Raspberry Pi Durio Sound, un peu de bonheur pour vos oreilles

La petite carte Raspberry Pi est une excellente base multimédia, ne serait-ce que parce qu’elle est capable de décoder des flux complexes en vidéo et en audio, mais parce qu’en plus elle le fait sans faire le moindre petit bruit.. Elle est pas contre assez mal lotie en terme de sortie audio, problème que veut résoudre l’extension Durio Sound.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on RedditShare on LinkedInEmail this to someone

Prenez une carte Raspberry Pi, ajoutez lui une Durio Sound et vous voilà en possession d’une solution audio assez performante pour un prix somme toute des plus modique. La Durio Sound est un projet Kickstarter qui permet de profiter d’un DAC 24-bit 192 KHZ natif sur Raspbia, la distribution de la carte.

2014-10-01 16_27_08-Durio Sound by Sharnon Tulabadi — Kickstarter

En clair, vous aurez une sortie audio mieux définie en ajustant simplement une carte fille par dessus la carte Raspberry Pi de votre choix, que ce soit le modèle A, le B ou le B+. La Durio Sound se décline en 2 modèles, un Basic qui s’alimente depuis la carte de base via USB et qui offre un traitement plus net du son calculé par la carte. Et un modèle Pro qui nécessite une alimentation 5 volts à part pour un rendu plus performant du son via  un filtrage de cette source d’alimentation afin de la débarrasser de toute masse parasite.

La carte exploite un circuit PCM5102 de Texas Instrument pour son DAC, une puce spécialisée dans le traitement audio numérique. Dans les deux cas, la carte fille permet une sortie en RCA en stéréo et une sur un jack audio 3.5 mm classique.

La Durio Sound Basic est proposée à 45$, la version Pro grimpe à 70$ avec l’alimentation secteur vers 5 volts fournie. C’est, ma foi, fort peu pour un audiophile voulant profiter des capacités de la Pi pour faire joujou avec un ampli Vintage n’acceptant que le RCA par exemple. De quoi retrouver un peu la châleur d’une lampe associée aux composants de la carte. De beaux montages audio en perspective; pour ma part la tentation est grande de me faire un petit ampli casque de bureau. C’est, de toutes façons, fort peu face aux demandes habituelles en matière de DAC USB pas toujours bien suivis en terme de sensibilité électrique.

A noter que le lancement de cette campagne sur KickStarter est tout frais  et la Durio Sound a reçu presque 3000 $ sur les 1500 $ demandés et nécessaires pour lancer la production… Avec 18 jours encore avant la fin de cette campagne, la Durio Sound est déjà un succès.

Merci à Lionel et son collègue pour l’info.

13 commentaires sur ce sujet.
  • 1 octobre 2014 - 16 h 39 min
  • 1 octobre 2014 - 16 h 54 min

    @DecultureGaming: Yep, meme puce TI d’ailleurs. Je ne sais pas si l’Audiophonics est régulé ou pas. Par contre le châssis est sympa !

    Répondre
  • 1 octobre 2014 - 16 h 59 min

    l’idée semble bonne, mais cela reste très cher surtout si l’on prend en compte le fait que l’on commence de plus en plus à voir des films encodé en h265.

    Du coup le raspberry pi va devenir obsolète comme média center, il va falloir que je trouve un remplaçant

    Répondre
  • 1 octobre 2014 - 17 h 13 min

    @x3n0 : En fait le Raspberry avec un DAC ne sert pas uniquement de mediaCenter.
    Perso j’ai un Rasp avec un DAC HiffyBerry le tout tournant sous Volumio (donc uniquement pour la musique) et c’est le bonheur…

    Par contre je trouve le Pi Durio Sound assez cher surtout qu’il existe déjà pas mal de modèles de DAC I2C pour RaspberryPI déjà en vente… (

    Répondre
  • 1 octobre 2014 - 17 h 31 min

    En fait il s’agit surtout d’avoir une solution audio pas chère et performante pour écouter de la musique : nous ne sommes pas dans le home cinema mais dans la HiFi.
    Dans ce cas :
    – la carte en version A et B propose un son qui ressemble à la radio AM
    – avec une carte Hifiberry qui sort sur du RCA c’est correct mais pas grandiose
    – avec une carte Hifiberry sortie numérique, on peut utiliser un DAC externe et ça commence à devenir sérieux.

    Le problème (pour tout le monde) c’est l’alimentation pourrie. Le version B+ corrige le tir et sa sortie audio devient acceptable (Pierre ? Pour ton casque ?).

    Ensuite, une nouvelle carte. Bon. Le composant est le TI 5102 : 112db… Nous ne sommes pas dans l’utra haut de gamme… Mais encore une fois, il ne faut pas réver : avec l’alimentation récupérée sur le Pi, cela ne sert à rien de choisir un circuit de meilleure qualité !

    Par contre, avec une alimentation extérieure, là oui, le circuit est susceptible de mieux fonctionner… Mais en regardant le schéma, on voit qu’ils utilisent la PLL du 5102, c’est dommage : les gars se contentent d’installer le circuit sur une carte mais n’ont pas tout compris.

    Est-ce que c’est trop cher ? Non. Certainement pas : le tarif sera d’environ 100€ et pour cela on aura un lecteur susceptible d’être un client LMS ou autre, d’avoir accès à des dizaines de milliers de radio web et autres possiblités avec un son au moins aussi bon que des lecteurs d’entrée de gamme à 300€.

    Et en regard de la camelote posée sur la carte, la version de base est donnée, et la version PRO, avec une alimentation correcte, c’est impossible de faire moins cher.

    Répondre
  • fpp
    1 octobre 2014 - 18 h 04 min

    En effet ça n’est pas donné !
    Si on ne cherche pas à tout prix le son dit “HD” (dont l’apport concret m’échappe un peu à vrai dire…), le petit DAC suisse “Hifiberry” fait ça très bien pour 30€ et en beaucoup moins encombrant. Il existe aussi une version avec sortie(s) numérique(s). Marche très bien aussi avec le mini-clone Odroid W a(u prix de quelques soudures :-)

    Répondre
  • 2 octobre 2014 - 9 h 58 min

    Bonjour,
    Encore une fois ça existe déjà ou j’ai loupé quelque chose ?
    http://iqaudio.com/

    Répondre
  • 2 octobre 2014 - 17 h 06 min

    Oui, il y a déjà de nombreuses solutions, ce n’est pas très difficile à implémenter. Dans le cas de iquadio, c’est un TI5122 : les mêmes performances audio mais le 5122 offre des fonctionnalités supplémentaires. Tous ces circuits sont documentés sur le site de TI, par exemple :
    http://www.ti.com/product/pcm5122

    Ce n’est pas parce que ça existe déjà qu’il ne faut pas en faire un à sa sauce.

    Ce qui limite la qualité de restitution (quand ce n’est pas la chaîne derrière) c’est la gestion de l’horloge et le niveau de bruit de l’alimentation. C’est pour cela que les proposition à base de TI5102 ou TI5122 sont cohérentes : à 112db de SRN on ne promet pas un miracle, on propose juste le circuit idoine.

    Dans les solutions chinoises on affiche la liste des composants en proposant un DAC à 130db, ça fait vendre, houaaa, 130db, mais c’est du pur foutage de geule, tu ne produits jamais les chiffres de ton montage, juste les specs des composants…

    @fpp : la solution Hifiberry est sympa, mais celle avec le DAC intégrée souffre de environnement : la qualité de restitution n’est pas très élevée (son plat, manquant de dynamique, timbres mal restitués etc…) et à la B+ est quasiment du même niveau toute seule. Par contre, la version sortie numérique est tout à fait recommandable, avec un bon DAC derrière c’est vraiment tout bon.

    Répondre
  • 3 octobre 2014 - 11 h 15 min

    @NonNon : J’avoue être une bille en électronique, mais je m’intéresse aussi aux solutions Rpi + DAC.
    Pourquoi est-ce incohérent d’utiliser la PLL du chip TI ?
    Pour ce projet, dans sa version PRO, si j’ai bien suivi c’est l’alim externe du DAC qui va alimenter la Raspberry Pi : celà a-t-il un sens?
    Comme tu as l’air de t’y connaitre, que conseilles-tu comme alim externe ?
    Merci d’avance.

    @Pierre : tu avais sorti un article il y a quelques temps sur la solution RuneAudio, qui m’a poussé à me laisser tenter : je tourne en ce moment sur cette solution avec un Hifiberry. J’avoue que “ça fait le job”, mais mes oreilles trop peu avertis ou mon vieil ampli Marantz PM4200 ne me permettent pas de déceler les défauts listés par NonNon. Reste que ça me fait un lecteur réseau pour mes fichiers Flac qui n’émet aucun bruit pour une somme modique.

    Répondre
  • 3 octobre 2014 - 11 h 51 min

    @François: Il faudrait que j’aille voir ou en est Rune Audio. En ce moment j’ai une solution audio assez propre sur une base de carte mère de NUC passée en fanless avec un DAC USB classique et un ampli AVA Media Maestro, ça fait aussi le job :p

    Répondre
  • 22 octobre 2014 - 11 h 48 min

    […] sur un ampli ou si le bricoleur à l’origine de cette merveille a exploité en prime un DAC USB pour Raspberry Pi afin profiter d’un signal externe de meilleure […]

  • 10 avril 2015 - 11 h 54 min

    Bravo !
    Je recherche désespérement un DAC pour mon ensemble Hifi(mais le prix a une grande “pondération” dans mes choix actuelles)
    Donc après avoir lu je me rappelle que j’ai un Raspberry non encore utilisé (les autres sont pour le Iwire et ma station météo)
    prévu pour XBMC … je vais faire une recherche sur les distribs plus orientés Musique …
    En attendant un DACMAGIC (cambridge Audio) je viens de commander cet objet de convoitise !!
    Attention toutefois le paiement se fait uniquement par PAYPAL …
    il faut le savoir ! Merci !
    Je vous offre un café chez moi pour tester l’engin Prochainement ??
    (Banlieue de Paris)

    Répondre
  • 10 avril 2015 - 11 h 59 min

    Question qui me viens a l’esprit : Je viens de relire l’article et mentionne une “faiblesse” au niveau de l’alimentation je suppose que c’est le circuit gérant l’alimentation du raspberry pi ??
    Mais je n’ai pas compris ou trouver la reponse au commentaire de
    Pour ce projet, dans sa version PRO, si j’ai bien suivi c’est l’alim externe du DAC qui va alimenter la Raspberry Pi : celà a-t-il un sens?
    et comme alim externe quel conseil me donneriez vous ??

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *