Raspberry Pi Baby : Un systeme de surveillance audio à base de carte ARM

Préoccupation de papa qui se gratte la tête en regardant l’offre en rayon de système de surveillance audio pour bébé. Profitant de l’angoisse naturelle des parents, le marché propose, au choix, des matériels qui ne sont que des demi talkie-walkie à des prix délirants. Quand ce ne sont pas des engins simplement inexploitables ils sont vendus à des tarifs prohibitifs.

La solution quand on est un papa Geek ? Exploiter une cartes ARM Raspberry Pi. Cela peut sembler démesuré d’en arriver là mais la carte à 35$ et un micro USB reviennent moins cher qu’une certains « baby monitor » du marché. Des machines qui ne servent finalement que très peu de temps et qui marchent souvent assez mal. Sans même parler de la fierté Geek d’avoir pu solutionner ce problème avec une telle machine.

raspberry_pi_monitor

 La méthode est expliquée en détail sur le site de l’auteur de ce cliché, l’ensemble parait un peu gros pour cet usage mais il est intéressant de noter qu’au contraire d’un écoute bébé qui finira au fond d’un carton au bout de 6 mois, cette carte et ce micro USB peuvent servir à bien d’autres choses que ce simple usage.

Cette bonne idée me rappelle que des applications Android existent pour ce type de surveillance sur smartphone, elle permettent de capter du son via un smartphone et de l’envoyer sur le réseau pour être écoutées à l’autre bout. Je me demande si on ne peut pas inventer une solution de ce type en exploitant des clé-PC. Des micro autonomes qui pourraient envoyer en direct du son au travers un réseau wifi ou filaire pour suivre un bébé gazouilleur, une conférence ou n’importe quoi d’autre. Le format clé PC étant assez proche du format micro, il y a surement moyen de mixer les deux dans un ancien micro sur pîed.

Source : Raspberry Pi

11 commentaires sur ce sujet.
  • 11 décembre 2012 - 17 h 35 min

    j’ai jamais compris l’utilité des écoute bébé … a part faire stresser les parents ca sert a rien, ca s’allume des qu’une mouche pete et ca te reveille toute la baraque …

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 17 h 39 min

    @mrassol: Ca c’est le modèle Low-Cost. Il y’en a des bien, j’en ai vu ^^… Mais ça coûte cher, plus de 100€.

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 17 h 45 min

    @Pierre Lecourt:

    on m’en a offert des bien a ce prix … jamais utilisés … je ne vois pas d’utilité en fait ;)

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 18 h 03 min

    @mrassol: Mon fils fait la sieste au second, je suis dans la cave. Quand il se réveille il peut m’appeler. bientôt il me skypera mais en attendant…

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 18 h 17 min

    @Pierre Lecourt: oui la comme ca c’est sur ca évite qu’il égosille dans toute la maison :p

    Répondre
  • 11 décembre 2012 - 21 h 03 min

    En écoute bébé, on peut utiliser des talky walky, ça porte à plusieurs centaines de mètres, c’est assez bluffant et je crois que c’est moins cher que les rolls d’écoute-bébé à 100 EUR qu’on trouve dans les divers magasins spécialisés (à confirmer)! Après, c’est une appli sympa mais bon, un simple microcontrôleur et une demo board à 10-15 dollars max fait la même chose et coute moins cher, sans parler du soft qui doit être plus simple à développer. Utiliser un Cortex A9 pour ça, c’est juste du gâchi de mon point vue. Pour ce genre d’appli, c’est clairement les Cortex M qu’il faut utiliser! Après on va encore me dire, oui mais c’est pour la gloire de l’avoir fait… Ouais ouais…

    Répondre
  • 12 décembre 2012 - 7 h 40 min

    C’est effectivement un peu surdimensionné niveau hardware, mais il est sympathique de voir des bricoleurs s’amuser et se réapproprier l’outil informatique.

    Il faut tuer le mythe de la boite noire, et si ces démarches peuvent aider les gens à mettre le nez dedans, à stimuler leur curiosité plutôt que de rester rivé à leur iPad impossible à ouvrir et à obsolescence programmée, et bien tant mieux !!

    Le problème majeur des baby-phones est l’émission d’ondes souvent trop fortes à proximité de la tête d’un gamin. Un objet utilisant le réseau électrique pour transporter les ondes façon CPL devrait être privilégié si possible.

    J’ai eu ou vu fonctionner plusieurs modèles de ces cochonneries, et c’est effectivement assez décevant. Niveau sonore difficile à régler, buzz au niveau de l’émetteur, récepteur qui capte les gamins du voisin, un cibiste qui passait par là ou des gendarmes qui patrouillent …

    Enfin en tout cas, longue vie au Raspberry Pi et à ses enfants, que j’espère nombreux !
    Mon prochain ordinateur familial sera une micro-machine ARM à moins de 100 € ou ne sera pas

    Répondre
  • 12 décembre 2012 - 11 h 35 min

    J’ai l’impression que le prix du micro de la photo, vaut le prix de 3 cartes Raspberry Pi :-)
    Pour faire de surveillance, c’est une WEBCAM qu’il faudrait , non ?

    Répondre
  • 12 décembre 2012 - 11 h 57 min

    @Pierre Lecourt: L’autre intérêt, c’est qu’il y a les diodes de niveau sonore.
    Donc même si tu écoutes de la musique au casque, ou que tu as des amis qui parlent fort, tu vois si ca crie fort, ou juste des gazouillis.

    Répondre
  • 13 décembre 2012 - 13 h 38 min

    @Bertrand: T’as des références précises de microcontroleurs qui peuvent gérer un flux audio et le transmettre a distance. parce que ceux que je connais ne sont pas assez puissants pour le faire.

    Répondre
  • 1 février 2014 - 12 h 10 min

    […] en a vu plusieurs qui vont de la plate forme multimédia XBMC à la radio FM en passant par un système de surveillance pour bébé ou le contrôle des polluants de l’air. La plate forme Raspberry Pi n’a pas beaucoup de […]

  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    *

    *