 2018 - 11 h 06 min

    […] fait suite à un autre développement sur Kickstarter avec un produit aux usages identiques : La Raspiboy construite autour d’une Raspberry Pi Zero. Mais cette première aventure livrait une console […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *