Raspberry Pi : Un boitier de commande électrique piloté en ligne

Qui n’a jamais rêvé de réveiller sa maison, ses appareils électriques, depuis un smartphone ou un PC ? Ce rêve est facile à réaliser pour peu que l’on puisse y mettre le prix. Les solutions actuelles ne sont franchement pas données et leur programmation est souvent soit très limitée, soit très complexe. Les choses changent avec un guide en ligne pour le faire avec une carte Raspberry Pi.

Résumé : La carte Raspberry Pi n’est pas qu’une petite carte capable de transformer votre bête téléviseur en smart TV, elle dispose également d’entrées et sorties propriétaires capable de prendre le relais (c’est le cas de le dire) d’autres circuits externes. Une démonstration par l’exemple avec ce guide pour piloter des prises électriques.

Raspberry Pi

La carte Raspberry Pi

On ne présente plus la carte Raspberry Pi, compacte, très économe en énergie et peu chère, elle a été conçue pour permettre le déploiement de solutions informatiques partout sur la planète au travers d’une fondation mais s’est petit à petit immiscée dans de nombreux projets. Sérieux ou non, ces projets ont bénéficié de la capacité de la carte à devenir une interface affichant des compétences logiques dignes d’un ordinateur et les relais nécessaires à l’exploitation d’outils externes. On a ainsi vu naître de nombreux projets plus ou moins délirants allant du micro-onde qui twitte à l’appareil photo ou la tablette numérique tous équipés d’une de ces cartes low-cost. Car à moins de 40€ pièce, la carte est très abordable, bien moins chère qu’un programmateur électronique évolué et beaucoup plus souple a manipuler.

Raspberry Pi : Un boitier de commande électrique piloté en ligne

Aujourd’hui sur Instructables, un internaute nous montre comment relier cette carte à un relais afin de piloter un boitier de prises électriques pour commander ensuite le tout via une page web. Le montage est d’une difficulté moyenne mais il ouvre surtout d’énormes possibilités et champs d’études. Si l’internaute en question a choisi de tout regrouper sur une sorte de boite que l’on peut balader d’un endroit à l’autre de la maison, il est tout à fait possible d’imaginer un tel relais à côté de son tableau électrique principal pour piloter des prises spécifiques de son domicile. Tout comme il est parfaitement imaginable de programmer des séquences d’allumages précises, des scénarios d’intérieur allant d’ambiances particulières à un réveil de maison de campagne pour préparer l’arrivée de vacanciers jusqu’à un simulateur de présence élaboré ou des exploitations plus professionnelles.

Raspberry Pi : Un boitier de commande électrique piloté en ligne

Si il vous faudra des connaissances de base en électronique et en électricité pour arriver à vos fins, il n’y a là rien de sorcier : Les composants embarqués ne sont pas onéreux et l’installation n’est pas complexe. Le guide tel que décrit sur Instructables vous donne toutes les clés pour arriver facilement à rendre quelques prises électriques intelligentes à peu de frais.

17 commentaires sur ce sujet.
  • 14 janvier 2014 - 10 h 48 min

    @Pierre: je vais faire du hors sujet mais penses tu avoir l’occasion un jour de tester ceci :
    http://www.xtreamer.net/MultiConsole/
    Je trouve ce truc assez sympatoche, à priori les mises à jour des firmWares sont régulières, donc à voir si c’est intéressant ou pas vu qu’il y a aussi la tron de huawei qui va pas tarder à pointer son nez…

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 11 h 02 min

    Petit commentaire : il me semble que la PI (tout comme Arduino) a été conçu dans un objectif éducatif et non pas pour “permettre le déploiement de solution informatique partout sur la planète”.

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 11 h 07 min

    Interessant, manque plus qu’un module gsm /carte sim.

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 11 h 13 min

    Punaise, c’est pas une PI la carte, si ?

    Répondre
  • zaz
    14 janvier 2014 - 14 h 02 min

    @NonNon
    Bien vu en effet, il n’y a pas de boutons poussoir sur une PI. Ou alors un modèle de pré-série ?

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 15 h 04 min

    @Gregoz
    Ca ressemble fort à un Minix Neo7 mini avec une antenne ;-)

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 15 h 53 min
  • 14 janvier 2014 - 18 h 53 min

    Idem que Patrick, dans le genre le blog de Idleman est une référence, avec plein de montages astucieux et bien documentés.

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 20 h 18 min

    Sérieusement ça sert à quoi ?!?
    A allumer la télé ?
    J’ai une télécommande.
    A allumer la lumière ?
    C’est plus rapide d’appuyer sur le bouton plutôt que d’allumer le phone, de lancer l’appli puis de lui dire d’allumer la lumière.

    La domotique était un bon rêve dans les années 60 ou on rêvait, en rentrant à la maison avec sa voiture volante, de parler à sa montre pour ordonner au robot cuisinière de préparer le repas pendant que les robots domestiques faisaient le ménage.

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 21 h 32 min

    @dgrgt: Oui allumer la lumière avec son téléphone quand on et dans la même pièce c’est fastidieux. Par contre relever le chauffage, relever les stores, ouvrir le portail et désactiver l’alarme a distance quand on est à 5 km de la maison c’est mieux.

    Fermer les stores, baisser le chauffage et activer l’alarme quand on quitte le champ wifi de la maison c’st sympa.

    Programmer un scénario qui baisse la lumière, allume la chaîne, fait descendre l’écran du vidéo projecteur et l’allume… C’est sympa aussi surtout si ça ne coûte que le prix d’un petit bricolage Raspberry Pi.

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 21 h 37 min

    @dgrgt: Simuler la présence de quelqu’un quand tu es absent quelques jours pour des congés à 300 km de chez toi, ça peut aussi le faire… après il faut trouver des formes humaines en carton à mettre derrière un rideau, mais là certains voisins pourraient être atteints de psychose et s’imaginer dans le film “poltergheist”… ;)

    Répondre
  • 14 janvier 2014 - 23 h 47 min

    @dgrgt: Mon épouse a une sclérose en plaque et a de plus en plus de mal à se déplacer, Elle attends souvent que ce soit moi qui allume ou éteigne la lumière car pour elle c’est un vrai problème pour se lever. Donc je ne dirai pas “A qoi ça sert”, mais qui pourrait en avoir besoin ? Profitez en pendant que vous avez la santé.

    Répondre
  • zaz
    15 janvier 2014 - 8 h 25 min

    @Marsou
    C’est vrai, mais en même temps une simple prise avec télécommande radio à quelques euros rempli exactement la même fonction. Sans tout le bazar d’avoir un PI, le bricolage, etc… Et en plus, vous pouvez mettre les prises n’importe ou dans la maison avec une seule télécommande.

    Cela n’empêche que l’idée est intéressante. J’ai fait un montage similaire pour piloter mon chauffage.

    Répondre
  • rik
    15 janvier 2014 - 8 h 33 min

    en plus compact mais aussi plus simple, j’utilise ça : http://blogwifi.fr/?p=6667
    Il se gère avec android, permet de lire des valeurs numériques, de gérer 16 relais max., etc. C’est plus limité qu’un Pi certes car non programmable au niveau firmware, mais c’est monté, prêt à l’emploi, et facile à utiliser.

    Répondre
  • 15 janvier 2014 - 9 h 19 min

    @zaz:
    Je ne pensais pas au prise mais plutôt à ça : “il est tout à fait possible d’imaginer un tel relais à côté de son tableau électrique principal pour piloter des prises spécifiques de son domicile.”
    je pensais plutôt aux interrupteurs pour les appliques, le plafonnier etc…

    Répondre
  • 15 janvier 2014 - 9 h 30 min

    Je crois que le “ça sert à quoi”, on s’en tamponne. Je vais préciser ma pensée : Arduino et Raspberry et consort (dans le même panier, alors que dans un cas il s’agit d’un micro-contrôleur et dans l’autre cas d’un nano-ordinateur) permettent de réaliser une foultitude de choses et surtout d’initier et de permettre de comprendre comment ça marche.

    Grâce à Arduino j’ai réussi à réparer un sèche-linge dont je ne connaissais a priori pas la technologie.

    Les usages sont à inventer ou adapter pour chacun, les plates formes sont hyper documentées et le suivi est très fort grâce à une communauté très active.

    Avec plusieurs carte Snowball on peut réaliser l’asservissement des moteurs d’un groupe de télescopes pour une focalisation précise. Ca ne sert strictement à rien puisque c’est pour la détection d’exoplanètes, totalement inutile au commun des mortels.

    Arduino c’est génial, simple, ça coute <3€ la carte pro mini et l'IDE est simplissime : mettez vos enfants à l'informatique, arrachez les manettes des consoles de leur mains et faite les découvrir ce qu'il y a derrière la façade du micro-ondes !

    Répondre
  • 19 février 2014 - 12 h 14 min

    […] est intéressant parce que l’objet est pilotable à distance, mais on a déjà vu d’autres solutions permettant cela par le passé. Si pouvoir allumer ou éteindre un appareil électrique depuis une application ou une page web […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *