Le Raspberry Pi Compute Module 3 est disponible

Le Raspberry Pi Compute Module 3 est disponible

Ca y’est, le Raspberry Pi Compute Module 3 est désormais disponible en ligne chez RS Components. Cette version particulière du dispositif de la fondation est pensée pour une intégration facile et surtout une évolution rapide avec un format sur une carte SoDIMM facilement échangeable.

Le principe du Raspberry Pi Compute Module 3 est le même que les précédent. On déporte la partie logique de l’engin sur une carte au format particulier et on lui permet une intégration facile sur une base qui restera en place. L’idée est de pouvoir changer de SoC et de mémoire vive facilement et rapidement.

RASPBERRY PI COMPUTE MODULE 3

La solution Raspberry Pi Compute Module 3 reprend évidemment l’architecture de la Raspberry Pi 3 en conservant le format SODIMM DDR2. On retrouvera, sur cette minuscule carte, un SoC Broadcom BCM2837 64-bit en quadruple coeur Cortex-A53 cadencé à 1,2 GHz et l’habituel gigaoctet de mémoire vive LPDDR2.

RASPBERRY PI COMPUTE MODULE 3

La solution embarque 4 Go de stockage au format eMMC et pourra, en outre, exploiter un lecteur de cartes MicroSDXC monté sur la carte qui l’accueillera.

RASPBERRY PI COMPUTE MODULE 3

Une seconde version, légèrement moins chère et baptisée Raspberry Pi Compute Module 3 Lite, n’embarquera pas de stockage eMMC et démarrera donc uniquement sur la carte MicroSD.

RASPBERRY PI COMPUTE MODULE 3

C’est la carte de base qui propose toute l’interface de la solution, les pins permettant de brancher divers circuits , les ports USB et HDMI ainsi que l’alimentation de l’engin. Comme d’habitude, cette solution particulière s’adresse avant tout à un public de créateurs de projets assez avancés. On imagine qu’une solution robotique embarquée qui pourrait passer d’un coeur de Raspberry Pi 2 à celui d’une Raspberry Pi 3 trouvera cette évolution pertinente. Toute intégration dans un engin complexe bénéficiera évidemment de ce type de solution de part sa facilité de mise à jour et d’évolutivité, en particulier la version disposant de sa propre mémoire de stockage embarquée que l’on pourra mettre à jour via une carte mère avant de la réintégrer dans un slot  SoDIMM dans un autre appareil.

La carte de base est disponible à 113.28€ HT chez RS Online, la carte Raspberry Pi Compute Module 3 avec stockage est à 31.85€ HT tandis que la version « Lite » tombe à 25.95€. Vous trouverez les trois produits en stock en suivant ce lien.

Tout le détail des différents éléments est disponible en suivant ce lien.

10 commentaires sur ce sujet.
  • 16 janvier 2017 - 17 h 26 min

    je voie deux ranger de ports GPIO, il y en a deux fois plus que sur le pi classique ?

    Répondre
  • 16 janvier 2017 - 17 h 28 min
  • 16 janvier 2017 - 17 h 36 min
  • 16 janvier 2017 - 21 h 40 min

    Ça fait cher l’évolution.
    Autant rester sur des cartes non modulaire qui coûte bien moins cher.

    Répondre
  • 17 janvier 2017 - 9 h 15 min

    Le prix de la carte de base m’interpelle… Cher ! A mon avis, ça risque de tuer le concept.

    Répondre
  • 17 janvier 2017 - 11 h 16 min

    La cible visée par ces modules n’est pas le grand public.
    Ni même les geeks.
    C’est pour les industriels qui développeront une carte d’accueil sur mesure pour leur produit.
    La « carte de base » est à prendre comme une carte d’évaluation pour la conception du produit industriel qui embarquera le compute module (qui lui n’est pas cher et est donc remplaçable à faible cout sans péter le reste du produit)
    Par exemple, NEC a développé une intégration sur des écrans
    https://www.raspberrypi.org/blog/compute-module-nec-display-near-you/

    Répondre
  • 17 janvier 2017 - 11 h 46 min

    @kantfredo :Pour les GPIO, de ce que je viens de comprendre en lisant la doc et en regardant la photo, il y a deux banques, bien visibles sur la photo, de 0 à 27 et de 28 à 45.

    Les autres pinoches c’est de I2C, SPI…

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 8 h 54 min

    Le tarif est paradoxale, c’est l’élément le moins intelligent et a première vue le plus simple désigner qui se trouve être le plus cher.
    Ensuite je me pose des questions sur l’intérêt d’avoir un PI sur un sodimm, on pourrais penser a une évolution possible en puissance mais même là j’ai comme un doute :/
    Et pour ce qui est de la dissipation de la chaleur je suis curieux de voir ce que cela va donner avec le processeur totalement enfermé O_O.

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 10 h 48 min

    @X3n0: tu doit focaliser sur l’ancien modèle(dernière image), sur la v3 le proc est au dessus d’après le détrompeur

    Répondre
  • 18 janvier 2017 - 13 h 19 min

    @H2L29
    Oui tu as raison ^^’,
    c’est la faute à Pierre qui a mis une image périmé ^o^

    Répondre
  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *