Raspberry Pi : Une minimachine pour lire vos Audiobooks à haute voix

C’est vraiment l’essence de la MiniMachine, je retrouve les mêmes petits frissons qu’avec le EeePC 701. Non pas que l’objet soit particulièrement exploitable par le commun des mortels, certains y trouveront même à redire tant l’objet est “limité” à un seul usage, mais c’est l’outil parfait pour la catégorie qu’il vise.

Imaginez un petit boitier capable de lire un livre audio stocké sur une clé USB. Interface minimale, un simple bouton pour piloter l’engin, design minimal et usage minimal : On est au coeur d’un produit pensé pour une catégorie précise d’utilisateur et qui lui va comme un gant.

One button Audio Player

L’idée de base était de construire un lecteur de livres audio pour une grand mère de 90 ans atteinte de déficience visuelle, la mamie d’un certain Michael Clemens. Bien sûr Mamie aurait pu acheter “Lire un audiobook pour les nuls” et un PC, coller dessus un système d’exploitation, télécharger quelques livres et lecteurs variés, bidouiller pendant des heures et faire ce que l’on fait tous… Perdre du temps. A 90 ans, je suppose qu’on a assez de sagesse pour ne pas se lancer dans ce genre d’aventures futiles pour un usage aussi focalisé sur un seul aspect de l’informatique. En bon petit fils Michael a donc acheté une carte Raspberry Pi à 35$, monté ladite carte dans un boitier et bricolé une interface simple et efficace : Le 1 bouton.

Une fois la clé USB insérée, la machine clignote un peu pour signaler qu’elle bosse, puis une fois le contenu repéré et copié sur la mémoire interne, elle le signale. Une fois cela fait elle se calme et attends. Dès la première pression du bouton elle se met à lire le livre audio (ou tout autre fichier audio) stocké dans l’engin. Une autre pression sur le bouton passe la lecture en pause et une troisième permet de changer de piste. Pas besoin d’éteindre l’engin qui consomme très peu mais si on le fait il sait retrouver là où il en était. Tout a été pensé pour un usage simple et évident, un usage sans apprentissage qui ne nécessite pas non plus la dépense d’un PC super-performant par rapport aux besoins de l’utilisateur.

Il semble assez facile d’imaginer une version totalement audio où on remplacerait la petite led qui clignote par un signal sonore afin de permettre un usage de ce type d’engin par des personnes totalement aveugles, c’est aussi une solution que l’on peut adapter à un public d’handicapés moteurs qui ne peuvent pas tourner facilement des pages en modifiant le bouton centralisé par une commande plus accessible.

Bref je trouve ça extraordinairement simple et efficace, très bien construit et pas empêtré dans un souci de démonstration technologique inutile mais bien focalisé sur un usage simple, efficace et brillant.

Prochaine étape pour ce bidouilleur attentionné ? J’aimerais bien qu’il pousse le vice à rajouter la synthèse vocale de livres format .epub… En attendant il explique sa démarche et livre même ses sources sur son site.

Bravo à lui. Je devrais mettre en place un prix pour ce genre de création, un label “Minimachines.net” ou “Minimachines du mois”.

29 commentaires sur ce sujet.
  • 6 novembre 2012 - 12 h 27 min

    ah oué top son affaire =) j’aime et je pense m’en inspirer pour un projet de webplaylist qui me trotte dans la tête depuis un moment

    pour ceux qui veulent se faire une boite sans “passer à la caisse”
    FabLab et DIY Inside avec une imprimante 3D ;)
    http://www.thingiverse.com/search?q=Raspberry+Pi+Case

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 12 h 57 min

    C’est plus que formibable, tous les appareils destinés aux handicapés valent une fortune et bien peu sont pris en charge (il n’y a qu’à voir le prix des tablettes braille). Ca mérite bien un prix, je suis d’accord.

    Répondre
  • Mat
    6 novembre 2012 - 13 h 12 min

    Tout a fait d’accords avec l’article et les commentaires.
    Bravo a cette personne qui partage sa “trouvaille”. Ce genre de choses devrait être récompenser symboliquement aussi la solidarité nationale, donc l’Etat.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 13 h 28 min

    Euh…. Je pensait qu il aller lire les e-book en pdf, mais la il lit des fichiers audio en MP3 quoi.
    Grand fan d’audio book, je roule beaucoup, et me cultive ainsi, je branche simplement un lecteur MP3 sur mon autoradio.

    mamie peut brancher son MP3 sur une enceinte auto alimentée non?

    cela me semble une usine à gaz pour couper du beurre.

    Mon message va pas plaire j’en suis navré, malgré que apprécie ce qui tourne autour de cette carte.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 13 h 31 min

    Je suis totalement à la recherche de ce genre de système. J’ai des audiobooks récupérés et formatés en mp3 de ma prime enfance mais j’ai pas tellement envie d’acheter un pc ou un lecteur mp3 pour que mon gamin puisse les écouter (enfin quand il sera un peu plus grand).
    Ce serait parfait pour ce genre d’usage… A l’époque, on avait un lecteur de cassette fisher price, c’était la même philosophie…

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 13 h 44 min

    @korben: Mamie est déficiente visuelle, ton lecteur MP3 et ses petits menus compliqués ne lui sera pas super utile au quotidien. Le 1 bouton si. Sinon il y’a une évidence plus simple encore pour une amie en pleine forme non ? Lire des livres…

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 13 h 55 min

    @korben: je suis d’accord avec toi, mais euh si t’a une raspberry tu doit aimer la bidouiller aussi…

    en faire quelque chose d’exploitable par Mr toutlemonde et pour la beauté du geste je trouve l’idée sympathique, mais c’est sûr que la machine utilisée est un peu sous exploitée… quoique j’ai eu l’occasion de faire joujou avec l’une d’elles c’est pas non plus une machine de guerre loin de là : la transformer en media center pur est un peu utopique au vu de ses performance, ça lit des vidéos 1080P mais parfois avec un peu de mal, la transformer en machine bureautique réellement exploitable n’est pas viable non plus, alors en faire un lecteur audio ou un serveur d’applications réseau je ne trouve pas ça si insensé :)

    comme dit Pierre c’est toujours mieux ça que de configurer un PC ordinaire pour faire la même chose ;)

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 13 h 56 min

    hi hi, l’avais dis ca plairait pas…

    J’ai qu un bon vieux MP3 à 3 boutons, mais bon, je savais que ca vous plairait pas, si on brosse pas dans le même sens, on leve les foules.

    cela n empêche pas que le travail est bien.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 14 h 38 min

    @korben: Non c’est juste que tu n’as pas compris le sens de cette machine… Elle fait comment la mamie qui ne voit plus pour monter un MP3 dans son lecteur MP3 à 3 boutons ? Elle se sert d’un PC non ?

    @H2L29: Bah c’est sous exploité en regard du potentiel logique de l’engin oui. Mais c’est largement plus raisonnable qu’un PC au vu du prix, du bruit, de l’encombrement et de la consommation énergétique. C’est sur que si un industriel voyait là un potentiel il ferait le même chose en plus compact, plus simple et encore moins cher. Le problème comme dis Dadoo, c’est que ce genre d’outils spécialisés c’est vendu pour son poids en platine.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 15 h 47 min

    […] Fabriquer un objet à usage simple à partir d'une minimachine sous Raspberry Pi pour aider une personne agée poursuivre sa passion pour les livres.  […]

  • 6 novembre 2012 - 21 h 29 min

    L’idée est belle, mais il y a encore plus simple. Mamie achète un livre audio en CD et elle n’a plus qu’à l’insérer dans son lecteur CD. Un jeu d’enfant.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 21 h 59 min

    @Monsieur F: Tu trouves ça plus simple ?

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 22 h 29 min

    @Monsieur F: pourquoi pas si elle avait déjà l’habitude d’en manipuler un et que ça ne lui pose pas de problème de le manipuler sans l’aide de la vue. Mais bon, c’est pas le cas de tout le monde, dans mon expérience des personnes très agées c’est même une minorité. Et dans ce cas ce système simplissime est priceless : ce sont souvent les très agés qui perdent la vue, progressivement le plus souvent mais parfois avec des aggravations brutales et s’adapter c’est pas une mince affaire évidemment et là on peut pas faire mieux. Ce système me semble super, et le coup de pouvoir reprendre là où on s’est arrêté c’est vraiment top confort (assorti d’une ruse pour reconnaitre les différents fichiers avec des clés de forme différente ou je sais pas, je n’y connais rien, mais je suppose qu’il doit exister des trucs genre étiquettes en relief ou autre)

    (et puis ce serait dommage qu’elle ne profite pas de tous les audiobooks gratuits qu’on trouve sur la toile ou que son petit-fils doive les lui graver en plus.)

    Quant à la suggestion d’un label de type “Minimachines du mois” je trouve l’idée vraiment sympa :)

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 22 h 30 min

    Je suis pour le prix MiniMachine perso je trouve l’idée très bonne que de bonnes nouvelles pour les solutions a base de raspberry ou autre Android usb; merci a tous nos amis et passionnées de nous faire partager ces montages et vos très bonne idées , d’autant que vous partagez vos sources et donc votre savoir et je suis sur que c’est ainsi que nous aurons de la qualité grâce aux partages de connaissances BRAVO

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 22 h 31 min

    Oui. Insérer un CD dans une platine et lancer directement l’écoute est plus simple que transférer un livre MP3 sur une clé USB, la connecter au Raspberry Pi, attendre que ça charge et enfin lancer la lecture.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 22 h 50 min

    @Monsieur F: si quelqu’un se charge du tranfert sur la clé oui, c’est plus simple. Effectivement cela nécessite une personne aidante. Mais comme ça m’étonnerait que cette personne aille seule à la Fnac s’acheter des CD, sur ce point le match est nul, non ?

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 22 h 51 min

    @Monsieur F: Et bien je crois que tu te trompes.

    Regarde cet exemple tout bête. Mamie est déficiente visuelle, elle à 90 ans. La technologie ne l’émeut guère et ses plaisirs sont ailleurs. Manipuler un CD lui est pénible, manipuler une télécommande également. Son planning est géré par la routine d’une personne dépendant d’une aide a domicile : Repas prévus à heures fixes, soins, toilette.
    Je ne la vois pas jongler avec les 6 CD audio de la lecture d’un Anna Karenine de Tolstoi : http://www.decitre.fr/livres/anna-karenina-9781405880251.html . Ce livre c’est 33 heures de lecture. 33 Heures a gérer, sortir et ranger 6 CD, les poser sur la platine CD, jongler a la télécommande pour retrouver l’endroit, le chapitre où l’on a été interrompu par la visite de la gentille infirmière qui vient lui faire sa toilette. Devoir revenir en arrière pour être sur de ne rien rater et surtout acheter une compilation de 6 disques d’un livre disponible gratuitement en audiobook en MP3. Enfin je dit Acheter, encore daut t-il que cela soit disponible car j’ai fouillé et ce n’est pas le cas. Le téléchargement gratuit est ici par contre : http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/tolstoi-leon-anna-karenine.html

    Demander à la gentille infirmière de glisser la clé USB que son petit fils lui a envoyée par contre me parait jouable. Et là rien de plus simple, on appuie sur un bouton, ca démarre, on appuie de nouveau sur l’unique bouton (pas besoin de regarder la télécommande note bien, ni de choisir la plage 13 du disque) et ça stoppe la lecture. L’engin consomme quelques watts et peut rester dans cet état là pendant des semaines en pause permanente pour supporter le rythme haché du quotidien de ces personnes dépendantes. Play, pause, play pause… Un seul bouton, c’est tout.

    Ca allie, simplicité, adéquation au rythme de vie, économie substantielle (machine à 50$ à tout casser contre chaîne HiFi + gratuité des audio books) : Bref c’est parfaitement calibré pour cet usage et cela permet d’approcher plus de titres que si l’on se contente du catalogue CD…

    Je persiste, le CD est moins intéressant et si la déficience visuelle ou l’autonomie diminuent, le 1-bouton sera encore plus précieux alors que la télécommande deviendra parfaitement inutile.

    @minette et @Bug69: Oui l’idée du Prix me plait bien. J’y travaille.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 23 h 09 min

    @Pierre Lecourt et @minette Ok, vu sous cet angle, je suis convaincu.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 23 h 28 min

    […] Le prix pourrait générer des idées, des envies, des appétits autour de nouveaux concepts. C’est également un bon moyen de vous inciter a me remonter le genre de trouvaille qui a fait germer cette idée. […]

  • 6 novembre 2012 - 23 h 29 min

    @Monsieur F: J’aime bien mes lecteurs, ils sont comme moi, ils changent d’avis. C’est vraiment un signe d’intelligence sur le web.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 23 h 45 min

    mode troll:
    faut pas qu elle s’endorme en ecoutant le livre ou elle retrouve pas la page virtiuelle
    mode troll off.

    just a joke.

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 23 h 49 min

    @Monsieur F: eh ben t’es classe :) (et/ou très sage, par expérience l’hypothèse qu’il nous serve du Balzac chez Zola sur fond de Piaf jusqu’à capitulation c’était parfaitement envisageable)
    @Pierre Lecourt: j’ai failli tout recracher mon café par le nez :D

    Répondre
  • 6 novembre 2012 - 23 h 50 min

    @minette: Du café à 23H49 ? T’es donc pire que moi ?

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 1 h 55 min

    @Pierre Lecourt:

    La mamie qui voit plus son mp3 je pense qu’elle a d’autres priorités que d’écouter des livres audios(je doute d’ailleurs qu’elle sache encore comprendre deux phrases d’affilé), comme se rappeler de la personne qui vient de la visiter au home.

    Pour moi korben a raison, ca reste un produit évolutif de la rasberry pi, mais loin d’etre révolutionnaire quand on peut betement utiliser un mp3 basique a 3 touches genre creative zen ou les creative compacts en général.

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 2 h 05 min

    @Ouhou: Déficient visuel ou agé ne veut pas dire impotent…

    Madame Calment, à 114 ans, avait toute sa tête : http://www.ina.fr/video/CAB89003100/jeanne-calment-114-ans-a-rencontre-van-gogh.fr.html Ce qui ne signifie pas qu’elle avait la souplesse et la facilité nécessaire pour manipuler les sous-menus d’un lecteur MP3.

    Je ne vois pas bien quelle priorité pourrait avoir une mamie de 90 ans presque aveugle ? Attendre la mort ? Ne rien faire ? patienter jusqu’au dîner ? Ecouter la navrante téloche ? non, si on a aimé lire, pouvoir entendre des classiques reste à mon avis un pis-aller relativement réconfortant. Par contre prendre en main un lecteur MP3 a écran, devoir le recharger en batterie ou lui monter des fichiers est une plaie.

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 7 h 56 min

    Ma grand-mère de 90 ans et demi est autonome (enfin presque : elle a quand même besoin qu’on la conduise chez l’ophtalmo parce que c’est trop loin pour y aller à pieds). Elle est en train de perdre son 2ème œil, et apprend le braille.
    Je la verrais très bien utiliser ce genre de choses.

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 10 h 39 min

    Excellente trouvaille !
    Le même avec lecteur image/video et sortie HDMI, j’achète !
    Envoyer des photos/videos par clé USB à regarder sur la TV :o)
    Mieux que le cadre numérique !

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 13 h 15 min

    @Pierre Lecourt et @minette :-)

    Répondre
  • 7 novembre 2012 - 19 h 11 min

    Sympa de nier le droit aux loisirs aux mamies/papy ou aux handicapés…

    Je travaille dans une association qui s’occupe d’handicapés et on serait ravi d’avoir du matériel de ce genre pour que des petits jouent ou des adultes handicapés aient accès à un ipod à eux de ce genre (quoi que l’iPod shuffle peut faire l’affaire).

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *